La mère blogue

La mère blogue - Auteur
  • Louise Leduc


    La Mère blogue s’adresse à tous ceux qui s'intéressent aux enfants et aux adolescents, et qui cherchent toujours le mode d'emploi. C'est le cas de La Mère blogue, qui se pose tous les jours plus de questions que la veille sur l'éducation de sa fille et qui s'emploiera donc à chercher quelques réponses avec vous.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 9 janvier 2013 | Mise en ligne à 22h09 | Commenter Commentaires (12)

    Toujours malades…

    C’est la saison des microbes. Autour de moi, de nous, de vous, c’est clair: il y a toujours quelqu’un de malade. Chez nous, ça n’arrête pas. Mon bébé semble avoir sans cesse quelque chose: un rhume, une otite, une laryngite, et pourquoi pas une petite gastro pour finir en beauté?

    Je sais que je ne suis pas seule. Mais parfois, quand je pense que ma puce ne va même pas encore à la garderie, je flippe. Qu’est-ce que ça va être quand elle va être entourée chaque jours par une dizaine d’autres enfants morveux? L’enfer, vous dites?

    Évidemment, les études scientifiques sont un peu plus rassurantes. Car toutes semblent confirmer un fait: plus un enfant est malade dans son jeune âge, moins il risque d’être malade plus tard. C’est écrit, prouvé, et démontré.

    Sauf que…. Sauf que en attendant, quand je vois la sale tête de ma cocotte, complètement congestionnée, j’ai bien du mal à me dire que quelque part, c’est pour son bien. Pas vous? Vous y croyez, vous?

    Tags:


    • Je vous répète toujours la même chose. Demandez aux 2 plus vieilles de parler avec bébé pour voir ce qui ne marche pas, c’est quoi le problème? Bébé a de la difficulté à s’ajuster à sa configuration humaine? Vos 3 enfants font partie d’une même catégorie, celle-ci étant très puissante. C’est sûr que ce n’est pas l’amour qui lui manque. Bébé se sent merveilleusement bien lorsque les filles la prennent dans leur bras. Alors, laissez les filles s’occuper de bébé pendant un certain temps, comme si c’était un jeu.
      Maintenant, les microbes. Cessez de voir les microbes comme étant des ennemis, leurs rôles étant justement de stimuler, de renforcer le système immunitaire. Les microbes virulents se retrouvent en trop grande concentration à l’hôpital, milieu en lequel vous mettez toute votre foi. C’est là, le danger de l’hôpital. À moins de ne pas avoir le choix, mieux vaut ne pas la fréquenter.
      Trouvez-vous un pharmacien (ne) compétent(e). Ces gens sont formidables et connaissent mieux les médicaments que les médecins. Alors, c’est en mettant en branle une multitude de moyens que vous allez vous sortir de votre dilemme. La science l’a prouvé, les microbiologistes le disent: ces bibittes sont là pour fouetter notre système immunitaire, donc, elles nous sauvent la vie. Enfin, il n’y a pas grand chose qui dépasse une berceuse que la mère chante à son enfant pour l’endormir. Je crois que votre enfant est en santé, mais que l’exposition à une trop grande densité de microbes à l’hôpital ou autre urgence l’a éprouvée. Bébé doit surtout éviter la déshydratation. Pendant que vos filles la prennent dans leurs bras, caressez ses petits pieds tout doucement avec une huile. Voir aussi à ne pas transmettre votre inquiétude, donc, une autre raison pour laisser vos filles vous en occuper et développer leur médecin intérieur.

    • Mon plus jeune est entré en CPE (60 enfants) en octobre 2011. On a eu un hiver d’enfer. On était à l’urgence ou la clinique à chaque 8-10 jours. Infections, pneumonies, croup, gastros (déshydratation après qlq jours), etc. On (les parents) partage la moitié de ce qui passe (surtout les gastros, infections de la gorge, rhumes).

      On s’attend à moins rough cet hiver, mais quand même, ça a été très dur. Essayez d’être productif au travail avec tout ça!

    • Nous avons fait le choix de garder nos enfants à la maison jusqu’à la maternelle, sauf quelques heures en semaines d’activités avec d’autres enfants (6h/semaine à 2 ans avec maman, 7h30/semaine à 3 ans sans maman et 12h30/semaine à 4 ans).

      Je dois dire que mes enfants ne sont pas si souvent malade que cela. Enfin, qu’il ne nous semble pas qu’ils passent leur temps à moucher, vomir ou faire de la fièvre.

      Ils ont un rhume par année, la plupart du temps sans fièvre, et moins de une gastro par année. Les plus jeunes ayant plus de maladies plus jeunes étant donné les facteurs de transmission que sont leurs frères et soeurs. Mon fils aîné n’a pas eu de gastro avant ses 4 ans. Il n’en a eu qu’une deuxième depuis ce temps (10 ans). En fait, je n’observe pas ce phénomène de “plus malade plus jeune moins malade plus tard”.

      Bien sûr, sur 10 ans et 3 enfants, j’ai vu mon lot de maladies (scarlatine, synovite transitoire de la hanche, pneumonie, otite, rhume et gastro). Mais je n’ai absolument pas l’impression d’avoir passé mon temps à jouer à la garde-malade.

    • J’ai 3 enfants qui sont passés par la et dites-vous que c’est justement en cotoyant d’autres enfants que le système immunitaire se renforcce. Elle ne sera pas plus malade dû à la garderie.

    • @bernem
      ?!?! heu… je crois que vous commencez à mélanger science et ésotérisme… (c’est sur qu’il y a plus de bactéries et autres pathogènes à l’hôpital, le monde qui y va est malade! Dah! à savoir s’il sont pires… pas nécessairement, mais si vous êtes déjà affaibli par autre chose alors oui ça “fesse” plus fort! )

      Donc ce que j’en pense… en fait que dirais que j’y crois oui et non. Parce que plus un enfant est exposé à différents pathogènes, plus son système immunitaire se développe et plus il aura la chance de combattre une multitude de pathogènes à l’âge adulte.

      Mais je crois qu’il faut se garder une gêne là-dessus. Parce qu’être exposé à un pathogène ne rends pas toujours malade. Un enfant qui est toujours très très malade pourrait avoir un système immunitaire plus faible que la moyenne et continuer à être très malade à l’âge adulte. Alors qu’un enfant peu malade pourrait justement avoir un bon système immunitaire et être peu malade à l’âge adulte.

      Aussi votre fille pourrait être plus malade maintenant que lorsqu’elle va entrer à la garderie… il y a aussi des études qui montrent que les enfants de garderies seraient moins malades à l’âge adulte étant donné qu’il ont partagés énormément de microbes avec les autres enfants.

      Attention microbe n’égale pas pathogène! Un enfant pourrait être exposés à différentes formes non pathogènes de certains microbes qui vont le protéger contre certains pathogènes (dû à leur forte ressemblance du point de vue immunologique)

      Néanmoins cette théorie commence à devenir controversée parce que de nouvelles études commencent à associer certaines infections et certains cancers… (rien n’est prouvé encore mais on voit des tendances) Comme un exemple bien connu en médecine (et le seul démontré pour l’instant) l’infection par Helicobacter Pylori (bactérie résidente de l’estomac) augmente les risques d’ulcères et de cancers de l’estomac dans certaines conditions particulières.

    • Le meilleur conseil que j’ai eu concernant les microbes vient d’une infirmière au CLSC… dès que les enfants entrent de la garderie ou de l’école, oui, laver les mains, mais aussi changer le chandail! Je crois que cela a bcp aidé dans notre cas. OK cela augmente la quantité de lavage, mais cela nous a sauvé plusieurs détours en clinique. Aussi, depuis qu’ils sont en bas âges, les enfants ont des pompes et quand ça commence à trop tousser, on leur donne les pompes 2 fois par jour pendant 2 semaines et hop, plus de microbls! Et ils ne sont pas dépendants des pompes, l’an passé ils les ont vraiment très peu utilisés et jusqu’ici la même chose. Rien, niet, nada et ils ont 6 et 8 ans.

    • Bébé a presque 11 mois et entrera à la garderie lundi prochain…et elle n’a jamais été malade depuis sa naissance! Et c’est pas que je l’ai protégé…j’ai tout fait pour qu’elle soit malade afin de développer son système immunitaire. Rien, niet, nada!! Pas un rhume, pas une otite, pas de fièvre, RIEN! J’espère qu’elle a hérité du système immunitaire de son papa…et que ça ne sera pas l’enfer dans les prochains mois :(

      Pour la théorie “plus malade jeune, moins malade vieux”…j’y crois à moitié. J’ai été bien malade petite alors que mon chum non…on est les deux en bonne santé aujourd’hui et nous sommes trentenaires. Reste à voir quand nous serons plus vieux.

    • 3 enfants (5 ans, 3 ans et 14 mois). Bb1, souvent malade malgré tout, et très sensible en bas age à plusieurs trucs (eczéma très sévère, allergies alimentaires, heureusement pas d’asthme). BB2, maladie moyenne, c’est elle qui a ramené la 1ère gastro à la maison lorsqu’elle a commencé la garderie à 18 mois. BB3, ouf, tellement malade bébé, qu’avant ses 2 mois, il a avait été hospitalisé plus qu’une fois et qu’à 5 mois, on est *encore* allé à l’urgence avec (refus du sein pour cause de pied-main-bouche = bébé complètement déshydraté). Avec BB3, j’ai découvert les urgences (je n’y avais jamais mis pied avant BB3, les cliniques sans rendez-vous m’avaient toujours été adéquates avant).

      Aujourd’hui? BB1, 5 ans, rarement malade, c’est vrai. En 5 ans, une seule gastro, 2-3 otites, eczéma tout parti, allergies alimentaires toujours présentes, mais une serait p-e partie (on attend un test de provocation en milieu hospitalier pour confirmer le tout). BB2, 3 ans, otiteuse à répitition, 8 otites l’hiver dernier, mais le ORL n’a pas jugé bon de mettre des tubes. Cet hiver, knock on wood, elle semble n’avoir eu qu’un rhume et pas d’otites. BB3, 14 mois, eczéma sévère (vraiment vraiment sévère), rhume 2x, pas d’otite à date, allergie/intolérance au lait suspectée (en diète d’éviction présentement, en attente d’un rendez-vous avec l’allergologue). L’allergie suspectée et l’eczéma probablement relié ensemble… Oui je passe beaucoup de temps en rendez-vous médical, mais il me semble que c’est pour des problèmes “non-contagieux”.

      Par contre, papa et maman, nous, on s’enfile rhume/sinusite/pharyngite/conjonctivite à répétition… J’aimerais beaucoup croire à la théorie du malade-enfant=adulte-en-santé, mais voyez-vous, j’ai moi-même fréquenté les garderies enfant, et pourtant on dirait que je suis malade souvent (méga gastro à l’automne, reste de la famille épargnée, mais 5 jours d’enfer pour moi, en ce moment même, belle extinction de voix/mal de gorge coupler avec 2 conjonctivites…). Mais je me dis que c’est bien peu de choses comparé à l’enfer que vit ma cousine de même age que moi, qui elle, en plus de ses 2 enfants en bas age, elle doit subir sa chimio pour un cancer du sein… QUand on se compare, on se console, hein! Amenez en des rhumes/gastro, mais SVP, pas de cancer ou autre problème grave de santé, ça, c’est pas chouette du tout.

      Un nez qui coule? C’est une mise à jour de l’anti-virus :-)

    • @zabylalune

      Mes enfants sont ados maintenant. Mon fils cadet a été souvent malade à sa première année de naissance et plus du tout ensuite. Mon fils aîné presque jamais. Un nez qui coule une fois de temps en temps et c’est tout. Mes enfants ont commencé à se faire garder dès l’âge de 3 mois mais sporadiquement. C’était une garderie en milieu familiale de 6 enfants. Je suis travailleure autonome et je n’ai aucun bénéfice comme les autres mamans sauf celui de choisir mes contrats. À l’âge de 3 ans, ils ont alterné l’école Montessori avec la garderie en milieu familiale. Encore là, jamais malade. Pourquoi? Je ne sais pas.

      J’ai 46 ans et je ne suis que très rarement malade, comme mes enfants. Bien-sûr, je suis un peu fatiguée pendant 1 jour ou 2 à l’occasion mais je reprends vite le dessus. Mes enfants aussi. Bonne étoile, style de vie, je ne peux vous dire.

      @gebgeb

      Vous qui êtes médecin pouvez peut-être répondre à ma question.

      Ma mère (84 ans) qui n’a presque jamais été malade elle-même disait qu’un de mes frères et moi étions des porteurs-sains. C’est-à-dire que nous apportions les virus aux autres sans jamais les attraper. Est-ce une théorie plausible ou des histoires de grand-mère (d’arrière-grand-mère dans notre cas)?

    • Nous sommes très chanceux, mon garçon est rarement malade, à 4 ans il n’a jamais eu besoin d’antibiotiques, ni avoir eu à passer des heures aux urgences.

      à part les gastros quand il a fait son entrée à la garderie, une fièvre par année et les milliers de rhumes depuis, il et nous par le fait même, nous nous en sortons bien.

      aussi ça fait deux ans que je fais un traitement à la gelée royale en automne et je n’ai pas fait de rhumes ni l’an passé et ni cette année à date…

    • Ici tout va bien. La première année tant redoutée à la garderie n’a pas été si effrayante que ça: quelques rhumes, quelques gastros, mais rien de vraiment très dramatique. Ma fille n’a manqué que quelques jours de garderie en tout. La deuxième année se déroule encore mieux, un gros rhume, deux mini gastros, 3 jours de manqué depuis l’automne, donc rien de très méchant. On s’attendait à vraiment pire que ça.

      Aucune pneumonie, otite, bronchite ou autre grippe que ce soit. Il faut dire que nous sommes tous vaccinés. Par contre, nous avons vu plusieurs épisodes de gastros, mais tous ont guéri de par eux-même en dedans de 48h sans intervention particulière horni les conseils habituels.

      Pour les adultes, plus de rhumes qu’à l’habitude et quelques épisodes de gastros légères, rien de très incapacitant.

      Bref, tout va bien côté santé dans cette famille-ci!

    • “plus un enfant est malade dans son jeune âge, moins il risque d’être malade plus tard.” S. Galipeau

      Vous faites un lien un peu trop direct. Ce que les études que vous citez disent, c’est que plus un enfant fréquente une garderie tôt, qu’il la fréquente longtemps et que la garderie est populeuse, plus il aura d’infections durant ce temps (statistiquement). Par contre, il en aura moins qu’un enfant n’ayant jamais fréquenté la garderie lors de ses années à l’école primaire (les études vont jusqu’à 13 ans).

      C’est donc plus le fait d’être exposé à un grand nombre de microbes en bas age (garderies populeuses) que d’être souvent malade qui protège l’enfant plus tard. Ce qui veut dire que si votre enfant reste à la maison mais est tout le temps malade quand-même, oubliez ça pour l’effet protecteur mentionné dans vos liens.

      Et en passant, ce n’est pas une question d’y croire ou non. Si ça a été démontré de manière concluante par plusieurs études, c’est que c’est vrai. Ça n’a rien à voir avec ce que nous croyons ou pas selon des anecdotes personnelles qui n’ont en fait aucune valeur argumentaire lorsqu’il s’agit de résultats scientifiquement prouvés.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    janvier 2013
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité