Sports, etc.

Archive du 8 août 2012

91933318076325

Les choses changent vite dans le monde du sport, et c’est parfois bien ainsi. En tout cas, ça a changé, et pour le mieux à part ça, pour les Guerriers, de la Ligue de baseball junior élite du Québec. Après un début de saison épouvantable, les Granbyens ont entrepris un spectaculaire redressement, redressement qui fait en sorte que l’équipe sera à surveiller lorsque les séries éliminatoires du circuit Brulotte débuteront, le 22 août.

Le 22 juin, les Guerriers présentaient une fiche de deux victoires et 19 défaites, eux qui croupissaient dans les bas fonds du classement en compagnie du Hull-Volant de Gatineau, une équipe d’expansion. Mais depuis, les joueurs de Mario Cantanzaritti ont remporté 15 de leurs 24 derniers matches et jouent de l’excellent baseball.

Non, ça n’allait pas bien pour les Guerriers au début de l’été. Les partisans étaient mécontents (rappelons que l’équipe n’avait pas fait les séries l’an dernier) et, en coulisses, certains questionnaient même les compétences de Cantanzaritti, un jeune entraîneur.

Puis, le directeur général Mathieux Rochefort a procédé à une transaction. Il est allé chercher le receveur Alexander Cruz-Diaz et, surtout, le lanceur Jordan MacKean, des Cards de LaSalle.

Depuis son arrivée à Granby, MacKean a une fiche de six victoires, deux défaites, deux matches préservés et sa moyenne de points mérités se situe à 1,54. L’adversaire ne frappe même pas pour une moyenne de ,200 contre lui et il a retiré 52 frappeurs sur des prises en 59 manches.

MacKean est beau à voir lancer, il vaut le déplacement au Stade Napoléon-Fontaine à lui seul. Et lorsqu’il monte sur la bute, les Guerriers peuvent battre absolument n’importe qui.

Bien sûr, il n’est pas le seul à faire du bon boulot. On pourrait aussi parler de Jacob Gosselin-Deschênes, Frédérick Gaboury et Julien Paradis qui lancent bien et de Francis Cloutier, Pierre-Olivier Racine et Cédric Vallières qui frappent bien la balle. Mais MacKean est LE joueur qui a tout changé chez les Guerriers.

Les Guerriers gagnent et ils ont confiance. À deux semaines du début des séries, ça regarde bien. Tout d’un coup, on peut même se permettre de rêver à un été qui se prolonge au Stade Napoléon-Fontaine…

*   *   *

Suivez-moi sur Twitter: @Michel_Tasse

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2013
    D L Ma Me J V S
    « août   oct »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité