La mère blogue

Archive, août 2009

Lundi 31 août 2009 | Mise en ligne à 15h58 | Commenter Commentaires (14)

Impliquez-vous, qu’ils disaient

implication.jpg

Isabelle Audet

La Fédération des comités de parents du Québec rappelait plus tôt aujourd’hui que l’école, ce n’est pas qu’un truc uniquement pour les enfants. Les parents sont invités à s’impliquer, et ce, dès le début de l’année scolaire. Oui oui, ne faites pas semblant de ne pas l’avoir lu: l’assemblée générale à l’école, c’est bientôt!

Comités de parents, conseil d’établissement, implication en classe… bref, la Fédération répète que les parents sont bienvenus à l’école. Et pas juste à 17h30 aux portes du service de garde.

Ce sera un effort supplémentaire de conciliation travail-famille (ouf!), mais on promet de s’impliquer. Lire des histoires en classe, accompagner le groupe au Biodôme, et même donner un coup de pouce au comité de la cour d’école.

Une fois qu’on a vu de près l’école fonctionner, on a brusquement moins envie de bougonner, non? Ou du moins, on est alors assez près pour changer (un peu) les choses.

Mais ciel, va falloir s’organiser.

Lire les commentaires (14)  |  Commenter cet article






Lundi 31 août 2009 | Mise en ligne à 9h52 | Commenter Commentaires (19)

Bébés du printemps discriminés, la suite

cpe.jpg

Photo Patrick Sanfaçon, La Presse.

Silvia Galipeau

Un gros merci à vous tous, car vous avez été nombreux à répondre à mon appel à tous, au sujet des bébés du printemps. Voici le fruit de vos réponses: l’article de ma collègue sur les enfants du printemps discriminés quand vient le temps de s’inscrire en CPE est publié ici.

En gros, voici le topo: le gouvernement verse deux types de subventions pour les enfants qui fréquentent les CPE: des subventions à gros prix pour les poupons (57,70$ par jour, pour les 0 – 17 mois), avec un ratio supérieur d’éducatrices, et des subventions moindres, pour les plus grands (37,30$ par jour), avec un ratio inférieur d’éducatrices.

En théorie, les enfants passent des groupes poupons aux groupes plus grands, à 18 mois. Mais en pratique, c’est en septembre, avec la rentrée scolaire (et le départ des plus grands pour l’école), que les groupes se forment. Mais parfois, faute de place chez les plus grands, des enfants de 18 mois restent coincés dans les groupes poupons (et il s’agit ici toujours de cas d’enfants nés au printemps). Le gouvernement accepte de continuer de verser la grosse subvention jusqu’à 23 mois, mais après, il ne verse que la petite, peu importe si l’enfant est avec les poupons ou non. Or pour les garderies, cela représente une perte majeure d’argent.

Résultat: plusieurs garderies, craignant ce risque, mettent systématiquement les enfants du printemps en bas de leur liste d’attente…

Avant de vous mettre en coeur à dénoncer les garderies, deux autres articles  intéressants à lire (ici et ici). Conclusion: malgré tous leurs défauts, les CPE continuent de mieux préparer les enfants pour l’école (tout particulièrement les enfants défavorisés, qui malheureusement, sont les moins enclins à fréquenter les garderies).

Lire les commentaires (19)  |  Commenter cet article






Vendredi 28 août 2009 | Mise en ligne à 9h56 | Commenter Commentaires (69)

La réforme rend les élèves peu autonomes?

Silvia Galipeau

Bon. Encore une bonne nouvelle sur la réforme: alors que l’un des premiers objectifs de l’école, faut-il le rappeler (au delà d’apprendre à lire et à compter) est de rendre les jeunes autonomes, bref, capables de se débrouiller tout seuls comme des grands dans la vie, voilà qu’une nouvelle étude démontre que les élèves issus du renouveau pédagogique sont au contraire «peu autonomes». Aï.

Vrai, ils sont par ailleurs excellents pour travailler en équipe et pour formuler leurs opinions, deux outils tout aussi essentiels, dans la vraie vie. N’empêche que les premiers élèves de la réforme à faire leur entrée au cégep l’an prochain risquent de ramer.

Pire: le président-directeur général de la Fédération des cégeps, Gaétan Boucher, dont le petit fils doit entrer au cégep dans deux ans, a laissé tombé cet aveu à mes collègues: «quand je demande à mon fils: Alex sera-t-il prêt à entrer au collège? Il ne le sait pas.» Rassurant, n’est-ce pas?

Sur ce, bonne rentrée!

Lire les commentaires (69)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    août 2009
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité