Sports, etc.

Sports, etc. - Auteur
  • Michel Tassé

    Michel Tassé s'intéresse au sport, à peu près à tous les sports, depuis qu'il est enfant. Autrement dit, ça fait longtemps!
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 31 janvier 2012 | Mise en ligne à 13h17 | Commenter Commentaires (2)

    Que Carey Price se lève!

    Le Canadien reprend le collier mardi soir en recevant les Sabres de Buffalo au Centre Bell. Avec 33 matches à disputer, les joueurs de Randy Cunneyworth sont au 11e rang du classement dans l’Est, à huit points d’une place en séries.

    La tâche s’annonce difficile, extrêmement difficile, mais pas impossible. Il faudra que le Canadien en gagne pas mal plus qu’il en perde, c’est clair. Et ça va prendre plus de performance comme celle offerte contre les Wings de Detroit la semaine passée.

    Aussi, ça va prendre une autre chose: que Carey Price se lève et qu’il garde les buts comme il est capable de le faire!

    Car autant le public et les médias ont été durs envers Price par le passé, autant le gardien de la Colombie-Britannique a été épargé cette saison malgré des performances qui n’ont pas toujours été à la hauteur.

    Non, Price n’a pas volé souvent la victoire cette saison. Et ça, il doit le faire. Le Canadien est une équipe ordinaire et, pour amasser des points, il a besoin que son gardien gagne des matches à lui seul. Et plus que deux fois par année.

    Le Canadien a quatre matches à son horaire d’ici à dimanche. Une autre semaine dite cruciale!

    Et pendant ce temps, Pierre Gauthier magasine. Est-il acheteur, est-il vendeur, on ne sait trop. En fait, il ne doit pas le savoir lui-même. La position du Canadien (loin d’être sûr de faire les séries, mais pas éliminé non plus) est embêtante.

    Mais Gauthier sait qu’il conservera son emploi uniquement si son équipe se classe pour les séries. Dans un tel contexte, il y a fort à parier qu’il va tenter d’améliorer son club en fonction du court terme.

    Et comme, on le répète encore, reconstruction est un mot à ne pas employer au Centre Bell…

    *   *   *

    Suivez-moi sur Twitter: https://twitter.com/Michel_Tasse


    • En fait, c’est mathématiquement impossible pour le CH de faire les séries.

      Considérant que:

      1- Au rythme annualisé, les Panthers et les Devils devrait avoir 93 points à la fin de l’année (1,146 points par matchs)
      2- Le CH joue au rythme de .959 points par matchs. Bien que la différence semble faible, elle est énorme à 33 matchs de la fin.
      3- Il manquerait 47 points au CH pour faire les séries. Le même total qu’ils ont actuellement, mais après 49 parties. 47 points à faire en 33 parties ….
      4- Le rythme de point sera donc de 1,42 points par matchs d’ici la fin de la saison.
      5- Détroit, la meilleure équipe de la ligue, a une moyenne de 1,34 points par match … Le CH ne peut pas statistiquement parlant faire autant qu’eux, voir beaucoup mieux.
      6- Les équipes en avant du CH se rencontreront souvent et les matchs de 3 points nuiront aux efforts pour grimper au classement. Parlez en aux Devils de l’année passée. Ils n’ont pas grimpé beaucoup.

      Price peut se reposer et laisser le CH trouver un jeune attaquant de qualité pour aider cette attaque anémique.

    • “Car autant le public et les médias ont été durs envers Price par le passé, autant le gardien de la Colombie-Britannique a été épargé cette saison malgré des performances qui n’ont pas toujours été à la hauteur. Non, Price n’a pas volé souvent la victoire cette saison. Et ça, il doit le faire.”

      C’est pas mêlant, tu m’enlèves les mots de la bouche, Michel! Le seul bémol que j’émettrais sur ce passage est que je ne crois pas que le public ait été dur envers Price dans le passé.

      Mois après mois, il enfile les Coupe Molson, tellement qu’on en vient à se demander si ce ne serait pas un membre de sa famille qui gère les appels des fans!

      Bizarrement, depuis deux ans et particulièrement cette saison, les “fafanes” de Price s’empressent de dire qu’il est injuste de comparer leur chouchou à Patrick Roy.

      Pourtant, rappelle-toi lorsqu’il a été repêché, Jacques Demers et compagnie étaient pâmés devant lui, le vénéraient, n’hésitant pas à dire à qui voulait l’entendre que le successeur de “Casseau” était enfin arrivé… Ouf! Méchante débarque, cinq ans plus tard!

      Price demandera la lune cet été lorsque viendra le temps de renégocier et la direction du CH, prise dans l’engrenage de la vie des gens riches et célèbres, n’aura pas le choix d’accepter.

      Or, ce sera une erreur de donner 6-7 millions$ à un gardien qui n’a pas livré la marchandise, un gardien surévalué.

      Quelle est la fiche de Price en séries? Catastrophique! Un gardien atteint son “peak” à 30 ans, utilisent ses “fafanes” comme argument lorsqu’ils se voient tasser dans un coin… De la foutaise… Un argument qui ne tient pas la route pour deux sous si vous voulez mon avis.

      Et pendant ce temps, mon Jaro, t’sé le dernier portier à avoir soulevé toute une nation pendant tout un printemps après avoir sauvé le cul à Price les deux saisons précédentes alors que ce dernier avait “choké” après les fêtes, collectionne les jeux blancs.

      En terminant, je dirai que Price est un bon gardien, sans plus. Incapable de faire une différence sur une base régulière.

      Mais ses “fafanes” l’aiment… Pas moi. Ni sur la glace, ni ailleurs.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2012
    D L Ma Me J V S
    « jan   mar »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    26272829  
  • Archives

  • publicité