Sports, etc.

Sports, etc. - Auteur
  • Michel Tassé

    Michel Tassé s'intéresse au sport, à peu près à tous les sports, depuis qu'il est enfant. Autrement dit, ça fait longtemps!
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 19 avril 2012 | Mise en ligne à 12h00 | Commenter Commentaires (2)

    Roberto Luongo en mange une maudite… partout

    Les Penguins de Pittsburgh et les Canucks de Vancouver sont toujours en vie après avoir remporté le quatrième match de leur série respective.

    À Los Angeles, mercredi soir, les Canucks ont été inspirés par le gardien Cory Schneider, qui a bloqué 43 lancers, dont un tir de pénalité, dans une victoire de 3-1. Schneider remplace Roberto Luongo, qui n’a pas été à la hauteur en début de série.

    À Vancouver, où Luongo n’a jamais vraiment fait l’unanimité, les partisans sont très durs envers le gardien de Saint-Léonard. C’est pas compliqué, ils réclament sa tête. Déjà, des rumeurs de transactions circulent.

    Mais Luongo, en plus, ne peut même pas se fier sur ses partisans québécois pour le défendre. Non, personne n’avait pitié de lui, tantôt, sur les ondes de TSN Radio Montréal. «Il est surévalué. Il croule toujours sous la pression. Il ne vaut jamais tout l’argent que les Canucks lui donnent», a-t-on entendu lors de la ligne ouverte animée par Tony Marinaro.

    Ouais, dure, dure, la vie de gardien vedette multimilionnaire…

    ///

    L’Impact a récolté son tout premier point sur la route mercredi soir à Washington. Pas de doute, les Montréalais vont prendre tous les petits points qui passent…

    Mais pour la première fois de la saison, on a assisté à un match très ordinaire. C’était décousu, ça manquait de rythme.

    Le DC United évolue dans l’immense RFK Stadium, l’ancien domicile des Redskins, de la Ligue nationale de football, et des Nationals, de la Ligue nationale de baseball. Et 10 000 personnes dans un stade qui peut accueillir 57 000 spectateurs pour le soccer, c’est pas beaucoup. On était loin de l’ambiance qui règne au Stade olympique et qui régnera au Stade Suputo.

    *   *   *

    Suivez-moi sur Twitter: @Michel_Tasse

    Tags:


    • Si un gars payé comme Luongo est pas capable de faire la différence et surtout de faire la différence quand ca compte alors il doit assumer la facture . On connait ca à MTL…
      À 4 millions par année Luongo est un bon deal quasiment un vol.Son équipe à gagné le trophée du président cette saison,s`est rendue en finale de la coupe l`an passé mais à cause du salaire c`est pas assez. C`est le lot de ceux qui touchent le gros lot.

      Avons nous vu Luongo pour la derniere fois dans l`uniforme des Canucks ? Il serait surprenant que Vigneault sorte Schneider des filets maintenant que les Canucks n`ont plus de marge de manoeuvre. Mathias Brunet faisait part d`une rumeur envoyant Luongo contre Lecavalier. Deux gros contrats et deux joueurs qui pourraient combler des lacunes de leurs nouvelles équipes ca a de l`allure j`trouve.

    • Je ne sais pas ce qui se passe pour la réputation et/ou la clientèle des agents de joueurs dans des cas comme ça… Quand vient le temps de renégocier des contrats, à quel point les proprios peuvent regarder de haut l’agent (ou les autres joueurs qu’il représente!); et a quel point les joueurs regardent l’agent en se disant: “Ouin, s’il a pu avoir un contrat de fou comme celui de Luongo, c’est qu’y doit être bon…”…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « août    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité