La mère blogue

Archive du 2 septembre 2009

Mercredi 2 septembre 2009 | Mise en ligne à 14h16 | Commenter Commentaires (76)

Cours d’éthique et de religion: le débat n’est pas terminé

ecr.jpg

Isabelle Audet

Lundi, le juge Jean-Guy Dubois, de la Cour Supérieure du Québec, prononçait un jugement que des centaines de familles au Québec attendaient. Il devait déterminer, entre autres, si le nouveau cours d’éthique et de culture religieuse porte “atteinte à la liberté de conscience” des enfants. J’ai écrit sur le sujet ce matin.

 En gros, le juge a dit que non, le cours ne porte pas atteinte à la liberté de conscience des enfants. L’apprentissage d’autres religions, a dit le juge, se fait dans l’ouverture, et aucune pression n’est mise sur les enfants et adolescents. Ils entendent parler de Mahomet, mais ils ne sont pas convertis.

Ainsi, la Commission scolaire des Chênes, qui a refusé aux plaignants d’exempter leurs enfants, était dans son droit, tranche le juge. Les enfants devront assister à ces cours, ou encore subir les conséquences liées à leurs absences en classe.

Il reste d’autres jugements à venir, mais Sébastien Lebel-Grenier, professeur de droit à l’Université Sherbrooke est toutefois peu convaincu des chances de succès d’une autre poursuite sur les mêmes bases : «On estime parfois que la liberté de religion, c’est la liberté d’ignorance, que c’est la liberté de méconnaître d’autres religions par peur de polluer l’esprit des enfants. C’est un argument qui, dans la logique des droits fondamentaux au Canada, ne marche pas.»

Le débat est très (très) émotif, et l’implantation de la formation encore très récente. Mais, dans le concret, ils vous disent quoi, vos enfants, de ces cours?

Lire les commentaires (76)  |  Commenter cet article






Mercredi 2 septembre 2009 | Mise en ligne à 11h22 | Commenter Commentaires (14)

Qui sont les «Beautés désespérées» québécoises?

Silvia Galipeau

Bientôt sur nos écrans: le fascinant quotidien des riches femmes de banlieue québécoises. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la vie secrète des mères de Westmount, Outremont, Ville-Mont-Royal. For-mi-da-ble, n’est-ce pas? Je ne dirai qu’un mot: Ennfin!

Après le succès fulgurant de la série Desperate Housewives, une émission de téléréalité s’est inspirée du concept, pour pondre The Real Housewives, mettant en vedette les femmes botoxées des banlieues américaines, avec leurs intérêts, quotidiens et discours franchement insipides. Mais visiblement, leur vie fait rêver, vue les cotes d’écoutes fulgurantes (une émission classée parmi les meilleures de téléréalité de tous les temps). (Plein d’extraits ici)

Anne-Marie Losique vient de s’emparer des droits canadiens pour l’adaptation du concept, et nous promet «fièrement» de découvrir «un quotidien rarement dévoilé».

Dire que certains se préoccupent de questions bassement existentielles, comme de trouver une place en garderie ou se préparer à une éventuelle pandémie de H1N1 …

Lire les commentaires (14)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2010
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archives

  • publicité