La mère blogue

La mère blogue - Auteur
  • Louise Leduc


    La Mère blogue s’adresse à tous ceux qui s'intéressent aux enfants et aux adolescents, et qui cherchent toujours le mode d'emploi. C'est le cas de La Mère blogue, qui se pose tous les jours plus de questions que la veille sur l'éducation de sa fille et qui s'emploiera donc à chercher quelques réponses avec vous.
  • Lire la suite »

    Archive de la catégorie ‘Général’

    Jeudi 19 octobre 2017 | Mise en ligne à 10h35 | Commenter Commentaires (23)

    Tremblement de terre

    «C’est presque embarrassant d’être un homme ces jours-ci», m’a lancé un collègue hier.

    Non, non, collègue. La majorité des gars sont très bien.

    L’ennui, c’est que ceux qui ne le sont pas ne se contentent pas d’une ou deux victimes.

    Avec le collègue, on a fait un petit survol de l’actualité des dernières années. Avant la chute d’Éric Salvail et de Gilbert Rozon, il y a eu Guy Cloutier, Marcel Aubut, l’entraîneur de ski Bertrand Charest. Il y a eu cette vague de dénonciations contre des profs d’université, ces histoires d’initiations dans quantité de facultés. Ah oui, la GRC, aussi et ces politiciennes qui ont dit que même dans les hauts cercles du pouvoir, dans les parlements, elles ne sont pas non plus immunisées.  La culture, maintenant. Autant de milieux dont on ne pourrait jamais se douter, en 2017, que des femmes puissent subir des violences sexuelles.

    À toutes celles-là s’ajoutent les femmes autochtones assassinées, celles qui viennent de milieux pauvres où la violence est rampante.

    À ne pas oublier non plus, toutes celles qui ont crié assez fort, qui ont réussi à s’enfuir. Toutes ces victimes d’inceste aussi qui,  bien avant d’avoir un bureau et des collègues, se sont fait prendre qui un sein, qui une fesse, qui un pénis.

    Parce que comme en fait bien foi le cas Salvail et avant cela les sorties ô combien courageuses des hockeyeurs Sheldon Kennedy ou Theoren Fleury, les victimes ne sont pas que des femmes. Cela arrive aussi à des hommes, à qui il est aussi très difficile de parler.

    Même quand on ne fait que comptabiliser les cas les plus graves et que, pour la forme, on laisse tomber le commentaire déplacé, ça commence à faire beaucoup de monde, hein, collègue ?

    Père de jeunes filles, il ne parlait plus.

    Tremblement de terre il y a eu cette semaine. Deux des plus gros noms du show-business sont tombés.

    Soudain, l’air est un peu plus respirable, du moins dans le milieu culturel.

    Ce qui frappe, entre autres choses, c’est que ces hommes n’aient pas été épinglés par des tribunaux (où il est extrêmement difficile de prouver une agression sexuelle et où l’on peut s’en sortir assez aisément avec un bon avocat), mais par la parole libérée, regroupée, factuelle et non gratuite.

    À nous de jouer, maintenant, de dire à nos filles et à nos fils que d’aucune façon ils n’ont à se soumettre, que personne n’a de droit sur leur corps, fut-il producteur, animateur, entraîneur, patron, député, oncle, grand-père.

    Mais que même en étant très prudent, en 2017 comme en 2047, cela continuera d’arriver. Il leur faudra alors parler, dénoncer en se rappelant que la honte, la saleté, elle n’est pas du côté de la victime.

    Lire les commentaires (23)  |  Commenter cet article






    Lundi 16 octobre 2017 | Mise en ligne à 9h50 | Commenter Commentaires (20)

    Einstein à l’écoute

    « Qu’est-ce que l’âme ? Qu’est-ce que le temps ? Qu’est-ce que le firmament ? » « Comment marche la quatrième dimension ? »

    Comme le rapportait Le Monde il y a quelques jours, telles sont là quelques questions que les enfants adressaient à Einstein lui-même qui, gentiment, patiemment, prenait la plume et répondait.

    Ces dizaines de questions – et ces réponses – ont été rassemblées en un livre, intitulé Cher Einstein.

    Le Monde rapporte que l’un des tout-petits, Arthur, bien que haut comme trois pommes, s’était senti tout à fait à l’aise de contester la théorie de la relativité.

    Après lui avoir offert quelques explications scientifiques, Einstein avait cru bon de lui donner quelques conseils d’un vieux sage.

    « Quant à toi, il vaudrait mieux que tu attendes d’avoir appris quelque chose d’utile avant d’enseigner aux autres.  »

    Pour les colles des enfants, de nos jours, il y a toujours Google, mais avouons que c’est moins sympathique et moins personnel que de recevoir une réponse manuscrite par la poste d’un grand savant.

    Heureusement que le père Noël, lui, prend toujours la peine de nous répondre !

    Lire les commentaires (20)  |  Commenter cet article






    Jeudi 12 octobre 2017 | Mise en ligne à 10h00 | Commenter Commentaires (26)

    Note à moi-même:ne pas déguiser ma fille en terroriste

    Avez-vous vu passer cette nouvelle amusante publiée dans le Globe and Mail ?

    Une commission scolaire francophone en Ontario a envoyé aux parents une petite note pour leur dire que certains costumes d’Halloween sont à éviter.

    Les déguisements de terroristes ou qui comprennent un turban, un kimono ou une coiffe indienne sont notamment à proscrire, de même que toute transformation qui impliquerait «un changement dans la couleur de la peau». Aussi à éviter : tout costume qui se moquerait d’un trans ou qui aurait pour origine un «épisode historique violent», comme l’esclavagisme ou les jeux de rôle de cowboy et d’Indien.

    Quand même, ça devient compliqué, l’Halloween. Pas sûr que la sorcière et le squelette vont passer la rampe encore longtemps.

    Et bien sûr, il y a les cas très particuliers. Cette année, Luc Lavoie, pas de costume d’écureuil pour vous, d’accord ?

    Lire les commentaires (26)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    octobre 2017
    L Ma Me J V S D
    « sept    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives