La mère blogue

Archive, janvier 2013

Jeudi 31 janvier 2013 | Mise en ligne à 14h56 | Commenter Commentaires (8)

Est-ce que la techno sert vraiment les parents?

Un reportage fort amusant de la BBC pose la question suivante: la techno sert-elle vraiment les parents, ou … pas vraiment?

Au premier abord, dur de nier. Certains bidules nous rendent la vie drôlement facile. Et je ne parle pas (que) du lave-linge! Je parle de tous les gadgets électroniques désormais disponibles: prenez une poussette qui s’ouvre en appuyant sur un simple bouton (avec chargeur à iPhone intégré), ou le pyjama à indice d’humidité, qui nous prévient quand le bébé est mouillé (oui oui, juré craché, ça existe!). Les applications pour téléphones intelligents se multiplient aussi sans cesse pour servir les parents: caméra pour surveiller bébé, même à l’autre bout de la planète, détecteur de pleurs (pour savoir si votre petit a faim, fait de la fièvre, ou est mouillé), et j’en passe. Mais est-ce que tout cela est bel et bien utile, pour vrai?

Évidemment, toutes ces inventions coûtent souvent bien cher. Alors dites-moi, que pensez-vous de tout ça, vous? Utile, ou pas? Quels sont les bidules électroniques dont vous ne vous passeriez plus, avec votre enfant?

Lire les commentaires (8)  |  Commenter cet article






Mercredi 30 janvier 2013 | Mise en ligne à 16h05 | Commenter Commentaires (45)

L’étude à ne pas montrer à votre chum

Non mais n’importe quoi. Ça n’est pas la première fois que je lis un truc du genre, et chaque fois, ça me fait bondir: comme ça les hommes mariés qui participent davantage aux tâches ménagères ont moins de rapports sexuels! Pffff Trop facile.

Et tiens tiens, surprise, l’auteur principal de l’étude est … un homme! Bon, scusez-la, ça aussi, c’était facile de ma part.

Pourquoi cette conclusion? Une hypothèse: parce les femmes trouveraient les hommes plus égalitaristes moins … sexys! Encore une fois, n’importe quoi.

Mais je m’interroge: l’étude ne s’attarde pas aux soins des enfants, semble-t-il. Qu’en est-il des hommes qui participent davantage à la vie de famille, pensez-vous? Sont-ils du coup plus séduisants aux yeux de leur conjointe? Moi, je parierais que oui! Mais on jase là …

Lire les commentaires (45)  |  Commenter cet article






Mercredi 30 janvier 2013 | Mise en ligne à 9h56 | Commenter Commentaires (18)

De l’importance d’avoir des mauvaises notes

Apprendre à échouer. Se tromper. Vivre un échec. Cela aussi, ça fait partie de l’éducation. Mais qui pense à enseigner ce genre de choses? Surtout, qui voudrait faire subir cela à son enfant?

C’est ce que déplore ici une enseignante d’anglais, latin, et écriture, collaboratrice du New York Times, qui signe dans la revue Atlantic un article fort intéressant sur l’importance d’échouer. Un verbe qui se perd, dit-elle.

Comment cela? Son article commence par une anecdote intéressante. Elle se souvient, il y a des années, avoir menacé la mère d’une élève de coller un zéro à sa fille, pour cause de plagiat. Mais non, avait répliqué la mère, ma fille n’a pas triché. Mais non, avait insisté la mère, c’est moi qui ait écrit le travail! Oops….

De nos jours, déplore-t-elle donc, trop de parents souffrent de ce syndrome dont on parle souvent: l’hyper parentalité. Un hyper parent, c’est bien sur un parent archi présent, qui supervise les détails de la vie de son enfant, continue de lui attacher ses patins, et de le conduire à droite à gauche, même une fois devenu grand. Mais tout cela n’est encore pas si grave, croit-elle. L’enfant survivra. Là où cela se complique, poursuit-elle, c’est quand l’hyper parent entre dans l’école.

Pourquoi? L’auteure affirme que ce que l’enfant apprend de plus important à l’école, bien au-delà de l’orthographe et des multiplications, c’est le sens des responsabilités. L’organisation. Et l’art d’apprendre de ses erreurs. Or en accompagnant nos enfants dans tous les détails de leurs devoirs, en les assistant dans leurs recherches, en excusant leurs erreurs et en contestant leurs mauvaises notes, les parents, en voulant peut-être bien faire, privent du coup leurs enfants de ce précieux, voire fondamental, apprentissage.

Vous reconnaissez-vous? D’accord, ou pas, avec l’auteure?

Lire les commentaires (18)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2009
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité