La mère blogue

La mère blogue - Auteur
  • Louise Leduc


    La Mère blogue s’adresse à tous ceux qui s'intéressent aux enfants et aux adolescents, et qui cherchent toujours le mode d'emploi. C'est le cas de La Mère blogue, qui se pose tous les jours plus de questions que la veille sur l'éducation de sa fille et qui s'emploiera donc à chercher quelques réponses avec vous.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 28 octobre 2009 | Mise en ligne à 12h09 | Commenter Commentaires (65)

    Écoles: H1N1 et seuil de tolérance

    Isabelle Audet

     Ce matin, le président de la Centrale des syndicats du Québec se disait préoccupé que les plans d’action varient d’un établissement scolaire à l’autre en cas d’éclosion de plusieurs cas de grippe A (H1N1). Avis aux parents au sujets de cas révélés, désinfection des classes au-delà d’un pourcentage X de malades… le tout est à la discrétion des établissements, note Réjean Parent.

    À Montréal, depuis la rentrée, 16 écoles ont rapporté à un moment ou à un autre un taux d’absentéisme plus élevé que 10% en raison de symptômes grippaux.

    Pour la plupart des personnes infectées, la grippe n’entraînera pas de complications. «Il ne faut pas se faire des peurs», nuance M. Parent.

    Mais compte tenu que le vaccin ne sera disponible qu’au début du mois de décembre pour la majorité des enfants d’âge scolaire, en plein coeur de la période de pointe prévue par la Santé publique, vous êtes-vous fixé un seuil de tolérance? À cinq, six, 10 camarades de classe malades, fiston reste à la maison? Suspension des cours de gym si la grippe s’étend trop?

    Ou bien, on relaxe?


    • Peronnellement je ne ferais pas confiance aveuglément aux autorités de l’école. Ils sont peut-être compétents en la matière, peut-être pas…

      Ensuite qu’un seul cas se déclare dans l’école de mes enfants et je les en retire pour une semaine illico !

      Anyways, au rythme trépidant de leurs apprentissages, leur culture générale n’en souffrira pas trop.

      :-)

    • Lorsque j’étais au secondaire, nous utilisions pour la plupart les instruments de musique de l’école dans le cours de musique. On ne nous fournissait aucun produit désinfectant et nous nous contentions de rincer vaguement l’embouchûre à l’eau chaude! Vous imaginez le nombre de maladies transmises!

      J’ai finit par prendre la décision d’amener un flacon d’alcool à friction à l’école. J’espère que les écoles appliquent des règles d’hygiène plus stricte desormais.

      Si on ajoute à ça le piètre état des systèmes d’aération des école polyvalentes construites dans les années 60 ou 70 et qui font que les élèves respirent constamment le même air vicié et pollué au C02. Le Syndrome de la tour à bureau vient d’ailleurs de là et il cause des maux de tête, des problèmes de concentration et de la somnolence.

      Les conduits d’aération de ce genre nécessitent un bon nettoyage tout les 5 ans au moins. Informez-vous auprès de la direction de l’école de votre enfant, pour connaître la date du dernier nettoyage. Vous pourriez être surpris…

    • On relaxe…

      Ce n’est quand même pas la première année qu’on est exposé à la grippe ! Que faisions-nous avant cette soi-disante pandémie ? Qu’on revienne aux principes de base en terme de propreté et qu’on cesse d’avoir peur pour rien ! Ce n’est pas parce qu’on attrape un rhume ou une grippe qu’on va mourir demain matin, voyons donc…

      Actuellement, dans nos hôpitaux, dès que quelqu’un se présente avec les symptômes d’une grippe, on lui dit tout de suite que c’est la H1N1 !!

    • Prenons le vaccin, il a été testé et il n’y a pas de problème posiiiiiiible.

      Tout comme le gardasil….

      Gardasil Researcher Drops A Bombshell
      Harper: Controversal Drug Will Do Little To Reduce Cervical Cancer Rates

      http://thebulletin.us/articles/2009/10/25/top_stories/doc4ae4b76d07e16766677720.txt

    • syncope a dit « Anyways, au rythme trépidant de leurs apprentissages, leur culture générale n’en souffrira pas trop. »

      C’est triste comme affirmation, mais c’est malheureusement trop vrai!

    • “Ensuite qu’un seul cas se déclare dans l’école de mes enfants et je les en retire pour une semaine illico !” (syncope)

      De cas en cas et de semaine en semaine, voilà des enfants qui n’iront pas à l’école souvent cette année!!

    • De grâce, chers lecteurs, ne démarrons pas un nouveau débat au sujet de la vaccination. Ce n’est pas le sujet de cet article. Il s’agit d’établir si vous avez établi votre propre plan de match en cas d’augmentation soudaine des cas de grippe. Merci!
      Isabelle

    • Gardez vos enfants à la maison, l’école publique est maintenant un système d’endoctrinement, comme le souhaitait Marx:

      10è planche du manifeste communiste:

      10) Free education for all children in public schools. Abolition of children’s factory labor in its present form. Combination of education with industrial production, etc. etc.

      Vos enfants ne reçoivent plus une éducation, mais une formation juste suffasiment élaborée pour être de bon p’tits travailleurs incapables de saisir des conceptes complexes.

      Ha oui, et vous êtes également endoctrinés aussi, par la TV/Radio, comme le veut la 6è planche:

      6) Centralization of the means of communication and transport in the hands of the state.

      Le CRTC, ça vous dit quelque chose?

      Pourquoi les décisions de ce qui passera aux ondes de Chicoutimi sont faites à Ottawa? Les gens de Chicoutimi ne sont pas capables de décider ça pour eux-mêmes?

      J’vous r’viens, faut quand même que je travaille un peu…

    • On relaxe. Je suis d’accord avec Maggieb.

    • Je veux bien ne pas refaire le débat de la vaccination sauf que votre question n en est pas une en fait. La panique nous est imposée de toutes pieces (par vous itou) .
      Que dit-on quand quelques conferes de travail sont malades simultanément ? C est une vraie garderie ici ! A chaque année quand un enfant est malade plusieurs autres le sont c est inmanquable. Doit on pour autant les retirer de l école ? Non car la grippe peut trainer plusieurs semaines alors pouvons nous vraiment user de cette stratégie comme prévention ?
      Dans tout ce débat on a oublié le coté normal d attrapper la grippe et aussi le fait qu un systeme immunitaire se renforce a mesure qu il rencontre des virus.
      1500 personnes meurent de la grippe annuellement au Québec 6000 au Canada.
      Actuellement on crie au loup sans nous apporter de comparatifs adéquats versus les grippes saisonnieres.
      C est tragique le deces du petit jeune de 13 ans en Ontario c est sur mais l an passé y a t il eu des victimes de son age avec un virus dit normal ? La réponse c est oui alors pourquoi cette panique ?

    • Je pense que si je n’avais pas le loisir de faire autrement, je m’ordonnerais de relaxer… jusqu’à ce qu’il y ait des cas documentés à l’école/la garderie des enfants.
      Mais, comme je suis à la maison, j’ai déjà décidé de ne pas envoyer le plus jeune à la garderie avant qu’il ne soit vacciné et je contemple l’idée de faire de même avec mes plus grandes qui vont à l’école… Ça ferait une pause d’environ 2 semaines avant qu’ils aient reçu le vaccin et développé leur défenses. Certains me traiteront de freak. Mais j’ai l’impression que j’ai la chance de pouvoir diminuer le risque sans grande conséquence pour personne.

    • J’espère que les écoles – sans tomber dans la paranoïa – seront vigilantes et qu’en cas d’épidémie, verront à déclarer des fermetures temporaires assez rapidement. Mais au fait, il y a certainement eu des cas d’épidémies contagieuses par le passé alors les écoles doivent avoir des plans de contingence, je suppose…

    • Mon plan de match… je l’ai commencé en début de septembre! Mes enfants ont chacuns leur petite bouteille de Purel qu’ils utilisent quotidiennement avant de prendre leur collation. Ce ne sont pas des bébés alors ils sont conscients de l’importance du geste. Ils connaissent très bien les règles d’hygiène de base. Je ne vois pas ce qu’on pourrait faire de plus!

      Même s’il y avait des cas de grippe dans leur classe, je crois bien que je les enverrais quand même à l’école. Il faut être vigilant mais sans capoter quand même!

      Il y a déjà des cas de grippe dans leur école.

    • le probême c’est que ca n,aura plus de fin, les médécins déclarent tout cas de grippes comme étant la H1N1 à défaut de pouvoir faire des test, par manque de temps et d’argent. Donc combien garderons leurs enfants à la maison pour les protéger de ces enfants qui on une simple grippette?

    • On en est pas à la première connerie dans ce dossier.

      Que penser de rassembler des foules pour les vacciner, le virus ne se transmet t’il pas par voie aérienne?

      N’importe quoi cette paranoia !!

    • @maggieb

      Le personnel de la santé dit que vous avez la H1N1 dès que vous présentez à l’hôpital avec des symptômes grippaux? Bien normal puisque 99% des souches de grippes qui se «promènent» en ce moment sont de type H1N1. Il ne faut pas capoter, c’est sûr, mais de là à dire que les travailleurs de la santé nous alarment pour rien… come on la…
      En 3 mois, la grippe a H1N1 a causé autant de décès infantile que en 1 an pour la grippe saisonnière… Personellement je pense que c’est important d’être vigilant, de bien s’informer sur des sites comme Médisys, pandémie Qc et Santé canada pour pouvoir prendre une décision éclairée autant par rapport à vaccination qu’à l’effet de garder ses enfants à la maison.

    • @missivedutexas
      Karl Marx et le AH1N1, je pensais jamais voir ces 2 mots dans le même blog, la paranoia n’a pas de fin à ce que je vois. Ah oui aussi, le 11 sept, c’est faut, c’était juste des effets spéciaux organiser par la CIA et le KGB et peut-être même Interpol…. N’importe quoi!!!

    • @noirod

      Si j’ai bien compris (dans ce flux d’infos contradictoires) c’est que la maladie peut s’avérer mortelle pour un nombre significatif de cas de gens en bonne santé qui ne mourraient pas de la grippe ordinaire. De plus, les écoles sont un foyer particulier d’infection de H1N1. Je ne parle pas du premier cas de grippe, mais du fait qu’un seul cas H1N1 dans l,école me semble suffisant pour que je prenne des précautions, disons, profylactiques. Cela n’est pas tomber dans l’hystérie, c’est une simple précaution d’hygiene qui rend service à tout le monde sans imposer de préjudice sérieux à qui que ce soit. Je ne vois pas le problème.

    • Quand j’étais au Secondaire, un élève fiévreux a décidé de se présenter à l’école quand même. Dans le cours d’éducation physique, c’était l’examen d’arbitrage au handball. Les élèves qui n’avaient pas apporté leur sifflet pouvaient emprunter celui du prof. Résultat, une vingtaine d’élèves ont manqué plusieurs semaines d’école à cause de cette imprudence — ils avaient tous attrapé la mononucléose.

      Les maladies contagieuses (autre que les petits rhumes), c’est à prendre au sérieux. Si un élève se présente à l’école avec des symptômes grippaux évidents (fièvre/sueurs/rougeur au visage, toux, apathie, fatigue inhabituelle, nausée), il devrait être retourné chez lui.

      Mais là, on a un problème. Les parents ne VEULENT pas manquer leur travail pour soigner leur enfant, sauf cas extrême. Ils préfèrent le parachuter à l’école ou à la garderie (même s’ils sont fiévreux ou dans un état grippal évident) plutôt que de prendre soin de leur petit. Résultat, les établissements servent d’incubateur à épidémies, à cause de quelques parents irresponsables.

    • Faites-nous part de votre opinion.

    • Tant qu’à être simpliste, si on divise le 5 à 8,000 personnes qui décèdent de la grippe annuellement au Canada par 365 jours, ça fait quand même au moins 15 à 20 décès par jour alors il semble même qu’il y en a moins que plus.

      Et ça n’est certainement pas parce qu’on ne cherche pas, tous les cas sont publicisés au maximum ces jours ci pour nous faire encore plus peur.

      Je crois que l’attitude de nos dirigeants devrait plutôt être de nous calmer le pompon et de se le calmer.

      Mais ça distrait des vrais problèmes qui affectent notre système de santé qui continuent d’empirer et des autres problèmes qu’il refusent de confronter.

    • @hduffort

      Sur quoi vous basez-vous pour dire que les parents ne VEULENT pas manquer leur travail pour soigner leur enfant???

      Il est bien évident que si un enfant a des symptômes grippaux, il sera retourné à la maison subito presto!!

      Autant dire que s’il y a une épidémie c’est à cause des parents tant qu’à faire!!

    • @mrjinx – pourtant, la seule place où j’ai vu Marx et AH1N1 dans le même message, c’est dans le vôtre. Mais passons.

      Corriger ce qui est faux dans ce que j’ai dit, si vous le pouvez…

    • @FrolenMaria,
      Bravo pour la faute dans mon nom et bravo pour mettre en doute ce que j’ai observé!

      Une gardienne qui essaie de rejoindre en vain un parent qui travaille à 1h de route parce que son enfant, déposé le matin dans un état “pas très bien”, vomit partout ou fait 39 de fièvre rendu en après-midi, c’est une situation décourageante. J’en ai connu qui ont même fermé leur garderie, parce qu’elles n’en pouvaient plus des parents irresponsables qui ne voyaient jamais que leur enfant couvait quelque chose.

      Quand ton enfant ne mange pas son déjeuner, est apathique et se plaint d’un mal de gorge, tu le gardes à la maison. Même si sa fièvre ne fait qu’un demi degré et que “techniquement”, la garderie va le prendre.

    • Exactement hdufor,
      le problème ce ne sont pas l’école, la grippe, la pandémie, le gouvernement ou les commissions scolaire. Le problème ce sont les parents qui de plus en plus sont semblables aux enfants qu’ils élèvent. Me , myself and I. Cessez de penser à la place de votre enfant et réfléchissez à ce que vous devez faire en tant que parent. Un peu de responsabilité parentale SVP.

      Mais…au delà de la responsabilité que fais-t-on du risque, du choix de vivre sa vie, d’être ” on the edge”.

      Vous voulez vivre dans un monde aseptisé, loin de tout microbes, seul dans votre chambre hyperbarre. Moi, non!

      Moi je veux vivre! Je veux prendre des risques!
      L’illusion de la sécurité ne me satisfaisait pas. Je veux prendre une chance. Je veux me sentir humain. Je veux ma réalité, je ne veux pas vivre ma vie selon ce qu’on me dit de faire à tous les soirs à la télé.

      La sécurité des aéroports n’est qu’une simple illusion pour permettre à de bons voyageurs blancs de se sentir en sécurité. Entre vous et moi, si les mafiosos sont capable de faire entrer au pays de la drogue par avion, pensez-vous réellement que de vous confisquer votre dentifrice à l’embarquement vous sécurisera à bord de l’avion? Quand verra-t-on la première personne vaccinée mourir de la grippe?

      La vaccination ne m’intéresse pas, suis-je un hérétique? Mes enfants ne se feront pas vaccinés, la grippe ne les effraie pas.
      J’en ai assez de cette pseudo illusion de sécurité et de propreté.
      Je veux vivre dangereusement. Nommez-moi une école infectée du virus, je vais aller y manger, seulement pour faire un pied de nez à la mort.

      D’après vous, est-ce que je garde mon enfant à la maison?

      PS La première école infectée de la grippe H1N1 au Québec était l’école secondaire de ma fille…Les journaux ne l’ont jamais su. Pas de morts, pas de fermeture, quelques enfants en quarantaine et c’était réglé.
      Je vous le dis, l’illusion de la sécurité vous est vendue à fort prix.

    • @mctru : Bien dit.

    • @mrjinx

      “faux” écrit avec un “T”

      j’ai cessé de vous lire et de tenir compte de votre opinion apres ca

    • En tant que mère d’une autre époque et qui ne s’épanouit pas sur le marché du travail, dépendante financièrement de son mari et fermée du monde, en tant que mère dépassée et démodée, je serai disponible pour garder mes enfants à la maison s’ils sont malades, ou s’il y a trop de malades à leur école. Mes enfants seront sûrement désolés de voir qu’ils pourront compter sur leur foyer pour les garder au chaud et les protéger, pour les traiter aux petits oignons et les soigner pendant qu’ils seront malades. Mes enfants se diront: “Ah, si seulement maman s’épanouissait sur le marché du travail! Ah, si seulement, quand on est malade, maman ne savait plus quoi faire de nous!”. Ils seront ben jaloux de leurs amis qui ont des mères modernes, j’en suis sûre…

    • on relaxe!!!

      car si on empêche les enfants d’aller à l’école par peur du virus, il faudrait aussi les empêcher de fréquenter tout endroit public: des fiévreux, il y en aura aussi à la bibliothèque, à l’aréna, au centre commercial, à l’épicerie, alouette!

      il y en a, des cas de grippe, à l’école de mes enfants. il y en a même dans leurs classes. et puis après? ils prennent de la vitamine C, ne partagent pas les bouteilles d’eau, et je m’essaie de leur donner une bonne hygiène de vie (bien manger, suffisamment de repos, etc).

    • mctru
      très bon commentaire,
      SI on suit la logique de certains, chaque fois qu’un nouveau vaccin va être mis au point, on va devoir se le taper ou se sentir coupable d’en infecter d’autres.

      Ça suffit la culpabilisation !!

    • “Prenons le vaccin, il a été testé et il n’y a pas de problème posiiiiiiible.”

      Le vaccin a été produit selon les procédures habituelles. Il n’a pas encore été testé d’une manière aussi poussée que normalement, à cause de l’urgence perçue par les autorités compétentes. (Je mettrais compétentes en majuscules, ici). On peut se permettre procéder ainsi en cas de besoin à cause de l’innocuité du processus de production des vaccins. À part les “remèdes” homéopathiques, qui n’ont bien sûr aucun effet secondaire puisqu’il ne font rien du tout, il n’existe pas de traitement préventif plus sécuritaire ou efficace que la vaccination.

      “Tout comme le gardasil….
      Gardasil Researcher Drops A Bombshell
      Harper: Controversal Drug Will Do Little To Reduce Cervical Cancer Rates”

      Oui, la blogosphère des amateurs de complot a sauté sur cette histoire comme un chat sur un lacet qu’on attache. Bien entendu, les propos de la chercheuse en question (le Dr Diane Harper) ont comme d’habitude été tordus et cités à tort et à travers. Ce qu’a dit le Dr Harper, c’est qu’elle ne considère pas ce vaccin comme un danger, mais que la compagnie Merck en a fait la promotion d’une manière disproportionée par rapport aux avantages réels du vaccin. Elle “soutient entièrement l’utilisation des vaccins contre le HPV” (http://www.badscience.net/2009/10/jabs-as-bad-as-the-cancer/#more-1374).

      “Vos enfants ne reçoivent plus une éducation, mais une formation juste suffasiment élaborée pour être de bon p’tits travailleurs incapables de saisir des conceptes complexes.”

      En fait, la réforme pédagogique vise justement à éliminer l’acquisition de connaissances au profit de la compréhension de problèmes globaux. (Ce en quoi elle ne réussit pas très bien à mes yeux, mais ça c’est une autre histoire). Quant à garder les enfants à la maison c’est bien joli, mais alors nombre d’entre eux risquent de se faire inculquer des concepts bizarres du genre “les vaccins sont pires que les maladies qu’il préviennent”.

      “Pourquoi les décisions de ce qui passera aux ondes de Chicoutimi sont faites à Ottawa? Les gens de Chicoutimi ne sont pas capables de décider ça pour eux-mêmes?”

      Je n’aime pas tellement l’ingérence gouvernementale non plus, mais je crois que ça a à voir avec le fait que les fréquences hertziennes sont un bien public et que c’est l’état qui gère les biens publics. Je suis sûr que tout le monde peut avoir sa chaîne de radio sur le web sans demander son avis au CRTC.

    • Dans ma compagnie: Tu manque plus de 3 jours de suite, sans de billet de medecin pour toi? Mesures disciplinaires pouvant aller jusqu’au congédiment. Tes enfants, c’est pas notre problème.

    • @bleblanc – donc selon vous, c’est un accident si l’ensemble des planches du manifeste communistes ont été implantées, à différents degrés, dans tous les pays de l’occident?

      Vous avez la foi cher ami, bravo.

    • si ca capote aujourd hui le 28 novembre,plusieurs vont prendre des valiums en plus d ici quelques semaines,,,,,,,,,,mettez vos plus beaux habits et accrochez vous a un crochet solide du garde-robe avec vos enfants et attendez le printemps,de toute facon,il y en a plusieurs qui auront pas la grippe,mais vont devenir fous et pret a blamer n importe qui sur n importe quoi,j vous jure qu ily en aura pas gros a messe de minuit a Noel,,,,,,,,,,,tssé,,,la peur .

    • trompé ,,,c etait octobre

    • Je vis en Ontario et mes filles vont à trois écoles différentes : primaire, secondaire de premier cycle et secondaire de deuxième cycle. Et je me prépare à les garder à la maison très bientôt… tout d’un coup, les classes sont décimées! Juste pour ma deuxième, il y a habituellement 12 jeunes dans sa classe, aujourd’hui ils n’étaient que deux (tout le monde est malade) et demain, elle sera la seule (l’autre va à la chasse avec son père)… Pour ma plus jeune, il en manque la moitié – et ils ont passé la journé à désinfecter la classe. Ouais, temps de les garder à la maison… de toute façon, même pour les jeunes non malades, il va falloir tout reprendre au retour de leurs amis.

    • La maladie du Bonheur !

      Attention ! Une épidémie mondiale est en train de se propager à une allure vertigineuse. L’O.M.B. (Organisation Mondiale du Bien-être) prévoit que des milliards de personnes seront contaminées dans les dix ans à venir.

      Voici les symptômes de cette maladie :

      Tendance à se laisser guider par son intuition personnelle plutôt que d’agir sous la pression des peurs, idées reçues et conditionnements du passé.

      Manque total d’intérêt pour juger les autres, se juger soi-même et s’intéresser à tout ce qui engendre des conflits.

      Perte complète de la capacité de se faire du souci (cela représente l’un des symptômes les plus graves).

      Plaisir constant d’apprécier les choses et les êtres tels qu’ils sont, ce qui entraîne une disparition de l’habitude de vouloir changer les autres.

      Désir intense de se transformer soi-même pour développer ses potentiels de santé, créativité et d’amour.

      Attaques répétées de sourire, ce sourire qui dit “merci” et donne un sentiment d’unité et d’harmonie avec tout ce qui vit.

      Ouverture sans cesse croissante à l’esprit d’enfance, à la simplicité, au rire et à la gaieté.

      Si vous voulez continuer à vivre dans la peur, les conflits, la maladie et le conformisme, évitez tout contact avec des personnes présentant ces symptômes.

      Cette maladie est extrêmement contagieuse. Si vous présentez déjà des symptômes, sachez que votre état est probablement irréversible. Les traitements médicaux chimiques peuvent faire disparaître momentanément quelques symptômes, mais ne peuvent s’opposer à la progression inéluctable du mal.

      Aucun vaccin anti-bonheur n’existe.

      Comme cette maladie du bonheur provoque une perte totale de la peur de mourir qui est le pilier central des croyances de la société matérialiste moderne, des troubles sociaux graves risquent de se produire, tels que grèves de l’esprit belliqueux, rassemblements de gens heureux pour chanter, danser et célébrer la vie, cercles de partage et de guérison, crises collectives de fou-rire.

      et que ca vous serve de lecon .

    • De tout temps, de toute époque, il y a eu des rhumes, des grippes. Notamment, dans les pays froids comme le nôtre où l’hiver dure quelque 5-6 mois. Bref, il est important en cas de grippe hivernale d’observer une quarantaine – je regrette mais c’est la seule solution, car garder le lit, boire beaucoup de liquide et rester au chaud s’applique ainsi que nombre de précautions comme se gargariser avec de l’eau et du sel, boire des limonades chaudes, des soupes maison bien chaudes, prendre beaucoup de vitamines et … le temps fait son travail … c’est ainsi que j’ai traité mes enfants lorsqu’ils étaient jeunes et ils s’en sont super bien sortis. Le mot clé ici : QUARANTAINE !!!

    • @ monpitt Merci votre message fait du bien !
      À quand des bulletins de bonnes nouvelles…il y en a tout plein à chaque jour des belles choses qui se passent à travers le monde et près de nous. Mais ce qui retient l’attention du public et donc les cotes d’écoute c’est le malheur des autres et le sensationnalisme !!!!

      Vive l’obsession positive et non la psychose destructive !

    • Bof bof, monpitt, ça ne m’impressionne pas votre petite leçon moralisatrice et condescendante. Ça me donne l’impression de quelqu’un qui ne s’est pas réveillé de son dernier trip de LSD de 1976.

      Next.

    • À lire les commentaires sur ce blogue, on se croirait dans une vraie maison de fous! J’espère qu’il n’est pas vraiment représentatif de ce que pense la population en général car c’est vraiment décourageant…

    • Si votre enfant est en santé et qu’il n’a pas de symptômes de grippe, alors selon moi, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Le mieux qu’un parent responsable pourrait faire c’est d’inculquer des principes d’hygiène à son enfant (ne pas se toucher la bouche, le nez, les yeux… se laver les mains régulièrement) en lui expliquant que ces geste anodins peuvent faire en sorte qu’il ne soit pas malade.

      En ce qui à trait à l’éclosion de grippe dans les écoles, les parents doivent garder leur enfant malade à la maison POINT
      Je n’ai pas d’enfant mais j’en ai vu des parents qui envoient leur enfant à l’école pareil sous prétexte (je n’ai pas de gardienne)….

      La question de la grippe H1N1 est à prendre en considération certes, mais avec un jugement nuancé.

    • Y’a quelque chose qui m’échappe.
      La grippe est fangereuse avant que les symptômes soient apparents. Une fois les nez morveux et la fièvre en place, le virus a eu quelques jours pour se propager. Or, tous les lieux publics sont sujet à être des incubateurs de microbes, mais on focusse sur les écoles….
      Les centres d’achat sont pleins et personne ne parlent de les fermer??
      Le Centre Bell déborde à chaque partie et personne ne boycotte un match??
      Mais on panique sur les écoles….

      Faudrait être logiques et conséquents!!
      Si cette grippe est dangereuse dans les écoles, suffisamment pour empêcher les jeunes d’y aller, cette grippe est dangeureuse partout… Pourtant, ce n’est pas ce qu’on voit!

    • @ syncope,
      Aussi bien retirer tes enfants maintenants, il y a des cas dans presque tout les écoles actuellement confirmé ou non

    • Grippe A (H1N1) ou pas, à partir du moment où l’on a compris que le lavage des mains et autres mesures d’hygiène de base peut contribuer grandement à réduire la transmission de plusieurs maladies, il est assez évident que ces mesures devraient faire partie de la routine quotidienne dans nos écoles, n’est-ce-pas? Étant très impliquée à l’école de mon enfant, j’ai constaté dernièrement que les élèves vont dîner le midi sans se laver les mains “parce que ça fait trop de trubulence à gérer dans les corridors” ” parce que les enfants niaisent dans les toilettes”! Bravo pour la prévention! Toute la journée, nos enfants se font enseigner l’importance de l’hygiène en classe et à la maison, mais quand la cloche sonne et que ce sont les membres du personnel du dîner qui sont en poste… les choses changent… Demandez à vos enfants qui dînent à l’école s’ils vont se laver correctement les mains avant de manger… juste pour voir.

    • Petite mise à jour concernant mon messge d’hier soir :

      J’ai parlé à la direction de deux des trois écoles et ces absences sont surtout causées par les parents qui gardent leurs enfants à la maison, soit par prévention, soit en raison de la panique généralisée qui s’installe…

      Je garde mes enfants à la maison aujourd’hui et demain, on va aviser lundi, pas que j’aie une peur panique de la grippe (quoique cela m’inquiète quand même un peu), mais pcq il ne me sert à rien de les envoyer dans des classes aux trois-quarts vides et qu’il va falloir reprendre la matière de toute façon.

    • t as raison “vivianep“ retournons vite a nos preocupations,,,,lisons et relisons les 5 premieres pages du journal de mourrial,en date du 29 octobre,,,,,,,,,la,,ca nous remets d aplomb .

    • @G.Leblanc

      Et Vous, ô Sage infini qui savez tout, puissiez-vous nous éclairer de vos connaissances, nous, pôvres mortels…

    • @guylaine101: Hi!Hi!Hi! Ne vous en faites pas..la réforme est conçue comme un soap américain, vos enfants peuvent manquer l’école pendant une semaine ou deux et ne manqueront rien…je parle par expérience..mon garçon était hospitalisé un mois l’an passé (péritonite) et a plus appris dans son cahier de révision (on lui faisait faire quelques pages..car à l’hôpital c’est long et la télé 32h semaines ce n’est pas bon selon les ‘ogues’….aaaahhhh! Et puis ça coûte cher la télé à l’hôpital..franchement honteux!!…Bon je me perd ici…; ). Vous faites bien de les garder, ne culpabilisez pas, vous avez ma bénédiction ! Bonne journée! :))

    • L’épidémie est bien commencée. Dans ma classe, j’ai quatre cas de H1N1. Dans l’école voisine, on a retourné 129 enfants parce qu’ils faisaient de la fièvre, jeudi dernier…Je ne me sens pas très vaillante pour continuer à enseigner. On n’a pas diffusé cette nouvelle. Et samedi, c’est l’Halloween. Tous ces petits enfants qui vont sillonner les rues et entrer dans les maisons…Y’a personne quelque part qui est capable de donner la consigne de garder les enfants à la maison ? Je ne comprends pas. Où est la logique ? On a peur que le virus atteigne son pic à la mi-novembre alors que les gens ne sont pas vaccinés? Alors on doit tout faire pour retarder l’épidémie. Quarantaine. Voilà. OU à tout le moins on évite les foules, les rassemblements. Moi, à l’Halloween, je n’ouvre pas. Pensez-y un peu s’il vous plaît. Il y va de la santé de tous et peut-être de celle de votre enfant. Y’en aura d’autres Halloween.

    • L’été dernier, la population était contre le vaccin à l’automne.
      Alors, il fallait bien que les autorités trouvent un moyen de renverser la vapeur.
      Il était facilement prévisible qu’on installerait la peur comme élément convainquant.
      Ils ont réussi leur oeuvre: la panique s’est installée dans tous les milieux.

    • @monpitt

      Très beau message, je n’aurais pu faire mieux !! Il est évident que la maladie dont vous parlez ici commence à infecter de plus en plus de gens, mais malheureusement elle n’est pas aussi contagieuse que le H1N1 !!

      @vivianep

      Vous ne semblez pas avoir attrapé cette maladie dont parle monpitt, dommage pour vous !! Bêêêêêêêêêê

      @GLeblanc

      Traiter les autres de fous est très facile, peut-être pourriez-vous élaborer un peu ?! Si vous en êtes pas capable, abstenez-vous la prochaine fois !!

    • Horsjeu: mon opinion? c’est que les enfants, ça apprend pas mal moins vite à tousser dans son coude et à faire attention de ne pas envoyer ses microbes partout…

      Mon plus jeune est en maternelle. Quand je suis allée à une journée de présentation de la classe, avec les enfants, j’en ai vu plusieurs qui toussaient bouche grande ouverte tête bien haute sans changer la direction de sa tête. Ils y pensent une fois sur 7 environ et cette fois-là, ils se mettent la bouche dans le coude après avoir toussé…

      Ce matin, j’ai fait ma petite séance de prévention avec mes enfants. Mon plus jeune est déjà pas mal bon pour le toussage dans le coude, mais j’ai fait un rappel sur le lavage de mains, et je lui ai aussi dit de prévenir ses camarades s’ils toussent sans protéger leur bouche et de s’éloigner de ceux qui ne le font pas.

      Anecdote: j’ai dû aller à l’hôpital avec mon plus jeune pour un incident et dans la salle d’attente, juste derrière moi, y’avait une jeune femme qui toussait, disons 22 ans. J’ai changé de place carrément parce que pas une seule fois je l’ai vue se protéger la bouche. Conne.

    • J’ai fait des recherches. Ok, je ne suis pas micro-biologiste ni docteur mais je suis quand même capable de décerner la fraude évidente (ex: le vaccin causera si ou ça) des faits et je me considère semi-intelligent :)

      Le vaccin actuel me semble peu sûr pour deux raisons:

      1. Présence de mercure. Beaucoup de débats la dessus sans faits prouvés (ex: autisme) mais on s’entend pour dire que c’est pas nécessairement bon pour la santé.

      2. Présence de squalène dans l’adjuvant. Les vaccins Novartis et GSK ont du squalène. Le squalène est possiblement lié au syndrome de la guerre du golfe (http://en.wikipedia.org/wiki/Squalene). Certains soldats ayant reçu un vaccin contre l’anthrax (ayant du squalène) auraient développé cette “maladie”.

      C’est surtout le point 2 qui me dérange ainsi que le manque d’études à moyen-long termes. Plusieurs vaccins contiennent du mercure et l’effet à long terme semble “ok” même si les études à long termes sont rares.

      Le risque de mourir de la grippe demeure quand même très bas (1 sur 250,000?). Même si certains cas isolés font paniquer la population, je ne crois pas retirer mes enfants de l’école ni les vacciner…

      On relaxe…!! C’est pas la fin du monde quand même…

    • Danlarouche: non, je ne l’ai pas attrapée la maladie en question… je crois avoir trouvé son nom dans mon dictionnaire médical: idiotie.

    • @horsjeu: On ne peut pas comparer le respect des règles d’hygiènes par les enfants en bas âge et les parents (quoique des fois j’en doute…)

      Les enfants sont prônes à être malade. C’est prouvé… j’imagine que vous n’en avez pas si vous avez laissé ce commentaire..! :)

    • JOYCEFREEDOM……
      Au lieu de cibler une catégorie du personnels de l’école et les accuser de négligences en matières d’hygiène envers vos enfants, voyez donc vous-même à procurer du GEL À MAINS ANTIBACTÉRIEN et n’oubliez pas de signifier l’extrême importance de l’utiliser. On ne peut tout simplement pas GÉRER une centaine d’élèves, qui tous, en même temps utilisent les toilettes…..Ce n’est pas comme si on était chez vous, tout seul avec 2,3 peut-être 4 enfants!!!!!!!

    • si vous n’aviez pas dompé vos enfants a la garderie si tot, ils auraient un meilleur systeme immunitaire.

    • Monpitt, vous avez quelque chose contre les gens qui lisent le journal de Montréal? Pas que je me sente visée car je lis La Presse, mais bon, je me demandais…

    • champix

      29 Octobre 2009
      10h25

      ces gels n’ont aucun effet sur les virus! faux sentiment de sécurité!

    • @guylaine101

      Si, faire preuve de sagesse cela veut dire: admettre qu’on ne sait pas tout et qu’il vaut parfois mieux se taire plutôt que de propager des faussetés et contribuer à l’hystérie collective, alors oui, je veux bien accepter votre compliment!

      Tout le monde est nerveux, ça se comprend. Mais est-ce nécessaire de s’accuser mutuellement de complot ou d’incompétence?

      Y’en a en masse pour chialer contre les parents “inconscients” qui envoient leur enfant à l’école même s’ils ont un doute qu’ils ne sont peut-être pas en pleine forme mais en avez-vous vu beaucoup lever la main pour leur offrir de l’aide?

      Tout le monde est prêt à critiquer les enseignants puis à les accuser de tous les maux mais est-ce qu’il vous est déjà venu à l’esprit que ce sont des êtres humains tout simplement?

      C’est facile de critiquer une infirmière qui ne nous a pas donné la réponse espérée, mais est-ce que vous déjà pensé que vous étiez peut-être la 50ième personne à lui crier par la tête?

      Je déplore le manque de solidarité entre les gens. Je déplore qu’on soit toujours à s’accuser les uns les autres des pires intentions ou d’incompétences.

      La vie c’est pas comme dans Star Académie. On a pas à voter pour le médécin qui passe le mieux à la TV. On est pas en campagne électorale. Pour ou contre le vaccin? On es devant une situation qui demande à tout le monde un peu de bonne volonté et d’entraide. Est-ce trop demander? Un peu d’humanité…

      Notre travail de parents et de citoyens est de s’informer et de prendre les décisions au meilleur de nos connaisances et accepter qu’il y a des gens qui ont plus de connaissances que nous dans certains domaines.

      Bref, je pense comme Foglia: “Tu ne peux pas t’ostiner toujours sur tout, tout le temps”

    • la pandémie à suivi la vaccination…qui pourrait dire le contraire?…l’OMS qui avait déclaré la pandémie le 11juillet, les médias qui parlaient de pandémie en avril après la première éclosion?

      Une pandémie se caractérise par le fait qu’une portion exceptionellement importante de la population est atteinte. Aussi est-le même virus de 1918? Ce dernier H1N1 était étudié depuis des années aux US, il existe plusieurs documentaires de années 60-70 sur ce virus.

    • @Lefranc
      ” Ce dernier H1N1 était étudié depuis des années aux US, il existe plusieurs documentaires de années 60-70 sur ce virus.”

      Pourtant on ne cesse de nous dire qu’il s’agit d’un nouveau virus, nouvelle souche, ce qui explique que notre systême immunitaire ne soit pas pret à l’affronter ce qui explique pourquoi, selon eux, nous devrions tous nous faire vacciner.

    • @wako901: Pour compléter vos lectures sur internet, vous devriez voir le vidéo disponible sur youtube du secrétaire du collège des médecins : http://www.youtube.com/watch?v=5Z-LdVK1WfU
      Il explique que le mercure, c’est utilisé pour éviter que les microbes ne contaminent les bouteilles à doses multiples et que c’est éliminé facilement et que l’adjuvant est de la vitamine… bref, je me m’éterniserai pas, ce n’est pas le sujet du présent blogue et ça a été discuté maintes et maintes fois…
      ***
      Pour ma part, je ne pensais pas faire vacciner mes enfants, mais une amie médecin m’a dit que DANS MON CAS, ce n’était pas la décision la plus brillante que je puisse prendre. En effet, quand mon garçon de 28 mois fait de la fièvre, j’ai beaucoup de difficulté à la contrôler. Tempra et compagnie ne font pas effet, alors il reste les bains et l’eau. Il a été hospitalisé l’été dernier (à cause d’une fièvre!) et, avec notre super système de santé, j’avais bien l’impression qu’il allait y passer. Après le triage où l’infirmière a annoncé qu’il était une priorité absolue et qu’il manquait d’oxygène, ça a pris… 1h30 avant de voir un médecin. Il était rendu à 41.8 de fièvre et avait les yeux virés à l’envers. Il ne répondait plus aux stimulis. Personne ne veut voir son bébé de 13 mois comme ça! Ne voulant pas revivre l’expérience, je vais le faire vacciner.
      Donc, pour répondre à la question, je n’ai pas de plan B, à part toucher du bois pour que mes enfants ne soient pas malades avant le vaccin. Ils vont à peine à la garderie (j’ai pas le choix de les envoyer de temps en temps pour garder ma place) et j’ai remarqué qu’elle ne semblait pas vraiment touchée pour le moment par l’épidémie. Étant donné que je reviens de mon congé de maternité juste après les fêtes, je pourrai, si je vois qu’il commence à y avoir des cas, les garder avec moi. Mais je me compte chanceuse, mes enfants n’attrapent à peu près jamais rien. Pas de gastros, pas de grippes, rien. Je suis chanceuse… pour le moment.

    • Regel

      29 Octobre 2009
      13h56

      http://www.pbs.org/wgbh/nova/sciencenow/video/3318/q02-220.html

      un documentaire sur le H1N1 daté de 2006, de la chaine PBS….croyez le ou non(regardez le doc), mais ce type, Terrence Tumpey, a travaillé pendant des années à combiner le H1N1 avec le H5N1 de la grippe aviaire…mais où ais-je entendu cette idée déjà….ah oui dns le présent….déployé parmis la pupolation….

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2009
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité