Sports, etc.

Archive du 2 février 2012

Jeudi 2 février 2012 | Mise en ligne à 23h09 | Commenter Commentaires (2)

OK, c’est fini!

Le Canadien menait 2-0 et puis 3-1, jeudi soir au New Jersey, et il a réussi à s’incliner 5-3. Vos Glorieux sont maintenant à 11 points de la huitième position, justement détenue par les Devils. Oubliez ça, c’est fini.

Oui, c’est fini. C’est fini parce que la pente à remonter ressemble maintenant à une montagne. Et c’est fini parce que cette équipe est toute croche. Toute croche et mal dirigée. Désolé Randy Cunneyworth, on sait tous que tu t’es retrouvé dans une situation impossible.

Il faudra maintenant donner un sens à une fin de saison qui s’annonce interminable.

En passant, Scott Gomez a maintenant été blanchi à ses 57 derniers matches, séries éliminatoires incluses. Ça va faire un an, dimanche le 5 février, qu’il n’a pas marqué.

Ça relève de l’inimaginable. De l’inimaginable à 7,3 millions $. Désolé de s’acharner.

*   *   *

Suivez-moi sur Twitter: https://twitter.com/Michel_Tasse

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






Jeudi 2 février 2012 | Mise en ligne à 11h36 | Commenter Commentaires (3)

Martin Brodeur: du respect

Intéressant papier du collègue Richard Labbé, de La Presse, au sujet de Martin Brodeur, qui se prépare à affronter le Canadien jeudi soir au New Jersey. À 39 ans, le gardien québécois a encore du plaisir à arrêter les rondelles.

Mais Brodeur avoue qu’il a sérieusement songé à tout abandonner l’hiver dernier alors que les Devils accumulaient les défaites. Le retour de Jacques Lemaire derrière le banc et la bonne fin de saison de l’équipe (même si elle n’a pas fait les séries) l’ont toutefois raplombé et il a remis à plus tard ses plans de retraite.

Les Devils sont actuellement au plus fort de la lutte pour une place en séries et Brodeur aime la direction que prend l’équipe. Il a retrouvé le sourire et, quand il pense à la prochaine saison, il penche plus vers un retour, confie-t-il à Labbé.

J’ai beaucoup de respect pour Brodeur. Multimillionnaire, il pourrait rentrer à la maison et s’occuper de ses nombreux enfants. Mais il aime encore la game, il a encore du fun. Et il est encore capable de tirer son épingle du jeu.

J’ai aussi beaucoup de respect pour ces athlètes qui, comme Brodeur, ont le désir profond de passer toute leur carrière avec la même équipe. Plus d’une fois, Brodeur aurait pu choisir de jouer ailleurs qu’au New Jersey, mais il a toujours préféré les Devils aux millions $ de plus qu’il aurait empochés dans de plus gros marchés.

On peut compter sur les doigts d’une main les athlètes professionnels qui, en 2012, accordent davantage d’importance aux sentiments qu’au portefeuille.

*   *   *

Suivez-moi sur Twitter: https://twitter.com/Michel_Tasse

Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2012
    D L Ma Me J V S
    « nov   jan »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité