La mère blogue

La mère blogue - Auteur
  • Louise Leduc


    La Mère blogue s’adresse à tous ceux qui s'intéressent aux enfants et aux adolescents, et qui cherchent toujours le mode d'emploi. C'est le cas de La Mère blogue, qui se pose tous les jours plus de questions que la veille sur l'éducation de sa fille et qui s'emploiera donc à chercher quelques réponses avec vous.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 25 juin 2014 | Mise en ligne à 10h16 | Commenter Commentaires (12)

    Se la couler douce

    Il faisait grand soleil, la semaine dernière. Il faisait chaud et je n’avais qu’une envie : être dehors.

    Petite, elle, ne voulait bizarrement pas aller au parc. Es-tu malade, Petite?

    Un pique-nique, alors? Même pour le pique-nique, elle s’est fait tirer l’oreille.

    Alors que je n’arrêtais pas de planifier des tonnes d’activités, voilà que je me suis butée à la réalité. Mamzelle avait simplement envie de Balconville, envie de jouer avec son petit château dans la maison et de s’occuper de ses poupées et de ses toutous.

    C’est le cas de Petite, ça sera peut-être aussi le cas de vos plus grands que vous entendrez possiblement bientôt vous demander de vous calmer le G.O.

    Ça ne sera pas plus mal, à en croire une étude menée par des chercheurs en psychologie de l’Université du Colorado auprès de 70 enfants de six et de sept ans.

    Après avoir scruté à la loupe leur emploi du temps, les psychologues concluent que les enfants qu’on laisse s’amuser librement, sans tout organiser pour eux, sont beaucoup plus autonomes et capables de fonctionner sans se faire dire tout le temps quoi faire.

    Les chercheurs ne conseillent évidemment pas aux parents d’aller prendre une petite bière et de laisser les jeunes enfants seuls à la maison, mais ils démontrent qu’il peut être bon de ne pas tout le temps les soumettre à un horaire de ministre.


    • Déchirez vos listes les mamans!

    • Mes garçons de 10 et 12 ans, iront à leurs pratiques et parties de baseball, 3 semaines de camp ainsi que 2 semaines de vacances, mais à part de ça, ils veulent qu’on les laisse tranquille. 1 semaine de repos ici et là chez les grand-parents, ils aiment bien ça.

    • tellement…
      papa organisait nos vacances ce weekend… un horaire dans excel au quart de tour. Euh… chéri, on peut-tu aller s’effouairer sur la plage et regarder les enfants construirent des chateaux de sable?!?!

    • Bonjour,

      la voie – hum – la voix – de la sagesse. Enfin un conseil intelligent.

      Laissez vos enfants jouer tout seul vous verrez, ils viendront vous chercher par la main si besoin – ou s ils ont envie de jouer avec vous. Ils diront : maman viens jouer avec moi.

      C est ce que ma petite faisait jadis et Dieu sait combien on a pu jouer ensemble… Quels beaux temps!

    • Eh bien, si les psychologues universitaires le disent, c’est que cela doit être vrai. Ma mère l’avait bien comprise, le simple bon sens du temps. Ma fille qui est mère m’a déjà demandé, « c’était comment dans ton temps? » nous étions libres, imaginatifs, et nous nous amusions avec peu. Aujourd’hui nous culpabilisons pour tout, cherchons la bonne recette, et consultons des psys encore plus malades que la moyenne des gens. L’humoriste américain Bill Cosby a déjà écrit sur le sujet, c’est à lire.

    • “Aujourd’hui nous culpabilisons pour tout, cherchons la bonne recette, et consultons des psys encore plus malades que la moyenne des gens. ” (marcelleduc 25 juin 2014
      15h28)

      J’aime bien..

    • Ciel! C’est l’évidence même. À voir certains jeunes il est facile de deviner quel type de liberté ils ont eu ou pas. Et ils ont toujours l’air plus brillants. Ce qui n’est pas le cas de ceux qui ont un agenda de président américain.

    • consultons des psys encore plus malades que la moyenne des gens. ML
      _________
      Ça c’est clair.

    • J’avais une nouvelle copine qui avait 2 jeunes garçons à l’époque et juste en suivant leurs horaires de fous qu’ils devaient subir semaine après semaine, je me suis tapé un burnout, je n’était plus capable de les suivre!!!

    • Eh ben, il me semble que ça ne prenait pas une étude par des psys pour comprendre ça. Une piscine gonflable, un carré de sable et des balançoires, un peu d’imagination, c’est ça que ça prend. Pour ceux qui n’ont pas de cour, le parc fait l’affaire aussi.

    • On en a inventé des jeux. On modifiait les règles des jeux comme Monopoly, Carrières, Risk … Quand mon père remarquait ce qu’on faisait, ça le fâchait. Il fallait suivre les règles. On trichait d’après lui. Au contraire, on apprenait à ne pas se faire enrégimenter dans le carcan de la société.

    • Ah bien d’accord ! Faut voir le plaisir des petites choses. Ma fille adore entre autre aller au marché. Pendant longtemps, j’ai fait les courses sans elle pour gagner du temps et ne pas l’emmerder. À quelques reprises, j’ai du l’emmener et wow…quel plaisir! Elle trippe !

      Sans laisser tout libre et sans tomber dans la méga organisation, j’essaie de balancer. Chaque weekend, tant qu’on sort au moins une fois…peu importe ou. Aller au parc et la laisser jouer dans le sable des heures compte aussi bien que le zoo!

      Et faut garder en tête que si un matin notre enfant est plus grognon, on laisse tomber le planning de la journée et on est à l’écoute de son humeur et envie.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2010
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité