La mère blogue

La mère blogue - Auteur
  • Louise Leduc


    La Mère blogue s’adresse à tous ceux qui s'intéressent aux enfants et aux adolescents, et qui cherchent toujours le mode d'emploi. C'est le cas de La Mère blogue, qui se pose tous les jours plus de questions que la veille sur l'éducation de sa fille et qui s'emploiera donc à chercher quelques réponses avec vous.
  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 20 janvier 2013 | Mise en ligne à 14h57 | Commenter Commentaires (12)

    Au programme polaire cette semaine

    Bon, permettez un petit blogue pratico pratique aujourd’hui. Vous avez vu les prévisions météo pour la semaine? Quelle question. On a TOUS vu les prévisions météo pour la semaine. On est d’accord, il va faire froid. Bien froid.

    Vrai, on habite dans un pays froid, il serait temps de s’y faire. Mais avec des enfants, c’est jamais 100% plaisant, ce temps. Avouez. Alors dites-moi, quand il fait si froid, on fait quoi?

    En vrac, quelques questions: allez-vous quand même à l’école à pied par ce temps, ou cette semaine, vous optez pour la voiture? On laisse faire le cours de ski ou on y va coûte que coûte? Le soir, on joue un peu dehors ou en en profite pour faire du cocooning?

    En gros, diriez-vous que vous êtes plutôt du type “au secours on gêle, vive le cinéma maison”, ou “super il fait enfin froid les enfants, tout le monde dehors?”

    Surtout: comment habillez-vous vos enfants par ce temps? Des suggestions, trucs à partager?

    À noter, si vous sortez malgré un froid intense, vous trouverez quelques précautions de base ici, ici, et ici. Un conseil: faites-les bouger!

    Tags:


    • Je n’ai pas encore d’enfants mais je me suis rarement arrêtée à cause d’un froid intense.

      Ok je laisse peut-être tomber le patinage au parc au coin de la rue, mais je me souviens très bien d’une semaine au Valinouet il y a quelques années déjà … jour 1 -48, jour 2 -50 (avec refroidissement éolien, sur le thermomètre il doit faire -35 ou quelque chose du genre, après ça s’est replacé). On devait être a peu près 10 sur la montagne!! et les gars qui travaillaient aux remontées n’avait pas l’air de trouver ça drôle… mais bon par des températures aussi froides, le ski ce n’est pas extraordinaire. Premièrement il faut se surveiller la température de la tête (surtout du front) pour éviter les encéphalites et deuxièmement, on colle plus qu’on glisse sur la neige… donc ça descends lentement et gare aux segments plats! Bien habillés on est corrects. c’est a dire plusieurs couches, mais vraiment plusieurs… je crois que j’avais 3 épaisseurs de sous-vêtements (long) pour les jambes et au moins 4 épaisseurs de chandails avec l’habit de neige!. On fait 2 descentes et on rentre au chalet se réchauffer les pieds et les mains pour éviter les engelures. Et dégivrer les lunettes de ski… parce qu’à ces températures là il n’y a pas grand chose à faire pour ça!

      Aussi, j’ai toujours pris l’autobus, même par froids intense. La seule fois où mes parents sont allés me reconduire à l’école, j’étais enrhumée et il y avait une vague de froid on avait décidé de ne pas tenter le diable. Je mettais mon habit de neige au complet, même si j’étais au secondaire. Je me faisais regarder “croche” mais au moins je ne gelais pas! On doit apprendre à ne pas se préoccuper de l’opinion des autres. Et au secondaire c’est assez difficile! Ça fait un peu mal à l’égo de faire rire de soi parce qu’on a mis notre pantalon de neige, mais je riais bien à mon tour lorsque j’attendais l’autobus et qu’eux étaient frigorifiés alors que j’étais presque confortable…

      Lorsqu’on est bien habillés, on peut tout faire. Reste à savoir si ça en vaut la peine. Par des froids aussi intenses, on peut bien en profiter pour rester au chaud. Mais si on veut que les enfants jouent un peu dehors… pas de problème. Mais on les surveille! Et on les fait bouger! Au pire on les fait rentrer aux 20 minutes pour éviter les engelures.

      Le problème avec les froids intenses, c’est surtout le vent! Donc je crois qu’il faut évaluer au cas par cas, selon la température.

    • @snapeblackrose

      :-) Ouais ok. Moi non plus il n’y a rien qui m’arrêtait avant d’avoir des enfants. Et hier encore, j’ai pris ma petite de deux ans et demi sur mon dos. Je me suis attelé la luge à la taille et celle de 4 ans et demi s’y est blottie dans ses couvertures. Puis, j’ai monté la piste de la petite colline boisée derrière chez moi en raquettes. La plus petite a fait une superbe sieste et la plus vielle a bien rigolé, surtout en me cognant dans les jambes en redescendant… Bref, une petite heure de bonheur parental avec de beaux petits flocons d’ambiance autour du point de congélation.

      Mais pour la semaine qui vient je n’ai qu’une envie: refaire ce périple à Walt Disney World d’il y a trois ans. Aller me baigner sur une plage déserte de la côte ouest de la Floride. Et surtout rigolez en pataugeant dans l’eau, de voir quelques promeneurs emmitouflés dans leurs blousons car il ne fait que 23 degrés. Pour finalement comprendre que c’est la raison de cette plage déserte: 23 degrés, c’est l’hiver en Floride et tout le monde reste à la maison!

    • Ça dépend… du vent. De l’âge aussi. Si bébé ne peut être qu’assis dans le traineau, non à moins d’avoir de bonnes couvertures.

      S’il vente comme ce soir, non je ne les sortirais pas. Vous savez ce vent qui nous coupe le souffle, fait pleurer des yeux et geler jusqu’à l’intérieur des os…

      Froid pas froid, les enfants doivent sortir. Surtout ceux qui ont la chance d’avoir de bonnes bottes d’hiver chaudes et de bons habits d’hiver. Même que des fois, ils sont trop performants ces habits. Les enfants deviennent en sueur tout de suite tellement ces habits sont chauds.

      S’il ne vente pas trop, oui on sort. Moins longtemps que d’habitude mais oui on sort. On se couvre le visage avec un foulard ou un passe-montagne mais oui on sort. Juste un petit 15 minutes, pour changer d’air et mieux dormir. Je sais, avec le trouble d’habiller-déshabiller la sortie de 15 minutes en devient une de 30 mais ça en vaut la peine. Pour le moral surtout.

    • J’enseigne dans une école primaire… plusieurs enfants ne sont jamais assez habillés malgré les messages qu’on envoie à la maison ( désolée, parfois on a pas le choix que de dire aux parents quoi faire!). On va à la récré quand même car 15 minutes ça fait quand même du bien au cerveau! Pour ce qui est du transport, on gèle moins à pied car on bouge plus que le temps de réchauffer la voiture!!

    • moi je suis a une semaine de ma(longue) transhumance annuelle a mon deuxieme chez moi de hong-kong ,travail oblige , et on reviens apres les vacances de paques , je vais d’ailleur en profiter pour pousser un peut plus fort pour rendre ca permanent,ou au moins 164 jours par annees , le quebec/canada deviens vraiment anti-travailleur /classe moyenne.

    • Il est rare que la météo ait un impact sur ce qu’on fait ici, exception faite d’une pluie battante et d’une randonnée à vélo. L’hiver, on s’habille et on va dehors. On y va peut-être moins longtemps, mais on y va quand même.

      Mes enfants sont allés à l’école et à leurs activités à pied ce matin (10 minutes pour les plus grands, 20 minutes pour celle de 2 ans). On mets notre habit d’hiver, un veste ou une combine en dessous-dessus de nos vêtements, une cagoule sous notre tuque, le capuchon attaché serré, un foulard ou un cache-cou sur le nez et de bonnes mitaines. On ne voit donc que les yeux.

      Si on reste plus longtemps (ski, raquette, glissade), il arrive que j’utilise des petits sacs chauffants dans les bottes et les mitaines. On rentre plus souvent se réchauffer les orteils! Et on finit le tout avec un bon chocolat chaud aux guimauves.

      S’il fallait s’empêcher de sortir parce que c’est l’hiver! En fait, je préfère des températures comme cette semaine à celles de la semaine passée, avec la neige mouillée partout et les bottes, mitaines et pantalons qui reviennent trempés après 15 minutes dehors.

    • Déjà qu’à la garderie, les enfants sont trop souvent gardés à l’intérieur quand il fait froid (je comprends; il y en a toujours qui ne sont pas assez habillés, mais ça me désole quand même!!!), on ne va pas s’empêcher d’aller dehors à la maison. On s’habille bien, on reste moins longtemps.

      Je suis d’accord avec gebgeb: les températures de -20/-25 sont plus faciles à gérer que la pluie et le verglas.

      J’ai eu le privilège de pouvoir aller travailler à pied pendant plusieurs années et pas une seule fois les conditions météo m’ont fait changer ma routine… Vêtements d’hiver, bottes, parapluie… Il y a toujours moyens de se protéger des intempéries… L’an passé encore, je revenais tous les soirs de la garderie à pied (10 minutes de marche) avec mes deux enfants et pas une seule fois dans l’année la météo nous a forcé à faire autrement.

      Avoir un peu froid peut être déplaisant, mais on ne meurt pas d’hypothermie pour un petit 20 minutes d’inconfort. Pour moi c’est important d’apprendre à mes filles qu’elles ne sont pas faites en chocolat. C’est peut-être fou, mais je pense que ça pourra leur servir, plus tard! ;)

    • Je n’ai pas de problème à sortir dehors par les grands froids et je n’aurais pas de scrupules à sortir ma fille, sauf que une fois dehors, nous ne savons pas quoi faire! Elle a 2 ans et demi: elle est trop jeune pour patiner ou glisser avec un traîneau. Elle est trop jeune pour s’amuser vraiment dans la neige… Elle ne fait que se promener et toucher la neige ou encore elle regarde papa pelleter… Ce n’est pas très amusant…

      J’ai bien essayer de la faire monter sur la butte pour glisser sur les fesses, mais elle ne peut y arriver sans aide… Elle n’est de toute évidence pas encore assez vieille pour cette activité.

      Je peux la promener en traîneau, mais ce n’est pas très dynamique pour elle…

      Dites, vous faites quoi dehors l’hiver avec des tout-petits?

    • Nous aimons beaucoup aller dehors, mais quand il fait trop froid, je laisse mon mari sortir avec les enfants seul car je suis tellement frileuse que peu importe comment je suis habiller, je n’ai qu’à respirer l’air glacial et tous mes os ce gèlent.

      Parcontre l’été, je suis toujours dehors avec les enfants. Et s’ils ne sortent pas à cause de la température, ils ne sont pas plus devant la télé. On en profite pour faire des casses-têtes, des légos et autre jeux de sociétés.

    • Moi je déteste le froid, alors j’hiberne! Et mon plus vieux ne veut pas aller jouer seul dehors encore, alors il reste en dedans. Le bébé, il déteste son habit de neige, alors, on ne force pas la chose hein, et pinotte de 3 ans, ben, elle ne nous le dit pas lorsqu’elle a froid, ou de la neige dans sa salopette, alors c’est plus safe en dedans.

    • @rg8487

      Quand mes enfants avait l’âge de votre poupoune, je les assoyais dans ma pelle-traîneau et les promenais un peu partout. Parfois, je courrais avec la pelle-traineau pour monter sur le banc-de-neige en les faisant tomber. Ils se roulaient dans la neige pour descendre. Plaisir garanti pour enfant et bon entrainement pour le parent! Personne n’a froid dans ces conditions.

    • Lorsqu`il fait vraiment froid ,aucun parent ne veut laisser son enfant dans le froid. Oui ,on peut bien les habiller,mais ce n`est pas tous les enfants qui acceptent de porter tous ces vêtements,l`enfant aura beaucoup de difficulté a se déplacer.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2013
    L Ma Me J V S D
    « mar   nov »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité