La mi-temps

La mi-temps - Auteur
  • Vincent Gauthier

    Amateurs de football, voici la tribune pour échanger sur votre sport favori. Votre équipe préférée en arrache et vous voulez en parler? Un joueur retient votre attention par ses prouesses sur le terrain ou ses frasques loin de celui-ci? Un jeu a retenu votre attention en particulier lors des matchs du week-end? Venez en parler, offrir votre point de vue au journaliste Vincent Gauthier.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 9 février 2016 | Mise en ligne à 10h33 | Commenter Aucun commentaire

    L’âme en paix

    SPO-FBN-SUPER-BOWL-50---CAROLINA-PANTHERS-V-DENVER-BRONCOS

    Avec ce deuxième titre du Super Bowl, Peyton Manning peut maintenant se retirer en pleine gloire. — Photo: AFP

    Le 50e Super Bowl ne passera probablement pas à l’histoire pour les jeux spectaculaires et les performances offensives époustouflantes. Mais il aura tout de même permis à Peyton Manning de solidifier sa légende, avec un deuxième sacre du trophée Vince Lombardi. J’ose espérer qu’il saura maintenant se retirer en pleine gloire, l’âme en paix.

    Sans surprise, Manning n’a pas volé la vedette, à Santa Clara (13/20, 141 verges, aucun touché et une interception). Il en a fait juste assez pour permettre à son botteur Brandon McManus de réussir trois placements. Le reste de l’histoire appartient à l’incroyable défensive menée par Von Miller.

    Indomptables lors des deux matchs éliminatoires précédents, les redoutables Panthers ont été méconnaissables lors du dernier match de l’année. Ils avaient réussi au moins 30 points en moyenne par match cette année. Les limiter à seulement 10 relève pratiquement du miracle. Le coordonnateur Wade Phillips mérite beaucoup de crédit dans tout ça.

    Dommage pour les Panthers qui ont amené une véritable bouffée de fraîcheur sur la NFL cette saison. Dans leurs cas, ce n’est probablement que partie remise. Toute l’année, ou presque, ils ont écrasé leurs adversaires. Voilà donc pourquoi ils n’étaient peut-être pas bien outillés pour répondre adéquatement dans un match plus corsé. Par moments, Cam Newton semblait perdu sur le terrain, à court de solutions. Ses passes étaient puissantes, parfois trop, mais souvent imprécises. Et il n’a pas été en mesure de faire la différence avec ses jambes. Il était loin de faire honneur à son titre de joueur le plus utile, qu’il a remporté haut la main et avec raison.

    Je demeure convaincu que nous allons les revoir au Super Bowl, ces Panthers.

    Maintenant, il sera intéressant de voir si les Broncos vont se tourner vers Brock Osweiler pour prendre le relais de Manning. Le réserviste a tout de même bien paru lorsqu’il a pris sa place en cours de saison, s’offrant même une victoire spectaculaire aux dépens des Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

    Mais avant de songer au futur, laissons les nouveaux champions savourer leur conquête du Super Bowl. Pendant ce temps, Peyton Manning amorcera une importante réflexion et souhaitons qu’il choisira d’accrocher ses crampons en tant que quart-arrière le plus victorieux de l’histoire de la NFL, plutôt que de se laisser tenter par une offre (éventuelle) des Rams de Los Angeles…


    À vous de lancer la discussion!

    Soyez la première personne à commenter cet article.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    février 2016
    D L Ma Me J V S
    « jan    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    2829  
  • Archives