La mère blogue

La mère blogue - Auteur
  • Louise Leduc


    La Mère blogue s’adresse à tous ceux qui s'intéressent aux enfants et aux adolescents, et qui cherchent toujours le mode d'emploi. C'est le cas de La Mère blogue, qui se pose tous les jours plus de questions que la veille sur l'éducation de sa fille et qui s'emploiera donc à chercher quelques réponses avec vous.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 18 février 2014 | Mise en ligne à 14h35 | Commenter Commentaires (44)

    Vous allaitez, sinon….

    J’attendais avant de vous en parler tellement cela m’apparaissait gros, mais cela se confirme.

    Les Émirats arabes unis viennent bel et bien d’adopter une loi obligeant les femmes à allaiter leurs bébés jusqu’à ce qu’ils aient deux ans. Aux yeux du gouvernement, il en va du droit fondamental des enfants.

    Les maris des mères « fautives » pourront même poursuivre leur femme.

    Ceux et celles qui trouvaient un peu radical le lobby pro-allaitement au Québec n’avaient rien vu.

    Ça vous donne le goût d’aller faire un tour dans ce pays si plein d’égards pour les droits des femmes?


    • Et en quoi ça NOUS concerne exactement??

      Vous dites vous-même que ça se passe dans un pays
      où le rôle de la femme est de faire des enfants et de s’en occuper!

      Avez-vous peur que quelqu’un ici pense que c’est une bonne idée
      et qu’on pourrait un jour imposer cette mesure aux femmes qui accouchent?

      Je suis certain qu’en cherchant bien, vous pourriez trouver
      des mesures discriminatoires du gouvernement nord-coréen
      envers les femmes de ce pays…

      La question reste la même:

      Que peut-on y faire à part de dire:

      C’est donc bien épouvantable!!

    • Vous allez rapidement avoir les trolls du blogue de Lavoie qui vont venir attaquer la charte encore.
      Ils vont aplliquer ça comment? Ils vont créer une police de l’allaitement? En cas de refus, emprisonnement? Y aura-t-il des stations d’allaitement dans les places publiques? Bref, beaucoup de problèmes en vue. Navrant.

    • Un genre de “neknomination” de lait maternel.

      N’importe quoi pour esclavagiser encore plus les femmes.

    • Je peux te garantir qu’aux Émirats arabes unis, le mari peut faire ben plus que “poursuivre” sa femme si elle fait (ou ne fait pas) quoi que ce soit qui lui déplait.

      En fait, le seul moment où un mari poursuit sa femme, c’est si elle court plus vite que lui…

    • Les Émirats Arabes Unis…

      et vous êtes surprise ou quelque chose?

      C’est exactement le genre de place qui passent des lois idiotes/répressives…

    • @Bob_Inette

      Si chacun ne pouvait écrire que sur des sujets qui le concerne, vous n’auriez pas écrit ce message à 15h00!

    • Tout à fait logique et prévisible. Je ne crois pas que la situation serait très différente ici si personne ne dénonçait le lobby pro-allaitement, qui considère le non-allaitement comme un “problème de santé publique”. La publicité pour le lait maternisé est interdite, et aux dernières nouvelles, la publication du gouvernement du Québec à l’intention des nouvelles mères a biffé toute allusion au biberon, imposant de facto l’allaitement comme l’unique option.

      Cette situation est d’autant plus malheureuse que les femmes sont encore une fois leurs pires ennemies.

      J’ajouterai, ayant une formation statistique assez poussée en ce qui concerne les règles de validation d’une hypothèse, que j’ai des doutes extrêmes quant à “l’évidence” scientifique de la supériorité de l’allaitement, et qu’il s’agit à mon avis d’un excellent exemple de science au service de la religion.

    • En Arabie ils ont passé une loi officielle, ici elle est officieuse. Du pareil au même tant qu’à moi. Ici, les hommes ne peuvent pas poursuivre leur femme en justice, mais ce n’est pas grave, la SOCIÉTÉ veille au grain. Vraiment, nous sommes très mal placé pour porter un jugement.

    • @ 55 ~

      Et sur le sujet proposé… qu’avez-vous à dire?

      Vous sentez-vous concerné?

    • “Ça vous donne le goût d’aller faire un tour dans ce pays si plein d’égards pour les droits des femmes?.

      Oui. Mais je trouve votre choix de sujet très orienté en ces temps d’ethnocentrisme exacerbé !

      Pourquoi ne pas parler de la Russie tiens ! Très à la mode sur les droits humains. Pourquoi choisir un pays Arabe ?

      Mauvaise foi.

    • @ 55 ~ (ajout)

      Comme vous pouvez le constater, ça n’a pas pris de temps
      avant que la discussion ne soit ramenée à notre québécitude
      doublée d’une bonne dose de *masculinisme* et de *chartitude*… ((rires))

    • @q.terreux: Heu…Pourquoi ne pas parler de la Russie? Parce qu’on en parle déjà pas mal beaucoup, non?

    • @ yul plage Vous avez des doutes extrêmes quant à “l’évidence” scientifique de la supériorité de l’allaitement. Vos doutes sont non fondés. Les preuves scientifiques sont bien nettes. Mais ce n’est pas une raison pour culpabiliser les femmes.

      @ danbel Et comparer cette loi à notre situation n’aide en rien la discussion.

    • Bizarre… j’y ai donné naissance à mon 2e fils il y a à peine 11 mois et l’ai nourri de lait maternisé publiquement sans jamais sentir de pression. On trouve d’ailleurs à Dubaï des rangées de supermarché stockées de quantités impressionnantes de plusieurs sortes de lait maternisé. Je voudrais bien savoir où vous avez trouvé cette information.

    • @ yul-plage : avez-vous déjà lu les ingrédients d’une préparation de lait maternisé ? Vous trouvez ça normal qu’il contienne de l’huile de palme et du sucre ajouté ??? C’est certain que le lait maternel est mieux ! Par contre, je suis d’accord pour ne pas culpabiliser celles qui n’ont pas pu allaiter. (Selon moi le lobby anti-allaitement est très fort aussi).

      Je suis d’accord avec l’idée de favoriser l’allaitement, mais pas au point où celles qui ne peuvent pas soient punies ainsi. C’est une raison de plus pour contrôler davantage les femmes.

    • @louprespo
      Si moi je trouve que c’est du pareil au même (le contrôle du corps des femmes) ça vous concerne en quoi? Vous n’avez quand même pas la prétention de me dire comment penser? Si?

    • La situation dans ce pays est mieux que dans les pays qui en sont voisins.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Droits_de_l’homme_aux_%C3%89mirats_arabes_unis

      http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89mirats_arabes_unis#.C3.89ducation

      Trop sévère, pas souple et manquant de jugement cette loi là de nos yeux.

      Puis le fait de mettre une nourrice à la disposition des mamans ne le pouvant pas ? S’ils réussissent à faire cela, ce sera un avantage. Mais cela va en prendre combien ?

      http://www.terrafemina.com/societe/international/articles/37441-allaitement-maternel-une-loi-pour-obliger-les-femmes-a-allaiter-votee-aux-emirats-arabes-unis.html

    • @louprespro 18 février 21h02

      Nous sommes d’accord sur le fait qu’il n’y a pas à culpabiliser les femmes sur cette question, et c’est l’essentiel.

      Mais je crois toujours mes doutes fondés. En tous cas, s’il existe une étude rigoureuse démontrant la supériorité de l’allaitement, je ne l’ai pas encore lue. Par contre, j’en ai lu plusieurs totalement farfelues et dignes des Créationnistes. Choisissez une étude au hasard, et prenez le temps de la lire attentivement: croyances de l’auteur, méthodologie, résultats. C’est très instructif!

      @Belet 21 février 21h37

      Je ne suis pas nutritionniste, mais je sais que les fabricants de lait maternisé travaillent sans relâche et avec beaucoup de rigueur à améliorer leur produit depuis plusieurs décennies.

      Pour ce qui est du sucre, à ma connaissance les fabricants n’en ajoutent pas et recommandent aussi de ne pas en ajouter:

      http://www.novalac.fr/fr/univers/idee-recue/sucre-biberon-lait-infantile.html

      En ce qui concerne l’huile de palme, vous avez toutes les réponses ici:

      http://www.novalac.fr/fr/univers/idee-recue/huile-de-palme.html

    • @q.terreux : Le blogue s’appelle « La mère blogue » et le sujet d’aujourd’hui est les dérives idéologiques concernant l’allaitement.

      Si quelqu’un est de mauvaise foi, c’est vous.

    • @louprespo
      On peut faire dire ce qu’on veut au chiffre… L’important dans l’allaitement, c’est comment la maman se sent face a tout çà et le gouvernemaman n’a pas son mot a dire, ni le voisin, ni la grand-mère, ni la meilleure amie et ni la société. Vivre et laissez vivre.

      @yul-plage
      Tout à fait raison en ce qui concerne la désinformation à propos du lait maternisé. Dans les cours prénataux, c’est un sujet tout juste effleuré, par contre, on parle de l’allaitement pendant 2hrs. Même chose dans l’espèce de gros guide qu’on donne aux nouvelles femmes enceinte, aucun mot sur le biberon et surtout aucune photo. Et à l’hôpital, les laits en ”canne” sont cachés et c’est presqu’une honte que d’aller en chercher dans le petit frigidaire caché à côté des balais et des chaudières pour laver le plancher. Et SURTOUT, les femmes se mettent tellement de pression entres elles, 1ere question quand 2 mamans se rencontrent, Est-ce que tu allaite?

    • Je suis d’accord avec le fait que l’État n’a pas à se mêler des décisions des mères (et pères?), sauf préjudice grave pour l’enfant, ce qui n’est pas le cas des laits pour nourisson. Le gouvernement se doit tout de même de transmettre le consensus scientifique. Et oui, j’ai lu plusieurs études sur le sujet, de façon critique, et les bienfaits de l’allaitement, de façon générale, sont supérieurs pour l’enfant et la mère. Mais, encore une fois, c’est au choix des parents.

    • On est pas si loin que ca ici. Allez en cours de la famille, la mère n’a qu’a prononcé le mot “allaitement” pour obtenir n’importe-quoi des juges et excuser n’importe-quel comportement. C’est pratiquement une religion d’état au Québec.

    • @ mrjinx, vous m’enlevez les mots de la bouche!

      @bob_inette: a quoi ca sert d’en parler si c’est loin et que ca ne nous concerne pas? Euh… c’est mieux de se fermer les yeux su ce qui se passe ailleurs c ca? Pkoi ne pas faire pression sur le gouvernement pour que les femmes qui vivent des situations semblables aient des facilites pour immigrer ici? oui ici on a bcp de pression pour allaiter, de la pression sociale, du reseau de la santé, etc. on s’en met aussi nous meme, mais on est loin d’une loi punitive si on decide de ne pas allaiter

    • @ sindel ~

      On peur parler de la situation de la femme dans les pays musulmans
      jusqu’à ce que les vaches reviennent à l’étable mais ça n’y changera rien…

      N’est-ce pas??

      Jusqu’à présent, ce blogue particulier n’a servi que de prétexte
      pour passer des message de frustration concernant le *gouvernemaman*(?),
      le débat sur l’allaitement naturel VS le lait en poudre
      et des perceptions bien personnelles du féminisme au Québec!

      Autrement dit et au risque de me répéter:

      on ne parle que de ce qui nous concerne…

    • J’ai toujours été convaincu que l’allaitement est la meilleure chose et accepte et comprend qu’une femme ne veux ou ne peux le faire.

      Je regrette que certains gouvernements comme mentionné dans l’article oblige l’allaitement naturel. En plus, les maris peuvent poursuivre les mères «fautives». Quelle aberration.

      Mais que je monte aux barricades pour défendre ces mères, ne changera rien à leur situation. L’allaitement est sujet qui est près de nous de par ses nombreux avantages, mais la cause des Émirats arabes unis, me laisse davantage indifférente.

      Indifférente, car à part de m’indigner, je ne peux strictement faire. Nous devrions régler ce qui se passe dans notre cour avant de se mêler de ce qui se passe dans celle des voisins!

    • Laissez moi deviner: les femmes aux Émirats n’ont pas le droit d’allaiter en public, donc elles doivent rester à la maison pendant 2 ans suite à un accouchement?

    • Faut vraiment faire du “wishful thinking” pour penser que du lait industrialisé en poudre est aussi bon que le lait maternelle. Sans parler des bienfaits du contact physique.

      Come on. On est pu là en 2014. C’est comme comparer du TANG avec du jus d’orange fraîchement pressé.

      —–

      Ceci dit, je suis pour le libre choix. Hilter et Bush ont été allaités après tout !!!!

    • @ bananajoe
      Un enfant nourri au lait maternisé a autant de contacts physiques qu’un enfant allaité au sein. J’ai nourri mes 4 enfants ainsi (sans complexe aucun) et ils n’ont pris un biberon que dans les bras d’une personne qui les aimait. De plus, cette personne, souvent moi, les regardaient droit dans les yeux et en leur parlant ou leur chantant tout bas. C’est encore le cas pour ma dernière de 13 mois. Il est totalement faux d’assurer le contraire et cette stratégie fait partie de la désinformation constante autour de l’allaitement maternisé.

      En ce qui concerne la loi portée à notre attention, je considère qu’elle porte atteinte aux droits des femmes quant aux choix concernant leur corps et leur personne et que ce devrait être dénoncé. Se taire n’ajoute qu’au tort qui leur est fait.

    • À quoi bon être allaiter durant 2 ans si votre bébé est une fille et qu’elle risque de souffrir de rachitisme en grandissant et d’ostéomalacie une fois adulte à force de porter un voile qui limite l’absorption de la vitamine D qui lui permettrait d’assimiler le calcium du lait? Si la dictature saoudienne tient absolument au bien-être des enfants, qu’elle interdise le port du voile pour les fillettes!

      Qu’elle en profite donc aussi pour interdire les mutilations génitales et le mariage des mineures (l’âge minimal du mariage a été fixé à 16 ans en 2013). Parce que se faire trancher le clitoris à 5 ans ou violer à 16 ans avant de tomber immédiatement enceinte, ce n’est pas bon pour la santé ça non plus!

      Et que dire des accusations qui attendent toute saoudienne qui dépose une plainte pour viol? Selon qu’elle est célibataire ou mariée, elle est accusée de fornication ou d’adultère et, selon le “crime” qu’on lui impute, peut être condamnée à 100 coups de fouet, en conformité avec le Coran (sourate 24, verset 2) ou à la lapidation, en conformité avec plusieurs hadiths (Muhammad/Mahomet a lui-même lapidé ou fait lapider des gens).

      Dans un pays où les femmes sont fichées électroniquement par leur cellulaire pour les dissuader de tenter de quitter le pays sans l’accord de leur mari ou d’un proche parent masculin, l’obligation d’allaiter durant 2 ans vise sans doute davantage à contrôler leurs déplacements qu’à assurer une bonne santé à leurs enfants. Comme quelqu’un l’a fait remarquer, elles n’ont sans doute pas le droit d’allaiter en public.

    • @mrjinx Pourquoi ne pas en entendre parler pendant 2 hrs dans les cours prénataux… peut etre bien parce que c’est beaucoup moins complexe que l’allaitement. Suivre des insctruction de préparation sur une canne et la mettre dans un biberon tout le monde peut faire ca….et s’il ne peuvent pas ils devraient revoir leur decision de faire des enfants. l’allaitement requiert de la pratique. Le bébé doit etre dans la bonne position, sa bouche doit prendre le mamelon d’un certaine facon sinon c’est tres douloureux pour la mere. Je n’ai jamais vue de bouteilles qui font des mastites, des gercures, qui saigne, qui ont de la douleur, ont des montées de lait. l’allaitement peut etre tres douloureux si la mere n’a pas les outils et les conaissances. Alors non, un cours sur comment melanger une canne de lait dans 3 cannes d’eau et ensuite le mettre dans un biberon n’est peut etre pas necessaire VS les bonnes positions pour allaiter, la bonne prise au seins, les signes de mastite ou d’engorgement….. ceci etant dit l’allaitement reste un choix personnel et l’important c’est que l’enfant soit aimé et nourrit

    • Si on part du fait qu’aucun lait industriel n’équivaut le lait maternel, l’allaitement devient l’idéal pour l’intégrité et la santé de l’enfant. N’est-ce pas le devoir des parents de donner ce qu’il y a de mieux à leurs enfants? Quand il s’agit de les pourrir avec des gugusses jetables après usages, énergivores, polluants et coûteux, pas de problème mais quand il s’agit de s’oublier pour le bien de son enfant, on en fait tout un plat. Est-ce que le droit de la mère de disposer de son corps comme elle l’entends doit supplanter celui de l’enfant?

      Je suis de ceux qui défendent bec et ongle le droit des femmes mais dans ce cas-ci, il n’y a pas que le droit de la mère qui est en jeu, il y a le droit de l’enfant de recevoir les meilleurs soins pour son intégrité et sa santé. L’allaitement maternel est l’un de ceux-là.

      On apprenait il n’y a pas si longtemps que les cancers chez les enfants sont en forte hausse depuis les années ‘80. Je ne dis pas que de nourrir un bébé avec des produits chimiques de remplacement est en cause mais ça n’aide surement pas si on ajoute à ceux-ci tous les autres produits chimiques que l’industrie agro-alimentaire fait bouffer à nos enfants sans qu’on le sache parce qu’ils n’ont pas l’obligation de les inscrire sur l’emballage. Et comme ces industries de connaissent pas le devoir de réserve et que les politiciens les protègent, c’est à nous parents de faire les meilleurs choix dont l’allaitement maternel.

      Les seules personnes qui peuvent se culpabiliser, ce sont les mères elles-mêmes. Mettre la culpabilisation sur le dos de la société est un peu lâche. Ou j’allaite au lait maternel et je l’assume, ou j’allaite au lait industriel et je l’assume tout autant. Les faits sont là et il reste à la mère de décider et d’assumer tout comme il reste aux défenseurs de l’allaitement naturel de le défendre. J’avoue que le choix n’est pas facile compte tenu des réalités actuelles.

      C’est bien beau les pilules et les téléthons pour les enfants malades mais c’est un peu hypocrite quand on ne fait pas ce qu’il faut pour s’assurer de leur intégrité et de leur santé. L’allaitement étant bien évidemment qu’une pierre dans le tas des abus qu’on commet sur nos enfants. Malbouffe, supers sucres, fumée secondaire, air vicié, inertie, hyper sexualisation, surconsommation sont tous des pierres qui constituent le mur des abus commis envers les enfants. La réflexion ne doit pas se limiter à l’allaitement naturelle ou non mais à l’ensemble des abus commis envers les enfants.

      Allez, un p’tit $5.00 au prochain téléthon et des p’tites pensées insignifiantes sur Facebook….pour se déculpabiliser. Ne changeons surtout rien. Mais bon, je ne suis qu’un homme et qu’est-ce qu’un homme connait au bien des enfants….

    • ”L’important dans l’allaitement, c’est comment la maman se sent face a tout çà et le gouvernemaman n’a pas son mot a dire, ni le voisin, ni la grand-mère, ni la meilleure amie et ni la société. Vivre et laissez vivre.”

      L’important quand on bat un enfant, c’est comment la maman se sent face à tout ça et le gouvernemaman n’a pas son mot a dire, ni le voisin, ni la grand-mère, ni la meilleure amie et ni la société. Vivre et laissez vivre. Belle mentalité.
      Ne pas offrir ce qu’il y a de mieux à l’enfant, c’est de l’abus. Reste à l’assumer maintenant plutôt que de prétendre qu’il n’y a pas de différence entre le lait chimiquement reconstitué et celui de la mère qui contient, entre autre, les anti coprs qui serviront à protéger l’enfant. Mais bon, c’est plus facile d’aller chez le doc et de demander des p’tites pilules et d’en faire payer le coût à la société et à l’enfant. Misère!

    • Bonjour Mme Leduc,
      Vous avez raison de critiquer ce pays fasciste pratiquant notamment l’apartheid sexuel.

    • syl20_65

      20 février 2014
      14h08

      RIGHT ON !

      —————–

      gebgeb

      19 février 2014
      16h37

      Je crois que vous être assez brillante pour saisir le fond de mon message. Toutes variables étant égales ailleurs, le lait maternelle va toujours être meilleur que la “formule”.

      Ceci dit, c’est toujours mieux une mère heureuse qui donne le biberon qu’une mère dépressive qui allaite.

    • Je lisais récemment que les femmes aux Emirats arabes unis boudaient de plus en plus le mariage. Dans les faits 60% des femmes de plus de trente ans n’étaient toujours pas mariées et privilégiaient les études supérieures et le célibat.

      C’est la porte de sortie qu’elles ont trouvé pour ne pas être prises au piège dans un mariage où elles seront soumises au droit de correction physique que détiennent leurs maris et qui a été confirmé par leur Cour suprême.

      Une loi de cette nature ne fera que les refroidir davantage. Mon petit doigt me dit que leur taux de natalité sera à la baisse …

    • @ gebgeb

      Je vais te faire une comparaison macho. Allaitement versus le biberon.

      C’est comme le couple qui fait l’amour avec un objet en plastique. Tu as autant de contacts physiques et d’amour entre les 2 personne, MAIS C’EST PAS PAREIL à la vrai chose.

      Demande moi si tu as besoin d’un dessin.

    • @bananajoe

      Je n’ai pas besoin d’un dessin mais c’est la comparaison la plus ridicule que j’ai entendue depuis longtemps.

    • l’allaitement requiert de la pratique …
      l’allaitement peut etre tres douloureux si la mere n’a pas les outils et les conaissances …

      I__R, 20 février 2014 09h12
      —–

      Dans les années avant 1960, le lait maternisé n’était pas de norme, comment nourrissait-on les nouveau-nés déjà ? Par gavage? Il me semble que la bête qui se déplace exclusivement sur deux pieds et désignée “être humain” est toujours classé dans l’ordre des mamifères. Et l’allaitement des humains depuis “Lucy in the sky with diamonds” avait besoin de “pratique” ?

      Eh bien, les mères à une époque pas si lointaine n’avaient pas besoin de pratique, à force de travailler avec les mains et beaucoup de débrouillardise pour élever leur marmaille. Même aujourd’hui, dans la plupart des pays d’une abondance jeunesse, il n’y a pas de cours pré-nataux. Puis des jeunes, il y en n’a à plus finir qui se désespèrent. Ils devraient être des ET nés avec des biberons dans les mains !

      On disait qu’un certain Henry Nestlé a d’abord pensé à faire du lait maternisé afin de “libérer” les mères des petits, elles qui avaient besoin de travailler des longues heures dans ses usines. Ces mères là avaient beaucoup d’instruction et suivaient des cours pré-nataux ! :) :) :)

    • @syl20_65: “Ne pas offrir ce qu’il y a de mieux à l’enfant, c’est de l’abus.”

      Ouf, tout en nuances votre commentaire! Est-ce que vos enfants ont été allaités ? Oui ? Bien alors, tant mieux pour eux… (Vous voyez le vivre et laisser vivre ici???)

      On n’offre pas toujours ce qu’on VEUT à nos enfants, même si on leur souhaite tout le bien du monde. On leur offre ce qu’on PEUT, avec les moyens qu’on a.

      Mais bon, conservez vos préjugés, c’est beaucoup moins forçant.

    • @ mec…

      “Nourrissons, nutrition et santé au 20e siècle à Montréal”
      Par Nathalie Lampron

      “… Au début du 20e siècle, le taux de mortalité infantile à Montréal est supérieur à celui de toutes les grandes villes occidentales. En 1900 à Montréal, un enfant sur quatre meurt avant d’avoir un an. (En 1999, la mortalité infantile touche un enfant sur… 185 !) Cette mortalité frappe plus durement les quartiers pauvres où les enfants habitent dans des logements souvent malsains, mal aérés, surpeuplés, sombres…

      La technologie d’aujourd’hui permet de conserver sans risque le lait et les aliments périssables. Ce n’était malheureusement pas le cas il y a cent ans : un nombre effarant de tout-petits sont en effet décédés après avoir bu du lait non pasteurisé, contaminé par des bactéries nocives, particulièrement l’été.

      Les campagnes d’éducation menées auprès des mères pour réduire la mortalité infantile mettent l’accent sur l’allaitement maternel, le meilleur choix pour la santé de l’enfant. De nombreux décès sont en effet causés par les bactéries qui prolifèrent dans le lait non pasteurisé du début du 20e siècle, servi dans des biberons peu ou pas stérilisés.”

      Semblerait que ce n’est pas d’hier qu’on recommande
      l’allaitement naturel aux nouvelles mamans…

      Et même aujourd’hui, y’a des pays d’une abondante jeunesse
      où le taux de mortalité infantile est assez terrible!!

    • @mecasiatique

      Il faut bien mal connaître son histoire pour prétendre que toutes les femmes allaitaient leurs bébés avant l’avènement du substitut de lait maternel.

      Avant les années 60, seules 20% des mères allaitaient leurs bébés au Québec. Les autres nouveaux-nés étaient nourris au lait de vache, à l’eau sucrée au sucre blanc ou au sirop de maïs puis certains au lait Carnation (je sais, ça donne le frisson mais c’est ça).

      Le taux d’allaitement maternel a atteint 89 % au Québec. Alors pour la nostalgie du bon vieux temps, on repassera.

    • @syl20_65 : Vous avez parfaitement raison. D’ailleurs, c’est pour cela que je considère qu’il faudrait stériliser de force les pauvres (disons ceux qui gagnent moins de 250 000$ par année). Ils n’ont pas les moyens d’offrir ce qu’il y a de mieux pour leurs enfants, donc c’est qu’ils vont forcément en abuser. Misère! Il serait temps que le gouvernement gère adéquatement sa population et impose les bonnes valeurs morales (c’est-à-dire les miennes) à tout le monde!

      (Pour les autres, je précise que c’est du sarcasme afin de démontrer la stupidité du commentaire de syl20_65.)

      Et pendant que j’y pense, est-ce que, VOUS, vous avez allaité vos enfants? Si vous ne l’avez pas fait, vous n’êtes certainement pas en position de l’exiger des autres (et que vous soyez un homme n’est pas une excuse ni ne vous donne le droit d’obliger les femmes à faire ce qu’il vous plaît).

      Je trouve désolant que les gens comme vous aient le droit de vote.

    • L’agence mondiale de la santé recommande l’allaitement jusqu’à 2 ans et cette recommandation est basée sur des données qui démontrent sans nul que doute que les enfants allaités sont en meilleure santé et ont un taux de mortalité beaucoup plus faible. Par contre, il faut savoir que 80% et plus de la population mondiale n’a pas accès à des sources d’eau potable de qualité permettant d’avoir des préparations de lait sécuritaire. Ceci étant une des principales raisons de recommander l’allaitement qui lui l’est en tout temps.
      À partir de là, les parents devraient pouvoir décider de la manière de nourrir leur enfant. Obliger par une loi l’allaitement n’est pas l’idéal. Au Québec, on ne l’oblige pas, mais on fait une telle promotion de l’allaitement EXCLUSIF en bas de 6 mois, que les mères qui ont de la difficulté à allaiter en viennent à se culpabiliser tout en s’acharnant parfois trop longtemps à essayer d’allaiter, avec un bébé qui a faim, parfois pendant des semaines… Ce ne sont certainement pas des conditions idéales pour leur développement!

    • @syl20_65

      Vous semblez en total accord avec le gouvernement des Émirats arabes unis.

      PS:
      Savez-vous que la majorité des baby-boomers n’a pas été allaitée? Est-ce que vous considérez que cette génération a été victime d’abus, et qu’en général les baby-boomers sont en moins bonne santé et moins intelligents (le quotient intellectuel des enfants allaités serait de 3,8 points plus élevé que celui des enfants non-allaités, d’après une étude!) que les générations précédentes?

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2013
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archives

  • publicité