Sports, etc.

Sports, etc. - Auteur
  • Michel Tassé

    Michel Tassé s'intéresse au sport, à peu près à tous les sports, depuis qu'il est enfant. Autrement dit, ça fait longtemps!
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 7 janvier 2013 | Mise en ligne à 12h00 | Commenter Commentaires (5)

    Parlons hockey (de vrai hockey) asteur!

    320943_520056078028887_629738859_n

    Il était 8h45, dimanche matin, quand William, mon plus vieux, son nouveau iPod à la main, m’a lancé: «Papa, le lock-out est fini!!!»

    Le ton de la journée et de la semaine à venir était donné: on allait parler de hockey!

    Mais chemin faisant vers le bureau, je me demandais de quoi j’allais vous jaser. C’est que, depuis dimanche matin, absolument tout a été dit sur la fin du lock-out. Il y a eu un million de savantes analyses sur qui a gagné et qui a perdu, sur les impacts financiers et autres du conflit, sur l’avenir de Gary Bettman et quoi encore. Oui, tout a été dit. Et redit. Et re-redit!

    Toujours en me rendant au bureau, j’écoutais Marie-France Bazzo et Mario Dumont analyser à la radio de Cogeco la fin du lock-out. Comme quoi tout le monde, absolument tout le monde, en parle. Et c’était presque comique d’entendre Bazzo, avec son vocabulaire très limité en matière de hockey, comparer la Ligue nationale à une shop pour dire à quel point ça avait été du n’importe quoi, ce conflit. Moins pertinente qu’à l’habitude, la madame.

    Qui a gagné? Très honnêtement, je m’en fous. Comme je me suis toujours foutu pas mal des enjeux du conflit. On dit que les joueurs sont les grands perdants. À ce que je sache, ils ne feront pas moins d’argent. Et à 2,5 millions $ comme salaire moyen, ils calculent pas mal moins fort que vous et moi à la fin du mois!

    Et que Renaud Lavoie, de RDS, nous lâche avec sa «classe moyenne» et ses «pauvres» du hockey!

    Est-ce que les amateurs vont bouder? Pas à Montréal et au Canada, où la passion des fans pour le hockey est dévorante. On n’a qu’à voir à quel point tout le monde est fébrile depuis l’annonce de la fin du conflit pour bien comprendre.

    Et aux États-Unis, dans les marchés où le hockey vivote déjà? Le lock-out n’aura certainement pas aidé, mais il n’aura probablement pas nuit plus qu’il ne le faut. Anyway, la saison de hockey dans plusieurs états américains ne débute qu’en février après la fin de celle de football.

    On aura droit à un calendrier de 48 ou 50 matches. Parce que ce sera intense, parce que la course aux séries va commencer rapidement, on finira probablement par se demander si on a vraiment besoin d’un interminable calendrier de 82 matches.

    La déclaration du jour appartient à Marc Durand, journaliste aux sports à Radio-Canada, qui a écrit ceci sur Twitter: «Le hockey recommence, c’est comme écrire: le sport amateur revient en février 2014 à Sotchi. Une ligue, c’est pas un sport».

    Bien dit, M. Durand. Car ceux qui ont pris la peine d’aller voir des matches de l’équipe junior de leur coin savent que le hockey ne se limite pas à la Ligue nationale. Il y a ceux qui aiment le hockey et il y a ceux qui aiment la Ligue nationale.

    Tout de même, le hockey de la Ligue nationale ne devrait pas se limiter à des histoires de centaines millions $ et de milliards $. Hâte qu’on parle du superbe but de Crosby, du mauvais but accordé par Price (!), de la grosse game de la veille et de celle qui s’en vient. Le hockey, d’abord et avant tout, c’est ça.

    Oui, parlons hockey asteur!

    *   *   *

    Suivez-moi sur Twitter: @Michel_Tasse


    • « Anyway, la saison de hockey dans plusieurs états américains ne débute qu’en février après la fin de celle de football. »

      Voilà, en une simple phrase, pourquoi le lock-out a perduré aussi longtemps !

      Très peu de journalistes canadiens oseront l’admettre, mais en ce qui a trait au ¾ des marchés de la NHL, seulement une minorité a remarqué qu’il n’y avait toujours pas de hockey des grandes ligues…

      Cela dit, j’aurais cru que ce conflit aurait pris fin à temps pour tenir le Winter Classic du début de l’an, qui est l’événement le plus important de la NHL dans l’année…

    • « Anyway, la saison de hockey dans plusieurs états américains
      ne débute qu’en février après la fin de celle de football. »

      Bah! Vous oubliez le basketball et le March Madness…

      Plus le NASCAR, les quilles, le rodéo, la pétanque…

    • Ne suis pas autant joyeux que vous aujourd`hui et ca va me prendre un petit boutte avant d`en revenir. Vous avez raison on est des québécois et le hockey on a cela dans le sang ce qui fait qu`inévitablement…
      Ce qui est moche c`est que les perdants ce sont des centaines de québécois qui n`ont pas pu travailler dans un paquet d`entreprises partout au Québec ,des heures pas faites, une paye plus petite. D`ailleurs même dans les petits marchés moribonds c`est la seule facture réelle qui aura fait mal pendant ce conflit.

      Sais pas vous mais si on me paye 4 millions par année je vais trouver le moyen d`en mettre de coté pour survivre à un conflit, pas certain que les dollars perdus dans les cage aux sports,les boutiques sportives et commerces adjacents au Centre Bell ont le même poids.
      D`accord avec vous toutefois ,ca suffit parler business parlons sport ca va faire du bien !

      Mes souhaits d`une année 2013 remplie de santé et de hockey pour vous monsieur Tassé.

    • Mes meilleurs voeux à vous, noirod! J’espère vous lire souvent en 2013, vos êtes très certainement un des observateurs les plus pertinents de ce blogue!

    • Qui goale le prochain match?

      Hihihihi!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2013
    D L Ma Me J V S
    « déc   fév »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité