La mère blogue

La mère blogue - Auteur
  • Louise Leduc


    La Mère blogue s’adresse à tous ceux qui s'intéressent aux enfants et aux adolescents, et qui cherchent toujours le mode d'emploi. C'est le cas de La Mère blogue, qui se pose tous les jours plus de questions que la veille sur l'éducation de sa fille et qui s'emploiera donc à chercher quelques réponses avec vous.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 10 janvier 2013 | Mise en ligne à 21h05 | Commenter Commentaires (29)

    iJouet pour nos enfants

    fisher price

    C’était prévisible. Après le iPod, le iPad, et toutes les déclinaisons qui existent déjà, les fabricants de jouets ont trouvé une nouvelle cible: les bébés. On apprend ici que Fisher Price a déjà conçu toutes sortes d’étuis pour iPad, histoire de rendre leur utilisation plus facile et ludique pour les tout petits.

    Oui, c’était prévisible. Il y a dix ans, je crois même que j’aurais été choquée. Aujourd’hui? Résignée, peut-être. Je vois ma petite puce qui nous observe, à jouer toute la journée sur nos bébelles, et que veut-elle faire? Pareil. D’où l’intérêt de ce genre d’étuis de protection, j’imagine.

    Faut-il s’insurger? S’inquiéter? Nos enfants vont-ils passer trop de temps devant tous ces écrans? C’est clair. Mais le débat n’a rien de neuf. Comme le souligne ici un fabricant d’applications mobiles pour enfants, on s’inquiétait exactement de la même manière il y a plusieurs décennies, avec l’introduction de la télévision dans nos foyers.

    Ce qui m’agace, personnellement, c’est que les fabricants continuent de jouer la carte du jouet “pédagogique” histoire de séduire (ou déculpabiliser?) les parents. Pas vous?

    Tags:


    • Mon opinion est très simple et pratique: comme parents, nous sommes les seuls remparts pour nos enfants contre la consommation abusive proposée par l’industrie en quête de nouveaux marchés toujours plus jeunes.

      Bref, si vous jugez le tout idiot et impertinent, n’achetez pas. Le message envoyé est clair, car ce sera celui qui fera peut-être virer au rouge le dernier chiffre tout en bas (bottomline) de leurs états financiers.

      Contre la surconsommation, nous n’avons qu’une seule défense: ne pas acheter.

    • “Ce qui m’agace, personnellement, c’est que les fabricants continuent de jouer la carte du jouet “pédagogique” histoire de séduire (ou déculpabiliser?) les parents. Pas vous?”

      Ce qui m’agace, personnellement, c’est que plusieurs parent n’ont pas encore compris qu’il y a l’outil, qu’il y a le but et qu’il y a l’utilisation.

      Ma fille utilise le iPad depuis ses 2 ans et demi. Bien sûr, au début c’était vraiment très occasionnel, une utilisation de jeux téléchargés pour son âge, max. 15 minutes, pas plus. Elle adorait ça (son père est dans le milieu des technologies). À cet âge-là, c’était plus pour lui faire découvrir une fois qu’on avait fait le tour des autres jeux.

      Maintenant, elle en a 4. Elle l’utilise soit pour regarder une émission, soit pour jouer à des jeux, parfois très éducatifs (apprendre à écrire ou compter), parfois pas éducatifs du tout (genre Angry Birds ou Disney). Le temps d’utilisation reste quand même limité, pas de limites clairs mais quand on trouve que c’est assez, on lui enlève. Ça n’arrive pas souvent, la plupart du temps elle nous le remet au bout de 20-25 minutes car elle veut jouer à d’autres choses. Ma fille a des intérêts très variés, surtout en ce qui a trait aux jeux ludiques (poupées, faire semblant de faire du camping, faire semblant de faire un pique-nique avec ses toutous, casse-têtes, dessins, bricolage, déguisements…) Le iPad, pour elle, c’est vraiment une possibilité parmi tant d’autres.

      Je pense que l’important, c’est que l’enfant continue de jouer à des jeux ludiques et des activités extérieures (pour bouger) et que ces activités prennent la plus grande place. L’électronique, les jeux vidéos, ça n’a pas toujours besoin d’être éducatifs non plus, il ne faut juste pas qu’on utilise ça pour ploguer l’enfant dessus à longueur de journée. L’utilisation doit être limitée, surtout quand ils sont très jeunes, car pendant ce temps-là ils ne développement pas leur créativité ou ne sont pas stimulés correctement.

      Par contre, je dois avouer que votre image indique “6 mois” me laisse perplexe, je pense que 6 mois c’est vraiment jeune pour être exposé devant un écran…en même temps, qui n’a pas déjà laissé son enfant 30 min devant Baby Einstein pour être capable de préparer son souper après une journée d’enfer?

    • apprendre à un enfant à pitonner c est quand même pas mal pédagogique

    • C’est certain que angry birds c’est très éducatif et qu’un compteur de bière est essentiel.

      Juste penser que des enfants puissent passer à travers une journée sans “Rate a Fart 2.0″ m’apparait maintenant totalement farfelu.

    • Mes trois enfants (5 ans et jumeaux de 3 ans) adorent plusieurs des apps offertes pour les iPhone/iPad (Chansons, casse-tetes, dessins/ecriture). Pour l’instant, pas de jeux pour la simple raison qu’ils ne savent pas jouer. Faut dire que les 3 sont autistes. Mais en termes d’apprentissage, je conseillerais ce medium a n’importe quel parent. Mes enfants ont tellement appris avec (Ou sinon mieux assimile): Les chiffres, les lettres, les mots, la manipulation de l’ecran tactile de la tablette ou du telephone.
      En passant, meme pas eu besoin d’etui…

    • En un mot, c’est de notre faute… j’en vois avec leur enfant dans l’autobus, au restaurant, bref partout. Aucune conversation mais beaucoup de lueur d’écran sur le visage.

      Est-ce vraiment nécessaire ce “pitonnage” maladif devant les enfants, on jase souvent de la télévision en bas âge et je me questionne fortement à savoir si ces gadgets électroniques ne sont pas plus néfastes en bout de ligne…

      Bref… j’en ai pas et j’en aurai jamais… merci de ne pas me mettre dans le panier de ceux qui se croit hautain parce qu’il n’a pas de bidules et gadgets. Non je respecte ça, ce que je ne respecte pas c’est le temps que ça prend dans no vie, l’impact insidieux sur notre entourgae immédiat et surtout la fausse illusion d’exister pour tout le monde…

      L’objectif ultime aurait du rester: pour le travail et les urgences. Avons-nous vraiment questionné cette technologie avant qu’elle entre dans nos vies? Vous êtes-vous questionné face à son degré d’utilisation et l’impact que celle-ci a sur votre vie… et surtout à sa nécessité?

      André Dubois

    • Insidieux, adjectif

      Sens 1 Dont le but est de piéger. Synonyme hypocrite Anglais insidious
      Sens 2 Qui se répand de manière sournoise. Synonyme sournois

      On est vraiment dans l’ère du sens #2 du mot insidieux… À nous d’ouvrir les yeux, de questionner et d’agir en connaissance de cause.

      André Dubois

    • Pour etre franc, je suis complètement découragé par la société virtuelle que nous sommes rendus. Personnellement je n’ai pas de Ipad, pas de Iphone et je n’ai même pas de cellulaire et je n’en veux pas… si quelqu’un veut me rejoindre et que je ne suis pas la et ben j’ai encore la bonne vieille boîte vocale…

      Quand j’étais jeune, tout ça n’existait pas et la vie sociale était vraiment meilleure alors non, que ce soit maintenant rendu à acheter ces cochonneries à des bébés, ça dépasse largement les bornes…

    • Mon seul commentaire: que personne qui a acheté un jouet de ce genre ne vienne se plaindre que son enfant est “accro à la technologie” ou qu’il “vit dans un monde virtuel”…

    • j’ai commencé a apprendre le logo a ma fille ,de sept ans maintenant , en même temps que je lui ai appris a compter soit en maternelle , addition et soustraction étais chose courante pour elle a son arrivée en première année , et c’est comique mais ca fait deux ans qu’elle est première de classe au point ou je l’initie a d’autres système de nombre comme le binaire l’octal et l’hexadécimal , elle est très a l’aise sur le web et une habitué de wikipedia , elle lisais et écrivais également avec un an d’avance sur son programme scolaire (grâce a son papa monoparental qui a passe beaucoup de temps a lui apprendre tout ce qu’elle veut savoir , chez nous il n’y a pas de mauvaise question) et oui , tout ca c’est fait sur une tablette android / pc linux , ah et elle est egalement tri-lingue malgres toutes les tentatives du PQ /MEQ/SSJB

    • Parfait pour le parent gonflable.

    • Je déteste l’appellation “jouet éducatif”. Pour moi, des plats tupperware, une balle c’est tout autant “éducatif” (et surtout sans batteries!).
      Le bébé les pitche par terre et hop, on apprend la gravité! On apprend que ça fait du bruit ou non, si ça roule ou non, voilà, c’est éducatif!
      Si ça s’empile ou non!
      Si ça goûte bon ou non!
      Si c’est doux ou non!

      Franchement, j’ai toutes sortes de bébelles chez moi, de jouets, et mes enfants ont toujours préférés une pile de plats en plastique, des grosses cuillères de cuisine, des balles, des crayons, des legos, des livres, des blocs de bois… Les trucs plein de lumières qui flashent, qui jouent de la musique (le genre de cossins dit “éducatif”), ouf, ça ramasse la poussière…

      Je suis très très contente d’avoir insisté depuis que mon plus vieux est né de recevoir en cadeau le moins de jouets possible avec des batteries (et le moins de rose-nananne-princesse-à-en-vomir possible lorsque ma fille est née). Les grand-parents ont chialé, mais proof is in the pudding…

    • Je crois que ce genre d’objet/jouet pseudo éducatifs électroniques sont plus nuisible pour les enfants que réellement éducatifs.

      Selon moi les meilleurs jeux éducatifs restent les jeux interactifs entre humains! Pas les jeux interactifs avec une machine. Comment les enfants apprennent-ils à décoder le langage et à parler en écoutant et regardant parler ses parents, pas la télé!

      Les enfants doivent apprendre le langage non verbal qui se produit dans une conversation normale… chose presque impossible (à mon avis) avec quelque chose d’inanimé! Ils doivent apprendre la vie en société et comment on doit interagir avec les autres.

      Et on n’arrête pas de dire que les enfants de moins de 2 ans ne doivent pas être exposés à des écrans!!! (de toutes sortes)

      En plus, avec les jouets électroniques on apprend à nos enfants à s’asseoir sur leur (éventuellement gros) derrière. Ne vous attendez pas à ce que soudainement votre enfant développe un intérêt pour l’activité physique s’il n’en fait jamais. Et puisqu’il ne dépense jamais son énergie, il risque d’être plus dérangeant dans une classe (à mon avis).

      Et comme vous dites les fabricants essaient de déculpabiliser les parents… et ça fonctionne apparemment… puisqu’il s’en vend! Et le parent se dit même :” Génial, je vais pouvoir le mettre devant ce jeu éducatif et faire autre chose (que d’élever mon enfant, les profs l’élèveront plus tard à ma place…)” Et on voit ce que ça donne…

      Aussi, n’avez vous pas déjà remarqué qu’un enfant de l’âge de l’image (sur la boîte) s’intéresse bien plus souvent à la boîte qu’à la bebelle à l’intérieur?

      Personnellement, je n’achèterai pas ce genre de trucs! Mes enfants auront des jouets électroniques lorsqu’ils auront l’âge de comprendre le principe et les limites (ie savent lire et écrire). Et déjà là ce sera très contrôlé!

    • @re3e

      Si votre fille de 7 ans est trilingue, ce n’est pas la tablette qui lui a montré ca elle doit être un génie à la Einstein! Vous devriez lui aire passer le test Menza

    • Ma fille de 3 ans adore son LeapPad et mon fils de 6 ans joue à la Wii pendant les fins de semaine. Ils ne se sont pas encore transformés en zombies.

    • @ndrewd1979

      “merci de ne pas me mettre dans le panier de ceux qui se croit hautain parce qu’il n’a pas de bidules et gadgets. Non je respecte ça, ce que je ne respecte pas c’est le temps que ça prend dans no vie, l’impact insidieux sur notre entourgae immédiat et surtout la fausse illusion d’exister pour tout le monde…”

      HAhAHAH trop drôle, merci de ne pas me mettre dans tel panier, je suis capable de m’y mettre moi-même hahahah
      Si vous N’en avez pas de ces “méchantes technologies” vous parlez alors pour rien dire. L’utilisation de ces technologies ne s’arrête pas à ce que vous avez observé dans l’autobus.

    • @AbominationZ

      OUCH… merci de me confirmer que vous trouvez que la terre est plate et s’arrête à l’horizon dans votre lecture de commentaires sur ce blogue. Il n’y a rien de méchant dans la technologie, L,utilisation que nous en faisons, parfois abusives et superficielles peut devenir insidieuse et affecter notre entourage ainsi que notre environnement immédiat.

      Bref, bon weekend cher ami blogueur :)

      André Dubois

    • Je suis contre. Pour moi, les ordinateurs, les Ipad et autres gadgets électroniques ne devraient pas être introduit avant l’âge scolaire. Pour toute application supposément éducative de ces bébelles-là, il existe un vrai jeu en 3D tout aussi éducatif pour l’apprendre.

      Dessiner sur le Ipad? La motricité fine, la vision du 3D est beaucoup plus développée lorsque l’enfant dessine par lui-même sur du PAPIER avec un CRAYON.

      Casse-tête sur IPad? Encore là, le vrai casse-tête est hautement plus éducatif car l’enfant doit apprendre à manipuler les pièces pour les emboiter correctement.

      Apprendre ses lettres et ses chiffres? Ici, nous avons des lettres et des chiffres en mousse que notre fille peut manipuler à sa guise. Elle nous demande souvent de quelle lettre il s’agit et on lui répond. Mine de rien, elle en reconnait maintenant une dizaine…. Pour les chiffres, on s’amusent à compter les bleuets, les oiseaux sur un page d’un livre, les morceaux de plein de jeux!

      Bref, je ne vois AUCUN intérêt aux jeux électroniques chez les enfants d’âge préscolaire. Surtout que ceux que je connais qui ont été initié très jeune, en deviennent accro rendu à 6-7 ans… De plus, la plupart des spécialistes s’entendent sur une chose: les jeux les plus éducatifs sont ceux où l’enfant décide lui-même du jeu à partir d’objet: par exemple jouer à la voiture avec un morceau de casse-tête, cuisine une soupe avec un bol à salade et une vieille cuillère en bois…

    • Entièrement d’accord avec vous, rg8487 et aussi avec vous jeanfranc.

      Jamais je n’achèterai ce genre de jouet et si on l’offre à un de mes enfants, il prendra le chemin des donations illico presto. Il est rare ici de trouver un jouet nécessitant des piles. Je suis aussi très fière que mes enfants soient capables d’attendre plus de 5 minutes sans un écran devant eux (ce qui semble rare selon les salles d’attente que je visite), qu’ils soient capables d’assister à la partie de hockey de leur frère en s’y intéressant plutôt qu’en jouant avec un iPhone (ce que font toutes les fratries dans les estrades), qu’ils soient capables de partager un repas avec des adultes (à la maison ou au resto) en discutant de sujets intéressants au lieu de pitonner sur leur imachin (comme ce que je vois au resto depuis quelques années) et qu’ils soient capables de lire plus que 10 minutes sans se tanner.

      Je suis fière de leur capacité à fournir des efforts soutenus, à partager, à écouter, à réfléchir, à aider, à attendre et à se priver. Je ne crois pas qu’un écran puisse enseigner ce genre de chose et c’est pourquoi ils ne vivront pas dans l’instantané que procurent ce genre d’items avant longtemps.

      @ re3e; mes 3 enfants sont bilingues (y compris celle de 2 ans) et mes deux plus vieux sont des premiers de classe collectionnant les 100% autant en maths qu’en français. Même si le seul accès qu’ils ont à cette technologie que vous glorifiez sont l’ordinateur familial et un iPod shuffle pour mon fils de 10 ans, ce dernier est capable de fonctionner de façon très adéquate pour ses recherches sur le net et peut monter lui-même ses présentations avec effets visuels et sonores. Ma fille de 7 ans en est à composer son premier livre (je la cite) et utilise l’ordinateur pour ce faire. Votre fille me semble très intelligente et j’en suis heureuse pour elle, mais le iPad ne l’a pas rendue ainsi. Elle possédait déjà ces aptitudes.

    • Visionner ou revisionner l’entrevue aux francs tireurs avec Lucien Francoeur, une entrevue opposée aux tendances actuelles d’ailleurs. De par son métier, prof de Cégep, Francoeur en connaît un bout sur les bebelle de communications électroniques. À voir et revoir, j’oubliais il reste un adepte du papier et du crayon et surtout des relations humaines. Allez voir pour voir, pas mal intéressant.

      P.S. Le plus tard possible l’électronique, pas normal qu’un enfant de 3 ans soit déjà accro.
      M.Leduc

    • Moi, mon petit garçon de 3ans parle 9 langues. On as déja des rencontre hebdomadaire avec le recteur de Harvard pour suivre son apprentissage adéquatement. On est à peu près sur que notre fils sera le premier homme sur mars(nos échanges de mails avec l’agence spatiale chinoise nous le confirme).

      Donc oui, je suis pour le ipad pour le bébé à partir de la 8ieme semaine de grossesse.

      J.Perron-Sanchez-Nguyen-petrov.

    • Ici, il faut demander l’avis de la science, soit des psychologues et faire des tests sur le stress que ça peut occasionner au cerveau. C’est comme donner un entraînement physique à un enfant qui est en croissance. Leur donnez-vous des poids pour qu’ils développent leurs gros bras??? Évidemment que non.

    • Quand on a besoin d’un étui protecteur rigide avec des bebelles autours pour attirer bébé au iPad, c’est peut-être qu’il est trop jeune justement pour ce type de jeu. Il y a tant de beaux jeux éducatifs et ludiques autres que ceux électroniques…

      Ceci dit, je ne suis pas contre quand l’enfant est plus grand (iPad, iPod, PS3, WII ou Xbox). Jamais nous n’avons mis de limite au temps joué à des jeux électroniques. La très grande majorité des enfants qui viennent à la maison depuis des années préfèrent jouer dehors ou à de ”vrais” jeux de société. Il y a bien un party de PS3 NFL ou NHL une fois de temps en temps mais souvent les parties virtuelles sont entrecoupées de sorties à l’extérieur pour se lancer le ballon un peu.

      Petite tranche de vie. Avant Noël, mon fils cadet invite son équipe de hockey à venir jouer dans la rue. Ils ont joué environ 2 1/2 heures et sont finalement entrés: une dizaine de petits gars de 13-14 ans. La logique à cet âge veut que tout le monde jouent avec le iPad et le PS3 en bas dans la salle de jeux. Je les entends rire mais ne sais pas à quoi ils jouent. Un garçon monte et vient me voir dans la cuisine. Ça va? As-tu besoin de quelque chose? Non non j’attends mon tour. ??? On joue à la Guerre des Clans et je suis en final et il ne faut pas que j’entendes les réponses… Je lui ai proposer de danser en entendant comme dans l’émission mais il n’a pas voulu. Allez savoir pourquoi! ;-)

      Présentement, ces même gars sont en tournoi à l’extérieur. Je viens de parler à mon chum. Tout se passe bien même s’ils ont un après-midi à tuer à l’hôtel. Est-ce que les gars jouent au XBox dans une chambre comme plusieurs penseraient? Non, ils sont trop occupés à jouer au billard et au ping-pong dans la salle de jeux de l’hôtel. Paraît que le plaisir est au rendez-vous.

      @re3

      Mes enfants savaient lire, écrire compter, additionner et soustraire à leur arrivée en 1ère année et ce n’est pas un bidulle électronique qui leur a montré.

      Mon fils aîné savait à 6 ans tous les logos et le nom des équipes de football de la NFL et de la NCAA… Tous les noms des QB et des joueurs-vedettes aussi. Il voulait savoir pour inventer ses jeux à lui, ses parties personnelles. Mon chum lui a montré, à partir de journaux et revues.

      Les enfants sont es éponges ambulantes en recherche de savoir, peut importe le support utilisé. Ce n’est pas l’ordinateur qui les rend plus ”connaissants” mais l’intérêt et le temps que mettent les parents à combler leurs demandes intellectuelles.

    • Les ados envoient 3399 messages textes par mois soit 110 par jour en moyenne (en moyenne !!!) et ce sont les chiffres de 2010 …

      http://www.rue89.com/2010/10/16/ados-et-mobile-3-399-messages-texte-par-mois-vraiment-171410

      Fascinant tout de même ….

    • À la lecture ces commentaires, je constate que lorsqu’il est question de technologie, il y a beaucoup d’anti-tout, quelques super-pro… Et il y a les rares gens raisonnables, qui sont capables de nuances, comme larousseestdouce:

      “Ce qui m’agace, personnellement, c’est que plusieurs parent n’ont pas encore compris qu’il y a l’outil, qu’il y a le but et qu’il y a l’utilisation.”

      Amen !

    • Et le pire dans tout ça… c’est qu’on essaye de nous faire croire que tout ces nouveaux outils font de nos enfants des êtres plus «connaissant»… Vraiment N’importe quoi!

      http://www.chroniques-d-un-homme-moderne.com/
      Twitter : @HModerne
      http://www.facebook.com/Hmoderne

    • Toujours les extrêmes…
      Mon plus vieux à 7 ans et il joue à des jeux vidéo, surtout le fameux Skylanders dont la majorité de ses amis jouent aussi. Ses deux petits frères font de même. Pourtant, petit, la télé n’avait pas de câble et ils écoutaient peut-être un 20 minute par jour de tv.

      Ils ne jouent pas la semaine, mais quand il jouent à certains jeux, je les voie réfléchir, ce qui est toujours bien. Ils développent leur sens stratégique.

      Ils aiement faires plein d’autres choses. Et font du sport et de la musique même et nous sommes la avec eux pour les guider et les encourager. On va marcher dans des pistes presque à toutes les fins de semaines pendant l’été.

      La plupart des parents sont comme ça, il faut arrêter de prendre l’extrême pour une normale….et je doute que les gens sur ce blogue font parti de l’extrême.

      Bref, c’est mon opinion…

    • Message à tout ceux qui sont radicalement contre:

      Vos enfants ne sont pas plus intelligents et leurs développement n’est pas meilleur que les enfants dont les parents laissent jouer à des jeux vidéo (et je parle pas de ceux qui ne font que jouer à des jeux vidéo). La moyenne des gens en font une utilisation modéré, c’est tout.

    • @cjulie et aux autres…

      ouin, j’ai relu mon commentaire et je me suis dit … ok j’ai l’ai extrême un peu… Je ne crois pas que les jouets électroniques soient le “diable”. Mais je considère qu’il y a des âges ou c’est inapproprié… comme le bébé sur l’image.

      À mon avis à partir de l’âge scolaire on peut introduire les jouets électroniques (si vous voulez le faire avant c’est votre choix).

      Mon avis vient surtout du fait que je n’ai aucun intérêt dans les jeux électroniques en général… Je joue en général 30 minutes au nintendo DS/3 mois et j’en ai ma claque. On a eu des consoles nintendo, sega, et 64 quand on était jeunes… mais on s’est désintéressés vite. Et je regardais mes cousins/cousines plus jeunes (3/6 ans) qui avaient des Gameboy et compagnie, et qui appuyaient sur n’importe quels pitons et le jeu finissait par progresser… Et je me demandais bien pourquoi on donnait des jeux à des enfant qui ne peuvent même pas en comprendre le principe? Je me le demande encore aujourd’hui.

      Je suis parfaitement d’accord avec le commentaire de larousse_estdouce (Ce qui m’agace, personnellement, c’est que plusieurs parent n’ont pas encore compris qu’il y a l’outil, qu’il y a le but et qu’il y a l’utilisation.).

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juin 2014
    L Ma Me J V S D
    « mai   août »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité