Sports, etc.

Mercredi 20 août 2014 | Mise en ligne à 14h50 | Commenter Un commentaire

Bergeron-Darveau: l’espoir de Gilles Lapierre

 (photo La Voix de l'Est)

Simon Bergeron (à gauche) et Kevin Darveau veulent tous les deux la même chose. (photo La Voix de l'Est)

Recruteur en chef des Inouk, Gilles Lapierre est un vieux routier du hockey. Il se promène dans les arénas depuis des années et des années et il en a vu passer, des joueurs, des bons comme des moins bons.

Lapierre, qui est le père de David, l’entraîneur des Inouk, suit de près la lutte au poste de gardien numéro un qui oppose Simon Bergeron et Kevin Darveau. Et il regrette que les deux jeunes hommes soient fermés à l’idée de partager le filet.

«Quel duo aurions-nous!, lance Lapierre. Clairement, nous aurions le meilleur tandem de la Ligue junior du Québec!»

Mais voilà, Lapierre a un espoir. L’espoir que Bergeron et Darveau deviennent de bons amis et qu’ils acceptent, finalement, de faire avec la présence de l’autre.

«Il y a une semaine, quand les deux ont dit dans La Voix de l’Est qu’ils ne voulaient rien savoir de partager le travail avec qui que ce soit, ils ne se connaissaient pas. Mais là, je les regarde pendant les entraînements et ils ont l’air à bien s’entendre, même à s’amuser. Peut-être que ça pourrait faire une différence…»

Peut-être, en effet. Car à 19 ou 20 ans, les chums, c’est important.

Who knows?, comme dirait les Anglos…

*   *   *

Suivez-moi sur Twitter: @Michel_Tasse

Un commentaire  |  Commenter cet article

 

Samedi 16 août 2014 | Mise en ligne à 7h00 | Commenter Un commentaire

Ranger: «Il faut regarder en avant»

Andrew Ranger espère mener sa Dodger Challenger numéro 27 à bon port aujourd'hui en Nouvelle-Écosse. (photo Dany Flageole/Flagworld)

Andrew Ranger espère mener sa Dodge Challenger numéro 27 à bon port aujourd'hui en Nouvelle-Écosse. (photo Dany Flageole/Flagworld)

Andrew Ranger a profité d’une semaine plus tranquille pour arriver tôt à Antigonish, en Nouvelle-Écosse, là où se déroulera aujourd’hui la huitième manche de la saison de la série Canadian Tire de NASCAR. Accompagné de sa conjointe et des enfants, il avait l’air très relaxe, hier après-midi, lorsqu’on l’a joint.

«On est partis de la maison mercredi à bord du motorisé, on est arrivés jeudi et on passe du bon temps en famille avant de s’attaquer aux choses sérieuses, a-t-il commencé par dire. Ce midi, on a mangé du homard qui venait d’être pêché directement de la mer. C’était très, très bon!»

Ranger est de bonne humeur et c’est tant mieux. Car il n’était pas heureux à 100% au moment de quitter Trois-Rivières, dimanche, malgré sa deuxième position.

«Les gens de NASCAR n’étaient pas de mon bord à Trois-Rivières, a-t-il lancé. Il y a eu l’histoire de cette pénalité pour avoir anticipé le départ et il y a eu cette décision douteuse d’arrêter la course à la suite de l’accident subi pas Xavier Coupal, décision qui m’a peut-être coûté la victoire. Avec l’expérience, heureusement, on apprend à passer par-dessus ces affaires là et à regarder en avant. Là, ça va…»

Ranger en sera à sa cinquième présence sur le circuit de Riverside, un ovale d’un tiers de mille. En 2009, il a triomphé.

«C’est un beau complexe et une très belle piste. En arrivant, ma femme Joannie, qui n’est pas une experte, a dit: ‘Wow, c’est super beau ici!’ Ça te donne une idée…»

Mais la Nouvelle-Écosse, ce n’est pas à la porte et il n’y a qu’une quinzaine d’inscrits en vue de l’épreuve de demain. Ils étaient 33 à Trois-Rivières!

«C’est plate, c’est sûr. Mais bon, ça va faire plus d’espace sur la piste. Ça brasse beaucoup sur ces petits ovales-là…»

Trente points de retard

En incluant l’épreuve d’Antigonish, il ne reste que quatre courses au calendrier de la série canadienne de NASCAR en 2014. Au classement, Andrew Ranger est toujours troisième, à 30 points du meneur Louis-Philippe Dumoulin, vainqueur à Trois-Rivières, et à quatre seulement de J.R. Fitzpatrick.

«C’est sûr que je commence à regarder le classement de plus près. Louis-Philippe va bien et il est un peu chanceux aussi, il faut le dire. Mais ça risque de donner une excellente fin de saison. Ça pourrait aussi bien se décider lors de la toute dernière épreuve, à Peterborough, le 20 septembre. On verra.»

Ranger a par ailleurs reçu des photos de la camionnette qu’il conduira, lors du week-end de la Fête du travail au Canadian Tire Motorsport Park de Bowmanville, en série Camping World Truck de NASCAR. Avec les récents forfaits de NDS Motorsports, on commençait à douter de sa participation à l’événement.

«Je vais y être, c’est sûr. Je vais même aller tester la camionnette la semaine prochaine au Vermont. Je suis content.»

D’autant plus qu’il s’agira de sa seule présence de la saison à l’intérieur d’une série de pointe de NASCAR.

*   *   *

Suivez-moi sur Twitter: @Michel_Tasse

Un commentaire  |  Commenter cet article

 

Vendredi 15 août 2014 | Mise en ligne à 8h00 | Commenter Aucun commentaire

David Hébert reste humble devant ses succès

David Hébert ne s’attendait pas à ce que la voiture 37H lui en donne autant cette saison. (photo La Voix de l'Est)

David Hébert ne s’attendait pas à ce que la voiture 37H lui en donne autant cette saison. (photo La Voix de l'Est)

«C’est une belle saison, c’est vrai. Mais derrière tout ça, il y a beaucoup de travail. Dans ce sport-là, tu es souvent aussi bon que le nombre d’heures que tu mets.»

David Hébert a remporté sa cinquième victoire de la saison à l’Autodrome Granby, il y a une semaine, et sa deuxième au RPM Speedway de Saint-Marcel, le lendemain. Mais quand on lui dit qu’il est littéralement en feu, le vétéran pilote prend soin de rester humble.

«Je suis content de la manière dont ça va, c’est clair, dit-il. J’ai huit victoires depuis le début de la saison (les pistes de Granby, Saint-Marcel et Drummondville réunies), c’est l’fun, mais c’est encore loin de mon record de 13, établi il y a deux ans. La plus grosse surprise, cette année, est la performance de la voiture 37H de Paul Saint-Sauveur. Vraiment, je ne m’attendais pas à ce qu’elle m’en donne autant!»

Hébert, de Saint-Damase, a gagné trois fois à Granby avec la 37H.

«On a fini en force la saison dernière, ça augurait bien, mais ça va encore mieux cette année. Il faut rendre hommage aux membres de l’équipe, qui mettent tout leur coeur afin de me fournir une excellente voiture à toutes les semaines. Je me sens parfaitement en confiance à chaque fois que j’embarque dans mon bolide.»

Au classement de l’Autodrome Granby, Hébert a 69 points d’avance sur Alain Boisvert et 82 sur le champion en titre François Bernier. Alors qu’il ne reste que trois programmes comptant pour le championnat au calendrier, ses chances d’enlever un troisième titre en modifié à Granby sont plus qu’excellentes.

«Je risque de conduire avec prudence d’ici à la fin de la saison, a-t-il avoué. Ce serait trop bête de perdre le championnat en tentant de pousser la machine trop loin. Mais je ne prends rien pour acquis, on ne sait jamais ce qui peut arriver…»

Bête noire

Quatre fois champion à l’Autodrome Drummond et trois fois champion à Saint-Marcel, Hébert considère un peu Granby comme sa «bête noire».

«Ça va super bien cette saison, mais ça a toujours été plus difficile à Granby. C’est certain que ce serait l’fun de gagner là cette année…»

Après chacune de ses victoires, cette saison, Hébert a dédié ses succès à son fils Nathan, qui se bat contre la maladie depuis sa naissance.

«Mon fils m’inspire beaucoup. Je suis là pour lui et il est là pour moi. On veille l’un sur l’autre.»

La saison dernière, dans une autre entrevue accordée à l’auteur de ces lignes, Hébert avait dit qu’il avait moins le feu sacré. Cette année, il a l’air de tout, sauf qu’un pilote à qui ça tente moins!

«Vrai que je m’amuse beaucoup plus présentement. C’est une belle saison, je ne peux pas dire le contraire…»

*   *   *

Suivez-moi sur Twitter: @Michel_Tasse

Aucun commentaire  |  Commenter cet article

 

publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2014
    D L Ma Me J V S
    « juil    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité