Sports, etc.

Archive, septembre 2012

Mercredi 26 septembre 2012 | Mise en ligne à 14h00 | Commenter Commentaires (6)

Lance et Compte à la place de la LNH?

Pierre Lambert est le nouvel entraîneur du National de Québec. (photo La Presse)

Pierre Lambert est le nouvel entraîneur du National de Québec. (photo La Presse)

La Ligue nationale de hockey est en lock-out, mais on ne sent pas les amateurs québécois en dépression. Pas encore, du moins.

D’ici au retour des pros de la LNH, vous allez peut-être suivre le hockey junior, la Ligue nord-américaine, vous allez peut-être vous concentrer sur d’autres sports, vous allez peut-être faire de la danse sociale, je ne sais pas.

Mais le hockey avec ce qu’il y a de plus croustillant recommence mercredi soir avec le retour de Lance et Compte. Lance et Compte 8: la déchirure nous amène neuf mois après le terrible accident d’autobus qui a coûté la vie à plusieurs membres du National de Québec.

J’étais ado (j’étudiais au cégep) lorsque Pierre Lambert est débarqué dans la vie des Québécois, il y a quelque chose comme 25 ans. Je commençais ma carrière de journaliste et moi, ce qui me faisait tripper, c’était de voir aller Lulu et Linda Hébert, qui étaient affectés à la couverture du National. Juste de les voir sur la galerie de presse du Colisée de Québec avec leur ordinateur portable, ça me faisait rêver!

Réjean Tremblay a le sens du timing. Pas de hockey, il y a quelque chose qui me dit que Lance et Compte va cartonner, comme dirait les Français, que les cotes d’écoute vont exploser. Un feeling.

Et vous, chers amateurs de hockey en deuil, allez-vous suivre Lance et compte?

*   *   *

Suivez-moi sur Twitter: @Michel_Tasse

Lire les commentaires (6)  |  Commenter cet article






Mercredi 26 septembre 2012 | Mise en ligne à 10h30 | Commenter Commentaires (5)

Une deuxième équipe de baseball pro au Québec!

Le Stade Fernand-Bédard accueillera la nouvelle équipe de la Ligue Can-Am de baseball indépendant. (photo Le Nouvelliste)

Le Stade Fernand-Bédard accueillera la nouvelle équipe de la Ligue Can-Am de baseball indépendant. (photo Le Nouvelliste)

C’est maintenant officiel, la ville de Trois-Rivières sera représentée dans la Ligue Can-Am de baseball indépendant la saison prochaine. La Ligue Can-Am ou, comme on l’appelle souvent, la ligue des Capitales de Québec.

Excellente nouvelle!

Ça fait un bout que Trois-Rivières flirte avec la Can-Am. Le baseball a beau avoir connu des échecs dans la Cité de Laviolette (le dernier étant celui des Saints, dans la défunte Ligue canadienne), Trois-Rivières demeure un endroit où le baseball possède une riche tradition. Rappelons-nous des Aigles, filiale de la Ligue Eastern des Reds de Cincinnati, dans les années 70.

L’équipe sera la propriété de gens crédibles en Mauricie. À cela, il faut ajouter Éric Gagné, qui pourrait même lancer de temps en temps.

L’arrivée de Trois-Rivières dans la Ligue Can-Am est une bonne nouvelle pour le baseball au Québec et c’est une bonne nouvelle pour le circuit du commissaire Miles Wolfe également. Car avec seulement cinq équipes, cette année, la ligue n’avait pas l’air très sérieuse.

Montréal joindra-t-elle les rangs de la Can-Am à son tour? D’abord, ça prend un stade. Et on attend encore du concret de ce côté.

Ottawa? Les gens de la capitale fédérale sont plus intéressés à accueillir du baseball de niveau AA. On se prépare d’ailleurs à rénover l’ancien stade des Lynx et la Ligue Eastern pourrait s’installer à Ottawa en 2014.

Ça recommence à parler de baseball au Canada et, comme je l’écrivais il y a quelques mois, c’est l’fun.

*   *   *

Suivez-moi sur Twitter: @Michel_Tasse

Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article






Mardi 25 septembre 2012 | Mise en ligne à 15h20 | Commenter Commentaires (17)

Éric Gagné: héros ou tricheur?

Game over

Il revendique des saisons de 55, 52 et 45 sauvetages dans l’uniforme des Dodgers de Los Angeles. Entre 2002 et 2004, il a réussi un record de 84 sauvetages consécutifs, une marque qui risque de tenir aussi longtemps que la séquence de 56 matches avec au moins un coup sûr de Joe DiMaggio. Et en 2003, il a remporté rien de moins que le trophée Cy Young.

Éric Gagné n’ira pas au Temple de la renommée, mais il est le Québécois qui a connu la carrière le plus spectaculaire dans l’histoire du baseball majeur. Et de loin.

Mais il y a quelques années, son nom a été cité dans le fameux rapport Mitchell, qui dénonçait l’usage de produits dopants dans le baseball. Et sa réputation en a pris un coup.

Dans Game over : l’histoire d’Éric Gagné, l’ancien releveur avoue avoir consommé des hormones de croissance, ce qu’il n’avait jamais osé avouer auparavant. Il affirme aussi que 80% des joueurs des Dodgers se dopaient à la même époque. Ça, ça va faire jaser.

Le bouquin est signé Martin Leclerc, qui suit la carrière de Gagné depuis les rangs juniors. Je connais moi-même plutôt bien Leclerc, que j’ai couvert alors qu’il lançait pour les Ducs de Longueuil, il y a 25 ans, et avec qui j’ai fait du syndicalisme plus tard. Le journaliste est rigoureux et j’ai hâte de lire son livre.

Mais voilà, Éric Gagné est-il un héros ou un tricheur?

Le gars s’est dopé à une époque où, manifestement, tout le monde le faisait. Non, ça ne l’excuse pas. Mais à défaut d’avoir été mieux que les autres, il n’a pas été pire.

Gagné a réalisé des choses extraordinaires. Qu’un Québécois parvienne à remporter le trophée Cy Young relève de la science fiction. Je suis d’accord avec Leclerc quand il dit, en entrevue, que les erreurs du p’tit gars de Mascouche ne doivent pas faire oublier ce qu’il a accompli.

Les historiens du baseball feront son procès. S’ils le condamnent, ils devront en condamner bien d’autres, ils devront mettre une grosse croix sur une dizaine d’années pendant lesquelles le baseball était sale.

Oui, Éric Gagné a triché. Mais ce qu’il a réalisé fait en sorte qu’il mérite encore d’être considéré comme un héros de la culture sportive québécoise.

*   *   *

Suivez-moi sur Twitter: @Michel_Tasse

Lire les commentaires (17)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juillet 2013
    D L Ma Me J V S
    « juin   août »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité