La mère blogue

La mère blogue - Auteur
  • Louise Leduc


    La Mère blogue s’adresse à tous ceux qui s'intéressent aux enfants et aux adolescents, et qui cherchent toujours le mode d'emploi. C'est le cas de La Mère blogue, qui se pose tous les jours plus de questions que la veille sur l'éducation de sa fille et qui s'emploiera donc à chercher quelques réponses avec vous.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 19 janvier 2012 | Mise en ligne à 11h47 | Commenter Commentaires (26)

    À la recherche d’un chum pour maman

    Connaissez-vous la nouvelle télé-réalité québécoise mettant en vedette des enfants, diffusée à Canal Vie? Avez-vous regardé les premiers épisodes, en onde depuis janvier?
    Je vous en parle ici, ce matin dans La Presse.
    Le concept est farfelu, limite surréaliste. Le traitement, toutefois, est 100% ludique. Imaginez: ici, on laisse aux enfants le choix du conjoint de leur parent. Je précise: aux enfants d’une famille monoparentale, le soin de trouver le nouveau chum, ou la nouvelle blonde, pour leur parent célibataire. Fou, vous dites?
    Télé-réalité oblige, les enfants passent une dizaine de candidats en entrevue, pour évaluer leur potentiel à titre de futur “beau-père” (ou “belle-mère”). C’est ainsi que les “candidats” se font interroger sous toutes leurs coutures, doivent se soumettre à tous les désirs des enfants (sais-tu danser la salsa, cuisiner, tolères-tu le désordre?), et surtout répondre aux questions les plus intimidantes (c’est quoi des préliminaires, faire l’amour, m’achèterais-tu des condoms?). Les jeunes sélectionnent ensuite deux candidats, auxquels ils proposent l’ultime défi de passer une journée avec eux en famille (et avec le principal intéressé: le parent!).
    Puis, en dernier lieu, les enfants font, solennellement, leur choix final, en choisissant LE conjoint idéal. À noter: le conjoint idéal, selon LEURS critères à eux (qui sont souvent bien différents, on s’en doute, des critères d’un parent).
    J’ai interrogé la conceptrice du projet et productrice du contenu, pour comprendre un peu d’où tout cela sortait. En entrevue, elle m’a expliqué que dans les familles reconstituées, trop souvent, les enfants se font imposer des choix. D’où l’idée, divertissante (la télé est là pour faire un show, on ne se le cachera pas), de proposer ici une twist: donner le contrôle, le pouvoir de décision, aux enfants.
    Et d’où le résultat.
    On aime ou on n’aime pas. C’est du divertissement, plaide la productrice de contenu. Oui, mais gare aux attentes, rétorquent les psychologues interrogés, qui trouvent que l’on pousse un peu loin les limites du divertissement.
    Qu’en pensez-vous?
    Voyez-vous un intérêt à ce type d’émission?


    • Je n’aime pas les télé-réalités en général, donc ça part mal. Mais bien que je pense que celle-ci doit être plus divertissante que certaines autres, je n’aime pas particulièrement le concept. C’est vrai que les enfants se font imposer beaucoup de chose: c’est le propre de l’enfance. Ils ne choisissent ni leurs parents, ni leurs frères et soeurs, ni le travail de leurs parents (avec les horaires, les revenus et les bénéficent qui en découlent). Ils n’ont pas toujours leur mot à dire non plus dans le menu du souper (sinon chez nous on mangerait des croquettes 7 jours sur 7) ou sur les activités familiales.

      MAIS… je suis profondément convaincue que c’est comme ça que ça doit se passer. Mes filles ne décideront pas de ma vie amoureuse tout comme, plus tard, je n’aurai pas mon mot à dire dans le choix d’un conjoint ou du métier qu’elles choisiront d’exercer. Je comprends très bien que c’est juste un show, mais les enfants, justement, ne font pas toujours très bien la différence. Quelles illusions est-ce que ça peut créer chez les enfants de familles monoparentales qui regardent cette émission? Je n’aimerais pas que mes enfants regardent une émission comme celle-là… surtout si je pensais qu’elles pourraient s’identifier aux enfants de l’émission et se créer des attentes face à ma propre vie amoureuse.

      Mais bon. Je suis encore en couple avec leur papa chéri et la télévision reste fermée…

    • “elle m’a expliqué que dans les familles reconstituées, trop souvent, les enfants se font imposer des choix.”
      Et ? C’est ça être un enfant. C’est pas l’enfant qui décide de tout.

    • Je sais que ce n’est qu’un énième concept de télé-réalité, presque tout les autres ayant déjà été exploités. Je doute donc que laisser aux enfants le soin de trouver un conjoint (ou une conjointe sait-on jamais) pour maman devienne une mode. Cependant, même si je crois que les enfants sont des personnes à part entière et qu’il faut tenir compte de leur opinion et tout le tralala, je trouve constate une tendance croissante à leur donner un pouvoir décisionnel équivalent à celui des parents pour le moindre aspect de la vie de famille (nourriture, décoration, vacances, sorties, etc).

      C’est toujours préférable lorsqu’il y a des atomes crochus entre les enfants et le nouvel amour de leurs parents mais ce n’est pas aux enfants de décider avec qui leurs parents vont se remettre en couple après une séparation. Les parents sont des êtres humains avant d’être des parents et leur vie sentimentale ne regarde qu’eux, tant que les enfants ne sont pas lésés. Il y a des jeunes qui s’imaginent qu’il n’y a que pour eux que l’amour, l’intimité et la sexualité sont importants. Il y en a qui sont même dégoûtés que leurs parents aient encore une vie sexuelle (maintenant qu’ils ont connus le bonheur extatique de les avoir mis au monde), alors qu’ils sont les premiers à se plaindre quand leurs parents hésitent à les laisser amener leur petit(e) ami(e) coucher à la maison…

    • C’est sûr que ce n’est que du divertissement. Ce qui me préoccupe beaucoup, c’est la quantité quasi infinie des émissions au concept de “télé-réalité”. Les réseaux ont trouvé le moyen de produire des émissions qui leur coûte beaucoup moins cher, car un Monsieur ou Madame Tout-le-Monde ne reçoit pas le cachet de l’Union des Artistes pour se produire dans un show télévisé. On compense en leur offrant des prix ou des cadeaux, mais il me semble qu’il serait temps de revenir à la production d’émissions où ce sont des PROFESSIONNELS (comédiens, animateurs, journalistes, etc.) du milieu artistique qui travaillent et non des nobody qu’on paie à rabais…

    • J’ai écouté cette émission lors du grand débrouillage et personnellement j’ai trouvé que c’était un vrai petit bijoux.. c’est rafraîcchissant car les enfants sont comme dans la “vraie vie” très spontanés.

      J’ai vraiment aimé le concept, il y en aura toujours pour critiquer évidfemment mais il y a tellement d’autres émissions qui sont stupides et sans intérêts comme “The price is right” pour ne pas le nommer que l’on pourrait mettre aux oubliettes

    • Une autre chose qui me dérange c’est que ce genre d’émission, de même que le “speed dating” et l’émission “Coup de foudre” (émission des année 90 reprise à Musique Plus) présentent le choix d’un partenaire amoureux comme une simple question de concordance entre quelques valeurs de base. Nous sommes à l’ère de la pub et du zapping, nous utilisons des émoticones (smileys) pour exprimer nos émotions. Nous nous présentons de plus comme un produit à afficher et à “vendre”, avec une étiquette comportant les ingrédients principaux et nous apprenons à percevoir l’autre de la même façon.

      Évidemment lorsqu’on rencontre quelqu’un on ne lui donne pas un questionnaire de 50 pages à remplir et c’est normal d’aller “instinctivement” vers une personne qui a quelques points en commun avec nous mais dans la vraie vie, ce n’est pas parce que deux personnes aiment toutes les deux le cinéma d’horreur, la couleur orange, le yoga et les pâtes alimentaires qu’elles vont forcément s’aimer à la folie et former un couple durable. On ne “magazine” pas une personne comme le ferait d’un appartement.

      Je sais que l’émission “Quand les enfants s’en mêlent” n’est pas nécessairement adressée à un public enfantin et n’est qu’un divertissement mais serait important d’apprendre aux enfants toute la complexité d’un être humain.

    • Très drole, je serais curieuse de voir ce que mes filles me débusqueraient comme chum mais, pas au point de participer.

    • Pas d’accord. J’ai été monoparentale et jamais je n’aurais laissé le choix d’un conjoint à mes enfants. On fait tout pour s’éloigner de l’enfant-roi et là on va lui laisser choisir qui peut être avec SA maman ou SON papa?? Voyons. Ça va faire!

    • Des fois, sur papier ça donne de bons résultats mais dans la vraie vie c’est autre chose…

      Qu’est-ce qui se passe si ça ne clique pas entre la maman et le ”chum idéal” choisi par les enfants? Une autre déception pour les enfants. Je trouve que c’est mettre beaucoup de poids et surtout d’attentes sur les épaules des enfants.

    • Je n’ai pas regardé l’émission puisque je n’écoute pas de téléréalité. Je sais très bien qu’elle a été réalisée dans le but de divertir, mais j’ai comme un certain malaise vis-à-vis ce sujet très délicat à mon sens. À mon humble avis, il faut arrêter de donner plein pouvoir décisionnel à des enfants qui sont trop jeunes pour bien saisir d’une part les problèmes qui mènent parfois au divorce et d’autres part, les mille et unes facettes d’une relation amoureuse.

      Étant monoparentale, je suis bien au fait des diverses difficultés de combiner enfants et nouveau copain. Intégration, partage de l’autorité, différent style, etc… j’ai pris mes décisions en fonction de mes enfants, en assurant leur bien-être et leur sécurité, ce que tout bon parent devrait faire. Mais, ca s’arrête là. J’explique, je nuance, j’écoute, je rassure, mais, je décide….

      Je penche du côté des psychologues. Je trouve que d’utiliser ce sujet pour en faire une téléréalité vient fausser la donne, surtout pour les enfants qui sont peut-être à l’écoute et qui en viendront peut-être à idéaliser le nouveau membre de leur famille. La séparation étant le deuxième événement le plus stressant dans la vie d’une famille, je trouve que c’est délicat d’en faire un jeu télévisé…. mais, d’un côté, il n’est peut-être pas mauvais de dédramatiser la situation. Qui sait? Mel

    • Un nouveau sommet est atteint pour l’enfant-roi! Ridicule.

    • Au départ ne suis pas du tout un amateur de télé réalité . Demandez à tous les enfants jeunes et moins jeunes et ils vous diront tous au moins une fois dans leur jeunesse qu`on ne choisit pas ses parents…C`est ca la réalité.

    • @larousse_estdouce

      “…il me semble qu’il serait temps de revenir à la production d’émissions où ce sont des PROFESSIONNELS (comédiens, animateurs, journalistes, etc.) du milieu artistique qui travaillent et non des nobody qu’on paie à rabais…”

      Tout à fait d’accord! Ce genre de production enlève du temps d’antenne et des subventions qui pourrait être attribués à des productions plus intéressantes qui donneraient des emplois à des personnes qui se sont donné la peine d’étudier pour pouvoir exercer un métier à la télévision. Il me semble que quand on est comédien débutant et qu’on a des dettes d’études à rembourser, on doit avoir une forte envie de jurer lorsqu’on se faire tirer le tapis de sous les pieds par une vedette instantanée de You Tube ou le gagnant au concours machin…

    • Je n’ai pas écouté, je n’écouterai pas et je n’encouragerai pas. Non mais franchement c’est qui la 2 watts qui se croit brillante de présenter de la m***** télévisuelle de ce genre. Ceux qui sont à plaindres dans tout ca sont les enfants qui sont embarqués dans ce concept de débiles.

      Je peux même pas concevoir que la télé-réalité puisse attirée encore des gens, pathétique.

    • Pour que ce soit honnête intellectuellement comme concept, il faudrait que les enfants aient le droit de parole lors de la séparation des conjoints. Pour les enfants, personne ne peut remplacer le papa ou la maman qu’ils ont déjà.
      Un autre problème est d’étaler sur la place publique, une situation familiale. J’imagine les réactions imprévisibles de leurs pairs que les enfants vont entendre. Ils ne font pas dans la dentelle les jeunes dans les situations de ce genre. Ils reconnaissent bien leur ignorance en algèbre ou en géographie, mais en amour, ils croient tout savoir. Pourtant le sujet est drôlement plus compliqué que la mécanique quantique. C’est pourquoi, il y a tant d’adultes en mal de vivre après avoir appris à compter, ils n’ont jamais appris à l’école à aimer, à converser, à faire la différence entre eux et l’autre, à avoir une idée de ce que c’est d’être bien…
      Pour ma part, avec cette utilisation mercantile de nos enfants, de nos familles, de nos jeunes dans tout ce genre de spectacle, je prédis une société qui sera de plus en plus sur les médicaments pour atteindre un minimum de bien-être. Le problème ce ne sont pas ces émissions, mais ce que les gens sont prêts à faire pour de l’argent. Je pense à ce pauvre policier qui à sa retraite se jette dans la peau d’une taupe pour aller se faire dorer la bedaine au soleil.
      Il faudrait plus de silence pour que les gens pognent le goût d’être des humains avant d’être des machines à reproduire des stéréotypes sociaux qui n’ont rien à voir avec la réalité de la santé psychique minimum.

    • Tout a fait contre les shows realite….C’est faire de la tele “cheap “…ce show realite est une reprise de vieux films americains des annees 80 ! Donc rien de nouveau sur ce plan -la ! D’ailleurs je suis super s’accord avec Cat 007 et NEMO ! Ca va faire les conneries !!!

    • Le concept est rigolo, je regarderai certainement une fois cette émission… quand la progéniture sera chez sa mère… Il ne faudrait tout de même pas qu’elle se mette des idées en tête.

      Cela dit, sans laisser les enfants décider de la vie amoureuse de leurs parents, il me semble tout de même logique que le parent ait ses enfants en tête s’il songe à inclure quelqu’un dans sa vie.

    • Gros bof pour moi. Cette émission ne m’intéresse pas et m’importe peu. Les propos contenus ds l’article sur le sujet parût ds La Presse de ce matin m’ont dérangés davantage que l’existence de cette émission…

      Comme plusieurs, je trouve que, de nos jours, on attribut un pouvoir décisionnel trop grands à nos enfants. On leur laisse décider de l’heure à laquelle ils vont se coucher, ce qu’ils vont regarder à la télévision, quand ils vont manger, ce qu’ils vont manger, si la famille sort dehors ou pas, etc. Ce sont tous des exemples que j’ai tiré de conversations réelles lues sur notre bon vieux web… Je n’aime pas non plus l’idée que nous, les adultes, nous nous imposons! On ne s’impose pas, on vit notre vie et en tant qu’adulte le mot de la fin nous appartient.

      Ceci étant dit, je trouve ça quand même intéressant de voir ce qu’un enfant recherche d’un beau-père ou d’une belle-mère, mais sans plus.

    • …À première vue, tout ça semble en effet un peu bizarroïde. On serait tenté de classer cette attitude dans le même tiroir que celui de la recherche de célébrité à n’importe quel prix et sur n’importe quel médium.

      Puis on se rappelle avoir rencontré, dans les rues du centre-ville, des jeunes filles de 13-14-15- ans qui avaient fui la maison parce que le nouveau «chum» de leur mère avait les mains «baladeuses». Ou des gars du même âge parce que la nouvelle blonde de leur père, qui avait amené ses enfants à l’appartement, trouvait que ceux de son nouveau «chum» dérangeaient.

      Alors on se dit que faire participer les jeunes à la sélection, ça pourrait, peut-être, empêcher que des emmerdes surgissent plus tard.

    • Je trouve que la course à ”l’âme soeur” d’un ridicule fini en particulier quand il s’agit d’adulte déjà en famille.

      Les choses qui doivent arriver arrivent, tout le reste est une histoire de chien qui cours après sa queue.

      Perte de temps et d’argent, gaspillage d’énergie. Envoyez donc ces enfants jouer dehors avec leurs amis au lieu de leur apprendre à focusser sur des conneries d’adultes en mal d’histoire niaiseuse.

    • Moi j’ai une super bonne idée pour une autre émission de télé-réalité. Ce serait des enfants qui tenteraient de réconcilier leurs parents divorcés, afin qu’ils se remettent ensemble! N’est-ce pas le rêve de tous les enfants du divorce? Les enfants pourraient décider quelles activités les parents devraient faire avec eux en famille, et les obliger à faire des activités en couple, genre un souper en tête-à-tête au restaurant, ou une séance dans le jacuzzi… Et ceux qui réussiraient à réconcilier leurs parents gagneraient un voyage à Walt Disney, toute la famille!
      Une telle émission serait vraiment utile… Et ça pourrait donner plein d’idées à tous les enfants de parents séparés, qui pourraient essayer eux aussi de ramener leur parents ensemble!!!

    • Ben quoi, tant qu’à soumettre la vie amoureuse des parents aux désirs des enfants, aussi bien y aller jusqu’au bout!

    • Une émission de télé de plus à mettre dans la filière du divertissement abrutissant qui inonde nos vie. N’importe quoi pour passer à la TiVi et avoir son 15 minutes de gloire aussi éphémère qu’illusoire. Il semble que le nivellement par le bas rend les profits plus intéressant. Misère….

    • J’ai écouté et j’étais mal à l’aise. Comme parent, je crois que je peux voir si mon choix convient, ou non. Je peux voir s’il y a un malaise avec mes enfants, ou non. Je peux déceler des messages non-dits. Mais là… Les enfants choisissent pour le parent. Je suis d’accord avec mrjinx, c’est l’apogée de l’enfant-roi. Navrant.

    • @prof_mal_lunée, trop fort. Je proposerais cette télésérie à TLC. À voir ce qu’ils présentent dans le moment… Et aux USA, tout est possible. Franchement, c’est aussi bon que le film L’Attrape-parents, de Disney!

    • La vérité sort de la bouche des enfants paraît-il.;vérifions donc avec cette émission la pertinence de cette quasi-vérité universelle. Gageons que le plus riche des prétendants l’emportera le plus souvent…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    janvier 2012
    L Ma Me J V S D
    « déc   sept »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité