La mère blogue

La mère blogue - Auteur
  • Louise Leduc


    La Mère blogue s’adresse à tous ceux qui s'intéressent aux enfants et aux adolescents, et qui cherchent toujours le mode d'emploi. C'est le cas de La Mère blogue, qui se pose tous les jours plus de questions que la veille sur l'éducation de sa fille et qui s'emploiera donc à chercher quelques réponses avec vous.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 29 septembre 2017 | Mise en ligne à 10h04 | Commenter Commentaires (46)

    Laissez les enfants tranquilles

    Il y a quelques années, alors que le gouvernement annonçait son intention de réduire les commissions scolaires à peau de chagrin, je m’étais rendue par une journée d’hiver dans une école secondaire.

    Une chaîne humaine avait alors été organisée dehors autour de l’école par les autorités pour sauver la commission scolaire.

    On gelait et en bons ados, les élèves n’étaient pas habillés. Vous êtes vraiment inquiets pour votre commission scolaire ? leur avais-je demandé.

    En fait, ai-je compris au fil de leurs réponses, avant qu’on leur parle de cela, à l’école, ils n’avaient pas trop idée de ce que ça mangeait en hiver, une commission scolaire. Quelques jours plus tôt,  le destin de leur commission scolaire ne faisait pas partie de leurs grandes priorités dans la vie.

    On leur avait demandé d’être à -15 dehors. Ils étaient donc à – 15 dehors, les jeans troués, sans tuque ni bottes.

    Un jour, on les fait manifester. Un autre jour, on leur remet dans leurs sacs d’école des formulaires de la caisse populaire pour des ouvertures de compte. (La Banque Nationale, la Toronto Dominion, la Banque de Montréal ont-elles aussi leurs entrées dans les écoles ?)

    Un autre jour, votre enfant vous dira qu’il doit lever des fonds. Pour le cancer, pour un hôpital, pour la sclérose en plaques ou pour venir en aide à un pays décimé par une catastrophe naturelle.

    Avant de soutenir une cause ou une autre, les écoles se sont-elles assurées que les coûts administratifs sont acceptables? Certes, rien n’est jamais garanti, mais les responsables ont-ils vérifié que les risques de fraude sont limités ? Parce que de la fraude dans un hôpital ou dans un organisme de charité, il paraît que ça se peut…

    Et tant pis si,  comme famille, une autre cause vous tient à cœur. Si votre enfant ne rapporte pas de l’argent pour la bonne cause choisie par l’école, il se sentira honteux. Et comme vous ne voulez surtout pas que votre enfant se sente honteux, alors vous vous arrangez pour qu’il rapporte de l’argent à l’école.

    Vous vous arrangez aussi pour qu’il fasse ses cubes énergie de Pierre Lavoie.

    Si vous faites partie des 580 écoles qui participent à la semaine «Donnez au suivant» de Chantal Lacroix, apprenait-on dans La Presse + cette semaine, votre enfant devra aussi participer à ce concours invitant les enfants à faire de bonnes actions.

    Chantal Lacroix assure que c’est dans le seul objectif de «lancer un mouvement pour influencer positivement» les enfants qu’elle a eu cette idée.

    Et alors, où est le problème ? demanderez-vous. Qui peut être contre la vertu ? Qui peut être contre l’idée d’inculquer des habitudes d’économie aux enfants ? Qui peut être contre les bonnes causes ? Qui peut être contre les bonnes actions ?

    Des gens de mauvaise foi, non ?

    Je compte sur l’école pour  que mon enfant apprenne à lire, à écrire, à compter, à parler anglais, à faire des sports. L’informatique, aussi et la géographie, l’histoire, la chimie, la physique, plus tard. Ça fait déjà beaucoup, non ?

    La politesse ? La gentillesse ? Les bonnes valeurs ? Merci, Chantal,  mais ça va, je m’en charge.

    Justement, quantité de parents ne s’en chargent pas, répliquerez-vous peut-être. Plein de parents n’ont pas d’allure, comme en font foi les très mauvaises manières des enfants.

    C’est vrai. Mais n’y a-t-il pas déjà au programme un cours d’éthique et de culture religieuse ? N’y cause-t-on pas déjà de cela, de donner au suivant, d’être gentil avec son prochain ?

    Dans l’article de La Presse + sur le concours de  Chantal Lacroix, des parents demandent haut et fort à ce que l’on cesse d’utiliser les enfants.

    Je seconde, à pleins poumons.

    Arrêtez d’utiliser les enfants et, par leur entremise, les parents.

    Les enfants n’ont pas à mousser de près ou de loin des entreprises commerciales. Ils n’ont pas, de près ou de loin, à être le porte-étendard d’une idée politique ou d’une cause sociale.

    Et ça vaut aussi pour les politiciens.

    Des campagnes électorales sont en cours au municipal. Suivra l’an prochain la campagne provinciale.

    Politiciens, pas touche aux enfants. Ne vous servez pas d’eux, comme vous le faites à chaque fois pour mousser votre candidature. N’allez pas faire guiliguili dans les garderies et dans les cours de récréation.

    Les enfants sont des mineurs qui n’ont pas à être instrumentalisés.

    Ils sont là pour apprendre, pas pour vous valoir des votes, pour être des bailleurs de fonds ou des porte-parole de quoi que ce soit.

    Lâchez-les.

    Lâchez les parents.

    Sortez la politique,  les entreprises, les œuvres caritatives des écoles.


    • Merci de le dire. Sincèrement.

    • «Les enfants sont des mineurs qui n’ont pas à être instrumentalisés.»

      Alors la vraiment dans le mille ! Enfin on ose le dire…

      Remarquez ça a toujours existé , avant dans les années 50 c’était pour acheter et convertir des petits Chinois des petits chiliens et des petits africains, on nous forçait a participer a la JEC aux croisés si non on était puni a faire des math pendant que les autres s’ammusaient .

      Les cubes de fumisterie et les crises d’Empathites aigues à Chantal ( qui est surement une charmante personne) pu capable…

      «ont-ils vérifié que les risques de fraude sont limités ? »

      Ça se peut certainement … même dans la Presse votre doublure ( la photo du tweet de Sylvia Galipeau) continue d’usurper votre identité dans le bandeau de présentation au bas de page.. Son sur le bord de mettre celle de Lara Croft pour augmenter les clicks… Ah quel rêve avoir un double vie parallèle…

    • Amen!

    • “Sortez la politique, les entreprises, les œuvres caritatives des écoles.”

      J’approuve à 100%.

      Et je rajouterais, “sortez les religions” également.

    • Bonjour Madame Leduc,

      Me souvient pas d’avoir lu un article qui me rejoint autant que celle ci.

      Que les écoles se contente d’enseigner les matières, la balance de l’éducation se passe à la maison selon les valeurs de chaque famille.

      Lorsque qu’on élabore la possibilité d’avoir un ordre professionnel pour les enseignants, ils se referment et les syndicats montent aux barricades. Touchés pas aux enseignants, faudrait surtout pas qu’ils soient évaluer comme la plupart des travailleurs…misère de modèle PROVINCIAL!!!!

      Bonne journée!

    • ..@miket,10h51: «…et je rajouterais, “sortez les religions” également.»

      Baby boomer de toute première «cuvée», j’ai eu droit à un cours primaire baignant littéralement dans l’eau bénite. Je suis d’accord à 100% avec miket. Un enfant de 6-7-8-9-10 ans, ça n’est ni un catholi

    • désolé pour ce coup de clavier trop rapide. Je conclus: …catholique, ni un protestant ni un musulman ni un sikh, etc. C’est un enfant de parents pratiquant ladite religion et il n’y a pas lieu de transporter tout cela à l’école. Vous pensez vraiment qu’à cet âge j’avais envie de me priver de jouer dehors avec les copains pour aller entendre un vieux monsieur en robe qui, nous tournant généralement le dos, se livrait à des rites dans une langue (Le latin) que personne ne comprenait? J’aimerais qu’on fiche la paix aux enfants. La «publicité» religieuse n’est pas meilleure que la publicité de jouets ou de cigarettes.

    • Entièrement d’accord avec vous! Ce type d’éducation doit se faire à la maison. Je comprends l’idée de base qui, en soit, n’est pas mauvaise. Par contre, d’en faire une compétition n’est pas une bonne idée : les gestes d’entraide doivent venir du coeur.

      @zambezi2 : pas sûre de comprendre le lien entre le sujet et un potentiel ordre professionnel, mais puisque vous en parlez, je dirais que j’aurais tendance à être contre. Les enseignants doivent déjà rendre des comptes à la direction et aux parents, me semble qu’ils n’ont pas besoin d’avoir plus de monde qui vont se mettre le nez dans leurs affaires sans connaître la dynamique dans leurs classes.

    • Mme Leduc,

      excellent texte………

    • Ben d’accord!

    • Plus que 100% d’accord avec vous, Madame Leduc! Vous parlez pour les enfants, pour leurs parents, et même pour les grands-parents qui observent tout ça d’un air désabusé. (Pourtant, dans mon temps, on “achetait” des p’tits Chinois…)

    • Les écoles sont beaucoup plus des centres de conditionnement que des centres d ‘éducation, je dirais que nous sommes encore dans la préhistoire de l’éducation humaines. Un beau troupeau de mouton à conditionné de façon coercitive, pour l’industrie capitaliste.
      Tu as du talent pour les arts, la musique, la peinture…? désolé mon petit, tu vas en arraché, tu sera étiqueté avant même d’atteindre l’adolescence. Tu ne fera pas parti de la soi disant élite de la société.
      Si tu as du talent pour la science, un jours tu fera face à la corruption de cette discipline, pour servir, soit l’industrie agro-chimique, soit l’industrie pharmacologique avec le lots d’horreur que ça engendre.
      Alors faut bien essayé de leur donné bonne conscience maintenant avec leur cube d’énergie, les concours de bonnes actions et les dons à des causes choisi d’avances….
      Si tu fait un enfants dans ce monde et que tu l’aime, évite lui le système d’éducation. Moi j’ai choisi de ne pas en faire, car envoyé mon enfant dans ce monde serait trahir mon amour pour lui.

    • @Louise Leduc : Merci !

      @miket : Pourquoi toujours ramener les religions ? Même quand le sujet ne s’y prête pas, vous trouvez un angle pour ramener le tout. Pourquoi ? Je ne tiens pas à savoir pourquoi vous honnissez autant les religions, mais je serais curieux de comprendre pourquoi le sujet vous obsède autant.

    • @zambezi2 Quel est le rapport entre les propos de Mme Leduc et instaurer un ordre professionnel pour les enseignants ???

    • Le réseau scolaire tend à s’éloigner de plus en plus de sa raison d’être première, soit celle d’enseigner et de transmettre la connaissance acquise par nos aïeux. Ayant nous-mêmes deux enfants au primaire, on a vite comprit qu’on devait tout simplement ignorer la majorité des communications et invitation à participer à des projets, des financements ou des sorties de toutes sortes qui n’ont souvent aucune valeur académique. Nous sommes véritablement exaspérés de devoir toujours payer pour tout en plus de remettre la moitié de nos revenus en taxes et impôts de toutes sortes.

      Merci pour cette déclaration lucide sur nos commissions scolaires et nos écoles. Portrait partiel d’un Québec qui se meurt dans sa décroissance économique et démographique…

      Sylvain

    • Si tu fait un enfants dans ce monde et que tu l’aime, évite lui le système d’éducation. Moi j’ai choisi de ne pas en faire, car envoyé mon enfant dans ce monde serait trahir mon amour pour lui.

    • (Tassadar

      29 septembre 2017
      12h17

      «Si tu fait un enfants dans ce monde et que tu l’aime, évite lui le système d’éducation. Moi j’ai choisi de ne pas en faire, car envoyé mon enfant dans ce monde serait trahir mon amour pour lui.»)

      Ce qu’on peut lire ici………

    • @molsonex1903

      Je parlais spécifiquement de sortir la religion des écoles.
      Le sujet est “laissez les enfants tranquilles” dans un contexte d’enseignement.
      Il est parfaitement justifié de parler de religion dans ce sujet. Si vous trouvez cela hors-sujet, c’est plutôt à moi de vous demander pourquoi cela vous chicote que j’en parle ?

      Je vais répondre à votre interrogation également:
      Vous trouvez cela normal vous qu’on lave le cerveau à des enfants de 3-4-5-6 ans sans défenses avec des faussetés ?
      Moi pas, je trouve cela d’une tristesse infinie.

      Il est interdit de consommer de l’alcool, de fumer avant 18 ans.
      Cela devrait être la même chose au sujet des religions.
      Un enfant est sans défense devant des adultes qui leurs racontent ces histoires imaginaires.

    • ..@molsonex1903,12h27: « @miket : Pourquoi toujours ramener les religions ? Même quand le sujet ne s’y prête pas, vous trouvez un angle pour ramener le tout.»

      Vous croyez que le sujet ne s’y prête pas? Juste le cours ECR serait déjà un motif de prudence. Et puisqu’on y est, qu’est-ce que «l’éthique» peut bien avoir en commun avec la «culture religieuse»? Et comment des enfants peuvent-ils «relativiser» toutes ces croyances dont on leur parle? Car il s’agit bien de «croyances», similaires sur le fond, mais déclinées de tellement de manières qu’un enfant risque d’être totalement perdu là-dedans en plus de se ramasser en conflit avec les croyances de ses parents surtout s’ils sont de vrais convaincus, sans esprit critique ni scepticisme de bon aloi..

    • .
      Personnellement je calcul que j’ai perdu au moins 15 ans sur 20 dans notre système d’ éducation ( lire conditionnement). En 5 ans je pourrais apprendre à un enfant tout ce qu’un jeune doit apprendre à la fin de son secondaire, 6-7 ans de sauvé et sans intimidation, ni harcèlement.

    • La mère blogue,

      Ceci résume exactement ce que je ressentais après avoir lu l’article d’hier dans la Presse +.
      Ce qui m’a fait le plus sursauter, c’est de pousser les parents à afficher des photos leurs enfants, même s’ils sont entrain de faire une bonnes action, sur les médias sociaux…

      J’anticipe le début scolaire pour ma petite l’année prochaine…

    • Les enfants ont toujours été plus ou moins soumis à un endoctrinement idéologique à l’école. C’est particulièrement le cas depuis que l’idéologie gauchiste et, surtout, l’idéologie féministe ont pris le contrôle de l’éducation. Il faut comprendre que le féminisme est maintenant un mouvement radical à forte tendance néomarxiste (École de Franfort) qui ne tolère aucune diversité d’opinion, et les enfants (surtout les garçons) en payent le prix.

      Alors honnêtement, je considère qu’utiliser les enfants ici et là pour une cause politique est un détail insignifiant comparativement à l’impact destructeur de l’endoctrinement féministe permanent.

    • (miket

      29 septembre 2017
      13h29

      «Il est interdit de consommer de l’alcool, de fumer avant 18 ans.
      Cela devrait être la même chose au sujet des religions.
      Un enfant est sans défense devant des adultes qui leurs racontent ces histoires imaginaires.»)

      Je seconde.

    • L’école est trop souvent une béquille pour les parents “trop occupé” qui ne veulent pas élever leur jeunes, et laisse le soin à des inconnus de les former, et paradoxalement s’insurge lorsque ces inconnus leurs transmettent des idées qu’ils jugent inadéquates…

      Chantal Lacroix est un bon exemple, on utilise la sympathie des gens pour les enfants afin de faire avancer son projet commercial, social, humanitaire ou religieux. On nous vend des oranges, du pain, des barres de chocolat. Heureusement, cela leur permet parfois de faire des activités para-scolaires, mais pas toujours. On peut facilement détourner une partie de cette argent à d’autres fins…

      @mmez.
      Consternant en effet…
      Ceux qui ont le moins de connaissances sont souvent les mêmes qui ont peu de doutes.
      Prétendre faire le travail d’un prof en 2 fois moins de temps relève de la pensée magique, ou du préjugé crasse, ou de laissé de coté une multitude d’information nécéssaire pour l’enfant. Heureusement que le “home schooling” n’est pas aussi répandu içi qu’au Sud de la frontière… On voit tout les problèmes engendré par un manque d’éducation, et surtout un anti-intellectualisme latent…

    • Excellent texte madame Leduc et je vous seconde à 100%. Pour ce qui de Chantale Lacroix, elle a perdu toute crédibilité niveau honnêteté avec son émission de paranormal frauduleuse.

      Parlant de paranormal, je seconde également miket: la religion devrait être interdite dans les écoles. On dit aux enfants que le Père-Noel n’existe pas juste avant qu’ils commencent le primaire pour le remplacer aussitôt par d’autres légendes aussi farfelues mais qu’ils croiront toute leur vie. Pathétique.

      @Tassadar “En 5 ans je pourrais apprendre à un enfant tout ce qu’un jeune doit apprendre à la fin de son secondaire”

      En lisant vos commentaires (spécialement le 12h17), on voit que vous êtes loin d’être qualifié pour enseigner le français. On n’imagine pas le reste.

    • Merci de le dire. Nous avons ressenti un malaise quand nous avons vu les détails de cette énième initiative bien-pensante et quelque peu hypocrite. Au moins, que la compétition se fasse entre les classes de même niveau dans une même école, et une compétition amicale avec un prix symbolique — par exemple le droit de planter un arbre dans la cour d’école.
      Là, c’est du grand-guignol et on se retrouve encore avec des Athlètes de la Vertu…

    • @ kelvinator 16:01

      En deux fois moins de temps sans problème, plus de la moitié de ce qu’il leurs enseignent est oublié après quelques années. J’ai même côtoyé des ingénieurs qui ne savaient plus comment faire une intégrale après quelques années dans l’industrie.
      @ jaylowblow 16:13 Ah la police de la grammaire….Le français n’a jamais été une priorité pour moi, même les profs sensé l’enseigné font des fautes. Les structures moléculaire et leur arrangement dans l’espace était plus important pour moi que les excentricité d’une langue qui aurait besoin d’épuration. Mais à chacun ses priorités dans la vie.

    • Pour ceux que le ”home schooling” intéressent je vous invite à consulter la khan academy, il y a un site français où on apprend à son rythme. Meilleur et plus efficace que les cours donner à des classe de 30 ( dont plus de la moitié ne s’intéresse pas au sujet et retarde les autres).
      L’important n’est pas de tout savoir soi même, mais apprendre ou aller chercher l’information et la comprendre. Là on commence a sortir de la préhistoire de l’enseignement.

    • La nature a horreur du vide! Beaucoup de parents ont laissé cet espace aux écoles ainsi que l’éducation générale de leurs enfants, alors elles les remplissent. Permettez-moi de remplir le vide de cet article qui ne regarde pas ce qui se fait ailleur et n’adresse pas le vrai enjeu: nous mélangeons simplement les actions caritatives à celles du financement de nos écoles. Alors que nos écoles sont supposées être financièrement autosuffisantes avec l’argent reçu de l’état et prélevé de nos poches…

    • @tassadar

      L’école n’enseigne pas au élèves comment apprendre. N’est-ce pas la base que de montrer à un affamé comment pêché plus tôt que lui donner du poisson?

      Lorsque les parents réaliseront qu’a notre époque un enseignement n’est plus le dépositaire universel du savoir et que son rôle devrait être celui d’un accompagnateur, révolution il y aura.

      Peu de chance car le parent ne pourrait plus rejeter le blâme sur l’enseignant et le système d’éducation pour son cancre rejeton.

    • @mme Leduc

      1) Au Québec quêter est passé de la honte au sport national. Qui n’est pas en “mission” de financement de nos jours.

      2) La solution préféré des Québécois pour solutionner un budget désiquilibré c’est de le prendre sans la poche du voisin. Le transport en commun financé en partie par les automobilistes. Ceux qui n’ont pas d’enfants doivent payer leur par d’impôt augmenté par les garderies. La ville utilise les policiers pour aller chercher une partie de leurs budget, etc.

      1+1=2

      Quêter dans la poche du voisin semble plus facile que de se serrer la ceinture pour équilibré le budjet ou faire le douleu choix se qi’est-ce qui

    • oups…
      faire la pénible exercise d’élimination en se demandant qu’est-ce sui est essentiel.

    • Les enfants jusqu’à 18 ans, out la politique (prise de position, seul les rouages devrait être enseigné), la religion, activités de financement, bénévolat, etc…

      Ils auront suffisamment de temps adulte et seront mieux outillé si le temps gagné est utilisé pour développer le jugement.

    • @tassadar

      Nos formations doivent avoir le même tronc commun. Une personne peut maîtriser les mathématiques ou la langue. Rarement les deux.

    • @tassadar

      “même (sic) les profs sensé (sic) l’enseigné (sic) font des fautes”

      On jurerait que vous le faites exprès… On se demande ce qui vous a retenu d’écrire “phôtes”.

      “Le français n’a jamais été une priorité pour moi,”

      C’est bien dommage parce que “la langue est la mère, non la fille, de la pensée” (Karl Kraus).

    • @jaypee2

      Savez comment trouver les pôles d’une Proportionnelle intégrale dérivée?

    • @jaypee2

      Lire Savez-vous à la question précédente.

    • Tout a fait d’ accord avec l’ essence de votre billet mais il faut être conséquent alors avec l’ esprit du propos a tout moment . Comme plusieurs le soulignent ,on donne souvent aux écoles/profs/commissions scolaires la job de les éduquer sans faire un suivi ou revendiquer notre mot a dire par faute de temps et/ou d’ intérêt parfois. Faudrait faire voter les jeunes a quel âge ? La maternelle a partir de quel age déjà ? Le contenu des lectures obligatoires c’ est quoi déjà ? La religion et la sexualité a l’ école…

      Soit, une récupération a la limite de l’exploitation doit être dénoncée ou au minimum encadrée et suivie mais ca dépend de quel façon on l’analyse. Dans une société ou le fait divers règne, ou le gros zouf américain répand la haine et ou les médias font toujours toujours leur une avec des crapules, quel mal y a t-il a tenter de promouvoir les bonnes actions ?

      Malgré notre bonne volonté ce ne sont pas tous les étudiants et parents qui adherent au défi Pierre Lavoie et je ne vois rien de mal a inculquer aux jeunes des valeurs de morale et de compassion encore une fois, dans la mesure ou on en supervise le contenu. Or n’ est ce pas le mandat que vous avec donné aux commissaires des écoles en allant voter pour eux ? Oups vous n’ y êtes pas allée vous non plus hein ?

      Sarcasme sarcasme… Reste que c’ est la vérité avec laquelle nous devons composer. Vous faites bien de nous inciter a réfléchir avec un tel sujet mais dans la vraie vie c’ est pas dans la pensée magique que ca opère. On a mandaté des gens pour décider et c’ est ce qu’ ils font. Et demain que ferez vous différemment pour votre enfant a l’ école ?

    • ….Tassadar 20h01

      vous êtes drôle, Salman Khan (Khan academy)

      à toujours bin été à l’école ”normal”
      pour obtenir ses 4 diplômes et avoir
      le statut pour fonder son académie

    • ….0bservateur 00h26

      connaître ”les pôles d’une Proportionnelle intégrale dérivée”
      nous rend-t-il plus intelligent ou imbu de sa personne ?

    • @ observateur 00:26

      Je doute qu’une police de la grammaire répondre oui à cette question.

      @ jaylowblow 11:30
      Vous savez, je suis un horrible musicien, je ferais fausse note par dessus fausse note, mais je pourrais facilement guider un jeune vers les ressources nécessaires pour l’apprendre, un peu comme la khan academy.
      Vous avez un doc en physique, excellent, vous serez donc en mesure de comprendre mes références sur l’évolution quantique( blogue de M. Cliche) et comprendre que les mutations ne sont pas seulement aléatoire. Bonne lecture.

    • À tout mestinamis, quand on joue dans l’traffic, faut s’attendre à se faire frapper!

      LOL!

    • et que dire des ( _) qui demandent aux enfants de donnez leur cadeau de fete.
      c’est de la cruautée mentale,les bénévoles gerent le QUEBEC ILS SONT PARTOUT COMME DIEU et en plus tout le monde font leurs louanges

    • @observateur 3h40

      Non, je n’ai vraiment rien compris…
      Ça ne vous gêne pas de rétrécir les champs d’intérêt de la sorte ?

    • Madame Leduc, je comprend parfaitement votre haut le coeur, étant moi aussi mère, mais je perçois également une forme de participation citoyenne et communautaire à l’école comme possiblement bénéfique. Je vous lis et je vois à l’instant les élèves d’une école secondaire voisine circuler avec des gants, des sacs et des chandails à l’effigie des ruelles vertes, les sourires fendus jusqu’aux oreilles. C’est l’aspect obligatoire ou compétitif de ces activités (comme gagner d’avantage des cubes d’énergie pour gagner un prix) qui n’a pas sa place. Les élèves (et leur parents) devraient pouvoir choisir de participer ou non à l’une ou l’autre de ces activités.

    • Mme Leduc

      Je suis à prime abord 100% d’accord avec vos propos, au niveau du coeur en tous cas.

      Ceci dit, il me semble y voir une opportunité perdue de refuser toute participation et contribution d’entreprises et personalités publiques ayant des moyens à leurs dispositions.

      Il est vrai que l’on peut presumer des intentions moins-que-charitables aux entreprises qui arrivent avec leurs logos, et aux personalités qui arrivent avec leur photographe.

      Ceci dit, si la communauté et les enfants peuvent retirer du positif d’un apport externe, le réflexe de tout barrer par crainte d’être souillé par une intention potentiellement mercantile peut etre véritable perte.

      Une opportunité manquée devrait etre consiédéré tout aussi dramatique qu’un atout de perdu.

      Suffit donc d’instaurer des balises.

      On dit “bienvenue!” aux Chantal Lacroix qui veulent instaurer des projets. On ne refuse pas les contributions des banques et autres entreprises.

      Et on ajoute: pas de photos, pas de logos, pas le droit d’en faire mention aux médias.

      De la même façon qu’il y a des interdits de publications pour les crimes où il y a des enfants d’impliqués.

      Hors sujet: y en a d’autres qui sont scandalisés que des enfants soient dans des films d’horreur??

      Je ne comprends pas que personne n’en parle alors que “It” ait autant de presse

      Les animaux sur plateaux de tournages semblent etre mieux protégés.

      Ca m’a toujours scandalisé de voir que l’on demande à des enfants de se mettre dans la peau d’une personne terrifiée.

      Il y a une qté folle d’enfants comédien qui ont dit avoir été marqués à jamais, dont Drew Barrymore, la fille dans The Exorcist, le jeune blond dans le “It” original, et plusieurs autres.

      Jouer dans la tête d’une enfant pour du divertissement comme resultat… ouache

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    septembre 2017
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archives