La mère blogue

La mère blogue - Auteur
  • Louise Leduc


    La Mère blogue s’adresse à tous ceux qui s'intéressent aux enfants et aux adolescents, et qui cherchent toujours le mode d'emploi. C'est le cas de La Mère blogue, qui se pose tous les jours plus de questions que la veille sur l'éducation de sa fille et qui s'emploiera donc à chercher quelques réponses avec vous.
  • Lire la suite »

    Archive du 9 janvier 2013

    Mercredi 9 janvier 2013 | Mise en ligne à 22h35 | Commenter Commentaires (7)

    Janvier, pour préparer … son été!

    Vraiment?

    Le sapin est à peine sorti du salon, il reste des épines partout dans la maison, que déjà, il faudrait penser à organiser ses prochaines vacances …. d’été? J’avoue bien candidement que je commence à organiser ma relâche (!), mais l’été, non, ça n’est pas sérieux!

    C’est pourtant ce que suggère ici la mère blogueuse du New York Times. Vous ne voulez pas vous retrouver sans activité pour votre enfant, dépenser une fortune pour un plan b, alors n’attendez pas, dit-elle. Car il n’est pas rare que des familles déboursent plusieurs centaines de dollars, voire quelques milliers, pour occuper leur marmaille l’été. Alors imaginez si en plus, ça n’est pas pour un camp de rêve….

    Une mini recherche rapide me confirme heureusement un fait: au Québec, dans les camps les plus populaires du moins, la saison des inscriptions n’est pas encore ouverte. Mais je sais qu’elle ne saurait tarder. D’ici quelques semaines, ça va être la folie furieuse. Je connais plusieurs parents qui se lèvent aux aurores pour être les premiers au téléphone, à réserver la place de leur enfant. Des hystériques? Pas du tout. Simplement organisés. Comme tout le monde fait pareil, on finit par ne plus avoir le choix…

    N’empêche, tout cela a un petit quelque chose de complètement absurde. Prévoir l’été au mois de janvier, c’est votre genre, à vous?

    Lire les commentaires (7)  |  Commenter cet article






    Mercredi 9 janvier 2013 | Mise en ligne à 22h09 | Commenter Commentaires (12)

    Toujours malades…

    C’est la saison des microbes. Autour de moi, de nous, de vous, c’est clair: il y a toujours quelqu’un de malade. Chez nous, ça n’arrête pas. Mon bébé semble avoir sans cesse quelque chose: un rhume, une otite, une laryngite, et pourquoi pas une petite gastro pour finir en beauté?

    Je sais que je ne suis pas seule. Mais parfois, quand je pense que ma puce ne va même pas encore à la garderie, je flippe. Qu’est-ce que ça va être quand elle va être entourée chaque jours par une dizaine d’autres enfants morveux? L’enfer, vous dites?

    Évidemment, les études scientifiques sont un peu plus rassurantes. Car toutes semblent confirmer un fait: plus un enfant est malade dans son jeune âge, moins il risque d’être malade plus tard. C’est écrit, prouvé, et démontré.

    Sauf que…. Sauf que en attendant, quand je vois la sale tête de ma cocotte, complètement congestionnée, j’ai bien du mal à me dire que quelque part, c’est pour son bien. Pas vous? Vous y croyez, vous?

    Lire les commentaires (12)  |  Commenter cet article






    Mercredi 9 janvier 2013 | Mise en ligne à 9h08 | Commenter Commentaires (7)

    Père indigne

    Vous vous souvenez de Mère Indigne? Ces chroniques hilarantes signées Caroline Allard, qui ont ensuite fait un tabac en capsules web? Bien des mères se sont reconnues dans son langage cru, sa capacité de mettre des mots, et surtout de l’humour, sur le quotidien pas toujours rose d’une jeune mère de famille (l’épisode de la garderie me fait encore hurler de rire) .

    Bref, toujours est-il que le style direct, punch et surtout comique en a inspiré plusieurs, notamment des papas. Le dernier en lice? Les chroniques d’un homme moderne, une série de courts textes qui aspirent volontairement à incarner une version masculine de Mère Indigne. Pour vous donner une idée, en guise d’introduction, le père (”Un gestionnaire de famille orienté sur les résultats avec plus de 6 ans d’expérience dans la coopération parentale, le débarbouillage, la cuisine, les finances conjointes, spécialiste des relations disciplinaires et du méli-mélo quotidien”) écrit ceci:

    “Le quotidien conjugué à la première personne de la paternité… un vécu raconté avec plus de testostérone, straight to the point, de façon bien moins longue qu’au « féminin » peut-être un peu plus rough, disons avec moins de mousse, plus de pleurs, mais tout aussi véridique (et moins long à lire) !”

    Ça vous donne le goût d’en lire davantage (très drôle: ici et ici)? Vous reconnaissez-vous, les pères? D’autres chroniques, blogues ou autres défouloirs du genre à conseiller?

    Lire les commentaires (7)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    septembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « août    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité