La mère blogue

La mère blogue - Auteur
  • Louise Leduc


    La Mère blogue s’adresse à tous ceux qui s'intéressent aux enfants et aux adolescents, et qui cherchent toujours le mode d'emploi. C'est le cas de La Mère blogue, qui se pose tous les jours plus de questions que la veille sur l'éducation de sa fille et qui s'emploiera donc à chercher quelques réponses avec vous.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 22 juin 2017 | Mise en ligne à 16h59 | Commenter Commentaires (42)

    Revendication adolescente nouveau genre

    « Mon père a hurlé et ma mère voulait m’emmener chez le psy.»

    Voilà un titre du journal Le Monde, en France, qui a piqué ma curiosité.

    Qu’a fait la jeune fille de l’article ? Entrepris un processus de changement de sexe ? Abandonné ses études ? Sombré dans la drogue ?

    Rien de cela. À 17 ans,  elle a demandé à être baptisée. Elle voulait aussi se faire tatouer «Jésus», dans un petit cœur, mais ses parents ont dit non.

    Ses deux parents, tous deux athées, n’étaient pas du tout, du tout d’accord.

    « Je leur ai annoncé que je voulais être baptisée en pleurant, comme si c’était une énorme bêtise», raconte l’adolescente au Monde.

    Finalement, la grand-mère est intervenue, un compromis a été trouvé. «Le baptême, comme les tatouages, ce ne sera pas avant sa majorité. »

    J’ai rigolé en lisant cela. Une famille intense que celle-là !

    Dans « mon temps», si on attendait la majorité, c’était pour autre chose que le baptême, que, de toute façon, nous avions reçu d’office, enfant.

    Ça se passe en France, mais au Québec, où l’on n’est pas plus pratiquant qu’en France, ce genre de revendications qui sort de la bouche d’un adolescent ne manque sûrement pas, dans certains foyers, de susciter, sinon une visite chez le psy, du moins, un petit saisissement.


    • Très sage grand-mère. Le hurlement paternel, le désir d’emmener la jeune fille chez le psy, des réactions pas mal exagérées. On ne sait plus discuter? Genre : pourquoi tu veux ça? Qui t’a parlé de tout ça? Peut-on rencontrer la ou les personnes qui t’ont intéressée à ça? J’ai hâte pour cette jeune fille qu’elle atteigne sa majorité…

    • Mon verre d’eau à moitié plein me fait dire qu’en frais de religion, l’histoire de la petite est pas mal plus cute que celle de sa voisine de banlieue qui veut s’en aller en Syrie pour y supposément se marier en vue de changer le monde…

    • Je suis plutôt tendance agnostique et pas du tout religieuse. Cependant, je ne vois pas de mal à ce qu’une jeune fille presque adulte décide par elle-même de ses croyances. Le respect, c’est aussi ça.

    • Indice patent de résurgence religieuse. Moi, combattre le feu par le feu, c’est pas trop mon truc. L’athéisme, oui. Le prosélytisme athée, pas sûr…

      http://ysengrimus.wordpress.com/2008/10/29/l%E2%80%99atheisme-doit-il-militer/

      Il y a des causes plus cruciales. Ceci dit, moi ce fut: tu t’adonneras à ces faribole à partir de 18 ans. Pas une minute avant.
      Paul Laurendeau

    • Si un jour mon enfant veut se faire baptiser, c’est pas l’acte du baptême qui risque de me faire tiquer, mais plutôt les influences derrière.

      Je n’ai pas peur de perdre mon enfant a Jésus, mais a un gourou qui détient de l’influence sur lui et qui réussit a le convaincre de faire toute sorte de choses, oui.

    • ..@orbitalx,22 juin 2017,23h20: D’accord avec vous. Je partage aussi ces craintes. Perso, je suis immunisé mais il y a des fois ou des gens dits «intelligents et instruits» me laissent très perplexe.

    • Je doute fort qu’un psy (qu’il soit psychologue ou psychiatre) soit de bon conseil pour orienter la démarche spirituelle de cette adolescente quasi adulte.

    • Si une ado trouve une paix intérieure dans la pratique religieuse (on va passer sous silence le tatouage), que c’est l’Église catholique du XXIème siècle au Québec et pas un gourou américain ou un signe de radicalisation extrême de style Daesh, honnêtement je ne vois pas le problème.

      Il y a encore la liberté religieuse en France. Et au Québec aussi. Que certains y voient des enfantillages, c’est leur droit le plus strict, mais c’est aussi le droit aux autres d’y trouver un peu de sérénité.

      Quand on commence au nom de la raison d’interdire toute quête spirituelle qui soit un tant soit peu religieuse, c’est pas une marque de raison et encore moins d’ouverture d’esprit. Faudrait peut-être faire comme Socrate et se garder une petite gêne en sachant que l’on ne sait pas tout.

    • J’espère qu’un jour l’humanité sera libéré de l’emprise des religions.

      C’est rendu que les party hotdogs dans les écoles sont fait avec des saucisses halal.

    • @ orbitalx

      Et c’est pour ça que dès qu’ils ont l’âge de comprendre, j’explique à mes enfants que derrière toute religion il y a quelqu’un qui cherche à contrôler les autres.

      Que ce soit un imam, un cure, un mufti ou tout autre rabin, il y a derrière leur pensée, une volonté de contrôle: si tu ne penses pas comme eux tu vas te faire rejeter.

    • Imposer à mes ados mes croyances (religieuses ou athées) non merci. Les superviser certainement. Les accompagner même dans une direction différente ou même opposée tout autant. Garder un contact sain par-dessus tout.

    • Beau cas de laîcité intégrale…

    • «Mais sans aller jusqu’aux sectes, cas extrême, vouloir simplement instituer un ordre religieux vaut mieux, au niveau de l’ambition, que régenter une cité ou s’assurer des conquêtes par les armes. S’insinuer dans les esprits, se rendre maitre de leurs secrets, les dépouiller en quelque sorte d’eux-mêmes, de leur unicité, leur enlever jusqu’au privilège, jugé inviolable, du «for intérieur», quel tyran, quel conquérant a visé si haut? Toujours la stratégie religieuse sera plus subtile, et plus suspecte, que la stratégie politique.»

      CIORAN, E.M. in: Histoire et utopie, Gallimard, 1960.

      Et quand on combine la stratégie religieuse à la stratégie politico-terroriste, cela donne ce que l’on constate depuis un certain 9/11. Et ça n’est pas fini.

    • Encore un commentaire censuré par la modération gauloise!
      N’est pas Richard Hétu qui veut…

    • ajg31

      23 juin 2017
      09h40
      Beau cas de laîcité intégrale…

      ___________________________

      Je dirais même intégriste !! LOL

    • La liberté de religion est encadrée par la loi ici :

      https://www.educaloi.qc.ca/sites/all/files/Ressources_educatives/Trousses/CDE_religion.pdf

      Je ne vois pas clairement ici…

      http://jprosen.blog.lemonde.fr/2016/11/01/lenfant-et-la-religion-654/

      La fille pourrait aller devant les tribunaux et gagner mais elle a 17 ans et donc c’est proche de 18 ans.

      En Suisse la loi est claire c’est 16 ans, l’âge de la majorité religieuse.

      http://www.ciao.ch/f/croyances/infos/e04af04492e611deaff4a5eb17662a122a12/1.2.%20plus1-majorite_religieuse/

      N’empêche que même avant les parents doivent aider leurs enfants à devenir autonomes et à faire leurs propres choix , être des guides et non vouloir absolument que vos enfants gardent les mêmes valeurs que vous, vous avez le droit de les influencer.

      La Convention relative aux droits de l’enfant est plus libérale, la loi suisse est plus conservatrice mais si tu agis avec jugement, tu n’auras pas de problèmes.

      Un gars de 14 ans qui ne veut pas aller à la messe voyons donc ce n’est pas sa mère qui va l’obliger.

      Les parents dans l’article ne jouent pas leur rôle de guide, ils imposent leurs convictions par contre la fille semble attirée comme le sont des jeunes vers des sectes.

      Pourquoi se faire baptiser? Elle est tombée amoureuse d’un gars qui est catholique ?

    • Mme Leduc attendez que «Petite » vous annonce que cet été à va « VEGGER » au lieu d’aller au parc… vous allez probablement, en souvenir de vos origines catholiques prononcer avec vigueur intérieurement «le nom d’une petite boite placé sur l’autel destiné a recevoir un objet en or de nature Ostentatoire»…

      «vegger» diminutif de végéter, verbe intransitif … se dit d’un plante ou d’une ado ou d’une préado selon le degré de maturité…

    • @louprespo

      Être athée n’est pas une croyance. Si je vous demande si vous croyez aux licornes et que vous me dites que non, est-ce que je peux dire que votre non-croyance aux licornes est une croyance? Ne pas croire en des contes de fées et autres légendes n’est pas une croyance. Quand j’ai appris que le Père-Noel n’existait pas, est-ce que ça a fait automatiquement de moi un membre de la secte des croyants en la non-croyance à Santa Claus?

      @skidooman

      Bien-sur qu’il est bien d’admettre qu’on ne sait pas tous, mais s’inventer de toute piece des histoires à dormir debout pour expliquer ce qu’on ne sait pas (aka religions) n’est vraiment pas la bonne approche à adopter.

    • @madmaf Vous confondez les Églises ou les autorités religieuses avec la religion.

      Sinon vous pouvez dire la même chose de toute idéologie et avec des gens voulant imposer leur autorité, voulant le pouvoir ou jouer les gourous pour profiter des disciples ou militants de la cause naïfs.

    • @jaylowblow Ce n’est pas cela la croyance de certaine personne se disant athée.

      Leur croyance c’est plutôt toujours par comparaison qu’il ne faut pas croire ni même faire semblant de croire au Père Noël bien que c’est différent. Et ce en quoi les enfants croient c’est quoi ? Qu’il y a un bonhomme déguisé dans le Centre commercial pour amuser leurs parents… Ah ah… C’est un rituel, un rite de passage.

      Ils ne croient plus au Père Noël qu’à la Fée des dents, ILS JOUENT, ils ont de l’IMAGINATION mais savent faire la différence entre la fiction et la réalité. Ils ne savent peut-être pas toujours le truc… Mais ils veulent participer à la fête. Les parents ont dit qu’il y aurait une pièce de monnaie sous l’oreiller amenée par la Fée des dents quand on va se réveiller. Pendant le sommeil ou quand l’enfant ne regarde pas ils placent l’argent. Ils ont tenu parole. Magie ? C’est un jeu.

      Pareil pour les licornes et le Père Noël. Puis c’est Saint-Nicolas ou des employés des postes. On va écrire une lettre au Père Noël, tu es dans le monde de faire semblant mais pour faire des vraies demandes.

      Des symboles ? Des superstitions aussi ? Mais cela dépend… Des rituels pour faire la fête. Mais ils travaillent, font tout ce qu’ils ont à faire et ils ont des symboles pour les motiver.

      Derrières les mythes, les fables et les paraboles, il y a des enseignements, des leçons de vie, si vous vous arrêtez à la réalité matérielle de la chose. Hey, tout le monde le sait, casseux de party. Le magicien aussi ne donnera pas son truc à tout le monde avec de le faire.

      Dieu c’est plus complexe que cela mais reste un symbole, une métaphore aussi, c’est conceptuel.

    • Je considère ce fait divers comme totalement insignifiant, j’ai aussi des doutes sur la véracité de cet article du journal Le Monde, mais puisque le sujet est lancé…

      Je considère encore que le rôle des parents est d’éduquer leurs enfants. Pas de les “accompagner dans leur cheminement”, mais de les éduquer. Et éduquer veut dire inculquer des valeurs, une vision du monde et un comportement social que les parents jugent adéquats. Des parents qui laissent leurs enfants s’éduquer eux-mêmes et qui se contentent de les soutenir dans leurs choix ne jouent pas leur rôle de parents.

      Alors même si un adulte, c’est-à-dire une personne autonome qui a quitté le milieu familial et qui est devenue responsable par la force des choses, a certainement le droit de croire en ce qu’il veut, ce n’est pas le cas pour les enfants (incluant ceux de plus de 18 ans qui ne sont toujours pas émancipés).

      Bien sûr, les parents doivent progressivement laisser leurs enfants prendre des décisions. Inculquer un sens des responsabilités fait partie de l’éducation. Bien sûr, les parents doivent faire preuve “d’ouverture” et de diplomatie, et expliquer la raison pour laquelle ils refusent que leurs enfants joignent ou quittent une religion. Cependant, cela ne change pas que la décision finale revient aux parents et que les enfants n’ont pas d’autres choix que d’accepter cette décision. Un enfant pourra faire fi de la décision de ses parents quand il sera émancipé. Pas avant.

    • Les conteurs aussi avec des légendes et mélangeant cela avec la religion et la religion populaire, go le conteur ou le cuisinier fais-nous rêver pendant notre pause. Alors, ils vont visiter leurs femmes dans un canot volant. Ce n’est pas vrai, ils n’y sont pas allés mais ils l’ont imaginé. Alors les hommes sont capables de continuer à travailler.

      Si vous lisez de manière littérale ou intégriste vous êtes comme le fou qui regarde le doigt du sage qui pointe la lune plutôt que la lune. Et vous avez même cela dans les Évangiles avec Jésus qui déplore le manque d’intelligence des disciples, il parle en paraboles. Il faut faire un effort de compréhension.

      Il y a aussi des choses à laquelle vous n’avez pas ou ne trouverez pas d’explications. On préfère dire que la vie absurde comme Albert Camus ? Au final Jésus est plus un philosophe mort trop jeune qu’un prophète ? Le Jésus biblique et encore là c’est le divin versus l’humain. Le divin est une quête et donc une utopie en même temps quelque chose que vous n’atteindrez jamais réellement sauf à la Fin des temps ? C’est quand cela ? C’est encore un concept, un symbole.

    • Intéressant Lenoir. https://www.fredericlenoir.com/essais/le-christ-philosophe/

      En 2017, on devrait plus se concentrer là-dessus ?

      Des personnes se disant athées veulent laisser croire que les croyants ressemblent à ceux qui prennent les Goa’ulds pour des dieux dans cette série de fiction :

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Goa%27uld

      Vous insulter nos ancêtres en les faisant passer pour des niais.

    • @madmaf Vous confondez les Églises ou les autorités religieuses avec la religion.

      Tout à fait d’accord avec lecteur_curieux.

      On peut très bien aimer Jésus, Allah, Ganesh, bref un ou des dieux, sans se taper les cultes et les religiosités conçus par les hommes. La foi n’a pas besoin de se nourrir des simagrées dont les hommes l’ont entourée pour mieux contrôler les ouailles.

    • En tant qu’athée, élevé dans une famille athée, je dois dire que je partage l’inquiétude de ces parents français. Pour moi, la religion constitue une forme d’abnégation de l’esprit, du libre arbitre et du bon sens.

      Sincèrement, je serais désemparé dans une telle situation. J’essaie d’apprendre à mes filles à réfléchir, à questionner et à ne pas se contenter de réponses toutes faites. Si l’une de mes filles (j’en ai trois) voulait se faire tatouer “Jésus” dans un coeur, je me demanderais vraiment où je l’ai échappée… En ce sens, je comprend un peu la réaction des parents, même si je pense que la discussion est plus productive que les cris dans un pareil cas.

    • Un article intéressant ici mais dans une publication chrétienne :

      http://www.la-croix.com/Religion/France/Ces-adolescents-demandent-bapteme-2016-03-23-1200748647

      Cela vient par le scoutisme ou bien dans l’inscription dans un collège catholique, dans un mouvement de jeunesse chrétienne aussi.

      Les parents sont plus d’accord dans ces cas là tout en laissant leurs enfants décider, ils sont rendus ados et on parle juste du baptême.

      Si tu es fortement athée, ils n’iront pas dans ces collèges là ou plus rarement.

      La Foi est un cheminement personnel mais ne se vit pas complètement seul pour autant.

      Bientôt 12 ans et Jésus ressucité. Mais cela peut avoir tellement de sens cette résurrection.

      Tu vois pareil que bien que leurs convictions sont plus incertaines cela est une démarche et ne semblant pas dangereuse.

      Dieu est un ami à qui on peut tout confier et il ne le répétera pas ? Certains parlent de l’ami imaginaire. Bien dans les Belles histoires vraies chez Grolier tous ces grands personnages avaient un ami imaginaire, tout en sachant très bien qu’ils étaient à l’écoute de leur propre pensée. L’ami imaginaire est là pour mettre de la couleur dans l’histoire pour intéresser les enfants.

      Les jeunes semblent un peu trop conservateurs à mon goûts dans certains de leurs exemples mais c’est difficile à jauger. Et le collège fait une certaine propagande. Envoyez pas vos enfants là si cela ne fait pas votre affaire. Et c’est aussi cela la France.

      C’est ce qui arrive aussi avec la religion, c’est la droite conservatrice qui se l’approprie de plus en plus quand on la sort du tronc commun. On en veut pas à l’école mais alors c’est les groupes à droite qui prennent le dessus. On fait quoi avec cela ?

      Mouvement eucharistique des jeunes ? Pour moi, cela va trop loin… Mais aux parents d’en juger pour leurs enfants.

      Un trip de jeunesse pendant l’adolescence ? J’aime mieux du bénévolat. Encore là, s’ils deviennent trop prisonniers d’une idéologie… Ils doivent quand même faire des expériences, se connaître.

      Il y a plus de forums en France qui traitent de ce sujet d’après la recherche Google.

    • Un lien au Canada ?

      http://yoopa.ca/famille/familles-daujourdhui/fait-baptiser-bebe-ou-pas

      Un père d’une jeune mère parle des limbes plutôt que le paradis si l’enfant n’est pas baptisé.

      Bien là, on peut parler de manque d’esprit critique. Il a quel âge ce père ? C’est de la niaiserie cela, ce sont des mensonges d’une Église qui abusait de son pouvoir , d’une autre époque. Comment peut-on perpétuer cela ?

      Pas protéger par les anges ? De quelle secte fait partie sa mère elle ? Non c’est la croyance populaire et venant des enseignements anciens ? Une mère de 2012 ou 2013 avoir entendu cela ? Vos parents ne sont pas allés à l’école longtemps ou quoi et ce discours ne serait pas plus celui de certains grands-parents rendu en 2012 ?

      Je le connais une part de ce discours. Pour les limbes, c’est bon pour ceux ayant appris la religion avec le Petit Catéchisme et même pas sûr que c’est là-dedans. Pour les anges et leur protection avec le Baptême ? Ce n’est pas de la religion cela c’est de la superstition comme il y en a dans des sectes.

      Le père, la mère ne me faîtes pas honte à être crédules à ce point !!!

      Planter un arbre à la place ? Oui, je connais au moins une personne qui a fait cela. Je vois pareil d’autres arbres plantés en d’autres occasions et s’ils sont encore là près de 40 ans plus tard, ils sont symboliques aussi.

      Un rituel. Pour le reste, c’est juste que cela ouvre certaines portes. Cela facilite les démarches, ils feront ce qu’ils veulent plus tard. Facile à dire ? Oui car cela ne s’applique pas. Si l’oncle veut aller à la messe , il n’a pas besoin d’y aller avec sa nièce. Tu décides juste pour toi.

    • Personne ne capote car elle veut se faire tatouer “Jésus” dans un coeur? Ou n’importe quoi d’autre? Les tatouages avant 18 ans c’est non tout simplement. Un baptême, entre vous et moi, c’est rien de permanent, contrairement au tatouage.
      J’adore les tatouages, j’en ai moi-même, mais pas avant 18 ans. Je mettrais même la limite à 21 ans si c’était de moi. La majorité de mes amis qui ont eu des tatouages pré-21 ans le regrette. Pas amèrement, mais la signification que ce tatouage avait dans le temps est évaporé depuis longtemps…

    • Le Vatican abolit les limbes

      http://www.ledevoir.com/international/europe/140395/le-vatican-abolit-les-limbes

      En espérant que la censure gauloise du weekend
      laissera passer cet article puisque je ne ne fait pas de commentaire!

    • C’est quoi le problème avec la modération de ce blogue? Ils aiment pas qu’on critique les commentaires décousues et incohérents de lecteur_curieux?

    • Intéressant Yack cela prouve que le Vatican est en retard sur certaines sociétés mais qu’il y a des gens encore plus en retard ou encore qui continuent à croire en de telles niaiseries.

      Non mais cela prouve que cela venait vraiment d’eux, cela ne veut pas dire que tous les croyants suivaient le Pape à la lettre ni les églises locales.

      Pour jaylowblow vous avez votre propre incohérence mais vous aimez mieux la voir chez les autres, retournez parler de politique américaine et ayez une pensée pour Vincent Marissal. C’est pourtant facile à comprendre quand on est intelligent que la réalité n’est pas manichéenne. Rien d’incohérent là-dedans.

    • @jaylowblow J’ai jamais cru au Père Noël mais peut-être que mes parents n’ont pas essayé de m’y faire croire non plus. Pour le fée des dents, j’y croyais encore moins mais j’ai bien laissé ma dent sous l’oreiller et j’ai eu une pièce. C’est un rituel amusant, point.

      Croire au Père Noël ? Le vrai de vrai ? Le conte de fées ? Tu le sais que c’est imaginaire déjà très jeune.

      Mais à quel âge ?

      Les enfants ont quel âge dans la foule ?

      https://www.youtube.com/watch?v=TANqIBg6nlQ

      Centour aussi , on le sait que c’est fictif et on a 3 ans quand on le regarde et plus tard aussi ?

      https://www.youtube.com/watch?v=NH_bT99ZA7E

      Ce n’est pas la vérité c’est Centour qui est encore entrain de jouer un mauvais tour. La magie n’existe pas plus ? C’est l’imaginaire, le plaisir. Tu es capable de comprendre que ce n’est pas la vérité même si on pourrait aimer cela avoir des pouvoirs surnaturels pour le plaisir tout le monde dit cela.

      Tu crois à cela pendant le temps de ton émission, de ton film. Superman ou Batman n’existent pas pour de vrai. Les extra-terrestres non plus, les fantômes pas plus sauf que pendant le film, les ”nonos” ce sont ceux qui n’y croient pas. Il y en a vraiment car on est dans un univers fantaisiste, fantastique ou de science-fiction. Bien que cela est différent de la religion.

      Jésus n’est pas un magicien apprenions nous dans nos cours d’enseignement religieux au secondaire. Certaines personnes ne semblent pas avoir appris cela ou compris cela alors avec les miracles ils voient cela comme de la magie. Comme un pouvoir surnaturel, des gourous dans des sectes font cela. C’est plus facile attirer des gens crédules avec cela.

    • Enfant ce n’est pas le Père Noël ou le Petit Jésus qui nous marquent et encore dans la petite enfance.

      Non c’est Spiderman et Batman & Robin, par exemple, en plus des émissions pour enfants.

      https://www.youtube.com/watch?v=OpWVV8wuM1A

      https://www.youtube.com/watch?v=G5ON3V6Ci5E

      Pour la religion ?

      Claude Lafortune.

      https://www.youtube.com/watch?v=30ydoBOMoMY

      Tu te rappelles plus qu’il est bon dans le bricolage.

      Mais tiens ils vont expliquent que c’est un royaume spirituel et non un conte de fées.

      C’est un langage métaphorique d’abord et avant tout, eh oui mêmes les disciples de Jésus ne le comprenaient pas tout de suite. Pourquoi ? Ils ne sont pas habitués à penser de cette façon.

      Un véritable éducateur comme Claude Lafortune et ceux travaillant à cette émission là savaient enseigner. Mais quelles sont leurs véritables croyances ? Sa vraie passion était plutôt de faire du bricolage ?

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Lafortune

      ” Du soleil à cinq cents” cela aussi est une émission de notre jeunesse.

      http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1020855/levangile-en-papier

      On le sait dans toutes nos émissions que la personne est déguisée qu’il y a des trucs et qu’on joue à faire semblant, on est au théâtre. Mais à l’Église cela était plus sérieux et même parfois plate ? À l’école aussi, en automobile aussi. Tu suis les règles ou tes parents, bien que pas toujours avec le sourire et spontanément.

    • “C’est quoi le problème avec la modération de ce blogue?”

      Le vrai problème est que la personne qui tient le blogue ne se donne pas la peine de repêcher les commentaires qui sont censurés en amont par la censure tatillonne – surtout la fin de semaine! – de nos cousins d’outre-mer!

      Sur le blogue de Richard Hétu, il arrive souvent que mes commentaires soient retenus au départ mais celui-ci finit toujours par les publier sauf en de très, très rares exceptions!

    • (Yack
      24 juin 2017
      18h17 «Sur le blogue de Richard Hétu, il arrive souvent que mes commentaires soient retenus au départ mais celui-ci finit toujours par les publier sauf en de très, très rares exceptions!» )

      Vous êtes certainement un pro-Trump………lol et relol…….

    • “Vous êtes certainement un pro-Trump………lol et relol……”

      Vous n’avez certainement jamais été sur le blogue de Richard Hétu
      pour écrire une telle insanité!!

    • À Yack , 25 juin 2017,21h01

      Au contraire…….

      p.s. C’était de l’ironie……….

    • @mmez 25 juin, 14h37 Belle ironie.

    • Pas de commentaires de GL ou concombre ?
      Ont-ils été banni du blogue ?

    • Scusez: Téléco”mm”ande (élucubration précoce).

    • Commençons par le tatouage… j’ai eu mon premier à 16 ans avec l’accord de mes parents hahaha! Mais ce n’était pas le mot Jésus dans un coeur, juste une simple fleur. Ma mère a même décidé de l’endroit où la fleur serait ! Si mon enfant m’arrivait avec l’idée d’avoir un coeur avec le mot Jésus dedans, ça serait aussi un non catégorique. Non pas que le tatouage me dérange, absolument pas, mais le dessin oui ! C’est pour la vie!! Là, elle a un trippe religieux qu’elle n’aurait peut-être plus dans 3 ans.

      Pour le baptême, je peux comprendre les parents. Je suis croyante non pratiquante, mais pour quelqu’un qui est athée, le choc doit être grand de voir son enfant vouloir entrer dans une religion. Là, une discussion s’imposerait pour savoir le pourquoi du comment. Le rôle du parent est d’éduquer son enfant, non de l’empêcher de faire ses propres expériences. On est le garde de sécurité parfois, mais on est aussi là pour l’aider à devenir adulte. Et sérieusement, je préférais avoir un enfant avec la foi qu’avec un problème de drogue…

    • C’est rien d’autre qu’un crime de trahison.

      Des haut cris de colère en provenance de parents offusqués.

      Mais si au lieu de choisir Jésus, un enfant éduqué dans la modération et dans une environnement sans fumée, décidait de fumer du pot et de se faire tatouer une feuille verte bien reconnaissable, serions nous étonné de voir les parents crier au scandale et décréter le recours au psy?

      On serait plutôt enclin à s’attendre de voir les parents s’intéresser au processus ayant conduit l’enfant à cette envie et à discuter un peu avec le jeune afin de gérer tout ça dans la raison…

      Maman et papa sont végétarien et ils songent à me déshériter parce que je mange de la viande…

      Risible.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2017
    L Ma Me J V S D
    « mai    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archives