La mère blogue

La mère blogue - Auteur
  • Louise Leduc


    La Mère blogue s’adresse à tous ceux qui s'intéressent aux enfants et aux adolescents, et qui cherchent toujours le mode d'emploi. C'est le cas de La Mère blogue, qui se pose tous les jours plus de questions que la veille sur l'éducation de sa fille et qui s'emploiera donc à chercher quelques réponses avec vous.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 31 janvier 2013 | Mise en ligne à 14h56 | Commenter Commentaires (8)

    Est-ce que la techno sert vraiment les parents?

    Un reportage fort amusant de la BBC pose la question suivante: la techno sert-elle vraiment les parents, ou … pas vraiment?

    Au premier abord, dur de nier. Certains bidules nous rendent la vie drôlement facile. Et je ne parle pas (que) du lave-linge! Je parle de tous les gadgets électroniques désormais disponibles: prenez une poussette qui s’ouvre en appuyant sur un simple bouton (avec chargeur à iPhone intégré), ou le pyjama à indice d’humidité, qui nous prévient quand le bébé est mouillé (oui oui, juré craché, ça existe!). Les applications pour téléphones intelligents se multiplient aussi sans cesse pour servir les parents: caméra pour surveiller bébé, même à l’autre bout de la planète, détecteur de pleurs (pour savoir si votre petit a faim, fait de la fièvre, ou est mouillé), et j’en passe. Mais est-ce que tout cela est bel et bien utile, pour vrai?

    Évidemment, toutes ces inventions coûtent souvent bien cher. Alors dites-moi, que pensez-vous de tout ça, vous? Utile, ou pas? Quels sont les bidules électroniques dont vous ne vous passeriez plus, avec votre enfant?

    Tags:


    • Je ne me sers d’aucun bidules électroniques, et franchement je ne vois pas l’intérêt de débuter.

      Ma poussette s’ouvre grâce à mon huile de bras, je sais décoder les pleurs de mes bébés grâce à mon observation et à mon écoute, je sais que mon bébé est mouillé lorsque je le prends dans mes bras et je ne parle au téléphone que lorsque j’ai quelque chose à dire. D’ailleurs, je n’ai pas de téléphone intelligent, donc pas de apps et autres bidules inutiles. La présence humaine et le gros bon sens sont bien suffisants pour prendre soin d’enfants, nos 5 sens et notre cerveau nous fournissant tout ce qui est nécessaire.

      Mon ordi sert pour les travaux scolaires. En fait, les seuls trucs à pitons dont mes enfants se servent sont l’ordi pour les travaux scolaires, la télévision, le vidéo et le DVD (et oui, on a toujours des cassettes VHS), le système de son (on écoute encore des CDs ici…) et le piano électrique.

      Vraiment, je le réitère, je ne vois pas ce qui nous manque!

    • Mon téléphone intelligent me sers beaucoup avec les enfants. Les occuper dans une salle d’attente est un classique, bien sur. Mais j’ai aussi des applications pour pratiquer les mathématiques, un dictionnaire, des synonymes, un autre pour pratiquer des mots d’anglais. J’ai payé 3$ pour une application qui permet de se pratiquer à apprendre à lire l’heure.

      Ma préféré est celle qui aide à bien se brosser les dents en montrant où le faire, bien le faire et dans un délai plus long que le 10 secondes que mes enfants utilisaient avant. Une source de conflit de moins!

      Et de mon coté, le calendrier que je partage avec mon conjoint, pour les nombreux rendez-vous d’un des enfants qui est malade. Et la liste d’épicerie, que nous partageons encore une fois.

      Et les SMS, que j’adore pour partager de petites communications entre nous. Tellement pratique.

      Mais malgré mon grand amour des technologies, je ne comprends pas la poussette à un bouton. Une bonne poussette, ça oui. Mais des pyjamas à indicateurs d’humidité? Je trouve que c’est payé pour rien. Le domaine du bébé et des enfants est truffé de gugusses inutiles, comme les tipis à pipi. Il faut en prendre et en laisser.

    • Quand mes enfants étaient bébés, il n’y avait pas de cette techno et nous avons survécu. Nous avions bien un moniteur Fisher-Price bien pratique lors de soirées passées sur la terrasse pendant que bébé dormait mais ça s’arrêtait là. Il est à noter que je n’avais pas de trucs à la mode non plus: une balançoire, une chaise berçante, une couverture d’éveil et un tas de livres à couverture dure que je mettais debout hors de porté des bébés pour les ”forcer” à ramper pour les atteindre. Oui, j’étais une maman sadique. ;-)

      Maintenant, nous avons un ordi au centre de la maison, un DVD, un décodeur numérique qu’on utilise beaucoup pour enregistrer des émissions et les écouter en rafales, un iPad et iPhone mais pas avec les applications de base. Je texte beaucoup à mes jeunes, c’est la meilleure manière de les rejoindre quand ils sont à l,extérieur de la maison.

      À trop laisser les appareils intelligents penser pour nous, on en oublie notre gros bon sens. Bébé pleure, il y a une raison et je crois qu’on est assez intelligent pour trouver une solution. Sinon, ben on berce jusqu’à temps que ça passe…

    • Un décodeur de pleurs??? Wow… elle est forte, celle-là. C’est l’écoute, l’observation, le temps passé avec l’enfant qui nous permet de décoder ses pleurs. Si vous avez besoin d’une application pour ça, je vous suggère de vous demander si vous passez assez de temps avec votre enfant…

      Quant au pyjama qui indique s’il est mouillé…. ça se passe de commentaire. C,est d’une stupidité sans nom.

      Je n’ai rien contre la technologie, lorsqu’elle est bien utilisée, spécialement quand le parent prend le temps d’éduquer son enfant et de lui faire développer son jugement critique. Mais il ne faut pas perdre de vue qu’une tablette ou un téléphone “intelligent” (comme si ça pouvait être intelligent, de toute façon…) ne remplacera JAMAIS un visage humain, le toucher, l’odorat, le goût, l’ouïe… bref, la vie réelle, pas virtuelle.

    • Quand l’outil est plus intelligent que le parent…

      Un pyjama qui dit quand c’est mouillé, franchement!

    • Je ne suis pas techno en partant (je ne suis jamais vraiment passée en mode .mp3, c’est encore un plaisir acheter un CD), alors d’avoir eu une fille n’a pas vraiment changé ça. Sauf que je texte mon chum comme jamais maintenant (peux-tu acheter du lait? je m’occupe du souper. Faut ramener des couches à la garderie, etc.) Et je suis contente d’avoir un iphone pour prendre des photos et des vidéos (à 99 % de ma fille, bien sûr. L’autre 1 %, c’est des idées de déco et meubles chez Ikea. Genre.). Pour le reste, je dirais qu’ils ont bien compris comment mettre en marché un paquet de bidules pour les parents, surtout les nouveaux parents. On attend un 2e bébé, je nous trouve pas mal moins énervés que pour le premier. Et on achètera à oeu près rien cette fois-ci.

    • oui, je me rappelle avec nostalgie du bon vieux temps, ou les grille-pains n’existaient pas, et pour se faire une bonne toast, on devait la tenir au-dessus du four à bois.

    • Je n’ai rien contre si je sens que l’item m’aiderais vraiment, mais dans la réalité, je n’ai pas acheté grand chose électronique pour les enfants. J’ai reçu une balançoire et elle m’a servi beaucoup, mais pour un seul enfant sur trois car les autres n’aimaient pas ça.

      Par contre, on a des brosses à dents qui font de la lumière tant que le temps requis n’est pas écoulé. Ça j’aime beaucoup.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mars 2010
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité