La mère blogue

La mère blogue - Auteur
  • Louise Leduc


    La Mère blogue s’adresse à tous ceux qui s'intéressent aux enfants et aux adolescents, et qui cherchent toujours le mode d'emploi. C'est le cas de La Mère blogue, qui se pose tous les jours plus de questions que la veille sur l'éducation de sa fille et qui s'emploiera donc à chercher quelques réponses avec vous.
  • Lire la suite »

    Archive, juillet 2010

    Vendredi 30 juillet 2010 | Mise en ligne à 16h10 | Commenter Commentaires (8)

    Pour des vacances sans stress

    Photo fournie par Voile Lac Saint-Jean

    Photo fournie par Voile Lac Saint-Jean

    Silvia Galipeau

    Ça y est. C’est mon tour. Je pars en vacances. Enfin.

    Enfin? Pas pour tout le monde. On apprend ici qu’une majorité de Britanniques (65%) trouvent les vacances en famille plus stressantes que le boulot.

    Non mais quelle tristesse.

    Les articles sur l’art de passer des vacances sans stress abondent sur le web.

    Je vous rassure. Je pars en paix. Zéro stress en perspective. Du moins je l’espère. Mais bon, si vous avez des petits conseils pour vraiment profiter de l’été en famille, lâchez-vous lousse! Ça sera toujours ça de pris.

    On se retrouve fin août, reposés (on l’espère) et tout prêts pour (ciel, déjà!) la rentrée!

    Lire les commentaires (8)  |  Commenter cet article






    Jeudi 29 juillet 2010 | Mise en ligne à 16h30 | Commenter Commentaires (70)

    Un homme, un vrai, en 2010

    Silvia Galipeau

    Comment ai-je pu rater cette nouvelle? Le tout dernier sondage de Askmen.com, portant sur la mâlitude en 2010 est révélateur à plusieurs égards.

    Mesdames et messieurs, qu’est-ce qui fait un homme, un vrai, en 2010? Une majorité de répondants (100 000 Américains, Canadiens, Australiens et Britanniques) affirment que c’est être un bon père et un bon conjoint, et bien s’occuper de sa famille. Devant la richesse, la popularité, et le pouvoir de séduction.

    Quand même!

    Quelques clichés, évidemment: la boisson préférée de ces hommes demeure la bière, une majorité quitterait leur blonde si elle prenait du poids (pff) et plusieurs affirment que ce sont les Italiens qui, de tous les hommes, ont le plus de style.

    N’empêche. Entre autres stéréotypes, on apprend qu’une majorité de gars cuisinent et aiment ça. Et qu’un vrai gars, ça pleure. Oui madame!

    Pensez-y, les filles: si on vous demandait le symbole ultime de la féminité, ce qui fait de vous une femme moderne, une vraie, en 2010, diriez-vous la maternité? Pas sûre.

    Lire les commentaires (70)  |  Commenter cet article






    Mercredi 28 juillet 2010 | Mise en ligne à 11h55 | Commenter Commentaires (68)

    Enfants extrêmes: pour ou contre

    Laura Dekker, 14 ans. Photo AP.

    Laura Dekker, 14 ans. Photo AP.

    Silvia Galipeau

    Je ne sais pas du tout quoi penser de cette nouvelle: une jeune Néerlandaise de 14 ans partira sous peu faire le tour du monde en solitaire à la voile, devenant du coup la plus jeune navigatrice du genre au monde.

    Elle n’a pas l’âge de conduire, ni de boire un verre de vin. Mais la loi lui permet finalement d’ entreprendre son périple. Rappelons que la justice, saisie par les services de protection de l’enfance, a suspendu son départ pendant près de douze mois. La cour a finalement mis fin à cette suspension, hier.

    D’un côté: les parents, très fiers de  la passion de leur fille, qui la soutiennent dans le projet (elle vit sur une péniche avec son père).

    De l’autre, la protection de la jeunesse: «elle a 14 ans, c’est une enfant», rappelle-t-on.

    Il semble que de plus en plus de jeunes (par ailleurs de plus en plus jeunes) soient ainsi tentés par des aventures extrêmes : une Américaine de 16 ans a dû être secourue le mois dernier, alors qu’elle dérivait, en solitaire, dans l’océan indien (son blogue est ici). Une autre, Australienne de 16 ans, a quant à elle complété un tour du monde en solo, sans assistance, en mai dernier.

    Sur terre maintenant, on se souvient qu’un jeune de 13 ans a fait l’ascension de l’Everest, en mai.

    Chaque fois, on peut lire dans les témoignages les mêmes commentaires: c’était son rêve, sa passion.

    Chaque fois, ces exploits suscitent aussi la controverse: jusqu’où encourager une telle passion? À quel point est-ce vraiment le rêve de l’enfant (une chronique d’Yves Boisvert sur la question ici)? 16 ans, 13 ans, et puis quoi, 9 ans? How young is too young?

    On encourage tous nos enfants dans le sport, le dépassement de soi (une mère félicite justement ce matin dans les pages Forum de La Presse sa fille, qualifiée pour les Jeux de Québec,  qui va ainsi au bout d’elle-même) . Mais quand est-ce qu’on va juste trop loin?

    Lire les commentaires (68)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    avril 2010
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archives

  • publicité