La mère blogue

La mère blogue - Auteur
  • Louise Leduc


    La Mère blogue s’adresse à tous ceux qui s'intéressent aux enfants et aux adolescents, et qui cherchent toujours le mode d'emploi. C'est le cas de La Mère blogue, qui se pose tous les jours plus de questions que la veille sur l'éducation de sa fille et qui s'emploiera donc à chercher quelques réponses avec vous.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 4 décembre 2015 | Mise en ligne à 10h21 | Commenter Commentaires (17)

    Nannygate, suite et fin?

    Il ne sera pas dit que La Mère blogue sera la seule au pays à ne pas avoir écrit sur le Nannygate. Oh que non !

    Le Nannygate? Vous savez, la crise (crisette?) autour de l’embauche de deux gouvernantes, de jour et de nuit, pour s’occuper des trois jeunes enfants de Justin Trudeau et de Sophie Grégoire.

    Tous les médias ont commenté la nouvelle. Dans le seul Globe and Mail d’hier, deux textes complets étaient encore consacrés à ce sujet, en plus de plusieurs lettres de lecteurs.

    Tout cela en dit beaucoup sur notre époque.

    Une certaine Julie Smythe  – une écrivaine d’Ottawa, est-il dit – soulignait hier à grands traits le train de vie princier du premier ministre et de son épouse. À la prestation de serment de son mari, Sophie Grégoire ne portait-elle pas une robe du designer Erdem, dont les services ont été retenus par Catherine, la femme du prince William? Mme Grégoire ne portait-elle pas, quand elle a rencontré la reine, un bijou évalué à quelque 7000 $ ?

    Peut-être, mais tout cela a-t-il été payé par les contribuables? Non, assurément. Alors grand bien lui fasse, non?

    Mme Smythe mentionnait aussi que d’autres enfants de premiers ministres n’avaient pas demandé autant de soins. Elle rappelait qu’en son temps, Pierre Elliott Trudeau, fraîchement séparé de Margaret, s’était fait accompagner de sa sœur qui s’occupait de ses enfants pendant un voyage dans le Nord.

    Comme dans quantité d’autres textes, il était donc dit en termes à peine voilés que la responsabilité des enfants revient à Sophie Grégoire, qui n’a aucune fonction officielle de toute façon. Ou alors à une sœur ou à une grand-mère qui peuvent bien donner un coup de main.

    Aux femmes, quoi, comme le dénonce dans un autre texte Brenda Cossman, professeure de droit à l’Université de Toronto.

    Finalement, ont fini par faire valoir les conseillers de M. Trudeau, tout cela n’est qu’une tempête dans un verre d’eau.  Les deux gouvernantes ne coûteront pas un sou de plus aux contribuables, ont-ils dit, le reste du personnel à la résidence officielle étant réduit pour compenser le salaire des deux femmes.

    Sans doute n’y aurait-il pas eu scandale si une seule gouvernante avait été embauchée…

    Après tout, la future reine d’Angleterre, Catherine et son mari William ne se débrouillent-ils pas courageusement avec une seule gouvernante malgré l’arrivée de leur deuxième enfant?


    • Je ne suis pas un grand connaisseur ni fana de bijoux

      Mais je connais ca assez pour trouver que “un bijou évalué à quelque 7000 $”, c’est des peanuts. Du moins pas assez pour en parler

      On parle de l’épouse de notre PM, qui avait une bonne carrière déjà, et que ce PM est millionaire mis à part son salaire

      La Rolex la moins cher est $5,000, a titre de reference

      Pour ce qui est des gouvernantes (dommage qu’on aie perdu ce terme), comme vous dites s’il respecte le budget alloué il n’y a pas de problème

      La rénovation de la salle de bain de ministérielle de Pauline Marois au cout de $80,000 si je me souviens bien m’avait plus chicotté.

    • Bof, il faut toujours quelques choses pour satisfaire aux “journaleux”.

      Quand la femme du premier ministre n’a aucun goût vestimentaire, c’est un crime de lèse-majesté. Et quand elle a du goût ? Bah, c’est trop de luxe ! Mais quand ce n’est pas les contribuables qui payent, ou bedon c’est dans un budget contrôlé, y-a-t-il un problème?

      Même chose pour les gouvernantes, quand leur salaire est compatbilisé dans un budget alloué et contrôlé, c’est où le problème.

      Mais, il faut pondre un texte, métier exige !

    • Non-histoire.

    • Aucun problème avec cela, ils ont besoin de gouvernantes aec trois enfants et cela ne dérange absolument pas puisqu’elle font partis du personnel de la maison. Les salaires” de nos médecins me dérangent beaucoup plus…

    • Alors que bien des Canadiens hors-Québec doivent payer près de 800$ par moi pour faire garder leurs enfants durant la journée, ces mêmes Canadiens subventionnent les gardiennes jour et nuit de la famille du PM.

      Or, à près de 200 000$ par année, sans fraid de logement, avec l’ensemble des frais de subsistence de la famille payés par l’État, le PM aurait pu se payer une gardienne ou du moins en payer une sur deux.

    • Pour votre info, un bijou de 7 000$ n’a rien de trop extravagant.
      De grâce trouvez donc un bon sujet !

    • Pour ma part, ce n’est pas le fait que le couple Trudeau-Grégoire engage une (ou deux, ou huit) gouvernantes qui m’indispose. C’est le fait que c’est l’État qui paie pour ce service. Pourquoi le couple ne paie-t-il pas de sa poche? Je crois qu’il est plutôt là le problème.

    • quelle mesquinerie!!!

    • MartinChare – même si Trudeau payait de sa poche ce serait quand même l’état qui paierait puisque le salaire du premier ministre est payé par l’état. L’état a bien payé un salaire annuel à deux adjointes spéciales pour la famille Harper dont on ne sait pas quelles tâches elles devait accomplir pour faciliter la vie de Monsieur Harper, son épouse, leur fils, leur fille et quelques deux cent chats et autres animaux hébergés par les Harper au fil des ans au 24 Sussex. Il me semble normal que Monsieur Trudeau bénéficie des services de deux adjointes spéciales comme son prédécesseur et comme la chef de l’opposition officielle qui occupe Stornoway avec son chum sans avoir à fournir de description de tâche. Les Trudeau ont des besoin particuliers à leur famille, mais si ils s’organisent pour respecter le budget, cela ne me regarde pas qu’on se serve de ces employées pour changer la litière des chats ou les couches d’Hadrien.

    • Nannygate ? Un vrai faux problème.

    • Beaucoup de commentaires pro-Trudeau ici. Probablement les mêmes qui auraient voulu que Lise Thibault jouisse de l’immunité royale.

    • @marc_g

      On peut traiter de choses et d’autres en se libérant de nos options politiques même si cela concerne la famille du premier ministre. Sinon, nous sommes esclaves.

      Je n’ai pas voté PLQ si cela peut vous satisfaire.

    • Justin Trudeau et sa femme ne sont pas de simples citoyens. Ils dirigent le pays. Un peu normal d’avoir du personnel pour les aider. Un coup parti les gens voudraient les voir vivre dans un 4 et demi??

    • @gorbacookie

      Devrais-je demander à mon employeur de payer mon logement et ma nourriture à ma place? De toute manière, ce sera lui qui paie parce qu’il me verse déjà un salaire, n’est-ce pas?

      Excellent résonnement, je vous remercie de votre analyse.

    • Je ne vois absolument pas de problème là-dedans et je suis loin d”être une pro-Trudeau. Ils ont 3 enfants en bas âges. Madame Grégoire doit accompagner son mari lors des tournées officielles. C’est important pour les enfants d’avoir des adultes significatifs dans leur vie, même si c’est pas relié par le sang. Un moment donné, faut pas virer fou…

    • C’est drôle qu’on utilise cette histoire pour tenter de démontrer que les femmes sont persécutés, comme le laisse sous-entendre le lien avec Brenda Cossman.

    • @needle – votre employeur doit vous payer ce qu’il a été convenu de vous payer, et dans le cas de ce premier ministre et de ces prédécesseurs le poste vient avec une résidence officielle et de son personnel. Si vous ne saviez pas que le premier ministre et le chef de l’opposition occupent une résidence officielle incluant du personnel c’est que vous êtes mal informé. Il y a des raisons des raisons pratiques évidentes pour qu’il en soit ainsi.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2015
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives