Sports, etc.

Archive du 13 décembre 2012

Jeudi 13 décembre 2012 | Mise en ligne à 10h15 | Commenter Commentaires (13)

Jacques Villeneuve s’en retourne en Europe! Ah bon…

Jacques Villeneuve  (photo La Presse)

Jacques Villeneuve aura certainement plus de facilité à se trouver un volant sur le Vieux Continent. (photo La Presse)

La nouvelle a fait jaser. Un peu. Jacques Villeneuve s’apprête à retourner vivre en Europe. Andorre, petit État pyrénéen où on ne paie pas beaucoup d’impôt, accueillerait l’ancien champion de Formule un.

À l’automne 1997, j’avais couvert la grande fête tenue au Centre Bell qui visait à honorer «le p’tit Jacques» à la suite de son triomphe en F1. Le domicile du Canadien était plein et le Québec entier était tellement fier de son fils. C’était beau à voir.

La suite des choses a été pénible pour Villeneuve. L’aventure BAR a très mal tourné et ses expériences avec Renault et Sauber n’ont pas été concluantes. On ne l’a pas revu en F1 depuis 2006.

À 41 ans, Villeneuve s’en va en Europe après avoir échoué dans sa tentative de se trouver un volant à temps plein en NASCAR. Et puisque la série Nationwide a quitté Montréal, il n’a même plus de volant assuré une fois par année dans son pays…

Au fil des ans, la sympathie des Québécois envers Villeneuve n’a cessé de s’amenuiser. Il y a eu ses nombreux insuccès en piste après son triomphe de 1997 et quelques déclarations qui n’ont pas toujours plu. Comme celle du printemps dernier, lors de la crise étudiante, alors qu’il affirmé: «Je trouve qu’on nivelle par le bas et qu’on n’est pas assez exigeants. Je suis passé par le baccalauréat français et c’est le parcours que je souhaite proposer à mes enfants».

Installé en Europe, Villeneuve aura plus de faciliter à se trouver un volant dans l’une des nombreuses séries que l’on retrouve sur le Vieux Continent.

«Montréal ne me convient plus», aurait-il résumé en préparant son retour là où il a passé la plus grande partie de sa vie.

Jacques Villeneuve a été champion de Formule un et personne ne pourra jamais le lui enlever. Les Québécois ont eu raison d’être terriblement fiers de lui. Mais là, j’ai l’impression qu’ils se sacrent carrément de son départ. C’est triste et dommage à la fois.

Si Guy Lafleur annonçait qu’il quittait le Québec, le peuple serait catastrophé, car il aurait l’impression de perdre un trésor national. Pour toutes sortes de raisons — et un peu par sa faute —, le départ de Villeneuve ne suscite aucune réaction du genre.

Triste et dommage, oui…

*   *   *

Suivez-moi sur Twitter: @Michel_Tasse

Lire les commentaires (13)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « oct    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité