Sports, etc.

Sports, etc. - Auteur
  • Michel Tassé

    Michel Tassé s'intéresse au sport, à peu près à tous les sports, depuis qu'il est enfant. Autrement dit, ça fait longtemps!
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 1 novembre 2012 | Mise en ligne à 11h25 | Commenter Commentaires (3)

    Pascual Perez est mort!

    pascual-perez

    Pascual Perez est mort. On vient d’apprendre ça. Il aurait été assassiné à la suite d’un cambriolage survenu chez lui, en République Dominicaine. Il avait 55 ans.

    Perez a lancé pour les Expos de 1987 à 1989. Il avait auparavant lancé pour les Braves d’Atlanta. Il a fait un gros hit dès sa première saison à Montréal, lui qui remporté ses sept décisions et qui a conservé une moyenne de points mérités de 2,30. Puis, il a connu des campagnes de 12-8 (moyenne de 2,44) et de 9-13 (3,30). Il a terminé sa carrière avec les Yankees.

    Il a été bon avec les Expos. Mais surtout, il a donné tout un show. Il y avait toujours plus de monde au Stade olympique quand il lançait. Vous vous souvenez de sa balle arc-en-ciel ou, si vous préférez, de sa balloune? Et il y avait ses mimiques, ses explosions de joie après avoir retiré un frappeur sur des prises, la course qu’il faisait en rentrant à l’abri après avoir lancé une bonne manche et quoi encore.

    Pascual Perez, c’était tout ça. Les gens l’ont adoré.

    Fin des années 80, quand il lançait à Montréal, j’étais jeune journaliste. Et j’ai eu la chance, à cette époque, de couvrir les Expos pour le compte du réseau radiophonique NTR. J’ai effectué quelques entrevues avec l’homme dans le vestiaire.

    Dans le vestiaire seulement, c’était un show. Il fallait le voir habillé en blanc de la tête aux pieds, avec ses chaînes dans le cou, sa grosse montre et tous ses bijoux. C’était quelque chose, comme dirait Mario Lemieux.

    Pascual Perez, c’est aussi l’homme qui avait raté un départ avec les Braves parce qu’il s’était perdu dans Atlanta!

    Il est mort dans des circonstances nébuleuses, certes tragiques. On se souviendra qu’il avait eu des problèmes de drogue avant d’arriver à Montréal et il en a eu d’autres une fois à New York. Certains diront qu’il avait plus de chances de mourir dans des circonstances troubles qu’Andre Dawson, par exemple…

    Pascual Perez est mort. Et à Montréal et au Québec, on sourit quand on pense à son séjour parmi nous. Il aura fait quelques-unes des belles soirées de l’histoire des Expos…

    *   *   *

    Suivez-moi sur Twitter: @Michel_Tasse

    Tags:


    • Son souvenir est encore bien présent. Assez pour croire qu’il était resté plus longtemps que ça chez les expos.

    • R.I.P. Pascual… Thank you for the nice moments! ;)

    • Presqu’inévitable, mais dommage.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2013
    D L Ma Me J V S
    « mai   juil »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité