La mère blogue

La mère blogue - Auteur
  • Louise Leduc


    La Mère blogue s’adresse à tous ceux qui s'intéressent aux enfants et aux adolescents, et qui cherchent toujours le mode d'emploi. C'est le cas de La Mère blogue, qui se pose tous les jours plus de questions que la veille sur l'éducation de sa fille et qui s'emploiera donc à chercher quelques réponses avec vous.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 8 février 2010 | Mise en ligne à 10h11 | Commenter Commentaires (38)

    50 choses dangereuses à faire avec votre enfant

    Isabelle Audet

    Lécher une pile 9V. Mettre des CD au micro-ondes. Conduire une voiture assis sur les genoux d’un adulte. Jeter des choses d’un véhicule en mouvement. Grimper dans un arbre.

    Voilà le genre d’activités que suggèrent les auteurs du livre Fifty Dangerous Things (You Should Let Your Children Do), Gever Tulley et Julie Spiegler.

    Dans le courant anti hyperparent, il fallait s’attendre à voir ce type de livre connaître un franc succès. En Grande-Bretagne, il est en constante réimpression. N’empêche. Au départ, les maisons d’édition à qui les auteurs ont présenté leur travail se sont tout de même montrées frileuses. Et si on se faisait poursuivre? L’Alfa Mummy en parle ici.

    Au contraire, soutiennent les auteurs, il faut que notre société permette aux enfants de prendre ces petits risques pour qu’ils en viennent à anticiper le vrai danger. Il n’est pas question de laisser les enfants faire ces expériences seuls, tempèrent-ils. Ce qu’il faut, c’est que les parents sortent de leur zone de confort et accompagnent les enfants dans ces “expériences”.

    Bien pensé. Pourquoi pas? Je sais pas pour les CD au micro-ondes, dans MON micro-ondes (surtout que d’entrée de jeu, les auteurs et la maison d’édition se déchargent de toute responsabilité), mais grimper dans un arbre, manier de vrais outils et se construire un igloo, voire un tunnel dans la neige… pourquoi pas? Si on n’est pas loin?

    D’autres idées dangereuses à ajouter?


    • Une barre de savon Ivory au micro-ondes…. joli!
      La bonne vieille expérience des Mentos dans le Coke diet…
      Fabriquer une fusée avec du bicarbonate et du vinaigre.
      Les pétards à mèche: un classique!
      Une version carton du piège à pouces chinois avec l’explication qu’un vrai piège serait fait de lames de rasoirs.
      Des films d’horreur 15 minutes avant le dodo (pas à 4 ans quand même!)

      N’importe quoi qui vaille un genou éraflé, une bosse sur le front, une coupure aux mains qui fasse office de trophée, une brûlure légère, des vêtements sales et parfois déchirés. ET UN IMMENSE SOURIRE de la part du petit.

    • J’allais souvent au camp de mon père quand j’étais jeune. Le camp était isolé et nous allions faire des pistes dans le bois pour la marche et la raquette l’hiver. Mon père m’a donc appris à conduire au cas où il y aurait un accident et qu’il serait impossible pour lui d’aller chercher de l’aide.
      Mes fils ont passé une semaine cet été au camp avec mon frère. Mon plus vieux a donc appris à conduire le camion pour les mêmes raisons. Il est très fier de lui et se sent plus responsable.

    • se lancer dans la neige à partir du toit du chalet ou de la remise.

      faire du crazy-carpet sur la glace vive.

      faire du vélo à deux sur le même vélo (un sur le siege l’autre pédale!)

    • @loubia
      La barre d’Ivory au micro-ondes, c’est un succès chez nous! En prime, l’heure du bain est plus facile!

    • “Gosser” une branche avec un canif.

      La fierté qu’ils ont de nous montrer qu’ils ne se sont pas coupés, amputés de doits ou crevé un oeil comme dans les meilleurs légendes urbaines dont nous les avons souvent affligés…çà n’a pas de prix!!!

    • Protester les politiques des mondialistes?

      Police brutality in Pittsburgh at a counter recruitment Woman lying on the ground getting tasered at peaceful Antiwar Demonstration Older lady is bitten by a police dog then arrested, 2 small children pepper sprayed
      http://www.youtube.com/watch?v=vsakRLir51E&feature=PlayList&p=8EB371D5D1485FF8&playnext=1&playnext_from=PL&index=71

    • Jouer dans le feu de camp avec une branche, la mettre en feu et faire des arabesques!

    • Grimper aux arbres, ça va. Je comprends le thrill et je ne suis pas contre l’idée. Se lancer dans la neige à partir du toit du cabanon… qui ne l’a pas déjà fait? Mais des cds dans le micro-onde? Vraiment? Lécher des batteries???

      La question que je me pose en lisant ceci est la suivante : est-ce que c’est vraiment nécessaire que les parents accompagnent leurs enfants dans ces niaiseries?

      Être pas loin, ça va de soi.

      Donner du lousse pour les laisser expérimenter à leur façon, je suis pour.

      Mais est-ce que c’est vraiment nécessaire ou souhaitable qu’un parent dise à son enfant : « Viens champion. On va mettre des cds au micro-onde voir ce que ça fait! »????

      Je suis peut-être vieux jeu, mais quand j’étais petite, on faisait nos conneries de nous-même et quand on dépassait la limite de l’acceptable on se faisait chicaner par un parent responsable dont le rôle était justement de nous mettre des limites. Certaines choses anodines, comme grimper aux arbres, passaient assez bien simplement avec un « arrange-toi pas pour te casser le cou », ou « Maudite bonne idée, ça! T’aurais fait quoi si… », alors que d’autres nous valaient une punition bien méritée.

      Pas besoin de montrer aux enfants à faire des affaires débiles. Leur simple curiosité s’en chargera si on ne la pas trop étouffée…

      D’après-moi, mon rôle en tant que parent est de faire une certaine “gestion des risques” et d’assurer la sécurité de mon enfant (et celle de mes biens!).

      En finissant… une simple observation personnelle. Enfant, mon conjoint était le pire des casses-cou. Toujours de bonnes idées et plusieurs fractures et cicatrices pour en témoigner. Adulte, il fait encore des sports un peu dangereux (comme du kayak en eau vive, par exemple) et reviens régulièrement à la maison avec quelques blessures mineures. De mon côté, j’ai toujours été un peu plus prudente, un peu plus moumoune. Devinez lequel de nous deux est hyper-protecteur envers notre fille de presque deux ans??? Papa. Évidement. À l’écouter, on tapisserait la cour et la maison de buble-wrap…!!! Quelqu’un peu m’expliquer ce phénomène?

    • La chose la plus dangereuse qu’un parent puisse faire avec son enfant est de le sur-protéger.

      En deuxième lieu, ne pas lui apprendre à respecter l’autorité parentale, si elle est bien gérée, on s’entend.

      Bon, il faut les laisser faire leurs expériences, la curiosité intellectuelle de chaque enfant est unique et le porteront vers les expériences qui leur en apprendront le plus.

      Quand les miens étaient jeunes, tant qu’ils faisaient des choses limites, je fermais la gueule, j’ouvrais les yeux et les oreilles. Quand ils faisaient des choses réellement dangereuses, je captais leur attention, expliquais les dangers et les tournais vers un autre projet. Si la chose pouvait leur causer souffrance physique sans danger réel de blessure grave, je les prévenais qu’ils pouvaient se faire mal, sans plus d’insistance, par contre, il ne fallait pas qu’ils viennent chercher réconfort s’ils se prenaient à leur propre piège. Les fois suivantes, quand je leur disais qu’ils risquaient de se faire mal, ils changeaient de projet facilement.

      Quand ils ont eu l’âge de faire des projets impliquant une meilleure dextérité, nous avons fait des lots de projets, avec de vrais outils, en apprenant à les manipuler de façon sécuritaire, cent fois mieux que les outils jouets, qui se sont prouvés souvent plus dangereux que les vrais outils et en plus, une source de frustration…

    • @weeza

      Il parait que les enfants qui n’ont pas eu des parents sévères sont très sévères avec leurs enfants. Au contraire ceux qui en ont eu, sont plutôt permissifs…

      Peut-être que ça s’applique aussi aux casse-cous… :-)

      Dans mon cas, qui étais casse-cou, je n’ai pas eu à protéger ma fille dans le buble-wrap, elle l’a fait naturellement car elle est aussi peureuse que moi j’étais casse-cou. Quelqu’un m’explique celle-là?

    • Hmmm. Oser sortir dehors avec des bobettes sales. Si on se casse la noix ou bien si on s’empale sur une branche et que ça nous conduit à l’hopital, notre mère va passer pour une malpropre!!!!

      Jouer aux cowboys et aux indiens avec de fausses armes. Quelle expression de violence ! Il aurait fallu se battre avec des baguettes magiques roses et s’insulter en se menaçant de câlins….

      Jouer au bord de l’eau….On va sûrement y tomber exactement où le plus gros trou du lac va nous entraîner.

      Jouer sur le terrain d’en avant de la maison. C’est sûr qu.on va se faire enlever, des fous y’en a partout!!!

      Jouer à autre chose que pong comme jeux vidéo. Tout le reste va assurément nous entraîner dans un cercle de violence qui nous transformera en tueur en série.

      C’est-tu assez extrême à votre goût ?

      Non il y a plus.

      Avoir peur d’avoir peur.

    • Faire du vélo sans ti-casse… ouuuh! :P

    • J’ai envie de dire Faire du vélo sans casque. C’est peut-être moi qui écrit dangereusement. C’est une blaaague.

      Allumer une bougie tout seul, incluant faire craquer l’allumette, quand on a cinq ans, c’est hot.

    • @ Weeza
      Moi aussi je crois qu’il faut pas pousser trop loin. On pourrait peut-être leur donner des idées qu’ils auraient pas eu autrement…
      Et chez nous aussi c’est papa qui est le plus protecteur…

      Disons pour une mise en situation que lorsque l’enfant est tenté par un objet que l’on considère dangereux, l’interdiction totale fera simplement qu’il se dirigera directement sur cet objet aussitôt votre dos tourné. Ca je le sens dans mes trippes parfois, alors je sens que je suis mieux d’initier mon enfant à l’objet en question, dans un environnement contrôlé par un adulte.

      Mais faire placer des cd dans le micro-onde est complètement ridicule. L’enfant se demandera ensuite (quand vous ne regarderai pas) qu’arrive-t-il si il place l’objet X ou Y dans le micro-onde? L’expérimentation ne s’arrête pas au premier essais, mais quand le feu prend dans la maison…

      Mais il est vrai qu’on surprotège partout. Il faut lâcher la bride un peu, mais c’est pas facile.

    • Laisser les enfants écouter Loft Story.

    • Je me rappelle combien j’ai dû insister auprès de ma mère pour qu’elle accepte que j’allume une allumette, sous supervision, à 9 ans!

      Cependant, lécher une pile? Les liquides qui suintent des vieilles piles (surtout les cheaps de dollarama) sont tellement cancérigènes et toxiques, aussi bien leur faire lécher le fond d’une bouteille de dissolvant!

      Il devrait y avoir un milieu entre la surprotection et le laisser-aller. Faire “poffer” des savons au micro-onde ce n’est pas dangereux mais certaines fusées artisanales peuvent provoquer des brûlures et des blessures, tout dépend des substances utilisées et de l’aspect “explosif”…

    • Combien de temps le savon au micro-onde ? J’ai bien envie d’essayer ça !

    • @ m.david

      Là c’est trop! Vous exagérez. Aussi bien les laisser jouer avec une arme à feu charger un coup parti! Dans les deux cas, des plans pour se faire sauter la cervelle!

    • L’essentiel est que nos enfants soient bien éduqués. Moi et mon chum sommes de bonnes personnes et on prêche par l’exemple. Ils ne doivent pas suivre l’exemple de nos MODÈLES dont nos politiciens, car ils deviendraient vite corrompus, menteurs et profiteurs. Ciel, on y veille et ca n’arrivera jamais.

    • Une autre chose qui me trotte dans la tête: il y a une grande différence, selon moi, à montrer à un enfant à faire correctement une chose utile et raisonnable, même (et surtout) s’il y a un risque de blessure, et encourager un enfant à faire des expériences bizarres et dangereuses dans le simple but “d’expérimenter”.

      Se servir d’un couteau coupant (pour couper des légumes), d’une hache (pour faire du petit bois d’allumage), conduire un véhicule (dans les limites du raisonnable), allumer un feu (dans un endroit approprié, ça va de soit), etc. sont toutes des choses utiles, font partie de l’apprentissage de l’autonomie et devraient être enseignées par un parent.

      Les cds dans le micro-ondes… je ne vois juste pas le but! À part peut-être d’avoir l’air cool comme parent?

    • @weeza, moi non plus les cds dans le micro-ondes je ne vois pas le rapport mais souvenez-vous que quand on est jeune, tout est logique ou s’explique…
      L’année dernière, en faisant ma marche rapide du samedi je vois ma gang de gars qui glisse au parc comme à l’habitude. Pas dans la glissade avec des jumps qu’ils se sont faits, non non où les escaliers. Le coeur me fait 3 tours et je vais les voir pour dire que c’est pas mal assez dangeureux. Tous, ils avaient une explications assez claire du pourquoi ils glissaient à cet endroit. C’était des olympiques extrêmes et ce trajet faisait partie des épreuves qu’ils s’étaient inventées. Eux, ils n’avaient pas vu qu’ils pouvaient s’arracher la tête ou le cou. Pas besoin de montrer aux enfants à être téméraires, ils l’apprennent assez rapidement.
      Nous, quand on était jeune c’était la cachette sur les toits des maisons. Mes parents habitaient une rue de bungalow assez bas et avec la neige, on pouvait facilement monter sur les toits. Des après-midi de plaisir et… quelques épaules disloqués…

    • Je ne connaissais pas le savon dans le micro-ondes, mais j’ai déjà essayé le cd (à 30 ans, avant de le montrer aux enfants!! hé oui c’est drôle et ça fait des motifs sur le cd) lécher une pile 9V? à tous ceux qui ne l’ont jamais essayé, ça chatouille la langue et c’est drôle quand on a moins de 10 ans! Oui, il y a toujours le risque de donner des idées à l’enfant qu’il n’aurait pas eues autrement, mais si le CD dans le micro-ondes peut avoir cet effet, la barre de savon également…
      Mes plus beaux souvenirs de jeunesse, c’est quand mes parents nous ont montré à faire sauter des bouchons de liège avec un mélange de vinaigre et de petite vache! On aurait pu se faire mal avec ces bouchons qui fusaient à toute vitesse, mais si mes parents s’étaient arrêtés à chaque fois qu’il y avait un risque, on n’aurait jamais rien fait et beaucoup moins appris… Je ne dis pas de les laisser faire n’importe quoi, mais parfois un peu moins de surprotection ferait certainement des individus plus autonomes et proactifs plus tard!

    • S’il y a un truc que je rêve de faire avec mes deux fils quand ils vont avoir l’âge, c’est de traverser le Lac Lauzon à la nage dans el Parc National du mont Tremblant et de les encourager à sauter de la grosse roche qui s’y trouve (environ 15 pieds de haut)

    • faire des acrobaties sur un module dans sa cours ou au parc!

    • @ m.david

      Nous on faisait que s’amuser; vous, il fallait encore que vous exagériez.

    • Dans mon cas, juste regarder aller ma fille de 16 mois est assez pour me donner des palpitations! Une vrai casse-cou! (elle fait même peur aux éducatrices du CPE). Je n’aurai pas besoin de lui montrer grand choses!

    • @mamanpleintemps
      Le savon Ivory dans le micro-ondes (dans ce cas, il faut absolument le faire avec du Ivory), ce n’est pas bien dangereux, mais c’est rigolo pour les petits. Voici un lien qui mène vers la marche à suivre… Bon bain!
      http://www.petitmonde.com/Doc/Fiche/Le_secret_de_l_ile_flottante_Ivory

      Isabelle

    • Après nos séances de “sacrage-défoulage”, qui ont contribué à mon excellente réputation sur ce blog…, j’emmène les enfants faire une promenade en auto. Je choisis un chemin de campagne archi-tranquille, où il y a une auto qui passe toutes les 10 minutes. Je ralentis, les gars détachent leur ceinture de sécurité, on ouvre le toit ouvrant, et ils se mettent debout dans l’auto, les bras dans les airs, et je roule, et ils crient comme des perdus, et dès qu’on voit une auto au loin, ils entrent en vitesse et on fait semblant d’être une famille normale…

      Y’a un copain, parfois. C’est notre secret. Top secret. Sinon, je suis faite…

      Je me souviens aussi de la fois où mon fils de 4 ans a voulu apporter son fusil à l’eau à la garderie, pour faire paw paw… Son éducatrice est devenue blanche, et a dit “ah! je comprends! c’est un fusil à envoyer des bisous aux amis!”.

      Zyeux au ciel et soupir.

    • @Vivianep

      Et vos enfants auraient du répondre:

      “Non, c’est une vague réplique d’une arme à feu, qui, en temps normal, sert à tuer ou neutraliser des gens. Mais dans ce cas-ci, il ne tire que de l’eau, donc pas de panique.”

      …juste pour voir sa réaction :D

    • @ à tous les sceptique du CD au Micro-Onde…

      Vous vous rappelez des CD de AOL qu’on recevait par la poste… Je les avait mis au micro-onde (1 à la fois avec un verre d’eau pour 10 seconde pas plus) C’est très beau à voir et le micro-onde fonctionne toujours.

    • @Vivianep,

      Ah c’est vous ue j’ai vu !!!!

      hihihi.

      Tout est permis en fait, tant qu’il n’y a pas d’accident mais quand il y en a des graves on a le restant de ses jours pour se remémorer combien c’était le fun ce jour là…

    • Côté expériences chimiques, le truc le plus “wild” que j’ai fait était de mêler du bicarbonate de soude à du vinaigre, et mes copines et moi nous sommes fait des peurs !

      Je suis mère poule, je ne changerai pas, je m’assume. Et il y a bien des choses “sérieuses” que j’ai faites et que j’espère que mes enfants ne feront pas :

      - Monter en voiture avec un copain d’un copain, drogué à je ne sais pas quoi, et ne pas pouvoir dire non car pas d’autres moyens de transport (tout en priant pour qu’un policier l’arrête)
      - Courser sur la rue Sherbrooke à 2 heures du matin avec une amie italienne au pied pesant, l’inconscience complète et aux tendances suicidaires avérées
      - Traverser le lac Monroe à la nage toute seule (clin d’oeil à menoplz)
      - Laisser des copains de copains servir des drinks en ne sachant absolument pas ce qu’ils mettent dedans
      - Faire des backflips sans surveillance dans une piscine en Floride et m’érafler la tête et une partie du dos sur le tremplin

      Pour le reste je suis plutôt d’accord avec m.david !

    • Faites-nous part de votre opinion.

    • @lamereblogue

      Merci! Pas de bain ce soir – on vit dangereusement, avec des p’tits sales une fois de temps en temps ;) Mais, on l’essaie demain soir, c’est sûr!

    • @stephanie2009
      Ben voyons, on a tous fait ca toucher une baterie 9v. de notre langue. On parle pas de la sucer a longueur de journée toute l’enfance. Après avoir touché du bout de la langue et ri deux ou trois fois on passe a autre chose.

      @frankididoudelidou
      Ouin, les américains le font, laisser les enfants avec des armes a feu et on voit ce que ca donne.

      @evid
      Pour les CDs dans le micro-onde, je vous crois que c’est pas dangereux. Mais si on montre aux enfants a expérimenter, c’est ce qu’ils vont faire. Ils essaieront d’y mettre tous ce qu’il leur passe sous la main. Le micro-onde fait partie des objects dangereux de la maison pour moi.

      ——

      Quand j’étais petit j’étais très curieux, et il m’arrivais de démenteler des vieux appareils électrique pour voir comment c’est fait à l’intérieur. Une fois j’ai eu la mauvaise idée de rebrancher le rasoir électrique que je venais d’ouvrir et quelque peu tripoté. Disons que le fil a fondu.
      Ce que je retiens de toutes les discussions ici, c’est d’être le plus possible présent lors de leur expérimentation en les encadrant.

    • @Mamanpleintemps: ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas la seule à ne pas laver ses enfants tous les soirs. Franchement? je trouve ça excessif et inutile…

      @gofrankiego: Vous avez raison. Mais ce que je fais est sécuritaire et amusant. Leur corps est dans l’auto du nombril aux jambes. Ne sort du toit que leur torse et leurs bras. Et je roule pas vite: je fais de petites accélérations pour leur donner du “feeling”, et c’est tout. Je crois qu’au final, il y a plus de risques à ne jamais les laisser prendre des risques, qu’il y en a à les laisser en prendre de raisonnables. Nous vivons à la campagne, et je ne compte plus les égratignures, éraflures, bleus et bosses qu’ils ont ramené de leurs merveilleuses aventures. Si le seul risque est qu’ils se fassent mal, je laisse aller. Si le risque est plus grand, je les arrête.

      Mais quelle enfance!! Je les envie.

    • vivianep,

      Je suis d’accord avec toi, je crois (j’extrapole pomal) que beaucoup de nos ados aujourd’hui sont si téméraire a cause de la surprotection des parent de cette génération. Moi j’ai fait des connerie jeune, je démontais de ta de truc electrique ou pas. J,ai un kit de chimi je m’était fait un bruleur maison, je fesait tout sauter dans mon kit, je fesais des fusé avec un bobine de film etc.. etc.. moi et mon cousin on se fesait du fun en masse. J’ai pas eu besoin de faire de crise d’adolescense a monter sur des top de char et risquer ma vie. J’ai triper en masse! Je crois que si tu passes ton temp a protégé un enfant et qu’il ne se fait jamais mal, il ne peut comprendre les blessure et comprendre ce que ca peut laisser comme marque a long terme.. et je dirait même comprendre les limites du corps.

      Tout cela me rappel de bon temps dans mon enfance!!

    • Pourquoi pas un programme sport étude en pré-maternelle? On pourrait appeler ça L’Académie de l’éveil à Jackasserie…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2010
    L Ma Me J V S D
    « juin   août »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité