La mère blogue

La mère blogue - Auteur
  • Louise Leduc


    La Mère blogue s’adresse à tous ceux qui s'intéressent aux enfants et aux adolescents, et qui cherchent toujours le mode d'emploi. C'est le cas de La Mère blogue, qui se pose tous les jours plus de questions que la veille sur l'éducation de sa fille et qui s'emploiera donc à chercher quelques réponses avec vous.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 28 mai 2009 | Mise en ligne à 7h09 | Commenter Commentaires (13)

    Transformation extrême d’un service de garde

    Silvia Galipeau

    Non, le service de garde n’est pas nécessairement plate, long, et ennuyant. Certains font des choses assez extraordinaires merci avec leur service de garde.

    Je vous en cite un exemple drôlement inspirant, dans La Presse.

    Le directeur du service de garde de l’école primaire St-Jean-de-la-Lande, à Rosemont, s’est lancé dans de grands projets: il a littéralement transformé deux de ses locaux, avec l’aide des enfants. Pas simplement pour changer de décor, mais pour stimuler la créativité des jeunes, les inciter à participer, bricoler, lire, faire de la recherche, le tout en s’amusant. Bref, pour les inciter à aimer l’école.

    Voici un peu ce que ça donne:

    Le local Harry Potter, pour l’aide aux devoirs :

    harry1.JPG

    harry2.JPG

    Le local de la machine à voyager dans le temps des plus grands, de la 4e à la 6e:

    machine1.JPG

    machine2.JPG

    (Photos fournies par l’école St-Jean-de-la-Lande)

    Depuis, devinez quoi? Les élèves se bousculent pour s’inscrire à l’aide aux devoirs. Et les plus grands, qui boudent, traditionnellement le service de garde, parce qu’il s ont mieux à faire ailleurs, y trouvent désormais leur compte.

    Bref, tout le monde y gagne. À commencer par les éducateurs, que nous avons rencontrés, qui sont du coup beaucoup plus motivés.


    • Hé…

      Avant-dernière ligne, les éducateurs (au pluriel)

      Bonne journée! ;-)

    • Génial!

    • Mais si un enfant musulman y voit le blasphème d’Allah et l’adoration des idoles, est-ce que les parents vont pouvoir poursuivre le service de garde?

    • @ guylaine 101
      Merci pour vos yeux de lynx!

    • Voilà un bel exemple d’une personne qui a le feu sacré de sa profession. De motiver des jeunes aux devoirs et leçons…..CHAPEAU, avec la collaboration des jeunes WOW!!!! Je suis cependant très décue du nombre de commentaires mais c’est vrai que pour le commun des mortels c’est beaucoup plus faciles de critiquer que de reconnaître qu’il y a encore et encore des gens travaillants avec nos enfants qui font un travail EXCEPTIONNEL.

    • Bravo! Ça fait plaisir à voir! Dommage qu’il ne s’agisse que de l’exception…

      @mattgilles

      Rapport? Racisme gratuit. Commentaire insignifiant.

    • Un gros bravo à cet homme qui a le feu sacré. Et les jeunes ont un talent fou! Super d’avoir encouragé cette créativité.

      Je ne trouve pas le commentaire de mattgilles si bête que ça: il va sûrement y avoir une 100 watts à quelque part qui va trouver une bonne excuse pour démolir au lieu de construire et faire parler de lui. Le monde est malheureusement rendu comme ça aujourd’hui! La jalousie fait de grands ravages et il y a effectivement eu des interdictions pour Harry Potter et Hallowe’en qui “célèbrent” le culte des morts et de la sorcellerie.

      Encore bravo à ce directeur et à ses élèves. J’espère qu’ils en auront la reconnaissance qu’ils méritent. Si en plus le bénéfice marginal est que les enfants s’inscrivent en plus grand nombre à l’aide aux devoirs et que ça les garde hors de la rue, je dis doublement chapeau et j’espère que ça va donner des idées aux autres écoles.

    • @frankididoudelidou : Le commentaire de mattgilles est une façon un peu tordue d’exprimer sa crainte que l’audace et l’innovation, et le feu sacré du directeur soit mise en échec par des motifs politiques. Un peu tordu, certe, mais néanmoins pertinent si on lit entre les lignes.

    • @ frankididoudelidou

      C’est un clin d’oeil à tous ces religieux/religions qui ont mis Harry Potter à l’index et aux nombreuses plaintes des parents (musulmans souvent, mais pas tout le temps) contre les garderies pour des motifs ridicules.

    • @ sarcasme et loubia

      Il y aurait d’autres façons de le dire que de référer à un “enfant musulman”. Pu capable du musulman bashing. Mais bon, n’occultons pas une bonne nouvelle par une discussion à ce sujet.

    • @mattgilles

      Moi, j,ai vu plus fréquement des chrétiens dénoncer la sorcellerie que des musulmans, mais bon, les deux auraient tords.

    • Vraiment génial. Bravo!

    • Cet homme est génial! Je vais en parler à mon école, c’est sûr!

      Après que je vous aie raconté comment ça ce passe dans les écoles d’aujourd’hui où tout est interdit pcq trop dangereux, j’ose à peine vous dire ce qui se passe dans les SdeG scolaires…

      C’est une horreur totale! Étant un prof qui «subit» les SdeG, je sais de quoi je parle! Je m’étais bien jurée de ne JAMAIS envoyer mes enfants là… ET je PLAINS de tout mon coeur les éducateurs et les éducatrices qui doivent y travailler chaque jour!

      Après une journée d’INTERDICTIONS multiples à l’école [des interdictions fondées pcq on vit en société et les enfants-rois doivent bien l'apprendre à l'école si leurs parents ne leur disent jamais non à la maison ET des interdictions non fondées comme les jeux «trop dangereux» sur la cour d'école (voir la discussion sur le port du casque de vélo)], les enfants sont survoltés. Ils ne se possèdent plus. Ils régressent au stade reptilien, ils deviennent des animaux… Oui, oui, des animaux! J’exagère à peine! C’est au point que je ne reconnais même plus mes propres élèves lorsque je les observe à l’heure du midi ou après l’école!!! Un petit pourcentage n’a jamais d’allure, donc ça ne s’arrange pas après l’école. Mais la majorité sont pourtant de bons élèves, alors que se passe-t-il?!?

      Ils hurlent, se poussent, se crient des insanités, injurient les éducateurs, n’écoutent rien, font à leur tête, brisent du matériel, etc. Ils deviennent MONSTRUEUX! Si les parents pouvaient voir leurs petits chéris à l’heure du dîner au gymnase lancer de la nourriture, cracher, faire des gestes obscènes, etc. Ils n’en croiraient pas leurs yeux!

      Pourtant, les éducateurs se cassent la tête à essayer de trouver des activités intéressantes diverses. Ils varient énormément les thèmes. Ils sont toujours à s’informer sur tout ce qui se fait de nouveau et le proposent aux enfants! Et, contrairement aux écoles mêmes où ces services sont installés, les SdeG scolaires ont des moyens financiers pour acheter le matériel nécessaire! Malgré tout, les enfants ne respectent rien ni personne.

      Les éducateurs sont pris avec les mêmes «cas» difficiles que nous; les parents les «dumpent» le plus tôt possible, vers 6h00-6h30 et reviennent les chercher le plus tard possible, vers 18h00-18h30… Et ils s’attendent à ce que tous les devoirs et leçons soient terminés, parfois même signés par l’éducatrice au lieu du parent! Ils ne veulent surtout pas croire comment leur petit monstre mine la vie de tous… Il n’est pas si pire que ça, voyons… À la maison, il n’est pas du tout comme ça… Ben oui, c’est pour cette raison que tu le laisses 12 heures par jour à l’école!

      OK. Ma montée de lait est terminée. Mais je veux quand même souligner le travail extraordinaire de toutes les éducatrices. Elles (ils) sont très courageuses. Comme prof, je vis mon lot de maux de tête, mais je ne ferais JAMAIS leur travail! Elles n’ont AUCUN support, aucun service pour les aider avec les «cas». Pire, un service de garde ne peut refuser un enfant, même s’il n’a pas d’allure et est intenable.

      Alors, inutile de dire que cette idée géniale peut faire une différence; car elle réussit à impliquer les élèves. Elle permet d’améliorer leur qualité de vie et leur environnement, qu’ils auront d’ailleurs plus de chance de respecter pcq ce sera leur réalisation à eux. Cela leur enseigne que pour avoir quelque chose, il faut travailler, s’investir, participer, collaborer. Il faut faire partie du groupe et le respecter, sinon rien ne fonctionne plus. Ils sont dans une situation où ils sont forcés à faire preuve de créativité, à avoir des idées, à résoudre des problèmes, à s’adapter, à anticiper…

      Vraiment je vous lève mon chapeau! Bravo monsieur Roy! Vous pouvez être certain que je vais donner vos coordonnées à la directrice du SdeG de mon école! C’est des gens courageux comme vous et votre équipe qui font une différence dans la vie de nos élèves de plus en plus «poqués»…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2009
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité