La mère blogue

La mère blogue - Auteur
  • Louise Leduc


    La Mère blogue s’adresse à tous ceux qui s'intéressent aux enfants et aux adolescents, et qui cherchent toujours le mode d'emploi. C'est le cas de La Mère blogue, qui se pose tous les jours plus de questions que la veille sur l'éducation de sa fille et qui s'emploiera donc à chercher quelques réponses avec vous.
  • Lire la suite »

    Archive, mars 2011

    Jeudi 31 mars 2011 | Mise en ligne à 16h42 | Commenter Commentaires (15)

    Trouvailles (et inutilités) au Salon de maternité

    Attention: blogue consommation!

    Je reviens à l’instant du Salon maternité, paternité, enfants, qui se tient tout le week-end Place Bonaventure, et ce pour une 19e édition…

    Cette année, pas moins de 325 exposants: des pharmaciens aux géants de l’alimentation, en passant par les petits artisans – qui, bien souvent, ne vendent leurs produits, crèmes bios, t-shirts design et autres couches lavables que sur Internet – tout le monde qui oeuvre de près ou de loin (parfois très loin: Honda!) dans le monde de la petite enfance est là.

    Verdict? Oui, c’est étourdissant. C’est clair. Il y a toujours autant de marches pour se rendre au hall d’exposition (pauvres parents avec poussettes), mais on a eu la sagesse, cette année, d’élargir les allées, permettant au moins aux pousse-pousse de circuler (un peu) plus librement.

    Vrai, il y a aussi beaucoup, beaucoup de monde (on attend 50 000 personnes). Beaucoup de bébelles inutiles aussi (mes perles: le support à crème glacée, pour que la boule ne coule pas sur les doigts de bébé; et un applicateur de crème foufoune – genre de gant pour le doigt pour éviter d’avoir du zinc sous les ongles…).

    Mais le Salon permet aussi de faire plusieurs trouvailles intéressantes (notamment l’arrivée de la très urbaine marque européenne Mamas & Papas chez Baby’s “R” Us, de même que la ligne de vêtements de maternité Mexx).

    Cette année, près de 70 exposants sont ici pour la première fois. Comme plusieurs sont des petits entrepreneurs, souvent des mamans, qui se lancent en affaires avec l’arrivée de bébé (le tiers des exposants en fait!), le Salon est souvent une occasion en or de les découvrir.

    Voici donc en vrac, et dans le désordre, mes trouvailles:

    - Electrik Kidz: des bavettes/bandanas munies d’attaches suces absolument craquantes. Résolument “rusé et moderne” comme le veut la marque. En prime: fait à base de coton bio et sérigraphié à la main. “Mon fils bavait comme un Saint-Bernard…” explique son père, qui a eu l’ingénieuse idée de se lancer aussi en affaires.

    - Mama Zone: des couches biodégradables (en environ 5 ans dans un site d’enfouissement, contre 500 ans pour une couche traditionnelle) en vente dans quelques pharmacies (Uniprix, Brunet, Proxim). Le croyez-vous? Pour le même prix que les grandes marques: soit 19,99$ le gros sac.

    - Miss Maman: une toute nouvelle boutique de maternité qui vient d’ouvrir à Saint-Jérôme, et qui offre de chics sous-vêtements d’allaitement (de la marque Hot Milk).

    - Öko Créations: deux soeurs, leur mère et même leur grand-mère ont lancé une collection de couvertures, serviettes, sacs et autres produits de maternité (même des compresses d’allaitement) à base de chanvre et de coton biologique, le plus local possible.

    - Toi, moi et bébé: ex ingénieure, cette maman a tout plaqué après la naissance de ses deux enfants. Objectif? Se lancer dans la vente d’accessoires chics et pratiques pour enfants. Le réveil lumineux qui indique aux enfants si la nuit est finie fait fureur!

    Le”mamanentreprenariat” (des mères, ou pères, se lançant en affaires, à leur compte, avec l’arrivée d’un enfant) bien en vogue aujourd’hui, n’a pourtant rien de neuf. Le saviez-vous? Depuis des années déjà, Tupperware recrute, notamment au Salon, des mères à titre de futures représentantes. Chaque année, m’a-t-on dit, on compte entre 100 et 200 nouvelles consultantes, des suites directes du Salon!

    (sur ce, fin de la pause consommation!)

    Lire les commentaires (15)  |  Commenter cet article






    Jeudi 31 mars 2011 | Mise en ligne à 10h39 | Commenter Commentaires (24)

    On cuisine en famille?

    Très intéressant dossier de ma collègue Marie Allard dans La Presse ce matin: les enfants aiment cuisiner, dit-on. Pas à peu près. Ils sont 80% à dire qu’ils aimeraient participer davantage à la préparation des repas. Or dans les faits, seuls 18% d’entre eux le font.

    Pourquoi? La journaliste suggère quelques réponses: peut-être les parents ne cuisinent-ils eux-mêmes que très peu (si 80% des parents voyaient leurs propres parents cuisiner enfants, aujourd’hui, ils sont deux fois moins nombreux à manger des repas maison); le tiers des familles mangent à l’extérieur au moins un soir par semaine (et encore plus souvent, les enfants grandissant); et puis même si les parents sont très peu nombreux à l’admettre (à 7%), près d’un enfant sur deux affirme manger “souvent” devant un écran (même si le lien avec le fait de participer ou non à la confection des repas n’est pas ici évident).

    La collègue Marie-Claude Lortie amène un éclairage plus concret à ces chiffres: dans la vraie vie, avec nos horaires chargés, peut-être les familles n’ont-elles tout simplement pas le temps, ni l’énergie, de laisser les enfants se lancer dans une béchamel, des boulettes de viande, ou un dessert élaboré. Parce que oui, un enfant aux fourneaux, ça fait souvent des dégâts. Un dégât qu’on n’a pas nécessairement envie de gérer, un jeudi soir du mois de mars!

    J’ajouterais que les enfants (et les chiffres de l’enquête le confirment) ont souvent envie de préparer des desserts (c’est ce qu’ils font le plus souvent, à 38%). Chez nous, c’est classique: on rentre de l’école et mes filles veulent se lancer dans la préparation d’un gâteau. Désolée, mais il faut souper, aussi! Pas toujours faisable, non, quand il y a en prime les devoirs à faire, les cheveux à laver, bref, la routine à respecter….

    Et chez vous? Vos enfants manifestent-ils de l’intérêt pour la cuisine? Comment conciliez-vous leur créativité et le déroulement de votre soirée?

    S’il est vrai que la quasi totalité des enfants souhaitent cuisiner, vos trucs risquent d’être fort appréciés!

    Lire les commentaires (24)  |  Commenter cet article






    Mardi 29 mars 2011 | Mise en ligne à 12h53 | Commenter Commentaires (60)

    Une histoire qui finit bien

    J’aime les belles histoires. Les histoires qui finissent bien. Parce qu’elles nous donnent confiance, nous font voir le revers de la médaille, le côté moins obscur des choses. Parce que souvent, avec des enfants, on voit le danger partout. Mais croyez-le ou non, parfois, danger il n’y a pas.

    Bref, pour toutes ces raisons, voici ici une fabuleuse histoire qui finit drôlement bien. Cela se passe au Danemark. En fin de semaine. Une mère part faire un tour dans un bois avec son fils. Fiston ne veut pas mettre son blouson. La mère insiste. Le fils se fâche. Et s’enfuit. Crac. Impossible de remettre la main dessus. Imaginez un peu l’angoisse.

    Une vaste recherche a été lancée dans le bois. Et plus de 24 heures plus tard, le petit bonhomme a été retrouvé. Sain et sauf. En un morceau.

    Il faut entendre, dans la vidéo, l’agent de la police crier de joie quand il apprend la nouvelle.  Un cri oh combien communicatif.

    (PS J’adore la chute du topo de CNN: “for the record” comme on dit, oui, le gamin avait sa veste sur le dos quand il a été retrouvé!)

    Lire les commentaires (60)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mars 2011
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité