La mère blogue

La mère blogue - Auteur
  • Louise Leduc


    La Mère blogue s’adresse à tous ceux qui s'intéressent aux enfants et aux adolescents, et qui cherchent toujours le mode d'emploi. C'est le cas de La Mère blogue, qui se pose tous les jours plus de questions que la veille sur l'éducation de sa fille et qui s'emploiera donc à chercher quelques réponses avec vous.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 30 septembre 2009 | Mise en ligne à 10h21 | Commenter Commentaires (79)

    Un party de H1N1?

    h1n1.JPG

    Photo AFP

    Silvia Galipeau

    L’idée a été lancée, en boutade, sur le web cet été: et si on organisait des fêtes  de H1N1, histoire d’immuniser rapidement / naturellement nos enfants?  Tranquillement, la boutade semble faire son chemin et prendre du sérieux: la mère blogueuse du New York Times, dont le fils vient justement d’attraper une grippe (était-ce le H1N1?), s’interroge à son tour sur la question: aurait-elle exposé son fils exprès, pour en finir une fois pour toutes?

    Avec tout ce qui circule sur Internet (la collègue Pascale Breton décortique justement ici les théories du complot entourant la pandémie et le vaccin), parions que de plus en plus de parents vont se poser la question.

    Pourtant, les experts sont unanimes: exposer volontairement son enfant, c’est jouer avec le feu. Certes, la plupart des enfants réagiront très bien. Mais pas tous. Certains pourraient avoir des complications. Des complications graves. Et si c’était le vôtre?

    Exposeriez-vous volontairement votre enfant à un tel risque?


    • Je trouve ça totalement irresponsable, qu’on parle de party varicelle ou de party H1N1. Et contrairement à la varicelle, qui ne s’attrape qu’une fois, la H1N1, si c’est comme la grippe ordinaire, peut revenir d’année en année. À quoi bon exposer son enfant à des complications potentielles?

    • “Exposeriez-vous volontairement votre enfant à un tel risque?”

      Non, je n’exposerai pas volontairement mes enfants aux risques CONNUS du/des vaccin(s) contre le H1N1.

    • Il y a une chance, aussi minime soit-elle, que l’enfant infecté meure. Même si le pourcentage n’était que de l’ordre de 1%, exposeriez-vous volontairement votre enfant à un tel virus?
      Pas moi.

      La meilleure prévention est celle qu’on communique depuis des mois, soit la procédure pour tousser et se moucher ainsi que le lavage assidu des mains. Le gros bon sens sera beaucoup plus efficace que d’exposer quiconque à ce virus potentiellement mortel.

    • @andreane83

      “Et contrairement à la varicelle, qui ne s’attrape qu’une fois, la H1N1, si c’est comme la grippe ordinaire, peut revenir d’année en année.”

      La grippe AH1N1 agit comme la varicelle. Le corps est immunisé une fois que la maladie a été présente, d’où l’idée des “party” H1N1.

    • simonlar, vous avez partiellement raison. Le H1N1 risque cependant de muter, et plusieurs fois. Ainsi, la souche contre la quelle vous êtes immunisé peut être beaucoup moins virulente et foudroyante que la mutation qui repasserait dans votre système. D’où l’importance de la prévention et de l’isolement.

      Donner volontairement le virus à des enfants -ou des adultes- ne fait que multiplier la prolifération et chaque individu infecté est une chance de plus pour le virus de muter.

    • La grippe tue. La grippe H1N1 aussi, et le profil des victimes est le même que pour n’importe quel autre type de grippe et le rapport décès:cas est sensiblement le même.

      Combien de personnes sont mortes déjà cette année pour la H1N1? Et combien pour les autres souches de grippe?

      En espérant que ça fera éclater les bulles de certains.

    • Est-ce qu’il y a sérieusement eu des party de H1N1? Parce qu’il me semble que c’est bien de toute évidence quelque chose qu’on dit à la blague, qu’on s’amuse à planifier pour rire, tout en sachant très bien qu’on ne le ferait jamais.

      Reste le débat du vaccin. Pour? Contre? Cette semaine, une vieille tante me téléphonait pour dire de ne pas faire vacciner ma fille (parce que ce serait dans la logique des choses que ma décision à ce sujet repose sur l’opinion d’une vieille femme n’ayant aucune connaissance médicale et n’ayant jamais eu d’enfants!). Elle me conseillait plutôt le jus d’orange: une bonne source de vitamine C. Ah, misère! ;)

    • Il ne faut pas oublier que certain(e)s considèrent la vaccination comme un party de H1N1.

      (réf: le commentaire de unmite)

    • TVA, LCN, les journaux et autres médias m’ont fait assez peur. Décidément, je me ferai vacciner seulement si Charest ET mon médecin se font vacciner. Mon médecin m’a dit qu’il va attendre, Charest lui… sûrement pas.

    • Ho non, vaut mieux permettre à notre bon corpogouvernemôman d’injecter nos enfants avec la soupe squalene-aluminium-mercure-thimerasol voyons!!!

      C’est bon à s’en lécher les doigts….

    • @yul : Si je regarde le FAIT que ce vaccin a ete teste a la va-vite (contrairement a d’autres vaccins), qu’il contient du mercure (thimerosal), qu’il a une liste officielle d’une 50aine d’effets secondaires dont la moitie tres serieux, qu’il coute de l’argent, que les cies pharmaceutiques ne sont pas responsable en cas d’effets secondaires (wow), qu’un medecin sur 2 ne le prendra pas… Sans compter qu’une grippe, c’est sur le cul quelques jours, et les complications graves menant a la mort sont GENERALEMENT du a une predisposition (deja malade). Je considere que le party est plutot chez les actionnaires de ces dites compagnies (oui je suis sur le party, NVS va bien).

      Combien de morts chaque annee au Canada de la grippe “normale” ?
      Combien de morts lie a H1N1 au Canada?

      Repondre a cette question c’est comprendre la panique non justifiee.

    • Je le savais : des paranos du vaccin allaient finir par s’exprimer.

      Rectifions d’abord le FAIT : il est totalement faux de dire que le vaccin a été fait à la va-vite. Les méthodes de fabrication de vaccin contre l’influenza sont connues depuis des dizaines d’années et ont étées perfectionner. Tout ce qui change, c’est quelques marqueurs bien connus.

      Il manque de solides bases en immunologie dans cette société.

    • Disons que je ne serais pas trop inquiète si mes enfants attrapaient ce virus, tout le monde est en santé chez moi et je trouve vraiment que les médias se sont emparés de cette chose avec furie, le virus de la grippe H1N1 n’étant pas plus mortel que celui de la grippe ordinaire. Tous les ans, des gens (surtout ceux à risques) meurent de la grippe, dans une proportion à peu près équivalente.

      Cela étant dit, je ne ferais pas non plus un party de H1N1! Faut pas courir après non plus…

    • au Quebec un party n1h1 s’appelle un CPE , LOL ! j’ai arrete de compter les grippes en decenbre derniers

    • Bonjour Mesdames,

      puisque vous tenez un blogue de mères, je suis convaincu que vous allez me remercier pour ce lien: http://www.youtube.com/watch?v=jUMZ-O-OsG0

      Vous allez avoir une meilleure idée de la provenance de l’autisme et des enfants ADHD.

      J’ai vu le documentaire au complet hier. J’en suis encore traumatisé.

      En passant, le vaccin contre la grippe H1N1 A que le Canada a acheté contient du mercure. En plus, aux dernières nouvelles, les femmes enceintes et les enfants dès le plus bas âge seront vaccinés. Pourtant, dans d’autres pays, où l’on a acheté le même vaccin, on suggère TRÈS fortement de ne pas vacciner les femmes enceintes et les enfants de moins de 3 ans.

    • @unmite

      Mon commentaire était évidemment humoristique: plusieurs personnes s’opposent à la vaccination en général, et considèrent le simple fait d’injecter un virus un peu comme un “party de H1N1″.

      Je n’ai pas lu d’informations au sujet de ce vaccin, mais je vais certainement remédier à cela. Je me suis d’ailleurs déjà opposé à la vaccination d’un de mes enfants à une certaine occasion. Dans La Presse d’aujourd’hui, un article de Pascale Breton intitulé “Le point sur le vaccin” répond aux inquiétudes au sujet de l’adjuvant et du thiomersal.

      PS:
      Quelquefois, j’aimerais avoir l’attitude de mon beau-père (qui est très intelligent et réfléchi), dont la santé et la longévité sont hors du commun, et qui écoute religieusement les experts (un peu comme le type de Cruising Bar 1 qui évite d’inhaler)

    • Un bon article sur la H1N1

      http://les7duquebec.wordpress.com/2009/09/01/vaccins-ah1n1/#comment-7686

    • Je suis de ceux qui peuvent subir de graves conséquences de la grippe “normale” comme de la H1N1, alors pour moi et ma famille, je préfère la vaccination. C’est mon choix.

      Y’a les groupes anti-vaccins de toutes sortes et ceux qui sont juste mal informés. La grippe H1N1 ou autre tue des gens. Je dois me faire vacciner à chaque année contre la grippe “normale”… Vous croyez que le vaccin de la grippe “normal” est testé pendant des années avant d’être injecté? non, c’est un nouveau vaccin à chaque année! Vous trouvez bizzare la campagne de pub pour la vaccination contre la H1N1? Avez-vous remarqué que depuis plusieurs années il y a des campagnes du genre pour la grippe “normale”?

      Alors panique ou pas, pour moi c’est du pareil au même… je connais les conséquences qu’une grippe peut avoir et je choisis le vaccin… parce que même si je fais tous les efforts possibles pour éviter la grippe, je suis certaine qu’il y aura quelques idiots (comme à chaque année) qui vont se dire que s’ils ont réussis à se trainer hors du lit, ils peuvent aller travailler… et ce sans considération pour les gens autour d’eux qui n’auront peut-être pas un simple nez qui coule!

    • Très juste, ummite. Cela dit, ça reste vrai tant et aussi longtemps que le virus ne mute pas.. :-)

    • J’aimerais mieux envoyer mon enfant à un “party de grippe” plutôt que de le faire vacciner avec un vaccin développé à la va-vite et sans études à long terme. Je crois dans les vertus des vaccins mais les bons vaccins prennent des années à être développé, contrairement aux 6 mois pour le vaccin contre la grippe H1N1… Ça me laisse songeur sur les réelles motivations des pharmaceutiques qui, une fois leurs lucratifs brevets expirés, se lancent dans la création de “vaccins”…

    • On a fait une tempête dans un verre d’eau avec la H1N1. Cette grippe n’est qu’une entre une multitude de virus de grippe de type A. La fameuse pandémie n’a jamais vraiment eu lieu puisqu’on n’a aucun comparatif avec le nombre de cas de grippe “ordinaire”. La plupart du temps quand on a une grippe on ne court pas à l’hôpital pour le déclarer…

      D’ailleurs bien avant qu’on entende parler de la “H1N1 mexicaine”, une personne de mon entourage, jeune et en pleine santé, a failli mourir de complications dues à une grippe de type A. En avez-vous entendu parler? Bien sur que non. Et des cas comme ça il y en a quelques milliers par année de par le monde.

      La H1N1 est la maladie de la a surmédiatisation et surinformation. Ou comment créer une panique mondiale… On dirait la panique crée par la radiodiffusion de la Guerre des mondes de H.G. Wells.

    • Et pour celles et ceux qui vont faire vacciner leurs enfants de moins de trois ans et les femmes enceintes qui vont accepter le vaccin, voulez-vous bien m’expliquer pourquoi la Suède ne va pas faire vacciner les enfants de moins de trois ans et les femmes enceintes?

      http://www.tslskonsult.com/2009/09/grippe-h1n1-pas-de-vaccination-pour-les.html

      Canadiens et Canadiennes, si vous faites vacciner vos enfants, vous avez une chance sur neuf qu’ils deviennent autistique.

      C’est un pensez-y bien!

    • @re3e

      hahaha! trop vrai! Je suis sûr que dans les CPE il y a des virus et des bactéries encore inconnus de l’Homme!

      Moi j’ai compté l’année passé: 8 rhumes, 3 gastros, 1 “vraie” grippe qui a viré en pneumonie, 4 otites!

      Vient-en H1N1! Même pas peur!

    • @sarcasme

      30 Septembre 2009 ”La grippe tue. La grippe H1N1 aussi…. et le rapport décès:cas est sensiblement le même.”

      Ha oui? Ha ben. L’OMS parle de quelques 2000 décès jusqu’à présent. Dans le cas de la grippe saisonnière elle parle de 500,000 ! Mes cours de mathématiques ont dû être différent des vôtres.

      Et pour ce qui est de la prétendue récrudescence à cause du froid qu’apporterait la période hivernale hé ben l’hémisphère sud à ce que je sache sort de l’hiver et quel a été le résultat? Une réduction du nombre de cas. Me semble que ça vaut bien n’importe quelle prédiction en ce qui concerne la suite des choses.

      Comme quoi que, ce qui est véhiculé à droite et à gauche à propos du H1N1 c’est du n’importe quoi. Et ce, même des sources qu’on nous présente comme officielles et supposément immensément crédibles.

      Une grosse farce, mais une farce inutilement coûteuse .

      Pierre Gravel

    • @TSLS Bah!! quoique vous disiez par rapport au mercure (et autres poisons comme l’aluminium) contenu dans les vaccins il s’en trouvera toujours un pour vous en guise de réconfort que c,est insignifiant comme quantité.

      ce

    • 2 cas de figure pour la situation actuelle :

      - Soit on admet que ce virus pandémique est stable, et donc bénin ( confers les effets sur les pays de l’hémisphère sud ), et que vacciner les populations, en particulier les enfants, avec un vaccin non testé leur fait courir beaucoup plus de risques que cela ne peut leur apporter de bénéfices. Sans parler d’une autre conséquence possible : si d’aventure ce vaccin était efficace, ce qui n’est pas démontré, une vaccination massive créerait une pression de sélection susceptible de faire muter le virus. Et ceci sans que les populations soient durablement protégées.

      - Soit le virus mute et le vaccin ne sert à rien.

    • @TSLS Bah!! quoique vous disiez par rapport au mercure (et autres poisons comme l’aluminium) contenu dans les vaccins il s’en trouvera toujours un pour vous dire en guise de réconfort que c’est insignifiant comme quantité.

      Ce qu’on omet de dire ou de publiciser c’est que, particulièrement dans le cas du mercure, c’est que l’organisme n’évacue jamais ce poison , même en petite dose. Dose après dose ça s’accumule dans le système.

      Puisqu’on veut se mettre à vacciner contre la grippe même les enfants en bas de deux ans, et que déjà à cet âge ils ont englouti à cause d’autre vaccins une certaine quantité de mercure, j’aimerais que quelqu’un évalue quelle quantité de mercure un individu aura ingurgité après 30 ans ou 40 ans , puisqu’on semble se destiner vers une société où on moussera la prise de vaccin à chaque année?
      (N’est-ce pas le cas de ceux travaillant dans le système de santé par exemple.)

      Qu’on fasse ce calcul et qu’on ajoute cette même quantité de mercure à un simple verre d’eau et que ces mêmes gens qui nous en vantent tant l’innocuité et qui qualifie cette quantité d’insignifiante, l’avale d’une traîte. Là et seulement là je penserai peut-être à reviser mon jugement par rapport à ça. Pas avant.

      Pierre Gravel

    • @TLSL: “une chance sur neuf de devenir autiste” et vous nous annoncez ça comme un fait scientifique. Vos sources svp? Le débat au sujet du lien entre l’autisme et les vaccins dure depuis près de 20 ans. Pour chaque recherche qui tend à démontrer un lien entre les deux, il y en a une, sinon deux, qui démontre le contraire. Je ne crois pas que les études ayant été faite à ce jour permettent de se prononcer clairement dans un sens ou dans l’autre. Alors je suis vraiment curieuse de savoir comment vous en arriver à une statistique aussi précise que “un sur neuf”.

      Dans le cas du H1N1, ce qui inquiète, c’est la présence de thimerosal, un préservatif contenant du mercure, qui inquiète particulièrement. Précisément parce que ce type de préservatif a été éliminé des vaccins régulier que l’on donne à nos enfants (à part celui contre l’hépatite B, je crois). Cela dit, je suis de la génération des enfants qui ont reçu des vaccins contenant du thimerosal. Je ne crois pas que 1/9 de ma génération soit autiste. En fait, au Canada, environ une personne sur 200 est autiste (toutes générations confondues) et environ un enfant sur 165 (donc une nette augmentation des cas).

      http://www.autismsocietycanada.ca/asd_research/research_prevalence/index_e.html

    • Faudrait vacciner tous les politiciens et les pharmaceutiques contre le virus de la magouille. Ce serait un excellent placement pour le Québec. Actuellement, ce virus est
      très florissant et est très vivace aux parlements de Québec et d’Ottawa.

    • @weeza

      En fait la recrudescence de cas d’autisme vient du fait que l’autisme est attribué à un plus grand nombre de symptômes et de comportements. Ça ne veut pas dire qu’il y a plus de cas, ça veut dire qu’on les identifie plus facilement aujourd’hui.

      Plusieurs adultes aujourd’hui âgés de plus de 50 ans (qui d’ailleurs n’ont reçu que très peu de vaccins) ont des comportements autistes et n’ont jamais été diagnostiqués comme tels.

      C’est la même chose pour le TDAH. Plusieurs adultes aujourd’hui se rendent compte qu’ils avaient des problèmes du type TDAH losrqu’ils étaient enfants lorsque leurs propres enfants en recoivent le diagnostic.

      On peut faire dire n’importe quoi aux chiffres quand on les sort du contexte.

    • @TLSL

      Quand vous direz des choses qui auront de l’allure, on va respecter votre opinion.

      Les vaccins ne causent pas l’autisme une fois sur neuf!!!!!

    • Le vaccin pour les enfants en bas âge et les femmes enceintes doit être celui “sans adjuvent” puisque l’autre n’a pas été testé sur ces groupes… c’est clairement dit alors c’est pas une question de débat. Mais comme dans tout le reste, il y a bien des choses qui ne doivent pas être pris par les enfants en bas âge et les femmes enceinte… ça veut pas dire que pour monsieur et madame tout le monde c’est toxique (vous seriez surpris des choses sans importance qui font partie de la liste!)

      Et pour ceux qui crient à la quantité de mercure… c’est pas dans les poissons qu’on en trouve également? Je peux donc prendre mon vaccin avec la tête en paix, je ne mange jamais de poisson. ;-)

      Mais comme dans tout, on peut voir facilement que c’est pas contre le vaccin de la H1N1 que les gens en ont, mais bien contre les vaccins en général. C’est donc un faux débat que celui du vaccin H1N1 tant qu’à moi. On est pour les vaccins ou on est contre… point.

    • Ça me fait penser aux partys de séroconversion dans lesquelles des individus s’infecterais volontairement du VIH dans le but de se débarasser une fois pour toute de la peur de l’attraper.

    • Salut la mère et les autres pour commencer le VIH n’A jamais été prouver comme donnant le SIDA c’est une “hypothèse” et non un “fait prouvé” le Sida existe mais la causalité entre le rétrovirus VIh et sida n’Est pas clair !!renseigner vous sur le net les virologue son Divisé en 2 camp juste a lire sur le perth Group une Vrai analyse.

      Pour ce qui es de la h1n1 c’est clair que certain médias joue le rôle de propagande pour faire peur au gens ça c’est clair net et précis….Est ce que une grippe es dangereuse ?? bahhh je crois pas la on a qu’a manger du citron des pommes des oranges magnésium mais pkoi SAnté canada dirais ca ?? au lieu de ça il nous dise de nous préparer a une seconde Vague de grippe et bla bla bla déja la santé CAnada a choisi le Camp de faire du profit Donc son role reste a redéfinir et sa prendrais une Enquête sur SAnté canada aussi celle du QUébec sur son role jouer dans l’histoire…Ah aussi la propagande va continuer pendans encore 1 mois au mois y vont dire les memes niaiaserie Et nous faire peur…. un peu comme avec l’église pis le diable si on veut entkkkkkkk

      Après tout les effet secondaire qui a été reporté…. j’aurais honte de conseillez ça mais y se cache on les vois presque pas !!! HOnte a Santé Canada HOnte au compagnie phamaceutique qui utilise le MEnsonges pour jouer sur le jugement des GEns CEst ca des Manipulateur !!!!

      DIctature Pharmaceutique Appuyé par le GOuvernement Libéral loll quelle honte !!!

      merci pour l’article et t’inquiète pas juste bien manger des fruit le citron(33 cenne)cest ben plus puissant qun Vaccin remplis de toxicité.

    • La véritable pandémie est médiatique. Voilà, c’est dit … je sors =>

    • @ le_mechant
      Drôle de choix que de comparer l’une des plus graves maladies avec l’une des plus innoffensives… juste comme ça.

    • qu’est-ce qu’il faut aps entendre, deux têtes de nigos… retourner à vos ptits, vous êtes déplorable comme journalistes, manque de cervelle.

    • Je voulais dire 1 cas d’autisme par tranche de 90 personnes. Imaginez que 500 000 enfants reçoivent deux vaccins contre la grippe cet automne, en plus des autres vaccins reçus où ceux qu’ils vont recevoir.

      Sur 500 000, c’est possiblement 5555 enfants qui seront autistique ou qui subiront d’autres séquelles graves.

      Et puis, il y a des dizaines et des dizaines d’articles qui démontrent que les vaccins, en particulier ceux contre la grippe contenant du mercure, sont responsable de l’autisme.
      http://www.rollingstone.com/politics/story/7395411/deadly_immunity/

    • Écoutez les gens mal informés, les talibans de la théorie du complot, les pseudo- spécialistes… et ATTRAPEZ la grippe. Évitez le vaccin…car des gens farfelus et victimes de la désinformation vous feront croire que le vaccin est dasngeureux. Ne croyez pas les spécialistes, l’OMS. Croyez ti-cul qui lui connait ça.

      Les charlatans sont au pouvoir. Vraiment, je désespère de ces Québécois vivant au temps des cavernes. .

    • Ca a été dit plus tôt sur le blogue mais je me permets de le redire: arrêtez avec vos “vaccin non testé et fait à la va-vite”… On fait des vaccins pour 3 différentes souches de grippes à chaque année depuis longtemps. Devinez quoi ? Une de ces trois souches est la A H1N1 (de façon général). Seulement, cette grippe de type H1N1 est plus virulente et plus dur. Ca reste le même virus à quelques détails près. Alors, svp, renseignez vous avant de faire peur au monde avec vos théories de conspiration sur les vaccins. (N’oubliez pas… les communistes mettent du fluor dans l’eau pour nous ramolir le cerveau et nous contrôler !!!)

      Ceci-dit: je n’irais pas dans un “H1N1 party” mais je ne changerais pas mes habitudes de vie non plus. Si mon enfant avait à l’attraper bien… c’est la vie. Je ne donnerais/prendrais pas de vaccin non plus. Pas parce que ca me fait peur. Parce que c’est quand même pas l’hépatite B ou la variole !

    • @pierrefalardeau

      C’est la première fois que j’entend une ineptie de ce genre. Je n’ai pas rencontrer un virologiste qui ait étudié la virologie dire une horreur pareille. Tout ceux qui font partie de votre groupe sont des médecins, sauf un pathologiste. Aucun virologiste. Mais au moins ils appartiennent au domaine scientifiques, ce qui leur donne au moins un peu de crédibilité ( j’en accorde peu a certains médecins qui vont affirmer des chose qui ne tienne pas debout ( surtout dans des cas de vulgarisation ésotérique) mais je ne peut pas juger d’ici). Ce qui m’agace c’est qu’ils jouent au jeu du ” mon article a été rejeté” pour dire que c’est vrai et que les autres veulent pas les entendre. Il y a une foule de raison pour laquelle un article est rejeté, et parfois ca tiens à «je veux savoir avec quel appareil tu as pris tes pH». Dans d’autre cas, il se peut qu’on fasse passer des énormités à un comité de révision d’un journal. De plus, en lisant leurs papiers accepté et rejeté, on voit qu’il n’ont fait que des revues de littérature, aucune recherche par eux même ( ce qui est courant dans les revue médicale, les médecins n’étant pas des laborantins). Ca ne prouve pas qu’il aient tort, mais ca ne prouve pas non plus qu’ils ont raison. Toutefois, si quelqu’un veux bien me procurer du financement, je vais voir ce que je peux faire comme recherche, pour prouver ( ou réfuter, cas le plus probable) ce qu’ils avancent. S’ils ont raison, ca serait une découverte intéressante. Mais disons que le lien est trop grand pour que ce soit fortuit. De plus, le mécanisme d’entrées dans la cellule du VIH est très bien connu et l’on connait même son mode de réplication dans la cellules ( qui ressemble d’ailleurs à celui de l’hépatite B). Les cas de virus qui reste en dormance de longue années avant d’apparaitre ne sont pas rares, il suffit de penser au zona qui est causé par le même virus que la varicelle. Les deux peuvent survenir a des décennies d’intervalle.

      Mais bon je sais que tu ne lira même pas mon commentaire correctement, surtout parce que tu n’a pas le trois quart des bases scientifiques nécessaire pour le comprendre.

    • On parle d’une grippe ici, pas d’un banal rhume. Courbatures, diarrhée, fortes poussées de fièvre, toux, mal de gorge, problèmes d’alimentation, risque de convulsions chez les jeunes enfants, complications fréquentes (bronchites, otites, sinusites, pneumonies), etc. Ce n’est pas banal et c’est souvent même dangereux. Non, la meilleure protection demeure un mélange judicieux d’hygiène corporelle et d’évitement. Éviter les lieux et les situations où la grippe se transmet le plus facilement. S’il y a beaucoup de grippe fin octobre, fêter l’halloween dans un petit groupe d’amis plutôt que de toucher 200 poignées de porte et se faire tousser au visage. Etc.

    • Soit dit en passant, autrefois de nombreux cas d’autisme étaient catégorisés comme étant de la “schizophrénie”, qui était le diagnostic le plus vague possible de troubles mentaux. Depuis quelques années, nous détections et catégorisons mieux les troubles mentaux, donc plus de cas d’autisme. Nous détectons aussi des troubles plus modérés du comportement, comme le syndrome d’Asperger, qui fait partie du “spectre autistique”… donc encore plus de cas. Les statistiques à la hausse sont donc liées avant tout au progrès de la médecine.

      Rien à voir avec les vaccins.

    • J’ai des enfants. Je trouve irresponsable de les exposer volontairement à un virus. Je suis pour la prévention (hygiène) pour diminuer les risques de contagion et je suis contre la vaccination systématique pour tout le monde. Chaque membre de ma famille étant en bonne santé, je crois que la vaccination n’est pas nécessaire. Cependant, je comprends ceux qui ne veulent pas prendre de chances. Pour ma part, je crois que le fait d’avoir recours à la médication à chaque mal qui se présente affaiblit notre système immunitaire.

    • Les partys de H1N1 sont une aberration, attraper les grippes c’est pas le fun, pis il y a tellement de souche et de mutation que c’est pratiquement inutile.

      Ceci étant dit, je ne vois pas les arguments dans l’article mis en référence. On y va avec des sophismes, on fait appel au nombre et à l’autorité de ceux qui détiennent la science. Le problème, c’est que cette même science se fonde sur des recherches, et dans chaque branche, il y a des “experts” qui font autorité. Le modus operandi des pharmaceutiques est simple, ils soudoient quelques scientifiques experts, on manipule quelques études, qui font école car le produit d’experts reconnus et on installe quelques pions dans les autorités de responsable de la santé publique. Il y a quelques scientifiques de la FDA américaine et de Santé Canada qui y ont goûté. Shiv Chopra a entre autre goûté à la médecine de Monsanto et c’est fait renvoyé par Santé Canada pour son refus d’homologué, comme une substance inoffensive, une hormone devant augmenter la production de lait des vaches….. Il a subit de la pression pour qu’il accepte l’hormone, et on l’a renvoyer avec deux de ses collègues. Autre cas connu, David Graham de la FDA, a subi des pressions de ses boss pour qu’il ne publie pas une étude qui démontrait que le VIOXX pouvait précipiter des crises cardiaques. Il l’a fait à titre personnel, on l’a bien certainement renvoyé, il a poursuivit la FDA pour renvoi abusif et injustifié, il a gagné et on l’a réintégré. Ici, on parle d’hommes exceptionnels, les autres s’écrasent et ramassent le cash et les promotions.

      Donc, tout ça pour dire que l’argument d’autorité ne vaut pas grand chose, qui plus est, le docteur Graham à qui je viens de faire référence a dit après sa réintégration à la FDA que bien de ses confrère, en particuliers ceux qui oeuvrent dans le biologique et les appareils médicaux, comme les vaccins, se taisent car ils ont peur de perdre leur emploi, ils ont des enfants et ils ne pourraient pas se permettre de perdre leur job, surtout qu’un scientifique qui n’a pas obéit à son patron va avoir bien de la difficulté à trouver un autre emploi ou des fonds pour la recherche.

      Peu importe tout ça. Des études récentes ont conclues que le vaccin contre la grippe saisonnière n’est pas efficace pour les personnes âgées et une autre qui dit que les enfants vaccinés contre l’influenza saisonnier ont trois fois plus de risque d’être hospitaliser du à des complications du à la grippe. À partir de ça, permettez moi de douter de l’innocuité du vaccin contre le AH1N1 qui va avoir été testé que sur une très courte période et fait à la va vite. Et permettez moi de douter de son efficacité puisqu’il n’est pas élaboré à partir de la souche AH1N1 plus virulente car elle n’existe même pas.

      C’est de la frime au cube.

      Tout ça, ce n’est pas vraiment pour tuer tout le monde ça, comme certaine théorie du comploit l’affirme, c’est juste pour faire de l’argent.

      C’est pourquoi je dis qu’il faut rester très sceptique envers les “experts” des deux cotés. On a d’un coté une histoire exagérée, voire farfelue, et de l’autre, une histoire épeurante qui se veut rationnelle.

      Quand on veut faire de la propagande, on s’y prend comme ça.

      La vérité est si précieuse qu’elle doit être protégée par un paquet de mensonges, disait Churchill, c’est à méditer.

      Il y en a un autre qui disait qu’il y a deux choses qui ne doivent jamais arriver dans les test clinique de médicaments, ces deux choses sont : Tout les cobayes meurent ou tous les cobayes guérissent.

      Il est évident qu’on préfère un cobaye captif !….. et ignorant.

    • @TSLS

      Le lien entre la vaccination et l’autisme n’a JAMAIS été démontré. C’EST COMPLÈTEMENT FAUX ET JE ME FOUS DU DOCUMENTAIRE QUE VOUS AVEZ VU (comme s’ils n’avaient pas “discarded” ceux qui disaient le contraire de l’opinion du cinéaste). Je suppose que vous croyez également que le cholestérol n’existe pas, puisque que cet idiot de médecin français a passé à la télé. Vous êtes paranoïaque et vous vous faites enfirouaper par les parents qui n’acceptent pas l’autisme de leurs enfants et recherchent un coupable. Combien je vois de gens par jour accuser les médicaments que je leur vend d’être responsable d’effet secondaire et pouf, suite à une rencontre avec le médecin, ils reviennent tout piteux en se rendant compte qu’ils ont développé une autre maladie a cause de leur age ou en raison d’une aggravation d’un problème sous-jascent. Je connais un docteur en biochimie appliquée qui peut synthétiser de la cocaïne a partir de produits ménagers, alors n’allez pas croire naïvement que tous les scientifiques de la planète sont incapables de produire un vaccin. Et même s’il y avait un risque d’autisme (et c’est de la foutaise), je préfère un enfant autiste qu’un enfant mort. Pour ce qui est du mercure, quelle quantité? Et quelle quantité est dangereuse pour l’être humain. À ce que je sache, une seule cigarette contient bien davantage de produits toxiques et mortels et on n’en meurt pas à la première inhalation. Petit conseil, retournez à l’école, vous avez arrêté trop tôt.

      Pour ce qui est de la Suisse, je vous renvoie la balle d’une autre façon. Expliquez moi pkoi dans ma pratique courante les doses usuelles et maximales sont toujours plus élevées dans les textbook américains que dans les normes québécoises? Pouquoi le gravol est annexe 2 au Québec et en ventre libre au New-Brunswick? Pourquoi le losec nécessite une prescription au Canada et est en ventre libre chez Walt-Mart dans le New Hampshire? Et depuis quand la Suède est elle devenue une sommité médicale mondiale? Question de culture et de système de santé, voilà tout.

      Et je terminerai mon commentaire en vous disant que votre comportement est dangereux. La dernière fois qu’une majorité de parents ont boycotté un vaccin (désolé, ma mémoire me fait défaut, j’ai oublié le pays européen et la maladie) et bien il s’en est ensuivit une épidémie monstrueuse. De plus, les gens comme vous sont des parasites. Si votre enfant n’attrape pas la grippe a cause de votre vitamine C, echinacée et autres produits “naturels” (comme les appellent les gens qui ne connaissent rien en chimie, comme si une plante ne pouvait pas être nocive), et bien ce sera parce que les autres enfants vaccinés des autres parents ne l’attraperont pas et ne pourront donc pas la transmettre aux vôtres. Vous irez ensuite déblatérer au téléjournal du canal V que vos trucs de grand-mère ont fonctionné (lol). Sauf que si le nombre de vaccinés est inférieur au nombre de non-vaccinés, bonjour l’hécatombe.

      P.S. Le virus de la grippe survit 48 heures sur une surface où des sécrétions ont abouti. Vous lisez le journal en prenant votre café au McDo et vous vous rongez les ongles par inadvertances…et vous voilà infectée. Si c’est pas jolie.

      P.P.S. on a récemment reçus des instructions afin de “postponer” la vaccination grippale annuelle pour laisser la place a celle du H1N1; la dessus je ne suis pas d’accord, puisque, du moins pour l’instant, la grippe dites normale fait beaucoup plus de ravages que la H1N1.

      @guylaine 101 et moi_gatineau

      Enfin des gens qui disent des choses censées. Chapeau!

      @racer69

      Tout comme les rayons X. Connais-tu quelqu’un qui est mort irradié car il a pris trop de radiographie dans sa vie? En santé, il faut peser le pour et le contre. Entre choisir d’ingurgiter une quantité bénigne de mercure ou de mourir tout de suite, je choisis de vivre avec du mercure.

    • Je suis d’accord avec Michele32 sur un point, sur sa référence à War Of The Worlds. Ce qui est très peu dit, mais facilement démontrable cet exercice était une recherche sur la manipulation de masse fait par le Princeton radio project

      http://en.wikipedia.org/wiki/Radio_Project

      En liens avec l’Université de Princeton et les exilés de qu’on appelait l’école de Frankfort, dont Theodor Adorno. C’est là qu’ils ont pu mesurer la crédulité des masses face aux sources officielles.

      Par contre, j’achète pas l’argument des autistes n’étaient pas diagnostiqués, parce que les autistes ont une espérance de vie aussi longue que la normale, donc il y aurait énormément de personnes asociales et souvent incapable de subvenir à leurs besoins de base, mais pourvu d’autres talents parfois hors du commun. Il y en a pas autant. Les vaccins sont une exposition au mercure parmi tant d’autres, si, et je dis bien si le mercure induit une pathologie du genre, et qu’il est bioacummulable, est-il possible que l’accumulation de petites quantités de mercures peut avoir un impact grave sur le développement des enfants?
      tes quantités de mercures peut avoir un impact grave sur le dévelopement des enfants?

    • @tous ceux qui buzent sur le mercure , moi je serais vous je regarderais la composition de vos produits d’hygiène courant , surtout vous mesdames , les métaux lourds sont bien plus présent dans votre vie que vous le pensez

    • Quand vous aurez eu un enfant hospitalisé 15 jours, dont 10 aux soins intensifs, parmi lesquels 8, branché sur un respirateur artificiel pour ce qui n’était, au départ, qu’une simple bronchiolite, vous ne parlerez pas de party. Voir son enfant en arrêt respiratoire pour la simple raison qu’on l’a bougé dans son lit, le voir devenir bleu sous ses yeux et entendre les machine sonner, le personnel crier, c’est loin d’être un party…

    • J’ai une excellente nouvelle; au Canada tout les citoyens ont le droit de mourir paranoiaque et ignorant…

    • Je suis un parasite? Alors expliquez.moi pourquoi mon médecin m’a ouvertement dit qu’elle ne prendrait pas le vaccin contre le virus H1N1? Et je lui ai aussi demandé ce qu’en pensait ses collègues médecins, et selon elle les médecins qu’elles connaît ne prendront pas le vaccin.

      Et dites-moi donc pourquoi une biochimiste à qui j’ai parlé personnellement et qui a travaillé dans le laboratoire national à Winnipeg ne prendra pas le vaccin et croit que la meilleure façon pour s’immuniser contre la grippe est d’attraper la grippe et de combattre le virus.

      Et dites moi pourquoi j’ai une cousine qui a eu la grippe dernièrement, qui a durée deux semaines, avec fièvre, diarrhée etc, très mal en point, une grosse grippe. Elle était certaine d’avoir eu le H1N1. Et bien devinez quoi? Ce n’était même pas le virus H1N1, il s’agissait de la grippe saisonnière. Pourtant, les cas de H1n1 n’ont pas été très dévastateur et on a eu que très peu de vaccination.

      Bref, faites les vacciner vos enfants, c’est votre choix. Et vous devriez savoir que de manger du mercure et de se le faire injecter n’est pas la même chose.

      Quand vous aurez quelqu’un dans votre famille qui aura eu le Guillain Barré et des gens prochent qui se sont retrouvés avec la sclérose en plaque à la suite d’une vaccination, vous viendrez me faire la morale.

    • @Hellpharmacist

      “Entre choisir d’ingurgiter une quantité bénigne de mercure ou de mourir tout de suite, je choisis de vivre avec du mercure.”

      Eh bien ce choix doit rester un choix. N’oubliez pas que les effets long terme du mercure et des vaccins n’a jamais ete clairement etabli. En fait, pas du tout. Au contraire, aucune analyse prouve que l’ingurgitation de mercure aide notre sante.

      Je cite quelques extraits de Dr Marc Girard (une certaine notoriete, Conseil en pharmacovigilance et pharmacoépidémiologie Expert européen (AEXEA) ).

      “alors qu‟ils sont pourtant supposés exercer des effets immunitaires bénéfiques sur le long terme, voire à vie, ces produits ne sont jamais sérieusement suspectés de pouvoir exercer sur ce même long terme des effets immunitaires potentiellement dommageables”

      Et aussi

      “Cet illogisme patent amène à reconsidérer la dynamique des controverses vaccinales. Car s‟il est un domaine où, internationalement, la profession médicale fait corps dans sa grande majorité, c‟est bien sur le caractère indiscutable des bénéfices imputables aux vaccins, que ce soit historiquement ou aujourd‟hui”

      “les médecins tendent à user quasi systématiquement du lexique de la « superstition », du « manque d‟information » ou du « malentendu » pour qualifier l‟argumentation de leurs contradicteurs – comme si l‟évidence des bénéfices vaccinaux devait s‟imposer à toute personne dotée du minimum de rationalité, de bonne foi et d‟information. Il est parfaitement exact que les anti-vaccinalistes ne brillent pas toujours par la qualité de leur information ou la profondeur de leur réflexion” (je suis d’accord, et c’est en partie vrai pour toute conspiration ou idee contre-courant).

      “Interrogé sur la fréquence croissante des maladies auto-immunes, Jean-François Bach (figure de proue des sectes anti-vaccinalistes) admet que « cette augmentation pourrait être liée à la diminution des maladies infectieuses (…) On suppose que les infections ont un rôle protecteur [c‟est moi qui souligne] vis-à-vis des maladies auto-immunes. Or, comme ces infections régressent, elles ne protèges plus contre ces maladies”

      Bref, nous savons que

      1) Les vaccins ont fait un apport dans notre societe en nous debarassant de maladies graves.
      2) Les effets long terme de la vaccination, dont la possibilite d’amoindrir la fonction immunitaire, sont toujours discutables.
      3) Nous savons que la vaccination n’est pas sans risques.
      4) Nous savons que le mercure est tres dommageable pour l’humain
      5) Nous savons que bien des gens de secte “anti-vaccination” disent des aneries.

      Considerant ceci, je crois que la vaccination contre la grippe doit etre laisse au choix des personnes. Nous ne pouvons accepter en tant que societe forcer la vaccination d’une population ne connaissant pas assurement les effets long terme de ces dit vaccins. D’autant plus que, ces vaccins specifiques a la grippe et au H1N1 n’evitent qu’une grippe. Oui une grippe peut tuer, mais je prefere que 3000 de nos braves citoyens canadiens meurent chaque annee de la grippe (et souvent ces gens etaient deja de beaucoup affaiblis pour d’autres raisons), plutot que d’avoir le risque court/long terme de diverses maladies lie a ces vaccins.

      Ceci dit, j’ai fait vaccine mes enfants sans broncher aux vaccins de base. Je crois que les maladies qui sont ainsi evitees valent mathematiquement le risque pris par ces vaccins. Je ne fais pas le meme calcul quand vient le temps d’eviter une grippe.

      Mon gars a fait un “faux-croup” l’hiver dernier et je comprend qu’il peut etre affolant d’avoir un enfant hyper malade de la grippe ou meme le voir mourrir, j’en conviens. Mais voir son gars avoir le syndrome guillain-barre est probablement tout aussi troublant. Je prefere m’assurer qu’il mange bien et qu’il a les conditions favorables pour bien se defendre contre la grippe s’il l’attrape plutot que le voir se faire vacciner.

      Ceci etant dit (desole si c’est long), si le h1n1 se mute et devient mortel a 20% des contamines, ca sera une autre game. Mais ca sera probablement aussi un autre vaccin…

    • @Hellpharmacist, ‘’ Combien je vois de gens par jour accuser les médicaments que je leur vend d’être responsable d’effet secondaire et pouf, suite à une rencontre avec le médecin, ils reviennent tout piteux en se rendant compte qu’ils ont développé une autre maladie a cause de leur age ou en raison d’une aggravation d’un problème sous-jascent.’’

      Ha ben….. vous m’en direz tant. J’admire votre confiance aveugle vis-à-vis les pharma. J’imagine que le cas de Merck Frosst avec le VIOXX est une niaiserie que je n’ai fait que rêver ? Puisque vous vous prétendez pharmacien pouvez niez le fait que Merck Frosst avait VOLONTAIREMENT CACHÉ des études qui aurait éviter de nombreux décès si on en avait tenu compte?? Si vous osez dire ou prétendre le contraire il m’apparaîtrait important alors de vous donner les coordonnés de mon médecin qui pourrait vous instruire sur le dossier VIOXX.

      ‘’ Entre choisir d’ingurgiter une quantité bénigne de mercure ou de mourir tout de suite, je choisis de vivre avec du mercure.’’

      Holala ! Notre cher pharmacien parle de quoi ici pour y voir une telle certitude de mortalité dans le cas où on ne se ferait pas vacciner ??? À ce que je sache, ce dont il est question ici c’est le virus A H1N1, virus qui dans sa forme actuelle est à des années lumière en terme de dangerosité de la grippe saisonnière en terme de statistiques portant sur l’équation malades / décès. Faudrait quand même pas charrier cher monsieur. On parle d’un peu plus de 2000 décès dans le cas du H1N1 alors que la grippe saisonnière elle tue selon l’OMS 500,000 personnes approx chaque année. Donc lâchez moi avec vos histoires de bonhommes sept heures à l’effet que la vaccination serait une question de vie ou de mort.

      Autre chose en passant, mon propre frère a failli en crever l’année dernière lorsqu’il a reçu pour la première fois de sa vie le vaccin pour la grippe saisonnière après avoir subi une pression de la direction où il travaille(CHSDL).

      Personne, je dis bien personne n’avait cru bon d’aviser qui que soit à l’effet que toute personne ayant une intolérence ou des allergies aux œufs devraient éviter de se faire vacciner. Il a du être hospitalisé plus de vingt jours et ce n’est qu’à la fin de l’Été qu’il s’en est complètement remis. J’ai bien hâte de voir le ‘’smart’’ qui le convaincra à nouveau de ce faire shooter votre cochonnerie. D’ailleurs suite à cet épisode, dans le petit CHSDL où il travaille, aucun, je dis bien aucun employé ne compte se faire vacciner. Ni le personnel médical soignant, ni le personnel aux cuisines et ni le personnel relatif à l’entretien ménager. D’ailleurs une grosse chicane interne se dessine à ce propos car un mémo de la ditrection distribué aux employés, il y a de cela trois semaines environ, les avisait qu’il était possible qu’on oblige ultérieurement ceux qui auront refuser le vaccin pour le H1N1 à demeurer chez eux…. sans salaire.

      Ha oui en terminant, juste comme ça, connaissez-vous Cochrane collaboration ? J’espère que oui sinon il vous en manque des bouts coté références. Et si effectivement vous connaissez Cochrane collaboration, comment pouvez balayez sous le tapis leurs travaux et leurs résultats surtout en rapport à l’efficacité des vaccins contre l’influenza entre autres choses? On parle pas d’un organisme chapeauté par des ti-counes voué à la défense de théories du complot bout de bon Dieu, on par d’un organisme indépendant, présent partout ou presque à l’échelle internationale , un organisme reconnu et sérieux qui ici au Canada est finacé en partie par … Santé Canada.

      De toute façon dès qu’on remet ne serait-ce qu’une seule pseudo-vérité émanant du monde pharmaceutique on tombe dans un dialogue de sourds. Comme s’il était normal et obligatoire de toujours tout prendre pour du cash. Allez dire ça aux familles des victimes du VIOXX.

      Pierre Gravel

    • @richard55,
      bravo, c’est un bon diagnostic!! Sont folles!!!!!!

    • Pour ceux qui paniquent au sujet de la faible dose de mercure présente dans les vaccins, sachez que le mercure se retrouve aussi dans le poisson (surtout les poissons prédateurs), le gibier, les amalgames dentaires (vos plombages), et… dans une bonne partie des produits homéopathiqes. Oui, oui, les produits homéopathiques! http://www.hc-sc.gc.ca/hl-vs/iyh-vsv/environ/merc-fra.php

      Moins directement, vous entrez aussi en contact avec du mercure par les thermomètres, les thermostats de vos maisons, les petites piles, les tubes fluorescents et les commutateurs.

      Il n’y a pas de mercure dans les vaccins qu’on donne à nos bébés entre 0 et 2 ans. Il y en a, par contre, dans les vaccins contre la grippe.

      Peu importe ce que tel ou tel chercheur en pense personnellement, il n’y a pas concensus, dans la communauté scientifique, sur l’hypothèse que la vaccination pourrait être en partie responsable de l’autisme. Donc ça reste une hypothèse. J’ai eu un professeur de climatologie qui niait le réchauffement climatique. Ses arguments étaient convaincants et il était loin d’être un imbécile. Est-ce que ça veut dire pour autant qu’il avait raison? J’ai de gros doutes là-dessus, mais j’imagine que l’avenir nous le dira. Même chose pour les vaccins. En attendant, informez vous pour de vrai au lieu d’écouter le premier venu qui a une opinion là-dessus…

    • Et ben, c’est là qu’on est rendu : qui croire ? Politiciens ? Journalistes ? Scientifiques ? Comment dépasser la crise de la confiance que vit le monde actuellement ?

    • @Pierre Gravel : Felicitations. Si votre texte pouvait etre present dans les nouvelles et pas seulement dans des blogues, le monde se feraient vacciner en toute connaissance de cause. Merci pour votre reference sur Cochrane, je vais me documenter a ce propos.

    • Je ne suis pas microbiologiste mais un de mes copains l’est.

      Je lui demande, l’autre jour, si le slogan véhiculé dans les annonces de se laver les mains au Purell est exact.
      Sa réponse: le Purell tue 99% des bactéries non-résistantes à l’alcool. (le principal ingrédient du Purell).
      Sauf que 30% des bactéries sont résistantes à l’alcool.
      Quant au H1N1, c’est un virus et les virus ne sont pas affectés par l’alcool…. faites le lien.

      mon cinq cennes

    • @weeza, ”il n’y a pas concensus, dans la communauté scientifique, sur l’hypothèse que la vaccination pourrait être en partie responsable de l’autisme. Donc ça reste une hypothèse. ”

      Bonjour, effectivement il n’y pas consensus mais l’inverse est aussi vrai. L’innocuité prétendue des vaccins (et même l’efficacité en ce qui concerne ceux pour l’influenza) ne fait pas consensus et ne reste donc qu’une hypothèse.

      Un moment donné, et ici je ne m’adresse pas spécifiquement à vous, faudrait peut-être se poser la vraie question: avons-nous réellement besoin de toute cette pharmacopée pour vivre en tant qu’humain? Je veux dire pour tout et pour rien et ce toujours pis le tout temps. Faudrait se questionner peut-être sur la qualité de notre jugement. De ce qu’on appelait autrefois le gros bon sens.

      Tout de même drôle qu’on aime nous planter dans la face des pseudo-vérités comme quoi tout le monde dans l’ancien temps crevaient ou étaient susceptibles d’être hypothéquer pour la vie des suites de maladies à cause de l’absence de soins médicaux et/ou de médicaments . Même ça c’est du n’importe quoi. Et ici qu’on me comprenne bien je dis pas que les progrès de la médecine sont faux ou inutiles. je dis juste que trop, toujours, pour n’importe quoi pis tout le temps, c’est comme pas assez.

      À en croire certains c,est à se demander comment il se fait que la race humaine soit encore sur cette planète tellement ceux qui nous ont précédé auraient été menacés d’extermination.

      On aime transposer des vérités des années 1500 aux années 1900. Mes deux parents, âgés de 80 et 81 ans, n’ont jamais voulu être vaccinés et Dieu sait que tous deux en ont attrapé des grippes au fil du temps. Ma mère pête encore le feu mon père pas mal moins à cause de l’arthrose. Mes grands-parents sont tous décédés à des âges se situant entre 80 et 96 ans. Tout ce beau monde n’a visité le médecin que quand c’était réellement nécessaire et puisqu’ils ont vécus une bonne partie de leur vie à une époque où ils devaient payé pour avoir des soins ou surtout des remèdes on s’entends-tu pour dire qu’ils savaient faire la différence entre une niaiseries et quelque chose de grave. Du haut de mes 50 ans je ne me souviens pas avoir vu aucun d’entre eux prendre rendez-vous chez le doc parce qu’ils avaient attrapé un rhume ou une grippe. Ça se soignait à la maison. Même des bronchites.

      Leurs remèdes dans ces cas consistaient à quoi? Du bouillon de poulet, du repos si c’était possible, et comme le disait si bien ma grand-mère maternel : Faut donner au temps le temps de faire son temps. Ce qui voulait simplement dire ça va finir par passer.

      Aujourd’hui pour chaque petit malaise ça nous prends notre p’tite pilule miracle. Je regarde autour de moi et dès que quelqu’un à le moindre petit mal de tête ça prends absolument la boîte à Tylénol. Une vraie farce.

      Parce qu’on grouille à peu près plus dans nos vies où tout fonctionne avec une switch, ben quand ça arrive qu’On fait plus que mettre un pieds devant l’autre on devient aussitôt courbaturé. Encore là ça se précipite chez le doc ça prends des anti-inflammatoire au plus cr…iss… avoir mal dans le dos 48 heures c’est devenu au dessus des forces de notre génération de moumounes.

      Vrai aussi qu’à cette époque le monde mangeait autrement plus sainement que nous autres et ce malgré qu’on aime nous dire qu’il disposait de peu de variétés comparer à nous. Ça mangeait gras ? Oui. Ça mangeait salé et sucré? Oui . Et puis? Ce n’est pas autant ce qu’ils mangeaient qui importe c’est ce qui étaient absent de leur nourriture. Pas de pesticide. Pas d’herbicide. Pas de préservatif. Et surtout ça ne mangeait pas de la nourriture préparée d’avance qui a parcouru 1000KM avant de se trouver dans leur assiette.

      Je crois qu’une grande réflexion s’impose non pas uniquement sur les vaccins, médicaments et autres mais sur notre manière de vivre. Plus j’y réfléchis plus j’en arrive à croire que notre belle modernité reposant sur l’apport prétenduement positif de l’évolution technologique va carrément à l’encontre de ce qui est nécessaire au bien-être de l’être humain.

      Salutations à tous et toutes et…. bonne fin de journée

      Pierre Gravel

    • Je suis épidémiologiste et je travaille sur H1N1. Rassurez-vous, je n ai pas l’intention de vous fournir tous les arguments pour la vaccination , ni de vous dire que H1N1 n’est pas un mythe (et encore moins un complot..).

      À lire les commentaires et à attendre ce qui se dit partout, les gens retiennent l’info qu’ils veulent, ajoutent un peu de leur croyances, un soupçon de trucs lus sur internet où entendu par le beau-frère de la cousine du voisin médecin.. on brasse un peu le tout, et voilà: nous obtenons un expert en grippe et en vaccination!

      franchement, une grippe-mythe qui n’est pas une pandémie, un complot gouvernemental /pharmaceuthique, un vaccin fait à la va-vite, et ma préférée, un vaccin meutrier pour réduire la population trop nombreuse sur terre..
      ça me décourage …
      y a des jours où la santé publique, c’est pas évident…

      chaque tentative d’informer réellement les gens au meilleur des connaissances disponibles me semble être un coup d’épée dans l’eau..

    • @julief79 Bonjour à vous. Je partage avec vous une bonne partie de votre commentaire. Vrai qu’il se dit et s’écrit plein de trucs sur le net et ailleurs qui dans les faits sont , pour être poli, des fabulations.

      Cependant vous avouerez avec moi, et c’est ce que je trouve le plus pénible, c’est que ces ”fabulations’’sont justement uniquement celles qui sont rapportées par les médias lorsqu’il est question par exemple de remise en cause de l’efficacité ou de la pertinence d’un remède ou un vaccin.

      On se garde bien( volontairement ou non ?) d’offrir la même visibilité aux critiques, mises en garde ou le questionnement provenant d’individus ou d’organismes dont la crédibilité ne pourrait qu’être difficilement remise en question.

      Ce faisant on envoie quoi comme message à comprendre chez l’ensemble de la population? On leur dit que tous ceux et celles qui s’objectent ou questionnent ne peuvent qu’être des cons. Mais puisque la plupart des individus ne sont pas des cons et qu’ils sont à la recherche d’autre son de cloches, ils cherchent à gauche et à droite et finissent par trouver ici et là des brides de vérités qui se mêlent comme vous le dites à des maudites niaiseries.

      Tout ceci finit par rendre toute possibilité d’un questionnement raisonné et sain totalement impossible, parce toujours renvoyé à la case départ qui est que seulement ce que véhicule les GROS médias peut être vrai.

      Et là-dessus, (tout ce que véhicule comme informations les médias est vrai) j’espère que vous me permettrez de doutez sérieusement du caractère réel de la chose hein? Mon humble intelligence ne me le permet pas.

      Pierre Gravel

    • @racer69 : Vous avez en partie raison et je ne prétends pas ici que les vaccins sont complètement, à 100% et hors de tout doute sécuritaire. En tant que mère c’est une question que je me pose et honnêtement, pour le moment, je ne crois pas que je ferai vacciner ma fille ni contre la grippe “régulière”, ni contre la H1N1. Là où j’ai un problème, c’est quand quelqu’un essaye de me faire avaler comme un fait établi que un enfant sur neuf, ou même un enfant sur quatre-vingt-dix, deviendra autiste à la suite du vaccin.

      Comme vous, je prévilégie une saine alimentation, une bonne hygiène et des habitudes de vies qui favorisent la santé en général. Je pense que la cigarette (incluant la fumée secondaire), les puissants produits chimiques qu’on utilise pour aseptiser nos maisons, les pesticides qu’on utilisait jusqu’à tout récemment pour se débarasser des pissenlits sur nos saintes pelouses, etc., sont probablement collectivement plus beaucoup plus nuisible pour la santé de nos enfants que le vaccin contre la grippe.

      Vous pouvez dénoncer la surmédicalisation de notre société et je suis même d’accord avec vous sur ce point. Mais vous ne pouvez nier que l’espérance de vie au Québec a augmenté, et que la mortalité en bas âge, autre fois très courrante, est maintenant une chose beaucoup plus rare. Alors il faudrait éviter de rejeter en bloc la médecine moderne sous prétexte que les compagnies pharmaceutiques complotent dans notre dos pour faire plus d’argent.

    • @julief79 – merci pour l’éclaircissement sur tous ces sujets, on attendait avec impatience la contribution d’un expert…

    • Un beau p’tit bout de film, avec un nom comme Kennedy révélant ses trouvailles:

      http://www.youtube.com/watch?v=CMqYlnAiIUU

    • Ma conjointe travaille dans le milieu de la santé, avec les enfants en particuliers et à chaque année, les services hospitaliers en ont pleins les bras avec l’influenza saisonnier. Pointez-vous sur un étage de pédiatrie en février et essayez de vous convaincre que la grippe, y’a rien là. C’est vrai que c’est la minorité qui en meurt mais ça ne veut pas dire que c’est un virus qui n’a aucune conséquences. J’espère vraiment que ceux qui vont se faire des partys d’H1N1 auront la décence de ne pas se pointer à l’hôpital quand leur enfant fera 40 de fièvre.

    • @ gaiusmarius

      “Je lui demande, l’autre jour, si le slogan véhiculé dans les annonces de se laver les mains au Purell est exact.
      Quant au H1N1, c’est un virus et les virus ne sont pas affectés par l’alcool…. faites le lien.”

      C’est faux. Votre ami est soit un menteur, soit un ignorant. Le Purell et autres gels à l’éthanol réduisent 99% des virus influenza après une exposition de 15 secondes in vitro.

      Vous devriez faire vos recherches (Google : Purell + influenza) avant d’écrire, même anonymement, des bêtises.

    • oh…votre blogue vous échappe les mères blogueuses…

      Moi mon opinion c’est que tout ça est bien exagéré. Comme la grippe aviaire, comme le virus du nil, comme etc… Mettons qu’il y a beaucoup de sous en jeu.

      Mais avoir un enfant je ne tenterais pas le diable à faire ces immunisations naturelles.Il y a un potentiel de dangerosité plus grand que les autres souches grippales. Aussi bien qu’il y en ait le moins possible qui l’attrapent !

      Je ne me ferai pas vacciner même si je suis supposément à risques (population autochtone).

    • sgtsin, il est démontré que les études financées par l’industrie pharmaceutique sont plus souvent publiées et diffusées à grande échelle.

      http://www.bmj.com/cgi/content/full/338/feb12_2/b354

      L’article ne conclut pas que les revues scientifiques sont vendues, ce qui ne surprendrait pas, mais il conclut quand même que les études financées par les pharmaceutiques sont plus publiées, peut importe leur qualité et que ça arrive que les données contredisent la conclusion, bien certainement en faveur de la vaccination.

      noah_73, la grippe, c’est pas anodin en effet, mais ce n’est pas non plus la fun du monde comme on nous le dit sans cesse, de plus l’efficacité des vaccins contre la grippe est très douteuses puisque la majorité des études qui rapportent les bienfaits des vaccins et qui font école sont des études financées par l’industrie des vaccins.

      julief79, le gros problème, c’est que vos “connaissances” proviennent en grande partie des pharmaceutiques, c’est triste à dire, mais c’est ça. L’information est manipulée en haut de l’échelle et elle est enseignée.

      D’où les innombrables experts de bonne foi qui racontent n’importe quoi.

      Le meilleur des connaissances en fait ne démontre pas d’avantage ou sinon très minime à la vaccination contre l’influenza, c’est à dire la grippe.

    • weeza, le mercure est en effet très présent dans notre vie et comme il est bio accumulable, c’est une raison de plus de l’éviter, ça ne le rend pas anodin comme votre texte pourrait le faire croire. Et pour le réchauffement climatique je serais porté à croire votre professeur, on a le même genre de propagande industrielle dans le cas des vaccins que dans le cas du réchauffement climatique. Contrairement à ce qu’on veut faire croire, l’argent est du coté de ceux qui nous vendent l’hypothèse catastrophiste.

    • Exposer nos enfants volontairement au H1N1 est inconscient, cruel et dangereux. Inconscient parce que ça contribue à la propagation de ce virus. Cruel, parce que les personnes atteintes peuvent en souffrir énormément et dangereux parce que ça reste une maladie potentiellement mortelle.

      Vais-je faire vacciner mes enfants pour autant? Pour l’instant, non. Ils sont en bonne santé et la pandémie tant attendue n’est pas commencée. Je préfère insister sur l’hygiène, une bonne alimentation et de bonnes habitudes de vie. À ce sujet, dans le magazine Bien grandir d’octobre 2009, il y a un article intitulé “Bien manger pour mieux se défendre” présentant des façons d’assurer le bon fonctionnement du système immunitaire des enfants.

      Quant aux vidéos et articles anti-vaccination qui circulent sur Internet, leurs propos sont pafois tellement farfelus que je n’en reviens pas qu’on leur accorde quelque crédibilté que ce soit. Campagne visant à réduire la population mondiale, projet de l’OMS de devenir un super-gouvernement mondial, et quoi encore! Il ne faut pas croire tout ce qu’on voit non plus. Exerçons notre sens critique, mais informons-nous auprès de sources fiables svp!

    • Peut-être que notre réaction aurait été différente si on avait continué à nous informer. À nous traiter comme si nous étions doués de raison. À un moment donné, on a fermé le guichet. On a cessé de décompter et d’informer. Le bon peuple, fini l’information factuelle. Alors, les gens laissés dans le noir s’emballent et cherchent à se raccrocher à quelque chose.

      Un party d’H1N1 ? Non. Non. Non.

    • @jean_Richard: je viens de poser la question à un second microbiologiste qui m’indique la même chose.
      Quand à mon premier ami microbiologiste, son sujet de maîtrise était… le virus H1N1.
      Je n’écris pas des bêtises, ce que j’affirme était un peu sous forme de question. Je n’ai pas la prétention de connaitre ce sujet à fond. Vous-même, avant de traiter les gens de bêtes, devriez tourner votre langue 7 fois avant de parler. Vous êtes surement du genre à prendre wikipédia comme outil de référence….

      sans rancunes

    • ummite devrait apprendre la gestion des risques.

    • @TSLS

      Et vous, expliquez-moi pkoi tous les pharmaciens que je connais, ma blonde en médecine interne, mon frère ergothérapeuthe et mes 150 amis en faculté de pharmacie vont le prendre eux? Et pkoi mon ami biochimiste lui me dit qu’il va le prendre et trouve que le votre est un idiot? Pour ce qui est du mercure, vous ne savez même pas quelle quantité le vaccin en contient! Et vous n’avez pas de leçon a me donner sur la différence entre le Per Os, le Sous-cut ou le IV. Pour ce qui est du Guillain-Barré, c’est une réaction auto-immune. Ça prend une prédisposition et une niaiserie comme une pharyngite peut être l’élément déclencheur (pas juste les vaccins, mais tout stimulant du système immunitaire). Vous vous fiez encore et seulement à votre expérience personnelle plutôt qu’aux faits scientifiques. Et en passant, ma cousine a la sclérose en plaque et j’ai fait un Guillain-Barré de cause inconnue selon mon Doc. Alors je me permet de vous faire la morale.

      @unmite

      Je suis d’accord avec vous sur plusieurs points. Ça doit rester un choix tant que votre choix ne met pas en péril la santé des autres. Je ne suis que pharmacien, pas un spécialiste de l’ARN viral. Ce sera aux gouvernements et aux experts de l’OMS de prendre une décision, pas à moi. Je sais que j’aurais dû attendre avant d’envoyer mon post, car j’ai agit sur le coup de la colère devant les idioties que j’ai pu lire. Je fais donc amende honorable.

      @racer69

      Croyez-moi, je ne suis pas assez naïf pour croire les pharmaceutiques, loin de là. Comme on dit, quand ca a l’air trop beau… Je vous dirais même que je n’ai AUCUNE confiance dans les pharmaceutiques (petit scoop: une compagnie générique que je ne nommerai pas a récemment envoyé un avis de rupture de stock pour un produit. Suite a une enquête, il a été révélé que c’était en fait un pénurie artificielle car elle était en train de renégocier le prix de ce médicament à la hausse avec la RAMQ et ne voulait pas que les pharmaciens en achètent avant que le prix soit haussé; c vous dire comment ils se sacrent du monde). Et le scandale du Vioxx m’a choqué autant que vous. J’ai eu l’impression de m’être fait violé intellectuellement. Et je vous jure que depuis ce temps je suis plus que prudent. Si une vieille molécule fonctionne bien et est sur le marché depuis 30ans, et ben fuck la nouvelle affaire merveilleuse a 10 fois le prix qui va faire finalement la même maudite affaire. Et je n’ai pas besoin de votre doc, je connais les médicaments beaucoup plus que lui (sans rancune) et de toute façon ma conjointe est médecin. Reste que 2 scandales majeurs (Thalidomide et Vioxx) sur 2 500 molécules commercialisées, je te laisse calculer le ratio. Il faut rester prudent, mais ne pas non plus devenir parano. Il y a des gens bien dans la communauté scientifique, ce ne sont pas tous des vautours. Vous avez également raison côté mortalité H1N1/Grippe commune. Ce que je voulais mettre en lumière (maladroitement semble-t-il), c’est que personnellement, je préfère vivre avec une petite quantité de toxine que de prendre le risque de mourir d’une infection (ce qui, je vous le concède, n’est également qu’une supposition puisqu’à ce stade, le H1N1 n’est que très peu dangereux mais plusieurs experts s’entendent sur le fait qu’il le deviendra certainement). Pour ce qui de votre frère, et je compatis sincèrement, mais il a été victime de négligence flagrante de la part du personnel soignant. La première question à poser a quelqu’un avant de lui donner un vaccin est justement: êtes vous allergique aux œuf. Il y aurait ici matière à poursuite pour votre frère car ils ont mis sa vie en danger par pure négligence. Je lui suggère fortement de consulter un avocat spécialisé en erreurs médicales.

      Connaissez-vous Cochrane? D’après-vous? J’ai eu mon diplôme dans une boîte de Craker Jack? Je ne remet pas en cause leurs travaux et je sais très bien qu’un vaccin de la grippe, c un guess. On met les souches les plus susceptibles de se développer et on croise les doigts. De plus, je suis plus qu’ouvert au dialogue (je ne suis pas pharmacien propriétaire et vous seriez surpris combien de gens qui veulent des médicaments pour la grippe retourne avec rien du tout car je les ai convaincus de ne rien acheter, que ça ne sert à rien). Comprenez ici que je suis allé “rogue” comme dirait Palin, afin de brasser la cage et de forcer des gens comme vous, qui ont une tête sur les épaules, à exprimer leur point de vue. C’est parfois en disant volontairement des conneries que l’on sait réellement ce que les gens pensent, qu’on les fait réagir. Et pour le Vioxx, je le répète vous avez raison et j’en rage encore. Pouvez-vous vous imaginer comment nous, la communauté des pharmaciens du Québec, avons passé pour des imbéciles? J’enrage a chaque fois que j’entend “Merck Frost” (ou Merde Frost comme on l’appelle entre nous).

      Pour ce qui est de votre réponse a Weeza, d’accord a 100%. Les gens sont conditionnés: un problème, une pilule. Et ce n’est pas sain. La pilule, c’est la dernière étape. Les mesures non-pharmacologiques doivent être tentées en premier lieu et vont régler 50% des cas. Je dois me battre avec des patient pour les convaincre de ne pas prendre de sirop (je me demande pkoi ca existe d’ailleurs, puisque la toux est un mécanisme de défense du corps). Pour ce qui est de l’alimentation, et bien je ne me mêle pas de ça, je ne suis pas nutritionniste, mais il est pertinent de se demander ceci: si un agent de conservation empêche les bactéries de proliférer, et bien qu’est-ce que ça fait à mes cellules à moi qui, selon la théorie de l’évolution, proviennent directement des-dites bactéries?

      Bien a vous et au plaisir de rediscuter avec vous.

    • Bon, enfin, une publication “mainstream” laisse filtrer de l’info:

      Sunday October 4,2009
      By Lucy Johnston THE cervical cancer vaccine may be riskier and more deadly than the cancer it is designed to prevent, a leading expert who developed the drug has warned.

      http://www.sundayexpress.co.uk/posts/view/131817/Jab-as-deadly-as-the-cancer-#

    • Merci hellpharmacist pour vos commentaires rafraîchissants! Il y a certaines personnes ici dont TSLS qui ont besoin de se faire remettre à leur place!

      Et pour tous les gens qui vivent dans un nuage rose, j’ai une mauvaise nouvelle à vous annoncer: TOUT DANS LA VIE COMPORTE UN RISQUE! Se faire vacciner en comporte un, et ne pas se faire vacciner en comporte un aussi. ll suffit de faire la balance et de choisir le comportement engendrant le moins de risques. Il est vrai que ces choix nécessitent parfois des connaissances qu nous n’avons pas, mais c’est à ce moment que nous pouvons nous référer à notre médecin ou notre pharmacien afin de faire un choix éclairé. En bout de ligne, il revient à nous de faire le choix, mais SVP faites vos choix en vous basant sur des sources crédibles!

      Pour ce qui est du party de H1N1, c’est complètement irresponsable, et pour ça, j’espère que vous n’aurez pas besoin de l’avis d’un médecin pour vous en rendre compte!!

      Finalement, beaucoup de gens trouvent que la pandémie est plutôt médiatique et que l’on s’en fait pour rien… Dans les derniers siècles, à tous les 30 ou 35 ans, il y a eu une épidémie-pandémie de grippe. C’est un cycle. En 2009, nous en sommes à environ 35 ans (si je ne m’abuse!) de la dernière pandémie de grippe, ce qui signifie qu’historiquement, nous “sommes dus”. Je crois donc en ce sens qu’il est beaucoup mieux de prévenir que de guérir!

    • bstefb, les cycles de super grippes, c’est faux, vous devriez vous même faire attention à vos informations. La pseudo pandémie de 1976 fut un pétard mouillé et le vaccin a tué des soldats…. Et ce sont les seuls morts répertoriés de cette pseudo pandémie. Donc, oui ça 33 ans de ça, donc près de 35, mais non, ce n’était pas une pandémie et non, il n’y a pas de cycle comme vous l’affirmez. De plus ça serait totalement impossible, les mutations sont aléatoires et non cycliques.

    • En vlà d’autres – La distribution du vaccin de façon nasale permet au virus d’être propager pendant 20 jours.

      Flu Mist a popular over the counter live flu vaccine has been found to contain two H5N1 DNA markers, these markers seem to have been sewn into the flu mist vaccine to ensure that H5N1 or another strain of Avian Flu goes pandemic.

      This is going to cause major problems before long, it is imperative that people are warned about flu mist.

      http://www.youtube.com/watch?v=oOi5o61toRs

    • @drek2
      ma source concernant les cycles de grippe sont celles de ma professeure qui est médecin microbiologiste. Je l’ai donc crue sur parole, mais elle est la première à nous dire de toujours douter de toute information que l’on nous transmet, même celle provenant de nos professeurs! Si j’ai un peu de temps je ferai donc de plus amples recherches sur ces supposés cycles :)

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité