La mère blogue

La mère blogue - Auteur
  • Louise Leduc


    La Mère blogue s’adresse à tous ceux qui s'intéressent aux enfants et aux adolescents, et qui cherchent toujours le mode d'emploi. C'est le cas de La Mère blogue, qui se pose tous les jours plus de questions que la veille sur l'éducation de sa fille et qui s'emploiera donc à chercher quelques réponses avec vous.
  • Lire la suite »

    Archive, juin 2010

    Mercredi 30 juin 2010 | Mise en ligne à 11h31 | Commenter Commentaires (23)

    Shiloh Jolie-Pitt et les stéréotypes

    Life & Style Weekly

    Life & Style Weekly

    Silvia Galipeau

    C’est l’histoire d’une petite fille qui ne supporte plus les cheveux longs. Ne veut s’habiller qu’en garçon. Et ne joue, finalement, qu’avec les jouets de ses frères. Banal?

    Pas si vous vous appelez Shiloh Jolie-Pitt, que vos parents sont parmi les vedettes les plus populaires  au monde, et surtout, que votre mère en glisse un mot dans le dernier Vanity Fair!

    Entre autre douces confidences au sujet de ses enfants, son fils intello, sa fille clown-ambulant, Angelina aurait affirmé que Shiloh «aimerait être un garçon».

    Une remarque glissée comme ça, qui n’est même pas dans l’extrait web du Vanity Fair, mais qui a par contre été reprise partout dans les magazines et sites à potins du pays (ici, ici et ici, entre autres).

    Heureusement, quelques voix se sont élevées pour dénoncer ce sensationnalisme sur le dos d’une gamine de quoi, à peine 4 ans? Ici, une blogueuse souligne que la mère a d’abord indiqué que sa puce était «très comique, une des personnes les plus amusantes et gaffeuses que vous pourriez rencontrer». «De toute évidence, conclut l’auteure, la mère de Shiloh voit plus loin que la coupe de cheveux de sa fille. Quand est-ce que tout le monde en fera autant?».

    Excellente et difficile question …

    Lire les commentaires (23)  |  Commenter cet article






    Mardi 29 juin 2010 | Mise en ligne à 11h43 | Commenter Commentaires (96)

    Abandonner le Nutella? AJOUT

    Photo Bernard Brault, La Presse.

    Photo Bernard Brault, La Presse.

    Silvia Galipeau

    Cyberpresse nous apprend ici que le Parlement Européen songe à coller une étiquette «Produit dangereux» sur le fameux pot de chocolat à tartiner. Pourquoi? Parce que dangereux pour la santé, trop gras, trop sucré, favorisant carrément l’obésité.

    Le Parlement souhaite aussi interdire les publicités qualifiant d’«aliments sains» tout ce qui contient plus de 10g de sucre, 4g de gras et 2mg de sel (pour 100g d’aliment). Ce qui, évidemment, cible directement le Nutella.

    Mais déjà, la résistance s’organise, apprend-on ici. Outre la marque, qui crie au scandale, un député italien a aussi fondé un comité de soutien «Touche pas à mon Nutella». Un groupe éponyme a été fondé sur Facebook, et les fans de la marque se comptent aussi par millions ….

    Pas «sain», c’est clair, mais «dangereux»? Visiblement, sacré, le Nutella, en tout cas.

    AJOUT:

    Comme certains lecteurs l’ont noté, la nouvelle serait un canular, apprend-on ici. Un canular à moitié, en fait. D’un part, le Parlement européen a précisé ses intentions: non, on n’interdira pas le Nutella (d’ailleurs, qui avait parlé d’interdire le Nutella?).  Par contre, on compte bien rendre le «profil nutritionnel» obligatoire, et surtout regarder de près les prétentions «santé»des produits en question.

    Bref, le débat continue de battre son plein, les amateurs de Nutella, à tort ou à raison, se sentant ici mis à l’index. À suivre.

    Lire les commentaires (96)  |  Commenter cet article






    Mardi 29 juin 2010 | Mise en ligne à 10h21 | Commenter Commentaires (20)

    Toy Story 3 et les gars

    Silvia Galipeau

    Grand débat (!) ces jours-ci entourant Toy Story 3 et les gars. Les grands garçons, les hommes, quoi. Paraît que certains (et j’en connais quelques-uns personnellement) ont versé une larme pendant le dessin animé destiné, rappelons-le, avant tout aux enfants (mais aussi drôlement aux parents).

    Que se passe-t-il avec Toy Story 3 et les gars, s’interroge ici un journaliste britannique.

    La question a été lancée d’abord par le magazine Entertainment Weekly, qui a «osé» aborder la question de front: ok, les gars, c’est correct de pleurer pendant Toy Story 3

    Spécialistes de tous genres ont été interrogés pour comprendre pourquoi ce film suscitait tant d’émotions. Et entre autres explications, outre le fait que les jouets mis en scène soient tous tirés directs de notre enfance (mais ceci explique sans doute cela), je retiens celle-ci: le film a su capturer, et ce avec beaucoup de doigté, l’essence du temps qui passe, la jeunesse et l’innocence qui s’envole. On veut la rattraper, on hésite, encore un peu s’il-vous-plait,  et puis finalement, on la laisse filer. Ainsi va la vie.

    Snif.

    Bon, les gars, c’est le temps de sortir vos vieux GI Joe!

    Et les filles, avez-vous gardé quelques Fraisinettes?

    Lire les commentaires (20)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2010
    L Ma Me J V S D
    « juin   août »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité