Sports, etc.

Sports, etc. - Auteur
  • Michel Tassé

    Michel Tassé s'intéresse au sport, à peu près à tous les sports, depuis qu'il est enfant. Autrement dit, ça fait longtemps!
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 14 janvier 2013 | Mise en ligne à 10h10 | Commenter Commentaires (7)

    Scott Gomez: l’humiliation

    Parti, Gomez! (photo La Presse)

    Parti, Gomez! (photo La Presse)

    Les partisans du Canadien sont heureux: Scott Gomez est parti. On l’a mis dehors à coups de pied au cul.

    C’est cru, je sais, mais c’est exactement ce que le Canadien a fait. Non, Marc Bergevin n’a pas fait dans la dentelle. Et compte tenu de ce que Gomez a donné à l’équipe (ou compte tenu de ce qu’il n’a pas donné, plutôt), il n’avait pas à le faire non plus.

    Tout de même, je me mets dans la peau du petit joueur de centre. Et crime qu’il doit se sentir humilié. Le message est clair: «T’es dehors pis on ne veut même pas te voir à 400 milles à la ronde!»

    Quatre cent milles, en passant, c’est la distance qui sépare Montréal de Hamilton (filiale du Canadien dans la Ligue américaine)!

    Bien sûr, direz-vous, Gomez va continuer à recevoir ses millions $ à la maison. Mais Félix Leclerc, le grand Félix Leclerc, a déjà dit que la meilleure façon de tuer un homme, c’est de le payer à rien faire.

    On espère que Gomez est fait fort.

    *   *   *

    Suivez-moi sur Twitter: @Michel_Tasse

    Tags:


    • On s’en fout. C’est entièrement de sa faute.
      A-t-il fait lui-même des démarches ? Voir un psy par exemple ?

    • On ne pourra jamais lui reprocher de s’être “pogner le cul” en tout cas. Il mettait tous les efforts à chaque présence mais ça ne fonctionnait pas. Et quand ça allait et qu’il la mettait sur la palette de ses coéquipiers, ça virait à rien pareil.

      Gomez a été victime du salaire que les Rangers lui ont consenti. C’est dommage.

      Il portera l’uniforme des Devils la saison prochaine.

    • Je pense aussi que quelqu’un va prendre une chance avec lui à un moment donné. New Jersey, c’est possible, les Devils le connaissent ben. Pour une raison X, ça n’a pas fonctionné à Montréal. Ça arrive parfois dans le monde du sport. Un athlète débarque à quelque part et ça ne marche juste pas à cet endroit. Pourquoi? Ça arrive, c’est tout. On a souvent vu ça par le passé.

    • Pas certain qu`il est humilié .Peut -être un peu blessé dans son amour propre mais il aura des milions de raisons de vite oublier…

      Faut pas mêler business et sentiments. Prennez pas exemple P.K. on l`aime bien et on voudrait qu`il nous aime aussi .Certains lui donneraient la lune. Est ce pour autant une décision rationelle ?

      Les athletes eux quand ils négocient leur contrat n`ont aucun sentiment (grace a leur agent) alors faut pas verser une larme pour Gomez qui a pas livré la marchandise et qui recoit le même traitement que monsieur tout le monde avec comme seule différence une maudite belle paye de départ…

    • @micheltasse
      Comme Erik Cole à Edmonton.

    • Si au moins il avait droit à l’assurance chômage…

    • je pourrais vous dire qu il a couru après , mais je crois plutôt qu il s est traîné les pieds après

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2013
    D L Ma Me J V S
    « oct   déc »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité