Sports, etc.

Sports, etc. - Auteur
  • Michel Tassé

    Michel Tassé s'intéresse au sport, à peu près à tous les sports, depuis qu'il est enfant. Autrement dit, ça fait longtemps!
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 11 décembre 2012 | Mise en ligne à 9h50 | Commenter Commentaires (3)

    Lock-out: quels circuits en profitent le plus?

    Le lock-out de la Ligue nationale de hockey ne fait pas que des perdants. Au Québec comme ailleurs, des circuits profitent d’une meilleure visibilité. Les amateurs découvrent autre chose et c’est bien ainsi.

    La LHJMQ est certainement, chez nous, la ligue qui profite le plus de l’absence du hockey de la Ligue nationale. La ligue bénéficie d’une meilleure couverture médiatique encore et TVA Sports présente un match à son antenne à toutes les semaines. Gilles Courteau est heureux!

    Récemment, le commissaire a d’ailleurs affirmé que le lock-out représentait une hausse de 200 à 300 spectateurs par match dans les arénas de son circuit. Pas bête.

    La Ligue nord-américaine, l’intéressante mais mal-aimée Ligue nord-américaine, y gagne aussi. Pas de matches à la télé (vous souvenez-vous que TQS avait présenté des rencontres pendant le lock-out de 2004-2005?), mais une meilleure couverture sur le plan national en général. Le columniste François Gagnon, de La Presse, a consacré sa chronique à la ligue il y a quelques semaines, et RDS y a consacré du temps d’antenne quelques fois dernièrement.

    La Ligue nord-américaine commence à piquer la curiosité. Ils sont de plus en plus nombreux à dire que le circuit a énormément changé et qu’il faut maintenant lui donner une chance. Hockey Le Magazine consacrera un long reportage sur la ligue et sa nouvelle image dans une prochaine édition.

    RDS avait aussi envie de présenter des matches. Mais au coût de 40 000 $ la rencontre, la ligue et ses sept équipes ont dit: «Merci, mais on va passer un tour…»

    En 2011-2012, la moyenne d’assistance de la Ligue nord-américaine a été d’à peine plus de 1000 personnes par match. Elle se situe à environ 1500 jusqu’ici cette saison.

    La Ligue junior AAA, la Ligue midget AAA et le hockey universitaire ne semblent pas, par contre, profiter pour la peine de l’absence du gros hockey. À Granby, les Inouk de la LHJAAAQ attirent régulièrement plus de 800 spectateurs par match, mais leur excellent début de saison est d’abord et avant tout la raison pourquoi les Granbyens sont plus assidus au Centre sportif Léonard-Grondin. «Si le lock-out avait vraiment de l’influence, il y aurait plus de monde encore», lance d’ailleurs le directeur du marketing Richard Gariépy.

    Et vous, profitez-vous du lock-out pour vous rendre un peu plus souvent à l’aréna le plus près de chez vous?

    *   *   *

    Suivez-moi sur Twitter: @Michel_Tasse


    • Courteau fabule quand il dit que ses équipes attirent 200 à 300 spectateurs de plus par match en raison du lock-out. Ce n’est pas la réalité. C’est davantage pour “flasher”.

      Par contre, le fait de voir son produit présenté au grand public via le petit écran à chaque semaine est un gros “plus” pour la LHJMQ.

      Quant aux Inouk, la moyenne de 800 spectateurs par match inclue les billets de saison, de sorte que le “vrai” chiffre est 650 spectateurs par match. C’est 50 de moins que la saison dernière alors qu’il n’y avait pas de lock-out.

      Alors, pour l’effet positif du lock-out sur les équipes junior, on repassera!

    • Il y aura de la crosse professionnelle au Centre Bell ce samedi. Le Rock de Toronto viendra y jouer un match pré-saison. Une bonne occasion pour faire un peu de variété au menu sportif.

    • Bonne idée de nous le rappeler, bharbec. J’y reviendrai plus tard cette semaine.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2012
    D L Ma Me J V S
    « juin   août »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité