La mère blogue

La mère blogue - Auteur
  • Louise Leduc


    La Mère blogue s’adresse à tous ceux qui s'intéressent aux enfants et aux adolescents, et qui cherchent toujours le mode d'emploi. C'est le cas de La Mère blogue, qui se pose tous les jours plus de questions que la veille sur l'éducation de sa fille et qui s'emploiera donc à chercher quelques réponses avec vous.
  • Lire la suite »

    Archive, décembre 2010

    Jeudi 23 décembre 2010 | Mise en ligne à 16h13 | Commenter Commentaires (5)

    Joyeux Noël!

    Photo Étienne Ranger, Le Droit.

    Photo Étienne Ranger, Le Droit.

    Alors avec ou sans Père Noël (jamais je n’aurais pu croire que ce sujet allait soulever tant de passions!), je vous souhaite à tous de très joyeuses Fêtes, reposantes si vous avez besoin de vous reposer, festives, si vous avez le goût de fêter. Écoutez-vous, gâtez-vous, et surtout, profitez du bon temps!

    On se retrouve le 10 janvier (Ciel! Vive les vacances scolaires!) .

    Et en guise de petit cadeau, si jamais vous ne les avez pas encore vues, délectez-vous de ces photos hilarantes de Pères Noël épeurants, et surtout d’enfants apeurés! (et de grâce, oublions un instant le débat autour du vieux barbu!)

    Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article






    Jeudi 23 décembre 2010 | Mise en ligne à 15h27 | Commenter Commentaires (3)

    BD à offrir à une femme enceinte, ou pas…

    corps de rêve

    Je viens de lire avec délectation une petite BD tout à fait sympa: corps de rêves, signée capucine.

    C’est l’histoire d’une femme enceinte, qui raconte, avec beaucoup d’humour et surtout de justesse, sa grossesse. Rien n’échappe à sa plume: le ventre qui ne grossit pas les premiers mois, le papa qui rate toujours le bébé qui bouge, l’envie de pipi, la fatigue, la faim, les nausées, l’hypersensibilité, et l’envie de pipi, encore et toujours. Le tout raconté avec un solide sens de l’autodérision.

    J’ai ri, surtout, de cet excellent flash: couchée sur la table du gynéco, elle n’est obsédée que par une chose: “j’ai oublié de m’épiler les jambes! Comment ai-je pu oublier de m’épiler les jambes!”

    Pissant de vérité.

    J’ai aussi bien ri devant le décalage entre les mentalités françaises (de l’auteure) et nord-américaines (les nôtres) face à la grossesse. Un exemple: son médecin l’envoie voir un acuponcteur pour activer la dilatation de son col. Un acuponcteur!

    Et c’est sans parler de l’attitude face à l’alcool. On la voit d’ailleurs souvent un verre à la main. À 18 semaines, elle raconte appréhender une soirée, avec “vin, clopes, charcuteries”. Bilan? “Je me suis autorisé deux verres de vin et trois clopes”, dit-elle, verte de culpabilité (son bébé ayant du coup passé la soirée avec un hoquet!)…

    Bien des mères se reconnaîtront, mais combien l’avoueront?

    Bref, une BD à offrir à Noël, ou pas?

    Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article






    Jeudi 23 décembre 2010 | Mise en ligne à 11h56 | Commenter Commentaires (10)

    Cadeaux musicaux, ou pas …

    cure

    Si vous avez des cadeaux de dernière minute à faire à de jeunes parents, peut-être serez-vous tentés par la collection Rockabye Baby. Des collègues des Arts viennent de (se débarrasser et) m’en donner quelques exemplaires. Il s’agit de classiques de Cure, Led Zep et autres, remixés en … berceuses pour enfants.

    Je ne sais pas trop quoi penser du résultat (qui n’est pas nouveau, a été déjà primé, et qui fait visiblement recette, puisque les “nouveaux” titres ne cessent de sortir).

    D’un côté: pourquoi pas? C’est mieux que le “Pablum préscolaire” (j’adore cette citation, trouvée dans un reportage de Jean-Christophe Laurence sur la musique et les enfants, justement) qu’on leur sert habituellement. Mais d’un autre, j’avoue qu’en tant que fan de Cure dans mon adolescence, il y a un je-ne-sais-quoi d’hérétique à écouter ces refrains tant entendus, remixés ici à la harpe ou au vibraphone.

    Le collègue et chroniqueur musique Alexandre Vigneault a déjà écrit à ce sujet que: “Rockabye Baby installe peut-être une atmosphère apaisante du point de vue d’un bébé ou d’un gars de tricycle. De celui d’un fan de rock qui roule sur deux roues, c’est l’ultime affront. (…) Chaque disque de Rockabye Baby devrait comporter l’avertissement suivant: “Santé et Bien-être Canada considère que l’écoute de cet album constitue un risque pour la santé mentale de l’auditeur et peut mettre en danger son entourage.” Car entendre Fade to Black joué au vibraphone, ça ne donne pas envie de bercer sa progéniture, mais de l’étriper!”).

    Alors, on achète, on pas?

    Lire les commentaires (10)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2014
    L Ma Me J V S D
    « mai   août »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité