La mère blogue

La mère blogue - Auteur
  • Louise Leduc


    La Mère blogue s’adresse à tous ceux qui s'intéressent aux enfants et aux adolescents, et qui cherchent toujours le mode d'emploi. C'est le cas de La Mère blogue, qui se pose tous les jours plus de questions que la veille sur l'éducation de sa fille et qui s'emploiera donc à chercher quelques réponses avec vous.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 6 février 2018 | Mise en ligne à 12h13 | Commenter Commentaires (34)

    À lire avant la prochaine visite chez le dentiste

    Excellent dossier de ma collègue Marie Allard cette semaine dans La Presse + sur les radiographies dentaires.

    En reportage, j’ai écrit à quelques reprises sur l’erreur que commettent beaucoup de parents qui pensent à tort que les dents de lait ne sont pas importantes et qu’il est inutile de s’en occuper.

    Elles vont tomber de toute façon, non ? Pareille négligence finit très souvent par des caries en série qu’il faut réparer sous anesthésie générale, avec le risque pour la santé que cela suppose.

    Ma collègue Marie parle aujourd’hui du problème inverse, de cet excès de prudence qui amène une multiplication des radiographies dentaires.

    Faut-il y consentir ou pas, pour soi et pour ses enfants ?

    «Moi, je ne prends par des radiographies de tous mes patients une fois par an, dit la Dre Marie-Ève Asselin, dentiste et chef du département de médecine dentaire au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine. Ça dépend. Si j’ai un enfant qui est plus à risque d’avoir des caries, je vais en prendre plus fréquemment. Si l’enfant présente beaucoup d’espace entre ses dents et que je suis capable de vérifier cliniquement qu’il n’y a pas de caries entre les dents, je ne lui prendrai pas nécessairement de radiographies intraorales.»

    Voilà qui semble une approche pleine de bon sens. Ne pas y aller mur à mur, mais voir au cas par cas.

    Bien sûr, inutile de paniquer. Les appareils utilisés aujourd’hui n’ont rien à voir avec ceux des années 1970 ou 80, alors qu’on se faisait sérieusement bombarder de rayons X, sans aucun collet thyroïdien, à mon souvenir (à exiger de son dentiste). Bien sûr, les doses de radiation sont aujourd’hui très faibles et  bien sûr, pour le dentiste, il est assurément rassurant d’avoir sous la main le portrait le plus précis possible.

    Cela étant dit, bien que faible, l’exposition aux radiations existe et le danger n’est pas nul.

    C’est votre bouche, c’est celle de vos enfants et pour prendre une décision éclairée lors de votre prochaine visite chez le dentiste, la lecture de ce dossier sur les radiographies s’impose vraiment.


    • “excès de prudence qui amène une multiplication des radiographies dentaires”

      excès de prudence = beau prétexte pour excès de facturation

    • @chabanel: exact.

    • chabanel

      Ce sont toujours les autres qui escroquent, right?

    • @Alain

      Le mot cle est “Exces”. Je presume que tous les dentistes n’exagerent pas

      Cependant, le systeme de facturation ouvre la porte a ce que tous puissent le faire.

      Jumelez les mots “sante” et “enfant” = reponse a tout regard de plus pres: “etes vous contre la sante des enfants?!”

      Ok ok j’ai rien dit… en reculant comme devant une maman ours

    • Pour ma part, je présume que la grande majorité des dentistes, médecins, etc… n’exagèrent pas.

      Désolé, mais ca fait “petit peuple” pas très éduqué de laisser entendre le contraire.

    • Disons qu’il y a deux semaines, chez le dentiste pour de petits travaux, j’ai indiqué à mon dentiste qu’une molaire était douloureuse au brossage. À l’œil, il ne voyait rien de spécial. Heureusement qu’il a fait une radiographie : ce n’était pas un rhume que je traînais depuis Noël mais une sinusite à cause d’une infection à la dent qui s’était rendue au sinus. Bye-bye la molaire, 10 jours d’antibiotiques après un long mois à me sentir moche. Merci à mon compétent dentiste!

    • J’aimerais savoir s’il existe des recherches sur les cancers radio-induits au Canada. Disons, en excluant les patients qui se dont justement suivre par des TACO, ce qui augmente fortement leurs doses de radiothérapie. Pas facile d’avoir de réponse, si réponse il y a.

    • Une ex-collègue au travail occupait auparavant un poste de radiologiste dans un hôpital de Montréal. Elle nous avait révélé, à notre grande surprise, que la radiation produite par sa machine était moindre que celle qui se trouvait naturellement dans l’environnement, et que ce que la machine faisait était surtout la concentration de l’énergie sur la cible. Elle disait même que le tablier de plomb servant à protéger les organes internes servait plutôt à rassurer le patient qu’a le protéger véritablement. Même chose pour l’isoloir dans le lequel se trouve la console. C’est tout plus pour l’image et pour rassurer le patient, parce que la quantité de radiation produite et utilisée est infiniment petite. Je ne sais pas si c’est vrai, mais nous n’avions aucune raison de ne pas la croire.

    • (Kingjo42

      7 février 2018
      11h49

      «…….Je ne sais pas si c’est vrai, mais nous n’avions aucune raison de ne pas la croire.» )

      Et bien moi, je ne la crois pas……..

    • Ouais… je trouve qu’il y a méfiance envers les dentistes, perso je les trouve trop chers mais bon… avec vos enfants allez-y et parlez-en s’il faut bon mais cela devenait plus espacé dans ma tête il y a déjà environ 30 ans mais cela dépend.

      L’article peut être bon ou créer de la peur inutilement. Puis les hygiénistes minute là c’est le dentiste qui décide cela ?

      Oups! Je n’y suis jamais allé mais dans les cliniques d’hygiène dentaire des cégeps ils passent des radiographies.

      https://www.cmaisonneuve.qc.ca/cliniques-ecoles/soins-dentaires/

      http://www.cegepmontpetit.ca/cegep/communaute/cliniques/hygiene-dentaire

      Les responsabilités de chacun c’est à vérifier. Bon mais si tu veux économiser et encourager les jeunes ?

      Tu t’arranges avec eux et avec le dentiste. Les assurances couvrant les soins dentaires, pas tous en ont.

    • Que les gens posent plus de questions à leur dentiste ou clinique d’hygiène dentaire c’est bien correct mais pas avoir un excès de peur des radiographies. Ne devrait-on pas leur faire un peu confiance ? Je trouve plus qu’ils sont bons pour charger et qu’il y a des quêtes de perfection des dents blanches ou même l’orthodontie elle n’est peut-être pas vraiment nécessaire, avoir les dents un peu croches ou porter des broches ? Les modernes sont mieux. Avoir des broches au secondaire, c’est pire que les radiographies cela ou la peur des rayons X mais rappelons-nous Marie Curie…

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Marie_Curie

      Les bienfaits versus les méfaits s’il y a trop d’expositions .

    • @mmez: Êtes-vous radiologiste? Parce que elle, oui. Si on ne peut avoir confiance en nos experts et spécialistes, en qui peut-on faire confiance? Notre opinion peu informée? Celle d’inconnus sur les médias sociaux? Dieu?

    • @Kingjo42

      LOL on est vraiment dans la chenoutte s’il faut faire confiance a DIEU et les médias sociaux lolol

      Aucun des 2 ont de la crédibilité :)

    • @seb_ totalement d’accord avec vous.

      La 3e non plus, d’ailleurs. ;)

    • À Kingjo42

      8 février 2018
      09h58

      Alors au prochain rendez-vous chez le dentiste, faites-vous plaisir et refuser les appareils de protection contre les radiations s’ils ne sont pas nécessaires selon votre radiologiste………

    • @mmez: non parce que le dentiste doit le faire, mais je vais lui demander si c’est vrai pour être un peu plus informé. Faites de même, vous pourriez apprendre quelque chose! :)

    • (Kingjo42

      8 février 2018
      15h16

      «Faites de même, vous pourriez apprendre quelque chose! :)» )

      Vous avez l’épiderme sensible………

    • Votre dentiste n’est pas le spécialiste en radiation. Il en connait davantage que le citoyen moyen sur la radiation de ses appareils, dont moi (qui est pourtant physicien), mais faire confiance aveuglement me parait toujours être un acte de foi que je ne suis pas capable de faire.

      Alors, aujourd’hui, plus besoin d’arpenter BADADUC et autres biblios universitaires, le tout est disponible à portée de doigts. J’ai donc utilisé 10 minutes de ma vie pour pondre ce texte :
      Il y a un super beau tableau sur le site du gouvernement canadien qui vous parle des doses naturelles dans votre environnement. Par exemple pour Montréal c’est 1.6mSV/an.
      http://nuclearsafety.gc.ca/fra/resources/radiation/introduction-to-radiation/radiation-doses.cfm

      Si vous prenez un vol Montréal-Paris, ajoutez 0.032mSv par voyage. Une radio du thorax 0.2 mSv, une radio de la colonne 1.5mSv. Les dents, ça doit se situer dans cette fourchette.
      http://www.laradioactivite.com/site/pages/examensmedicaux.htm

      Quelle est alors la dose maximale, idéale, à ne pas dépasser? Beaucoup de référence pointe entre 1msV et 500msV (au-delà de l’exposition naturelle… et si on prend les documents « Français », plus facile à trouver dans la langue de Molières, c’est 2.5mSv par an l’exposition naturelle… ce qui fait que pour les montréalais la dose additionnelles serait entre 2msV et 501)

      Recevoir un rayonnement d’un coup ou sur 1 an peut avoir des effets un peu différents. Mais à ces niveaux la littérature se veut rassurante.

      Alors, on prend le tablier ou on ne le prend pas? Humm… j’ai toujours été un amant du principe de précaution pour ce genre de chose. “Dentiste, je vais prendre le tablier et pas de radio inutile svp”

    • @mmez.: Hein? Épiderme sensible?

      Je ne comprend vraiment pas pourquoi vous dites ça.

    • Merci M. Rustik!

      Et c’est exactement ça, on met le tablier par précaution.

      C’est comme boucler sa ceinture en voiture. Par précaution.

    • @m.rustik, je suis d’accord avec vous qu’on ne doit pas faire aveuglément confiance et ce peu importe pourquoi ou dans quel domaine… par contre on ne doit pas voir des gens mal intentionnés partout non plus.

      On peu dire ce qu’on veut mais le dentiste ne vous fait pas prendre des radiographies pour faire de l’argent… parce que les radios sont incluses dans l’examen. Il vous coûte donc exactement la même chose de prendre des radios que de ne pas en prendre.

      Bien que je ne connaisse pas les chiffres exacts, une radiographie dentaire nécessite beaucoup moins de radiations qu’un radiographie du thorax! La zone d’exposition et le cône sont beaucoup plus petits. Et avec la radiographie numérique, la quantité de radiations à diminué de moitié!

      Je suis d’accord qu’on choisit tous les risques que l’on veut prendre dans la vie, mais je crois sincèrement que le risque posé par les radiographies dentaires est beaucoup moins important que les risques de ne pas en prendre et de se retrouver avec des lésions qui comportent des risques de complications importantes qui auraient facilement pu être évitées grâce aux radiographies dentaires.

      On dit radiographie dentaire et on pense détection de caries, mais les radios servent aussi à : vérifier le niveau osseux (qui soutient vos dent), les lésions périapicales et parodontales (genre abcès et kystes), l’éruption dentaire (chez les enfants/ados), les dents incluses, les malpositions dentaires qui risquent d’être problématiques, la santé de la dent en général, s’il y a résorption de la racine…

      Boire de l’alcool augmente significativement le risque de cancer buccal… allez-vous arrêter de boire pour autant?

      Vous savez que si vous traversez une rue, vous risquez de vous faire frapper par véhicule? Allez vous faire une crise d’urticaire à toutes les fois que vous devez traverser une rue?

      Selon les statistiques canadiennes le cancer de la bouche représente 1,4% des cas de cancer chez la femme contre 25,5% pour le cancer du sein, tandis que chez l’homme, il représente 3,1% contre 20,7% pour la prostate. Il me semble que depuis le nombre d’années qu’on prend des radiographies dentaires, s’il y avait une tendance à observer on l’observerait déjà!

      Il y aura toujours un risque de quelque chose à quelque part…

    • @Kingio42 – 20h42 – 8 février – On boucle sa ceinture en automobile parce que c’est la loi ET pour sa protection…

    • (Kingjo42

      7 février 2018
      11h49

      «Elle disait même que le tablier de plomb servant à protéger les organes internes servait plutôt à rassurer le patient qu’a le protéger véritablement. Même chose pour l’isoloir dans le lequel se trouve la console. C’est tout plus pour l’image et pour rassurer le patient, parce que la quantité de radiation produite et utilisée est infiniment petite.» )

      Pour la crédibilité, on repassera……….

    • @jolico: Peut-être que mon exemple n’est pas très bon, mais l’idée c’est qu’on se protège contre la possibilité d’un danger.

      Au fait, pourquoi le tablier sur la poitrine lors de l’application de la radiation dans la bouche, mais rien pour la tête? Le cerveau est-il immunisé aux dangers de la radiation?

    • (Kingjo42

      9 février 2018
      09h19

      «Au fait, pourquoi le tablier sur la poitrine lors de l’application de la radiation dans la bouche, mais rien pour la tête? Le cerveau est-il immunisé aux dangers de la radiation?» )

      Hypothèse de réponse : Parce que les rayons sont dirigés vers le bas……..d’où la protection aussi nécessaire pour le cou (thyroïde)………

    • Autre hypothèse, probablement tout aussi valide.

      Vous vous rappelez des quelques questions que le (la, m’enfin) radiologue vous a posé lorsqu’il est entré dans la salle?

      Elles visaient à déterminer si le protecteur cervical était utile, ou non.

    • (pauvreAlain

      9 février 2018
      21h06

      «Vous vous rappelez des quelques questions que le (la, m’enfin) radiologue vous a posé lorsqu’il est entré dans la salle?

      Elles visaient à déterminer si le protecteur cervical était utile, ou non.» )

      Vous aviez compris que je référais aux radiographies chez le dentiste……

    • @mmez.

      Je sais pas votre dentiste mais le miens son appareil il le colle sur ma joue bien droit!!

      Mais bon, vous semblez tout connaitre ou aimez bien avoir le dernier mots, alors continuer à uniquement vous informer sur Facebook.

    • À seb_

      10 février 2018
      13h35

      1-J’avais écrit hypothèse de réponse…….

      2- Vous avez aussi l’épiderme sensible ?……

    • @mmez.

      C’est sque je dis, continuer à prendre vos informations sur Facebook, c’est remplie hypothèses!

    • pour moi et plusieurs de mes collègues les radiographies sont incluses dans l’examen… alors pour le profit… C’est facile de ”casser du sucre” sur notre dos. Je ne vous souhaite pas que l’on vous diagnostique un problème trop tard parce que vous pensez ”économiser” les ‘’sous’ que les méchants dentistes veulent vous ”arracher” en refusant ces radiographies.

    • (seb_

      10 février 2018
      16h47

      «Mais bon, vous semblez tout connaitre ou aimez bien avoir le dernier mots» )

      Vous écriviez ……….lol

    • mmez.

      Merci de me confirmer avec votre post inutile de 8h06. Lol

    • Bien mal pris celui qui devra se référer à cet “article” sur les radiologie dentaire pour se faire une opinion éclairé, alors que le texte lui-même n’Est pas clair sur les risques réels, se contentant de citer des techniques et appareils qui ne sont plus utilisé pour prétendre que cela donne le cancer.

      Faire des peurs, tout en évitant les chiffres réels, est le pire amalgame pour se faire une opinion éclairée à mon avis, mais sensationnalisme oblige, c’est plus vendeur dire que cela a un “risque” de cancer que d’indiquer qu’un voyage en avion procure beaucoup plus de doses de radiations. Pourquoi pas un article “Les voyages en avions cause le cancer”? Ce serait effectivement un clickbait sensationnaliste, pas très loin de l’article d’Allard en fait…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    février 2018
    L Ma Me J V S D
    « jan    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728  
  • Archives