Sports, etc.

Lundi 17 novembre 2014 | Mise en ligne à 5h00 | Commenter Aucun commentaire

Mathieu Desjardins, comme il se doit

La Coupe Bob-Gatien ne pouvait revenir à un autre pilote que Mathieu Desjardins. Il est ici entouré de Dominic Lussier et de Jean-François Tessier, copropriétaires de l’Autodrome. (photo Joe Labrie)

La Coupe Bob-Gatien ne pouvait revenir à un autre pilote que Mathieu Desjardins. Il est ici entouré de Dominic Lussier et de Jean-François Tessier, copropriétaires de l’Autodrome. (photo Joe Labrie)

Après avoir connu une véritable saison de rêve, Mathieu Desjardins a logiquement reçu la Coupe Bob-Gatien, remise au pilote de l’année à l’Autodrome Granby.

Desjardins a gagné tout ce qui était possible de gagner en sportsman en 2014 : le titre à Granby, à l’Autodrome Drummond, le titre de la série Lussier-Seaway et même celui de la série DIRTcar. Il ainsi devenu le tout premier Québécois à courir en sportsman à être couronné par la prestigieuse série américaine.

«J’ai encore de la misère à croire que j’ai réalisé tout ça, a expliqué Desjardins après avoir reçu son prix, samedi soir, au Domaine de l’érable de Sainte-Rosalie. Mais tous mes succès s’expliquent simplement : par le travail, par l’acharnement, par toutes ces centaines et ces centaines d’heures que les gens de mon équipe et moi avons mis là-dedans.»

Mais Desjardins a fait le tour de sa catégorie. L’an prochain, il pilotera chez les modifiés.

«Mais courir en modifié, ça coûte cher. Présentement, on rencontre de potentiels commanditaires, on travaille fort là dessus. À l’heure où on se parle, je sais que je vais courir chez les modifiés, je ne sais juste pas combien de courses est-ce que je vais être capable de faire. Est-ce que je vais être capable d’aller aux États-Unis aussi souvent que cette année? C’est ce que je ne sais pas…»

Desjardins, de Sorel-Tracy, a 28 ans. Il est un excellent pilote et il a aussi une belle personnalité.

«J’aime mon sport et j’aime les gens qui gravitent autour. J’aime ce que je fais et je suis bien là où je suis.»

Le Mémorial de la terre battue

Le promoteur et copropriétaire de l’Autodrome, Dominic Lussier, a profité de la soirée de samedi pour annoncer un paquet de trucs. Notamment — et il s’agit du fait saillant de la soirée selon nous — de la création du Mémorial de la terre battue. Oui, il était temps que le stock-car sur terre battue honore ses pilotes et bâtisseurs les plus méritants à l’intérieur d’un panthéon.

On doit l’initiative à Anthony Marcotte, qui reviendra comme annonceur à l’Autodrome à temps plein ou presque en 2015, et à Dave Paryzo, qui vit sa passion pour la course comme pilote, relationniste et même auteur. Ils ont ensuite convaincu les gens de l’Autodrome d’héberger le panthéon… et d’investir quelques dollars dans l’aventure.

Il y aura trois intronisés par année. Les candidats à la cuvée de 2015 sont Robert Beaudoin, Léo Bergeron, Jean-Paul Cabana, Jean-Guy Chartrand, Robin David, Réjean B. Field, Bob Gatien, Réal Lafrance, Jacques Lalancette et Guy Leclerc.

100 000 $

On dit souvent que les pilotes de stock-car sont des passionnés, qu’ils ne font pas ça pour l’argent. Ce qui est absolument vrai. Mais voilà, ils ne cracheront pas sur quelques dollars supplémentaires s’ils ont l’occasion d’en faire un peu plus. Ce qui est tout à fait normal.

Et ils auront l’occasion d’en faire un peu plus, l’année prochaine, puisque le championnat de l’Autodrome Granby et du RPM Speedway, qui sont la propriété des mêmes personnes, sera de pas moins de 100 000 $.

«Ce sont les pilotes qui donnent le spectacle, ce sont eux que les gens viennent voir, a mentionné Dominic Lussier. Et ils méritent d’être récompensés.»

Bien fait, bien dit.

Merci!

Samedi soir, les gens de l’Autodrome Granby m’ont décerné la Coupe du président, remise à la personnalité de l’année dans le monde du stock-car.  Je suis touché, très touché, et je suis honoré, très honoré.

C’est toujours agréable de voir son travail reconnu. Mais ça l’est encore plus quand la récompense vient de passionnés avec un grand P comme les gens de stock-car.

Le stock-car — encore plus celui sur terre battue — est parfois snobé. Perso, je tire un grand plaisir à me rendre à l’Autodrome les vendredis soirs de mai à septembre afin de couvrir ces fous de la vitesse, ces as du volant. Car le spectacle, à peu près toujours, est bon.

Aussi, on ne peut ignorer un événement qui attire rarement moins de 2000 personnes. C’est pourquoi La Voix de l’Est est là à chaque semaine depuis des lunes.

Je reste touché et honoré. Oui, merci aux gens de l’Autodrome.

*   *   *

Suivez-moi sur Twitter: @Michel_Tasse

Aucun commentaire  |  Commenter cet article

 

Vendredi 14 novembre 2014 | Mise en ligne à 11h30 | Commenter Aucun commentaire

NASCAR: place au spectacle!

Joey Logano boira-t-il dans la Coupe Sprint dimanche? (photo NASCAR.com)

Joey Logano boira-t-il dans la Coupe Sprint dimanche? (photo NASCAR.com)

Quatre pilotes, une course et un titre à conquérir. La grande finale de la Chase ou, si vous préférez, des séries éliminatoires de NASCAR, promet tout un spectacle, dimanche après-midi, sur l’ovale d’Homestead, en Floride!

Denny Hamlin, Kevin Harvick, Joey Logano et Ryan Newman sont les quatre derniers pilotes en lice pour l’obtention de la Coupe Sprint. Aucun des quatre n’a déjà été couronné champion.

La nouvelle formule de la Chase a créé énormément d’engouement. Mais la pression mise sur les pilotes a fait en sorte qu’il y a eu des débordements qui ont fait passer NASCAR pour la WWE. En espérant que tout le monde réussira à garder son sang froid, dimanche.

Qui succèdera à Jimmie Johnson? Mon choix? Joey Logano. Même s’il est de loin le moins expérimenté des quatre pilotes qui aspirent à boire dans la Coupe Sprint, Logano semble prêt pour les grands honneurs. Il a gagné des courses importantes cette saison et il semble avoir pris une bonne dose de maturité.

On verra bien.

En tout cas, j’ai hâte!

*   *   *

Suivez-moi sur Twitter: @Michel_Tasse

Aucun commentaire  |  Commenter cet article

 

Mercredi 12 novembre 2014 | Mise en ligne à 14h15 | Commenter Aucun commentaire

La plus belle récompense à Mathieu Desjardins?

Mathieu Desjardins est devenu le premier Québécois à remporter le championnat DIRTcar sportsman. (photo Joe Labrie)

Mathieu Desjardins est devenu le premier Québécois à remporter le championnat DIRTcar sportsman. (photo Joe Labrie)

C’est samedi soir, au Domaine de l’érable de Sainte-Rosalie, qu’aura lieu le banquet annuel de l’Autodrome Granby. Un banquet auquel assisteront plus de 500 convives puisque le RPM Speedway et des séries comme Lightning sprint Québec et Revstar profiteront de l’occasion pour honorer aussi leurs pilotes les plus méritants.

Comme d’habitude, les champions de chacune des catégories et les meilleures recrues seront récompensés. On dévoilera également l’identité des vainqueurs de la Coupe Bob-Gatien, remise au pilote de l’année, et de la Coupe du président, remise à une personne (pilote ou autre) qui travaille à l’avancement du stock-car sur terre battue.

Mais qui sont les candidats à l’obtention de la prestigieuse Coupe Bob-Gatien? Les gens de l’Autodrome, on le sait, aiment rendre hommage à un pilote qui s’est distingué au Québec comme à l’extérieur de la province. À la suite de ses magnifiques performances à Syracuse et de sa troisième place au classement chez les modifiés à Granby, Alain Boisvert avait hérité du prestigieux trophée l’an dernier.

Alors que son fils luttait pour sa vie, David Hébert a connu une saison exceptionnelle, raflant le titre chez les modifiés à l’Autodrome ainsi qu’au RPM Speedway. Champion en prostock à Granby, Jocelyn Roy a pour sa part connu de bons moments à l’extérieur. Mais Hébert et Roy ne peuvent toutefois pas rivaliser avec les exploits réalisés par Mathieu Desjardins.

Desjardins, de Sorel-Tracy, a non seulement été couronné champion en classe sportsman à l’Autodrome, mais il est aussi, voire surtout, devenu le premier Québécois à être couronné champion de la série DIRTcar sportsman.

«Mathieu a connu toute une année, c’est vrai, mais d’autres pilotes ont connu une superbe saison. On verra !», souligne Dominic Lussier, en prenant soin de garder le suspense jusqu’à la fin.

Le banquet de l’Autodrome permet toujours d’apprendre des choses intéressantes, comme des éléments de programmation, par exemple. Des pilotes en profitent aussi pour annoncer leur retraite ou pour faire part de leurs intentions de changer de classe.

La soirée de samedi ne devrait pas faire exemption à la règle en la matière.

*   *   *

Suivez-moi sur Twitter: @Michel_Tasse

Aucun commentaire  |  Commenter cet article

 

publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juin 2012
    D L Ma Me J V S
    « mai   juil »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité