La mère blogue

Archive, novembre 2011

«Maman, je suis désolée de ce que j’ai fait. Tu es la meilleure maman au monde. Je vais être ton ange gardien. Ma place est en haut (…) . J’ai de la misère à quitter ce monde, mais je pense que ce sera pour un monde meilleur (…). C’est la faute de la vie, des gens jaloux qui veulent gâcher notre bonheur».
Ce sont les derniers mots de Marjorie Raymond, cette adolescente de 15 ans de Sainte-Anne-des-Monts, qui vient de se suicider, après avoir été victime, apparemment pendant des années, d’intimidation.
Cauchemar.
Non mais comment socialement, on en est arrivé là?
Sur Facebook et Twitter, les réactions fusent de toutes parts.
Tant, trop, de questions demeurent: qu’est-ce qu’on fait, donc, socialement, pour prévenir de tels gestes? Auprès des victimes, il va sans dire, mais auprès des bourreaux?
Ou plutôt: qu’est-ce qu’on ne fait pas, ou pas assez, pour prévenir de tels drames? Est-ce que peut-être on mise trop, ou mal, sur la prévention? On sous-estime les risques? On punit trop peu, pas assez, ou encore, mal, les bourreaux potentiels? Je ne sais pas. Mais il est grand temps qu’on trouve.

Lire les commentaires (58)  |  Commenter cet article






Mercredi 30 novembre 2011 | Mise en ligne à 9h51 | Commenter Commentaires (80)

De plus en plus d’enfants non-vaccinés

De plus en plus d’enfants entrent à l’école sans les vaccins requis. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par l’Associated Press, reprise par plusieurs blogues (ici et ici) ce matin. Ainsi, dans plusieurs états des États-Unis, on retrouve dans les classes de maternelle jusqu’à un enfant sur 20 non vacciné. C’est énorme.
C’est en Alaska que le taux de “non vaccination” chez les enfants est le plus élevé, à 9%. Suivent les états du Colorado (7%), du Minnesota (6,5%), du Vermont et de Washington (6%).
On le sait, le Québec n’échappe pas à cette tendance. Récemment, une crainte de voir ressurgir la maladie de la rougeole a poussé la Santé Publique à lancer une vaste campagne de vaccination dans les écoles.
Malgré tout, certains parents continuent de résister. Les trois quarts des pédiatres de Washington disent même entendre des demandes en ce sens, apprend-on.
Qu’en pensez-vous: libre choix … ou pas?

Lire les commentaires (80)  |  Commenter cet article






Mardi 29 novembre 2011 | Mise en ligne à 14h32 | Commenter Commentaires (25)

Quand le père Noël dit non aux enfants

Photo AP

Photo AP

Eh oui, on est rendu là. La morosité économique commence à avoir raison de la générosité sans borne du père Noël. Et celui-ci, ou plutôt ceux-ci – car tout le monde sait qu’il y a plusieurs pères Noël, n’est-ce pas -, apprennent désormais, à L’”École des pères Noël”, à réduire un tantinet les attentes des enfants.
C’est ce que nous apprend cet article du New York Times, en direct de l’une des plus anciennes écoles du genre aux États-Unis: ces vieux barbus commencent à en avoir assez des listes sans fin des enfants, des mêmes sempiternelles demandes pour un iPod ou pire, un iPad. Ils ont du coup développé une série de formules pour faire comprendre aux enfants que cette année, peut-être mieux vaudrait attendre un peu moins de sa part. Non, il ne peut rien promettre non plus. Et malheureusement, comme c’est déjà arrivé, il ne peut pas non plus offrir … un boulot à papa.
En un mot: bienvenue dans la vraie vie, les enfants.
Qu’en dites-vous? Saine dose de réalisme, ou dur coup pour la magie?

Lire les commentaires (25)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2011
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité