La mère blogue

La mère blogue - Auteur
  • Louise Leduc


    La Mère blogue s’adresse à tous ceux qui s'intéressent aux enfants et aux adolescents, et qui cherchent toujours le mode d'emploi. C'est le cas de La Mère blogue, qui se pose tous les jours plus de questions que la veille sur l'éducation de sa fille et qui s'emploiera donc à chercher quelques réponses avec vous.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 5 janvier 2010 | Mise en ligne à 11h34 | Commenter Commentaires (25)

    Le sexe ou les lunchs?

    Isabelle Audet

    Ouch. C’est de la fiction, mais le personnage de Maude dans la télésérie C.A, à Radio-Canada a secoué Sarah comme un prunier, hier soir. Oulala…

    Nouvelle maman, Sarah se laisse un peu aller. Plus question de bikini au poil ni de manucure: «Des parents, ça s’aime différemment», se justifie-t-elle auprès de son amie.

    Hugo Dumas nous avait prévenus, mais voilà, la réplique de Maude a eu un effet boeuf: «J’aimerais tellement ça être d’accord avec toi, répond-elle. En ce qui me concerne, l’homme peut juste aimer de deux façons: la façon femme, qui implique du sexe, et la façon mère, ce qui implique de l’affection. Puis s’il t’aime comme mère, il va finir par en aimer une autre comme femme.»

    Puis, elle résume: «Femme ou mère? Tu suces ou tu fais des lunchs? T’es laquelle des deux?»

    On peut voir la scène plutôt amusante (quoi qu’assez réductrice) ici, à 12:39.

    Fiction, je disais. Mais ouch quand même.


    • Le père de famille qui sort les vidanges et qui passe la tondeuse… ou l’éphèbe rasé intégral avec des pectoraux sensuels comme dans la pub de Calvin Klein? Le gars ordinaire qui conduit une grosse Caravan familiale avec des sièges de bébé sur deux rangées… ou le mystérieux tatoué à casquette qui conduit une Honda sport modifiée avec un aileron chromé et des néons?

    • Et on ne peut pas avoir les deux, se faire aimer comme femme et comme mère des enfants?

      Pfft. C’est tellement limité…

      ;-)

    • Bien sûr qu’on peut avoir les deux, mais peut-être pas le même soir!
      Ève

    • On peut aussi joindre l’utile à l’agréable.
      Suffit que la maman mange le lunch du papa pendant que celui-ci prépare les lunchs…
      Ou vice versa.

    • C’est drôle j’disais justement à un de mes chums dernièrement de se rapprocher plus de sa vieille mère avant qu’elle ne parte car une mère ne se remplace pas.

      Pour un gars perdre son père est aussi triste que perdre sa mère mais l’amitié entre gars peut pallier en partie à la perte du père. Mais ta mère ne peut être remplacée par personne et si tu crois que ta partenaire peut le faire…..alors ça va mal…L’idéal alors serait d’avoir deux femmes…-)))

    • l’homme autant que la femme doit jouer son role au moment venu, cad, si t’es pour baiser, bien agi pas comme maman ou papa.

    • Je pense que ça met le doigt sur un bobo que plusieures ne réalisent pas qu’elles ont. Y’a moyen d’être mère et d’être femme en même temps, malheureusement je pense qu’il y en a beaucoup qu’ils ont oublié que pour faire un enfant, y’avait deux personnes…. et cette deuxième personne, elle ne compte plus pour certaines… c’est triste! Moi je vote pour qu’on soit les deux à la fois! … Mais peut-être pas pas le même soir, comme c’est très bien dit par Ève :-)

    • Moi j’ai préféré ses excuses quand elle dit que ce n’est pas de sa faute si elle prend du poids… Non mais!!! Commence par faire du sport pis on en reparlera!! Pis personne l’oblige à finir toutes les assiettes!!!

    • Ah! Tout ça me fait penser au début de la bande annonce du film “Date Night” qui va sortir cette année :-)

      http://www.youtube.com/watch?v=aspBKFz2dBI

    • Je vais bientot devenir mere, et j’ai dit a mon chum de me tuer sans me demander mon avis si je devenais comme ce personnage. Il veut bien :)

    • Je pense que Sarah fait l’erreur que BEAUCOUP de nouvelles mamans font! Je pense que l’image qu’elle a protéger est très proche de la réalité! Les mamans ont beaucoup de pression et s’en font pour des choses ridicules les premières fois! Nous devons être parfaite! être aimante, sans trop gâté, avoir la maison HYPER propre sans négliger les enfants, faire de bon repas santé… mais sans passé pour des folles granos-controlante… faudrait jamais être fatigué/émotive/impatiente et en plus il faudrait être toujours bien mise… mais pas trop… parce que trop ça voudrait dire qu’on a trop de temps à perdre… si ont a du temps pour se poupouner ont néglige certainement autre chose!

      Sommes nous des fois gagnante? (lol)

      Je regardais Sarah aller hier et comme j’ai dit toutes les nouvelles mamans s’y sont reconnues j’en suis certaine! Nous sommes bombardé d’info et de livre sur comment élever nos enfants et ont a peur de suivre notre instinct! Juste ESSAYER de remplir le guide de la parfaite maman c’est épuisant!!!!! lol

      J’ai moi aussi fait l’erreur quand je suis devenue mère… je n’étais qu’une mère trop concentrer à essayer d’être une mère parfaite que effectivement j’ai oublié d’être aussi moi!

      J’ai bien aimé quand Sara a dit qu’à la fin de sa journée après avoir pensé à tout pour tout le monde elle avait juste envie de s’écraser et de ne rien faire! Ben oui c’est un choix qu’elle fait… que nous faisons toutes! Mais rendu là l’heure qui me reste juste pour moi j’ai pas toujours envie de la passer à me faire suer!

      Alors voilà en réponse aux autres qui me précédaient!

      Pour répondre à la question initiale!

      Je pense qu’ont peut être les deux à nos heures…

    • Et pourquoi pas des photos *cochonnes* de soi dans la boite à lunch du conjoint?

      Par contre, on a pas intérêt à se tromper de boite à lunch si on veut pas traumatiser nos petits chérubins pour la vie…ÔÔ…

    • Les fées ont soif

      La pièce de théâtre «Les fées ont soif» présente une vierge, une mère et une prostituée qui se rebellent contre les étiquettes et se fondent en une seule femme. http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/pages/evenements/2855.html

      Et ça se passait en… 1978. Quelle évolution!

    • Comme vision binaire de l’homme, difficile de faire mieux…

    • @hdufort Moi, c’est le père de famille que je choisie. Je ne fait pas partie des filles qui choisissent l’autre pour ensuite se pleindre qu’il est centré sur lui-même.

      @Miss_maman : Bravo! Très bien dit!

      Il faut trouver l’équilibre qui NOUS convient. Et non celui qu’on se fait dire que nous devrions avoir. C.A. montre aussi que si un couple ne va pas bien, c’est surement pas un bébé qui va tout arranger. Au contraire.

      Ca parrait que c’est un homme qui est l’auteur (et que c’est le mari de la magnifique Véro). Parceque à mes yeux (de fille et maman) Sarah est encore très belle. Elle a l’air d’une fille NORMALE. Est-ce que cartains hommes sont aussi capricieux par rapport au “look” de leur conjointe que certaines peuvent l’être envers le comportement de leurs hommes?

    • heu.. mon épouse et mère de mes deux enfants , est toujours aussi sexy. J’ai toujours envie d’elle et de la baiser comme un dieu…
      N’importe quoi comme théorie…

    • C’est drôle… quelques mois avant de devenir papa, mon chum c’est fait dire par un de ses meilleurs amis qui avait déjà deux enfants: “si tu veux continuer à avoir une vie sexuelle, mon homme, commence à faire la vaisselle et fait ta part de ménage sans qu’elle n’ait à te le demander. Les mots doux qu’elle va vouloir entendre, c’est “va te reposer… je m’occupe du souper!”".

      Le pire, c’est qu’il n’avait pas tout à fait tort… La fatigue étant l’ennemi #1 de notre vie sexuelle, c’est clair qu’en contribuant à la diminution de la fatigue de la mère, l’homme augmente ces chances! En autant qu’il s’arrange pour avoir encore lui-même un peu d’énergie!

      Cela dit, encore faut-il considérer la femme qu’on était avant et celle qu’on est devenue. Si mon chum m’avait choisi parce qu’il aime les femmes manicurée, impecablement coiffée et minutieusement maquillée, il serait bien déçu de se retrouver avec moi aujourd’hui… Mais je n’ai jamais été cette femme, alors je sais qu’il ne m’aime pas pour mes ongles!

      Et oui, quitte à passer pour naïve, je pense que le fait de devenir parent mène la plupart des couples à un degré différent d’intimité…

      Une amie m’a passé, quand j’étais enceinte la première fois, le livre “After the Baby: Making Sense of Marriage After Childbirth”. Un des livres les plus déprimants que j’ai lu pendant ma grossesse. Je ne l’ai d’ailleurs par terminé… j’ai arrêté au chapitre qui abordait le divorce! L’art de se mettre de la pression en imaginant le pire avant même que bébé soit au monde!

    • Mais c’est désolant! Sincèrement, je ne pensais pas avoir à négocier avec des idées rétrogrades comme celles-ci passé mes 40 ans. On a dénoncé ça dans les années 70 puis dans les années 80 puis en 90 et on recommence!!!

      C’est évident que le passage de femme à mère est une étape immensément importante et tellement envahissante pour la femme qu’il n’y a pas de place pour un homme le temps qu’on s’habitue à cette nouvelle personne que nous sommes devenues. J’ai passé des semaines à manquer d’air en pensant à ce qui pourrait arriver à mon chérubin si je n’étais pas la mère parfaite. (j’en ai quatre chérubins, en passant)

      Puis, un jour, on se regarde et on voit que tout est intégré. La femme, la mère et tout le pataclan. On se retourne et on regarde notre homme d’un autre oeil. Moi, je suis retombée amoureuse de mon amoureux.. et on s’aime mieux qu’on ne s’est jamais aimés (malgré les 10 livres en trop, les vergetures, etc).

      Arrêtons de se compartimenter. L’être humain est une myriade de subtilités, de couleurs, d’émotions. Abolissons les tiroirs, boîtes et autres modules réducteurs qui ne servent qu’à nous complexer. Nous sommes des êtres humains d’abord et avant tout et rien de rien ne pourra jamais expliquer notre compléxité.

    • On parle ici d’une FICTION.

      Alors on se calme les nerfs sur les idées rétrogrades et on accepte ce qu’est la télé svp : une ramassis de clichés grossis afin de faire flasher rapidement les spectateurs sur ce qui est dit.

      Si tous les gens étaient équilibrés, ils accorderaient une attention convenable à tous les aspects de leur vie, tout simplement. Le problème est que des gens équilibrés, ça n’existe presque pas alors tout le monde fait “son gros possible dans vie”. Ça donne ce que ça donne !

    • Les femmes de la génération de ma mère ont fréquemment été des mères de remplacement pour leur mari. Elles ont fait leur ménage, les ont nourri, on lavé leurs vêtements, ont toujours passé derrière eux pour ramasser leurs traîneries, fermer armoires et tiroirs ou même pour tirer la chasse d’eau! Elles considéraient que c’était là leur rôle et qu’elles seraient aimées de cette façon.

      Elles ont finit par ne plus être perçues comme des femmes, puisqu’il n’y avait pas de distinction entre leur façon d’être avec leur mari et leur façon d’être avec leurs enfants (des enfants trop gâtés mettons). Elle n’ont souvent aucune espèce de reconnaissance de la part de leur mari et parfois même des enfants pour tout ce qu’elles accomplissaient. Encore heureux lorsqu’elles n’ont pas été trompées.

      Ça ne sert à rien de gaspiller sa vie à être une fée qui règle tout les problèmes domestiques et qui satisfait les besoins de tout le monde avant les siens. En habituant toute la famille à n’avoir jamais à lever le petit doigt, on obtient seulement une plus grande intolérance envers la moindre imperfection qui devient subitement plus visibles que toutes ces choses qu’on ne remarque plus.

      Même quand tout est parfait dans la maison, il reste le corps, ce corps qui n’aurait jamais dû engraisser, s’ammollir, se faner. Ce corps qui se “devait”de demeurer désirable.

    • C’est drôle, j’ai pas d’enfants et pourtant, je me pose la même question, à laquelle la réponse est plus souvent qu’autrement : le sexe!!!

      Que voulez-vous, j’aime les abus. Le cul le soir, un bon resto le midi le lendemain!

    • Moi je dirais les lunchs, mais après le sexe. C’est encore meilleur…

    • Je suis étonnée qu’encore aujourd’hui des femmes doivent encore dire à certains hommes de “les aider” dans le ménage… Me semble qu’aujourd’hui “on s’aide” parce que les tâches ménagères ça se partage comme le reste…

    • En passant, c’est le rôle du père de finir toutes les assiettes! =)

    • L’émission portait beaucoup sur le laisser-aller des mères suite à la naissance des enfants. Cependant, je dois dire que je connais aussi énormément d’homme qui ont facilement pris une vingtaine de livres depuis qu’ils sont en couples.
      Il semble qu’eux aussi se laisse aller.

      Ils se peut donc AUSSI qu’une femme en vienne à voir son chum comme le simple père de ses enfants et que celui-ci soit moins attirant qu’au départ et qu’elle ne le désire plus. Ne mettez pas toujours la baisse de désir sur la faute des enfants et de la mère.

      Messieurs, attention, vous n’êtes pas à l’abri, ne l’oubliez pas!! Continuer de faire attention à vous, même si vous êtes en couple.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    L Ma Me J V S D
    « mar    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité