Sports, etc.

Sports, etc. - Auteur
  • Michel Tassé

    Michel Tassé s'intéresse au sport, à peu près à tous les sports, depuis qu'il est enfant. Autrement dit, ça fait longtemps!
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 1 mars 2013 | Mise en ligne à 11h45 | Commenter Commentaires (2)

    Les succès du Canadien: c’est dans la tête que ça se passe

    Michel Therrien est plus fin psychologue que son air un brin bourru le laisse présager. (photo La Presse)

    Michel Therrien est plus fin psychologue que son air un brin bourru le laisse présager. (photo La Presse)

    Très honnêtement, je suis encore un peu, pas mal étonné même par les succès du Canadien. Seulement quatre défaites en temps régulier en 20 matches, c’est franchement impressionnant.

    Bien sûr, l’ajout des Alex Galchenyuk, Brendon Gallagher et Brandon Prust fait une différence. Et il y a en a plein qui jouent du meilleur hockey que la saison dernière.

    Mais les succès du Canadien, c’est d’abord et avant tout dans la tête que ça se passe. Comme le disait Josh Gorges au confrère Richard Labbé, le Tricolore ne joue plus pour ne pas perdre, il y va pour la victoire à chacun des matches.

    Chapeau à Michel Therrien. Après avoir mis dans la tête de ses hommes qu’ils étaient capables, il leur a mis dans la tête qu’ils étaient capables de plus encore s’ils ne pliaient à son système. Un système plate, diront certains, mais un système à tout le moins efficace.

    Therrien est plus fin psychologue que son air un brin bourru le laisse présager. À Granby, dans la LHJMQ, ils avaient réussi à mettre dans la tête de ses joueurs qu’ils étaient les meilleurs, que rien en bas de la conquête de la coupe Memorial serait acceptable. Il fallait le faire, compte tenu que le Québec n’avait pas bu dans la fameuse coupe depuis des lunes.

    Les joueurs du Canadien sont confiants. Ça se voit, c’est évident. Cette équipe ne panique jamais, on la sent à peu près toujours (peut-être pas le soir de la défaite de 6-0 face aux Leafs, on s’entend!) en contrôle de la situation. Et on peut faire des miracles, dans le monde du sport, avec de la confiance.

    Mais la confiance du Canadien sera mis à l’épreuve au cours de la prochaine semaine: les Penguins s’amènent à Montréal samedi et l’équipe disputera ensuite ses cinq matches suivants sur la route. Et ça va commencer avec les Bruins, dimanche.

    Un gros test. Un autre. Parce que le Canadien part de loin, parce que le doute est encore là, les tests seront nombreux cette saison.

    ///

    L’Impact entame samedi soir sa deuxième saison en MLS. Avez-vous hâte? Moi, oui. Je vous l’ai déjà dit, la qualité de jeu offerte dans la MLS m’a fait aimer le soccer en 2012.

    C’est fait seulement bizarre de voir le soccer commencer alors qu’on a encore les pieds dans la neige.

    Pas de prédictions, par contre. Mes connaissances en soccer ne me le permettent pas encore.

    *   *   *

    Suivez-moi sur Twitter: @Michel_Tasse


    • On peut difficilement débattre avec le titre de votre chronique. Ca explique bien des choses et en particulier la tenue de l`équipe l`an passé. Si l`ancien D.G. était si détestable que cela ca devait être difficile de se plaire dans l`atmosphere. On dit que Bourque était blessé en arrivant ici l`an passé mais il devait y avoir plus que cela comme l`atmosphere ambiante. À l`inverse le départ de Cammalleri dans les circonstances qu`on connait, le changement de coach ,les blessés qui se multiplient et ca devait pas être le party.

      Boston et Pittsburgh c`est LE gros test . Plus important que les autres. Depuis quelques années nous sommes habitués à considérer toutes les parties comme de gros défis mais cette année c`est autre chose. Je sais qu`on est conservateurs et qu`on a assez mangé de claques alors on préfere prévenir et être conservateurs mais je crois qu`il faut réaliser que cette fois pour la premiere fois depuis un boutte , on défend notre premiere place !

      Le soccer me laisse tres tiede particulierement avec la tendance de monsieur Saputo de faire de l`ingérance à tout bout de champ. Je leur souhaite bonne chance mais faut être réalistes et constater que l`an passé ca a été génial et au dessus des attentes alors moi non plus je ne ferai pas de prédictions.

    • Bravo a nos canadiens, il font honneur aux anciens, c’est a dire aux équipes de Toe Blake et de Scotty Bowman, nos canadiens sont de retour et tous les espoirs sont permis de ce rendre a la coupe. Il fallait des gens bien de chez-nous enracinés dans notre culture pour nous ramener une équipe gagnante, bravo aux Molson des québécois de souche qui prennent a coeur la réputation de notre équipe de hockey. Bravo et merci a la famille Molson sans vous nous serions encore au bord de la dépression en ce mois de mars 2013.
      S.P.V ne nous abandonné plus comme vous l’avez fait dans le passé notre bonheur en dépends,

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2012
    D L Ma Me J V S
    « mai   juil »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité