La mère blogue

La mère blogue - Auteur
  • Louise Leduc


    La Mère blogue s’adresse à tous ceux qui s'intéressent aux enfants et aux adolescents, et qui cherchent toujours le mode d'emploi. C'est le cas de La Mère blogue, qui se pose tous les jours plus de questions que la veille sur l'éducation de sa fille et qui s'emploiera donc à chercher quelques réponses avec vous.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 30 mars 2010 | Mise en ligne à 9h58 | Commenter Commentaires (22)

    Les «prisons» interdites des parcs de New York

    Isabelle Audet

    On apprend ici que la Ville de New York a récemment changé des structures de jeu dans quelques parcs parce qu’ils ressemblent à des prisons. Une maman citée par le New York Times a expliqué pourquoi elle a porté plainte. Ces structures, dit-elle, font la promotion de la prison.

    Oui oui, la promotion de la prison.

    Sous cette même logique, jouer aux cowboys prédispose les enfants à maltraiter les autochtones?

    Lancer des petites voitures du haut d’une pente prédispose à une future vie de chauffard?

    Chéri, range la boîte de déguisements! T’à coup que ça leur donnerait des idées.

    On ne peut pas gérer les inquiétudes des tous les parents, mais changer des structures de jeu sous la base de tels arguments, come on


    • Comment tu peux faire de la promotion de la prison?? je vois le jeune en revenant du parc, eille maman que je vais être grand je veux être en prison! lol Le jeune qui revien de l’école, Maman plus tard je veux être chasseur (ballon chasseur). Ou jveux être dans un sous-marin (tag sous-marine) lol.

      On devrait aussi retirer les lit prison des hopitaux quand a y être. Ces pas jolie a voir un enfant dans ces lit, mais au moins il risque pas de tomber du lit ou de sortir et infecter les autre enfants!

    • Ses enfants dormaient dans quoi quand ils étaient bébés? Et le petit parc à filet, ça va lui donner envie au petit de devenir poisson plus tard?

      Faut pas être twitt pour avoir des idées de même mais ça aide!

      Moi, ceux qui se plaignent pour des conneries, ils auraient un ticket qui ôterait l’envie aux autres imbéciles de faire pareil.

      Et la police les écoute ces nouilles-là… Hallucinant!

    • bah ça arrive aux États-Unis, il faut pas se surprendre de ce narcissisme maladif ou tout le monde est roi, ”get out of my yard”… C’est avenc un immence manque d’éducation et un faible côté critique qu’avance cette nation alors des plaintes stupides ils doient en avoir des tonnes… C’est surement un ou une américaine qui a poursuivi Mcdo parce qu’il ou elle s’est brûlé en buvant son café, ”come on” tout le monde sait qu’un café c’est chaud… si tu fais un procès pour ça ben moi je t’accuse d’être bête…

    • Interdisons aussi aux enfants de détruire les châteaux de sable. C’est une question de sécurité nationale, il faut prévenir le terrorisme!

    • Un parfait exemple d’un “hyper-parent” et des autorités sans aucun jugement comme le patrouilleur de Dollard-des-Ormeaux…

    • Une autre preuve que «les thérapies mentales foisonnent chez les peuples opulents.» (Cioran)

      Remarquez que chez nous aussi, on peut trouver assez de twits et d’idées à la con pour remplir plusieurs bureaux (et comptes en banque) de psys à la Dr. Phil.

      Triste! Triste!

    • Dites, avez-vous lu l’article? Ce dernier mentionne clairement que C’ÉTAIENT des prisons, avec une identification “PRISON”… Je suis d’accord que ça ne fait pas nécessairement la promotion de la prison, mais tout de même, qu’est-ce que ça faisait dans un parc pour enfants?

      Pour ma part, j’aimerais bien voir le jeu en cause. Question de savoir avant de juger…

    • Pour ma part, je ne rejetterais pas si radicalement l’intuition de cette dame. Évidemment si nous la voyons comme une dame patronnesse, une bigotte ou une mère sur-protectrice qui cherche les bibittes pour maintenir sa morale, c’est autre chose.

      Je vous laisse lire l’article « La prison, métaphore du monde qui vient » dans Courrier International…http://www.courrierinternational.com/article/2010/03/09/la-prison-metaphore-du-monde-qui-vient , article qui vous conduira peut-être à considérer un peu plus l’inquiétude de cette dame.
      Je pense aussi à l’un des articles de votre journal ce mation : Harcèlement à l’école: neuf ados accusés à la suite d’un suicide. C’est à croire que plusieurs enfants harcelés sont vraiment comme dans une prison pour choisir une fin aussi tragique pour se sortir des mains des harceleurs.

    • J’ai trouvé un site web où on montre deux photos du jeu en question. Un peu ridicule d’enlever le tout.

      http://cityroom.blogs.nytimes.com/2010/03/24/a-jail-for-children-stirs-a-ruckus-in-brooklyn/

    • @ lordcraft
      Même si c’était bien inscrit le mot prison, en quoi est-ce si alarmant? Ce ne sont que des jeux. Dans la tête d’un Enfant, ce n’est qu’un JEU!!! Combien de fois ai-je joué au policier et au prisonnier quand j’était enfant?! Ouff, trop souvent! Je suis pas devenu criminel pour ça, ni policier d’ailleurs! =)

      On change les jeux dans les parcs parce que ” heille, un enfant, c’est bien trop stupide pour comprendre que ce n’est pas bien d’être un criminel”.

      Définitivement, je commence à penser qu’être un enfant en 2010 n’est plus très commode… Plutôt triste!

    • L’article avec la photo d’origine ici : http://blackandbrownnews.com/front/568028906_story.php

    • Ça va dans le sens des hyper-parents et des hyper propriétaires de chien. Ces modules dans lequel les enfants adorent grimper ? On se demandait pourquoi les gars sont démotivés ? Peut-être que ceci est une raison. Peuvent plus grimper. Peuvent plus jouer aux bandits et aux policiers. Peuvent plus se tirailler. Peuvent plus jouer au hockey dans la rue. Peuvent plus crier. Je ne sais pas mais la vie devient de plus en plus insupportable, grâce à nous. En plus, les autorités s’inclinent. Je suis d’accord. Pour les enfants, c’est un jeu. On dirait que t’étais un monstre et que moi… Peut-être que les femmes ont de la difficulté à saisir l’essence des ti gars. Que les pères se lèvent, c’est urgent !!!!

    • @tarzile
      Je crois (avec la réserve que la distance avec New York nous impose) qu’ici, il n’est pas question de féminisme. D’hyper-parentalité, oui, mais de garçons brimés, moins. Les filles aussi jouent dans les structures de jeux. D’ailleurs, plusieurs femmes ici s’élèvent en défaveur de cette décision de la Ville de New York.
      Isabelle

    • Le problème souligné est que le jeu était situé dans un quartier où une forte partie de population est effectivement à risque de se retrouver un jour en prison. Lorsque presque toutes les familles ont un membre (ou connaissent quelqu’un) qui est en prison, l’enjeu n’est plus le même!

      On trouve que c’est ridicule, car pour nous, ce jeu n’a aucun lien avec la réalité vécue par nos enfants. Mais réagiriez-vous de la même facon, si vous connaissiez des jeunes du quartier dont le père est actuellement en prison? Le jeu n’encourage pas les jeunes à aller en prison plus tard, mais il reste que c’est peut-être trop près d’une dure réalité vécue par ces jeunes.

      De là à dire que c’est un jeu offensant (comme mentionné dans un des articles), il y a toutefois un grand pas!

    • lamereblogue, je parle d’une tendance, pas de l’anecdote new-yorkaise. Des exemples, je pourrais en citer à la pelle.

    • Je vis dans un quartier ben ben pépère. Quand les petites filles jouent au “carré” et arrivent au Ciel si elles sont bonnes, ça veut-tu dire que c’est une craque contre les gens qui se tiennent tranquilles?

      Se sentir offensé quand on aurait plutôt toutes les raisons du monde de se tenir à carreau, me semble que c’est de la pure indécence. Faut assumer ses actes. Si un proche était en prison, ce serait sa faute, pas la mienne ni celle du reste de la population.

      Les enfants jouent à faire semblant c’est bien connu: infirmières, docteurs, gars de la construction, pompier, police, soldat, cowboy, bandits, Batman, chanteuse, actrice, vendeuse, enseignante etc. Le monde des petits est plein de “faire semblant”. Si on n’a pas de prison dans le parc, on s’en fera une avec une boîte de carton ou quelques vieux pneus.

      Il y en a qui ont l’offense facile et… payante.

      J’ai voulu être maîtresse d’école, soeur ou infirmière: je ne suis aucun des trois. Par contre, mon imagination se porte bien.

      Et je suis un peu d’accord avec Tarzile: cessons de moumouniser les gars. Faut que ça dépense leur énergie ces petites créatures pleines de testostérone-là! Laissez-les se tirailler, se poussailler, régler leur différends à leur manière tant que personne n’est tué. Laissez-les grimper, courir, frapper une balle, donner des coups de pieds dans une cannette, expérimenter avec les outils de papa et se contruire des voitures boîte à savon. Laissez-les revenir crottés le soir, dire que les filles c’est ouache, cracher même si oui, c’est dégueu. Montrer-leur à faire le concours de celui qui pisse le plus loin. Et à écrire leur nom dans la neige…sans les mains! Ben oui, je fais cromagnon et alors?

      Pensez que vos fillettes vont être pognées avec des chums et des maris rose ben ben pâle plus tard. Si je suis plus adroite avec une scie circulaire qu’un gars, il n’a plus aucun charme pour moi! Un gars qui braille, ça m’énarve! Un gars plus poupoune que moi…passons!

    • Disons que, sauf votre respect, l’article sur Cyberpresse est plus que succinct et que poser un jugement à propos de la situation à partir d’un résumé d’article est plutôt facile.

      Je vous suggère à tous d’aller lire cet article : http://www.essence.com/lifestyle/parenting/jail_childrens_playground_angers_local_parents.php

      Il rappelle que le problème réside surtout dans le fait que cette « prison » pour enfant est UNIQUEMENTT dans Bedford-Stuyvesan, un quartier historiquement noir avec le plus haut taux d’emprisonnement par personne de tout l’état. Coïncidence?

      En fait, on normalise ici le fait d’aller en prison pour des enfants qui doivent déjà très tôt apprendre à vivre avec un proche en prison. Il n’y a rien de banal ici.

      Aussi, contrairement à ce qui est dit dans l’article, ce n’est pas uniquement une mère qui a porté plainte. Plusieurs groupes ont souligné l’impropriété d’un tel jeu.

      Finalement, je vous suggère aussi de lire cet article de Wikipédia qui explique le principe de CONDITIONNEMENT
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Conditionnement_classique

    • @rayoflight

      Oui c’est un JEU!!! comme vous dites… La réaction de la mère est démesurée, c’est évident: le jeu est là, pourquoi se plaindre d’une chose somme toute banale.

      Cela dit, j’essaie de comprendre la réflexion du créateur du jeu… et là, je n’y arrive pas. Je pense que la réflexion doit arriver avant, pas après la plainte. Comme le dit jadzia, dans certains endroits, il y a lieu de faire preuve d’un peu de jugement…

      Mais bon, il est installé? Madame, parlez à votre enfant, dites-lui que ce n’est qu’un jeu… mais n’allez pas vous plaindre, voyons!!!

    • @ loubia

      Merci de me faire la démonstration que je ne suis pas la seule à trouver mes gars bien drôles quand ils écrivent leur nom en faisant pipi dans la neige. Amen.

    • Regardez ce que le Ministere de la famille fait enlever comme jeux dans les CPE … linge de poupée … crayons de cires … petites autos … c’est rendu completement débille.

      ATTENTION AUSSI A CECI…
      http://www.cyberpresse.ca/vivre/famille/201003/26/01-4264557-mise-en-garde-contre-les-anciennes-figurines-little-people.php

      Je suis découragé par nos parents qui voient du danger partout , par nos ministres qui donne raison au parents de voir du danger partout, par nos villes qui changent les parc et les rendent plate, par nos commissions scolaire qui interdissent les ballons et les jeux dans les cours d’écoles.

      La vie est dangeureuse parait qu’on peut en mourir…….

    • Je comprends l’aspect culturel de la chose, mais à ce rythme-là, on va aussi devoir censurer le Monopoly dans certains quartiers !

    • Je trouve votre jugement un peu simpliste. Come on, n’est pas un argument. Juste le fait de sortir nos enfants de la dialectique bon vs méchant mérite une écoute. C’est peu etre plus révolutionaire que vous ne l’imaginez.

      Les petits imitent les grands. Si les adultes n’on rien d’autre a offrir comme stimuli que la prison, il ne faut pas s’étoner de voir les causes sociales progresser si lentement. L’idée n’est pas de tout proscrire, juste de proposer des concepts différents, plus progressifs. Quelques chose qui par exemple stimule l’imagination plutot que les themes récurants de la confrontation que l’on voit partout et toujours, la guerre, le combat.

      Cette femme a une sensibilité particuliere. Heureusement il y a encore des gens comme ca qui s’indigne de la barbarie ordinnaire que plus personne ne voit. Chapeau madame et bravo a la municipalitée de NY qui semble avoir compris. Reste encore a convaincre quelques conservateurs pour qui tout changement semble toujours etre un insulte a l’intelligence.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2013
    L Ma Me J V S D
    « fév   oct »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité