La mère blogue

La mère blogue - Auteur
  • Louise Leduc


    La Mère blogue s’adresse à tous ceux qui s'intéressent aux enfants et aux adolescents, et qui cherchent toujours le mode d'emploi. C'est le cas de La Mère blogue, qui se pose tous les jours plus de questions que la veille sur l'éducation de sa fille et qui s'emploiera donc à chercher quelques réponses avec vous.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 27 mai 2009 | Mise en ligne à 9h47 | Commenter Commentaires (72)

    Un skin peut-il faire un bon parent?

    Silvia Galipeau

    Un parent a-t-il le droit de bourrer le crâne de son enfant, lui affirmant que nous vivons dans un monde de Blancs, que les Noirs devraient tous être exterminés, et dessiner, de surcroît, une croix gammée sur son petit bras?

    C’est la grande question qu’expose la collègue Agnès Gruda dans La Presse, une question qui déchire (ici et ici) le reste du pays ces jours-ci.

    Cette histoire en rappelle une autre, plus tôt cette année: au New Jersey, l’équivalent de la DPJ locale y avait retiré à leurs parents la garde de leurs trois enfants, baptisés respectivement Adolf Hitler Campbell, JoyceLynn Aryan Nation Campbell, et Honszlynn Hinler Jeannie Campbell. 

    Ici, la question se pose en ces termes: ce bourrage de crâne raciste incarne-t-il, ou non, une forme d’abus? Plusieurs croient que oui. D’autres estiment que la question est ailleurs. «On ne peut pas enlever des enfants à leurs parents simplement parce que ceux-ci ont des opinions qui font peur», met en garde, notamment, l’avocat québécois Julius Grey.

    Gare au précédent, quoi.


    • C’est un sujet difficile! Tout ce que j’espère c’est que ses enfants vont un jour “se rebeller” de leur parents (comme la plupart des jeunes) et qu’ils vont s’ouvrir au monde qu’ils n’ont pas connus.
      C’est un peu étrange en l’an 2008 de voir cela, mais on peu aussi prendre la religion pour exemple! Est-ce que c’est du bourrage de crane?
      Bref bien que ce sois triste, la responsibilité revient aux parents, par contre, dans les endroits publique il faut savoir ce tenir, si c’est signes ne sont pas admit à l’école, la jeune fille devrait s’y conformer…
      à la maison c’est à la maison… je serai curieuse de voir combien de situation de ce genre se vivent dans les familles. Peut-être plus que l’on pense… raciste, homophobie, obligation religieuse, etc
      Par contre, je n’irais pas jusqu’a dire que tout les “skins” sont de mauvais parents. C’est du cas par cas! Combien de famille Nord Américaine croix que les femmes doivent rester à la maison qu’elle ne servent a rien d’autres ? Combien n’ont pas voté pour Obama en raison de sa couleur de peau?
      Ça serait vraiment une cause perdu que de prendre chacun des enfants par la mains chaque fois qu’il est question de discrimination.
      Par contre, il faut faire respecter les règles et les lois des lieux publics, tolérance 0, il faut s’y conformer.

    • Je vous suggère de modifier votre titre «Un skin pronazi peut-il faire un bon parent?». Pour votre info, il y a plusieurs catégories de skins, dont les redskins (socialistes) ce qui est l’opposé complet des skins pronazis. Un peu de lecture http://fr.wikipedia.org/wiki/SkinHeads

      Ma fille est skin Trojan, elle écoute du ska (musique créée par les Noirs, chose inconcebable pour les pronazis) et elle est antinazie. Elle étudie, elle a un emploi, elle a des amis gays (les skins pronazis sont aussi homophobes) Et je pense qu’elle va faire un bon parent.

    • NON un Skin ou fasciste ne feras jamais un bon parent..car il incite sont enfant à la haine et la violence …cette haine va consumer l’enfant tout au long de sa vie…dans le monde d’aujourd’hui on a pas besoin des ces idées rétrogrades racistes …l’enfant va se heuter a des conflit a cause de l’ignorance de ses parents.

    • Qu’est-ce qu’un bon parent?

    • “Qu’est-ce qu’un bon parent?”

      Celui ou celle qui apporte des éléments de réponse plutôt que de poser une question stérile??

    • Je suis pas du tout en accord avec la façon que ces parents élèvenet leurs enfants. Mais ce sont au parent de trasmettre leur valeurs… si ces derniers sont convaincu qu’il le font pour le bien de leur fille, même si nous on peut en douter fortement, je crois que l’état n’a pas à mettre son petit nez fouineux la dedans.

      Inciter au raciste et à la haine, ce n’est pas fort. Mais si al filette aiment ses parents et inversement, je crois que c’est ça l’important au fond. Qui serions-nous pour retirer cette filette de ces parents si elle ne veut pas ?… On va briser davantage sa vie que toute les conneries que peut lui dire ses paretns

    • Un skin peut-il faire un bon parent???

      Probablement pas pire qu’un adhérent à une secte qui empêche ses enfants d’aller à l’école pour ne pas qu’ils soient soumis à des “influences néfastes” et qui leur bourre le crâne de toutes sortes de théories farfelues…

      Probablement pas pire qu’un alcolo qui scotche ses p’tits devant la télé pendant qu’il se bourre la gueule..

      Probablement pas pire que la danseuse topless qui commande à l’avance au resto du coin un hamburger/frites tous les midis pour fiston qui revient de l’école et repartira sans avoir vu maman qui dort encore…A la directrice qui demande à voir sa mère, fiston répondra:”Tu vas voir , ma mère, elle les a les boules!” (fait vécu)

      L’espoir là-dedans, c’est de savoir qu’à l’adolescence, bourrage de crâne ou pas, les jeunes ont tendance à prendre le contrepied des parents ….Les enfants des hippies sont straights et les enfants des intégristes religieux se “tirent en l’air” à qui mieux mieux. Le retour du balancier, quoi!

      Quand même bien triste tout ça…

    • Je n’approuve pas du tout mais techniquement, c’est vrai que si on leur ôte leur enfant pour ça, faudrait aussi ôter tous les enfants qui sont dans des sectes ? Tous les enfants avec des parents religieux freaks ? tous les enfants qui ont des parents indépendantistes borderline racistes ? tous les enfants qui ont une mère qui a du danser pour arrondir les fin de mois ? Bref, c’est une boite de pandore. Triste mais vrai.

    • Je ne suis absolument pas d’accord avec leurs valeurs, mais s’aventurer sur ce terrain glissant pourrait devenir très dangeureux. Si l’enfant n’est pas maltraité ou négligé je ne crois pas qu’il faille intervenir.

      Car si on s’aventure la-dedans on n’est pas sorti du bois, va t’on retirer les garçons musulmans de leur famille parce que leur parents leur mettent dans la tête que la femme est inférieur à eux ?

      Va t’on retirer les petites filles musulmanes car on les force et on les brainwashe à porter en public (et avec l’appui des groupes féministes) un foulard en signe de soumission.

      On peut continuer longtemps sur cette lançé, à prendre avec des pincettes à mon avis.

    • J’ai moi aussi une question, a-t-on le droit d’appeler légalement Adolf Hitler Campbell?
      Parce que pour répondre à Krash, avec ce nom là même si on le sépare de sa famille je ne crois pas que l’on va briser davantage sa vie.

      @belette-lachinoise
      Merci pour les explications des différentes “espèce” de skin mais sans blague dans la liste il y en a plusieurs qui représente à peu près n’importe qui, j’ai les cheveux rasé, j’écoute du Voodoo Glow Skull puis je participe aux manif contre le racisme mais ça ne fait pas de moi un “skin trojan”!?! À vouloir trop catégorisé les gens on en viens à généralisé et je ne parle pas nécessairement pour vous.

    • Il est absolument justifié selon moi d’enlever la garde de ses enfants à leurs parents. Juste à voir leur nom, il est évident qu’ils ne sont élevés qu’en vulgaire outils de propagande. Ces parents encouragent leurs propres enfants à tenir des propos totalement haineux et irrationnel qui risque facilement de dégénérer en violence. Que croyez-vous qu’il adviendra lorsque ceux-ci seront confrontés à des personnes de races noires, s’ils croient, à l’instar de leur père, que les noirs doivent être fouettés jusqu’à ce qu’ils meurent. Je reconnaît que la liberté de parole existe et que les gens ont le droit de penser ce qu’ils veulent en autant qu’ils respectent la liberté d’autrui. Ce n’est pas le cas ici puisque les parents endoctrinent radicalement leurs jeunes enfants qui sont innocent et qui ne savent départager le bien et le mal. Ils portent donc atteinte à leurs droit d’être élevé dans un environnement sain dénudé de toutes stupidités racistes.

      De plus, l’argument de Julius Grey ne tient pas debout puisque il ne s’agit pas ici simplement de la répugnance des opinions de leurs parents, il s’agit de parents qui semblent visiblement privilégier un mode de vie propice au développement idéologique extrêmement douteux de leurs enfants.

    • C’est bien lourd cette histoire.
      Combien de gens qui sans s’afficher Skin ont des propros racistes à longueur de journée sur les noirs, les chinois, etc.? On n’a pas fini.
      Mais juger de ce qu’est un bon parent est fort complexe. J’ai trois jeunes garçons, très différents tous trois. Pourtant ce sont les deux mêmes parents sous le toit!
      Et que penser de ceux qui ne se soucient tout simplement pas de leur enfant? Il y en a de ça aussi…

    • Je ne croit pas que si l’on agit pour retirer la garde des enfants à leurs parents, il faudrait aussi le faire à ceux qui ont des pratiques sectaires. Ceci peu sembler un peu bizarre mais les parents qui affichent une appartenance à un mouvement sectaire croient faire quelque chose de bien lorsqu’il apprend sa religion à son enfant. Ils croient qu’ils leurs apporteront le salut éternel ou autre chose du genre puisqu’il sont totalement aveuglés par leurs croyances. Les parents qui élèvent leurs enfants en outil de propagande agissent au contraire de mauvaise foi et le font seulement afin de perpétuer leurs pensée haineuse et raciste.

    • Si la cour peut démontrer que les parents ont commis un crime d’incitation à la haine, d’incitation au racisme et de diffamation, que la cour condamne les coupables et prenne une décision approprié pour les enfants.

      S’il n’y a pas de crime, je vois mal pourquoi il y aurait sentence.

    • Je crois que oui. L’idéologie nazie est basée avant tout sur la supériorité de la race. Pour faire une histoire courte, un vrai nazi (mon ex beau-frère était chef du mouvement nazi à McGill) tire les fondement de sa doctrine à partir de “l’Atlantide” de Platon. L’endoctrinement est ecaxtement lui d’une secte. Hiltler a réussi le tour de force de poser son “idéal” à la masse. (Lire: Psychologie de masse du fascisme de Wilhem Reich)

    • Je voulais dire par là, cher rogiroux, que si le rôle de bon parent consiste à nourrir, habiller, laver, soigner fiston ou fistonne, et l’envoyer à l’école, alors les parents néonazis sont de bons parents. Faut-il pour être considéré comme un bon parent inculquer les “bonnes” valeurs? Et lesquelles, donc? Je n’ai pas de réponse, justement. Certains parents ne s’occupent pas des soins de base, d’autres font tout correctement, mais inculquent la haine de l’autre. D’autres font leur gros possible… Dans le cas qui nous occupe, je propose que le tribunal désigne un proche parent comme “tuteur moral” si l’on veut, qui aurait mission de faire vivre à l’enfant une vie d’enfant normal (fréquenter d’autres enfants de son âge, entrer dans les scouts, jouer au soccer, suivre des cours de danse) et encadrer sérieusement les parents. L’endoctrinement haineux est à proscrire, certes, mais comment contrôler ce qui se dit à la maison? Autre élément : combien d’entre nous ont mis en application toutes les valeurs que nos parents ont cherché à nous inculquer? Si je l’avais fait, j’irais à la messe tous les dimanches, je croirais en Dieu, je n’aurais jamais vécu avec un homme avant de l’épouser (ni connu d’hommes au sens biblique avant mon mari), je ne serais jamais allée à l’université…

    • @madametoulmonde
      Il y a une énorme différence entre une une obligation religieuse(soumission face à la volonté de Dieu) et une incitation à la haine, vos propos représentent malheureusement beaucoup de méconnaissance face à la religion Musulmane. La méconnaissance amène à la peur, qui engendre le refus des valeurs qui ne sont pas les mêmes que celles que l’on considèrent.
      Vraiment vous devriez enlever le toulmonde à la fin de votre nick parce que vous ne ressemblez en rien ni à moi ni aux gens que j’aime côtoyer!

    • Qu’est-ce qu’un bon parent ?

      Un bon parent n’est pas quelqu’un qui pense que c’est à l’école d’éduquer leurs jeunes ? Ahhhhhh!

      Sérieusement, après, nous dirons que nous avons des problèmes dans les écoles alors que nous bourrons d’idées prédigérées notre rejeton afin de créer le «jeune» homme à son image.

      Le problème ici n’est pas le parent skinhead, metalhead, gino ou sportif, tout découle des valeurs des parents qui, elles, viennent de leurs parents, qui viennent de leurs parents, etc.

      Une belle histoire triste, mais ceux qui osent espérer la paix dans le monde sont utopistes.

      John

    • Dessiner (tatouer j’imagine) une croix gammee sur l’avant bras de son enfant, le nommer Adolphe Hitler tel que mentionne dans votre commentaire demontre l’inconscience des parents. Sans s’en aprecevoir (mais peut-etre que oui), ils riquent de livrer leur enfant a l’ostracisme. Ceci dit, ils peuvent etre quand meme des parent attentionnes et competents malgre leurs opinions politiques que plusieurs qualifieraient de deviantes. Devraient-on retirer les enfants aux parents incompetents et a ceux qui ont des opinions deviantes? On manquerait de familles d’acceuil.

    • Ah oui! J’oubliais de vous dire que mon grand-père a vécu sous le régime fasciste de Mussolini! Il m’a enseigné la valeur du travail, de la famille et de l’amour, de la poésie et de la culture… Vraiment bizarre le facho!

    • Est-ce possible de dire une personne néo-nazi, white power ou encore bonehead… Car, le problème est que les personnes qui viennent lire votre blogue vont partir sans connaître la différente et la prochaine fois qui vont voir un skinhead vont l’imaginé être quelqu’un de raciste qu’est-ce qui n’est pas le cas…

    • Dire que les blancs sont supérieurs ou dire que Dieu a créé le monde à son enfant tant qu’à moi c’est tout aussi peu scientifique et stupide.

      Cependant, jamais on ne va blâmer les parents religieux. Pourtant, combien d’actes de violences se font sur la religion plutôt que sur la couleur de la peau?

    • Cette histoire est triste à pleurer. C’est révoltant de penser que des enfants sont ainsi élevés selon des croyances aussi barbares et dégoûtantes. Et le plus triste, c’est que quoi qu’il arrive maintenant, cette fillette est marquée pour toujours. Quel merdier ! Mais on s’aventure sur un terrain dangereux en dictant ce qu’il est permis d’enseigner à nos enfants. Qui décide de ce qui est acceptable et de ce qui ne l’est pas? Si les créationnistes deviennent demain la majorité au pays, on interdit l’enseignement de la théorie de Darwin, non seulement à l’école, mais aussi à la maison?

      Deux aspects à considérer, selon moi, dans ce cas. Le premier est que les parents ont « dessiné » au crayon feutre des croix gammées et des slogans racistes sur leur fillette. D’après-moi, ceci dépasse l’enseignement de croyances, aussi douteuses soient-elles. Est-ce que ce n’est pas une forme d’abus physique d’envoyer sa fille à l’école barbouillée de marques indélébiles qui peuvent lui causer préjudice (ex : se faire tabasser dans la cours d’école)? Enfin, il y a quand même une différence entre ça et un tatou temporaire d’arc-en-ciel ou de licorne!

      Deuxième aspect, c’est que cette fillette a un père biologique qui n’est pas, selon ce qu’on en sait, d’accord avec ce type d’enseignement. Bon, dans ce cas, le père biologique ne veut rien savoir d’avoir la garde de l’enfant ni de participer activement à son éducation, ce qui est tout aussi triste… Mais, normalement, le père devrait avoir son mot à dire dans l’éducation de ses enfants, en autant qu’il y participe. Comment est-ce qu’un juge peut en tenir compte, dans les décisions relatives à la garde de l’enfant, lorsque les croyances des parents sont radicalement opposées? En tenant toujours compte de l’intérêt de l’enfant? Je n’ai pas les réponses à ces questions. Mais ça vaut la peine d’y réfléchir.

    • psy30

      rares sont les nazis qui fréquentent l’oeuvre de Platon…

    • C’est une histoire triste démontrant les dérives sociales.il devrait uy avoir plutôt une approche éducative vis a vis de ces enfants, si les parents sont convaincus d’incitation a la haine, il ne faut pas hésiter a leur enlever les enfants.
      Mais il ne faut pas aussi que la société par son bras instutionnel se transforme en garde chiourne.

    • Je suis une skinhead girl et je ne suis pas du tout raciste. Un «bonehead» n’a pas plus de rapport au mouvement skinhead que par exemple, un souverainiste face aux fédéralistes. Il s’agit de deux choses totalement différentes.

    • Un petit texte trouvé sur les rapports entre l’État totalitaire et la famille, qui donne à réfléchir:

      «La famille est la plus petite et plus fondamentale cellule dans une société.

      Ce qui la distingue des autres structures est qu’elle est moins influençable par la propagande politique. Également, la famille exerce de la loyauté premièrement face à ses propres membres plutôt qu’à l’État.

      Or, les gouvernants d’un système totalitaire, s’ils veulent pouvoir faire une rupture avec l’idéologie passée, créer l’Homme Nouveau, ont besoin d’avoir un rapport et un contrôle directs sur la jeunesse, qui représente le futur et la pérennité de l’idéologie.

      Un tel état totalitaire profite alors de toute possibilité qu’il ait à sa disposition pour coincer son pied dans la porte ouverte à moitié de la famille.

      Mais il ne se contente pas de cela. Il présente également des alternatives (défilés, sport, scoutisme) face à la famille, et c’est justement ce que les nazis faisaient et ce qui se passe aujourd’hui d’une manière, bien sur, plus sophistiquée et camouflée qu’à l’époque analysée par Herbert Marcuse dans les années quarante.

      D’après Marcuse, les nazis considéraient la famille comme un facteur qui ralentit ou même empêche la concrétisation de leur vision d’une nouvelle société allemande.
      L’objectif était donc d’empêcher que les jeunes soient influencés par les valeurs appartenant aux générations avant eux. Les jeunes étaient à 100% (ou presque) à la disposition de l’état qui pouvait alors se réjouir du monopole de pouvoir « écrire » sur ces « tabulae rasae » ce qui est conforme à son idéologie.

      Des familles intactes sont le fondement de toute société libre et ouverte, car elle donne à ses citoyens la possibilité de choisir entre des normes différentes, celles de la génération ancienne ainsi que celles des éducateurs progressifs. »

      Citation de Condorcet, révolutionnaire :

      «Ni la constitution française, ni même la déclaration des droits, ne seront présentées à une classe de citoyens comme des tables descendues du ciel, qu’il faut adorer et croire. Leur enthousiasme ne sera point fondé sur les préjugés, sur les habitudes de l’enfance».

    • @simonon
      exact, seul les types “intellos”, mais le venin se transmet…jusqu’à tatouer son enfant!!!!!

    • C’est légal, mais immoral. On ne devrait pas intervenir contre le parent, car chacun devrait être libre d’éduquer son enfant comme il le sent. Par contre, c’est effectivement domage d’imposer des façons de penser à nos enfants sur nos croyances et notre façon de voir les autres nationalités.

    • Je crois qu’un skinhead marié à une noire islamique peut effectivement faire un bon parent.

    • Je pense que la justice manitobaine devrait retirer la garde à ces parents. Ce n’est pas seulement un délit d’opinion, comme le prétendent certain. On ne parle pas ici de parents qui préfèrent des politiques économiques de droite ou de gauche.

      C’est une incitation à la haine (qui est un crime) et ce de façon permanente. Si cette jeunes fille arrive à l’école armée et décide de tuer tous les noirs qu’elle voit est-ce qu’on va dire que c’est la liberté d’expression?

      Être parent ne donne pas droit de mettre n’importe quoi dans la tête de son enfant. Et je pense que ces gens ce disqualifie de pouvoir avoir la garde de leurs enfants.

    • entendu hier apres-midi dans un grand surface de renovation. Deux ados employes empilent des sacs de terre dans un camion. L’un explique a l’autre que c’etait mieux “dans le temps” parce que les noirs etaient dans les champs, “comme ca devrait etre”. Ces jeunes avaient 16-18 ans. Leurs parents leur ont clairement enseigne ces horreurs. Ils paraissent tout a fait normaux. Est-ce qu’on aurait du les enlever de leurs familles?

      L’idiocie est un droit fondamental… En tant que societe equitable on doit proteger la libre expression, qui malheureusement inclut des propos haineux. Par contre quand ces propos deviennent des gestes concrets, tout doit etre fait pour les arreter et punir selon la loi de ladite societe.

    • Je propose une nuance: quand on enseigne la HAINE à son enfant (vs- l’indépendantisme, mettons), on contrevient aux valeurs fondamentales de notre société (discrimination fondée sur la race), à la charte des droits et libertés et au code criminel ( arts 318-319, qui interdisent la propagande haineuse).

      Le problème n’est pas dans la croyance ( liberté de croyance), il est dans la propagande de cette croyance: c’est ça le crime! Parce que, l’histoire le montre, la haine mène TOUJOURS à la violence ( Palestine-Israel—-Talibans-USA—Rwanda—Darfour—-Irak—Irlande—etc.)

      Peace and Love, pas haine et violence!
      Pour parodier John: Give Love a chance!!!

    • Il peut sûrement faire un aussi bon ou mauvais parent qu’un témoin de Jéhovah ou un Sikh ou un catho charismatique ou un musulman intégriste ou même n’importe qui d’autre car quelle que soit son éducation, il évoluera au contact d’autres gens plus tard.

      Ceci dit je n’encourage certainement pas les enseignements haineux mais je trouve que l’on va très loin pour limiter la liberté d’expression dans ce cas précis.

    • Mesdames,
      Ce qu’il faut réaliser c’est que pendant que les skins pour des raisons obscures sont fascinés par la couleur de leur peaux au point de dire vouloir faire la peau à ceux qui en ont une différente, il y a des génécides qui ont lieux, il y a des armes qui se vendent et qui sont utilisées, il y à les nations unies qui semblent intervenir moins quand des noirs sont massacrés ( Rwanda ) que quand les intérets commerciaux sont menacés. Or personne ne pose la question de la capacité de ces gens à être ou non de bons parents. Les skins sont tellement marginales et tout comptes fait tellement innoffensifs qu’il faut réaliser que les véritables nazis porteurs de morts portent sans doute un veston et une cravate et qu’ils doivent être perçu comme de très bons parents.

    • Je suis conscient qu’un parent peut passer les valeurs qu’il veut à son enfant, excepté les valeurs qui sont contre les lois ou contre la charte des droits et libertés.

      Un parent peut ne pas aimer les noirs et passer sa à son enfant, mais de là à l’envoyer à la garderie avec des croix gammées et des slogans racistes écrits sur sa peau au marqueur indélébile, je crois qu’il faut une évaluation de la famille par des travailleurs sociaux la dedans.

    • Nos sommes nés avec le libre arbitre. Nous sommes tous des êtres humains et le droit au respect est un droit fondamental. Nous faisons face ici à des parents inconscients.
      Ces enfants ont -ils droit à leur liberté de conscience et d’opinion ou se sentent t-ils obligés
      par dépendance de propager des idées de raciste pour appuyer leur parents car ils en sont dépendants. Les idées qui traversent le cerveau finissent toujours par se transformer en comportement. Les génocides ont muris dans les têtes à la suite de propos appris et transmis.
      Si l’amour se construit , la haine se construit aussi . Privilégié une éducation basé sur le racisme et la haine est inacceptable.
      L’éducation est fondamental et c’est odieux en tant que parents de transmettre des idées de raciste à leur enfants.
      Il faudrait que les enfants ait le droit de divorcer de leurs parents.
      ici c’est l’avenir de l’humanité qui est en cause et l’avenir ce sont les enfants.
      N,oublions pas non plus qu’il y a quelque années l’église propageait l’idée que les femmes
      les noirs et les homosexuels n’avaient pas d’âme . Si l’on enlève aux parents la garde de leur enfants il faut du même coup que l’on passe aux cribles tous les écrits religieux qui ne correspondent pas à la charte des droits et libertés des personnes .
      Certains écrits religieux transmettent déjà des idées de haine, et continu de propager des idée d’inégalité en droit ..ect…
      De quelle religion les parents font-ils parti car les églises aussi ont une responsabilité à ce niveau et les inquisitions et des chasses aux sorcières il y en a encore.
      Il faudrait réussir un cours pour avoir un permis d’avoir des enfants comme nous devons passer des test pour en adopter ou pour conduire une auto.
      Ici les noirs sont en danger avec de ses idées moyenâgeuses reçues de leur parents.I
      Les enfants sont déjà conditionnées à la violence et oui il faut enlever la garde des enfants à leur parents afin qu’il prennent le temps de revoir leur principe éducatif et incitatif à la haine.

      Bref , entièrement d’accord pour que la garde des enfants leur soit retiré et en plus que les parents soit arrêté pour incitation à la haine et viol de conscience.

    • En tout cas si je regarde les parents d’aujourd’hui, t’aurais beau être un skin où pas, c’est pas fort l’affaire. Ça en arrache pas à peut près. Même pas foutu de faire apprendre le civisme et le respect d’autrui à leurs propre progéniture. Et ça, t’a pas besoins d’être un skin pour savoir montrer ça.

    • J’y vois pas de problème. C’est sur que c’est dommage que des enfants soient endoctrinés et élevés dans un environnemnt aussi dingue et décallé de la réalité. C’est certain que des adultes pleins de préjugés et de croyances débiles ne sont pas des modèles parfaits. Pourtant, on laisse les membres les plus religieux de la société se reproduire et bourrer le crane de leurs enfants d’imbécilités. C’est la même chose en fin de compte. C’est dommage, mais c’est comme ça…

    • On enlève la garde aux parents qui ne rencontrent pas les normes étalies par le gouvernement, qui décide d’ailleurs de ce qui est bon ou mal..?

      Hmm.. Est-ce que c’est moi ou ça ressemble pas étrangement à du fasiste justement tout cela? Leur idéologie n’est peut-être pas la meilleure, mais la notre non plus! Pensez-y donc un peu…

      Si on commence avec les néonazis, demain ca sera les couples gais, tous les non-catholiques et tout le tra-la-la..?

      Certains n’ont pas compris la leçon? Live and let live…

    • La maltraitance envers les enfants est interdite et cela inclus la violence psychologique. Je considère comme le fait de conditionner aussi sournoisement et sciemment son enfant de manière à en faire potentiellement une tueuse en série plus tard est une violence psychologique d’une extrème gravité! Apprendre à son enfant que les êtres humains d’une certaine couleur de peau méritent d’être tous massacrés, c’est contribuer à détruire sa psyché! L’incitation à la haine est supposée être une limitation à la liberté d’expression et d’opinion.

      Je comprend tout à fait qu’il s’agit d’un sujet délicat qui risque de mener à des dérapages. Il ne s’agit évidemment pas de retirer leurs enfants à chaque parent ayant déjà raconté une blague de noirs (même si je trouve ces blagues débiles). On parle ici du fait d’imposer à son enfant un endoctrinement haineux et de se servir d’elle comme outils de propagande suprématiste.

      Cette enfant est “récupérable” et serait bien mieux avec des parents nourriciers qui la tiendrait éloignée de cet environnement toxique. Je trouve terriblement choquant que son père biologique ne soit pas intéressé à s’impliquer.

      Il y a quelques années j’ai vu un reportage américains sur le KKK. Des images montraient une sorte de cérémonie d’intronisation d’un nouveau-né. Des membres encagoulés entouraient le père qui tenait son bébé qui était habillé d’une version miniature de la robe blanche avec la petite cagoule. Seule différence: la cagoule ne cachait pas son visage.

      Je voyais ce minuscule bébé de quelques jours, tout endormi, encore innocent et mon coeur s’est brisé en morceaux. Je l’imaginais 15-20 ans plus tard, lorsque ce poison qu’est la haine aura été patiemment instillé en lui durant des années, en parfaite connaissance de cause. Je me suis dis que ce bébé aurait eu une chance de devenir un être humain épanoui et libre s’il avait été retiré de sa “famille”.

      Même lorsque nous ne souscrivons pas à une idéologie haineuse, prenons garde aux messages que nous envoyons, souvent inconsciemment, à nos enfants. Ces petites garçons et ces petites filles sont vulnérables et absorbent tout comme des éponges. C’est trop facile de camoufler son je-m’en-foutisme derrière des réflexions (je ne vise personne) comme “Ben voyons, les enfants savent ben que j’veux pas dire ça!” ou “Les enfants sont assez matures pour se faire une opinion”. Un enfant est un enfant et n’est absolument pas en mesure de se défendre contre l’endoctrinement.

      Comme on dit, “On ne naît pas raciste, on le devient”. La haine est le plus tragique des héritages…

    • Il en existe vous croyez de bons parents qui n’essaient pas de transmettre leurs valeurs à leurs enfants? Les dites valeurs étant: NOTRE religion est supérieure, je ne le dirai pas trop fort, mais je suis homophobe, je ne le dirai pas trop fort que je ne suis pas raciste mais… Eille! as-tu vu la fille qui s’habille comme une guidoune? Juste entre nous, as-tu vu la grosse BS? Y’a tu vu l’amanchure de peignure à lui? Pfff! Y’a d’l'argent pis un gros char, c’est sûr que c’est un maffioso ou qu’yé membre de gang de rues…. Une gothique! C’est sûr qu’a se drogue! Un skin: watch out, tu vas te faire tuer … etc etc etc!

      J’ai eu le plaisir aussi de lire sur le blogue de Marie-Claude Lortie que le Québécois moyen est un alcoolique, un addict du jeu compulsif et que les femmes québécoises s’habillent comme des sa**pes alors que NOS femmes à nu-autres sont ben plus chastes! J’ai entendu dire que nous sommes des incultes, que nous n’avons pas le quart des diplômes de certaines races supérieures et que nous sommes le vice et la décadence incarnés. Vous croyez que les enfants n’entendent pas ça, pire encore, qu’on ne le leur inculque pas? Et que vu que ça vient des parents qu’ils n’achètent pas sans discuter? Quand on est vraiment chanceux, une fois adultes, certains enfants se débarrassent du carcan des préjugés de leurs parents. Ils se forgent le leur, en mieux ou en pire.

      Bon, tout ça pour dire que de la haine et de la connerie humaine, il y en a partout. Les skin dont vous parlez, c’est pas le top du panier, mais ils ne sont ni mieux ni pires qu’une bonne gang de saintes-nitouches hypocrites. Ils affichent clairement leurs couleurs eux autres au moins!

      On attaque et on est attaqués. Et ce depuis toujours. Je doute que ça change. Faudrait juste être assez honnête pour se regarder bien comme il faut dans un miroir.

    • Quand on utilise ses enfants pour faire de la propagande haineuse n’est-ce pas les considérer égoïstement comme des objets?

      Déjà là, c’est à se poser des questions. Les enfants méritent le meilleur de ce qu’on peut leur offrir comme parent, malgré nos carences et nos faiblesses. Une chose qui ne coûte rien est l’amour pour eux. Hypothéquer leur futur en les endoctrinant dans la haine de leur semblables, et de ce fait les exposer sciemment à l’opprobre tend à se questionner sur la capacité parentale.

      Il y a une limite à la liberté bout de “ciarge”! Laisser faire à tout vent n’aidera pas l’ensemble des citoyens à mieux vivre ensemble.

      Les nazi, on a connu ça de 1933 à 1945, et ça n’a pas fait grandir l’humanité d’un iota. Que de la désolation en est resté.

    • Wow, je croyais que les journalistes étaient un peu plus éveillé sur le monde que ça.

      J’habite à Montreal depuis ma naissance il y’a 29 ans. J ‘ai vécu
      à LA et à NY et j’ai beaucoup voyagé, bref ma référence ne se limite pas à ma maison de laval ou rosemère. POURQUOI accollez-vous le mot ‘’skin” à raciste automatiquement. Dans le cas qui vous préoccupe, oui c’est des skniheads whitepower à lacets blancs et blah blah blah, mais je n’ai jamais vue de gens plus racistes que les chauffeurs de taxi de descendance arabe. Je suis peut-être tomber sur les pires et je n’ai pas de chance, mais si vous êtes choquée de cette histoire, ne prenez pas le taxi, les propos orduriers y sont légions.

      Et je suis impossible à choquer.

    • @ turkinski
      Un nom, ca se change. Un enfance, une fois que c’est passé c’est finit…

      Et faut pas oublier… Pour certains, Hitler n’est pas un monstre mais un héro. Et ça, je crois qu’il faut en quelque part respecter les opinions de tous, même si ces opinions sont contraire aux notres. Même si ces opinions sont haineuse (car, de toute façon, qui dit que toute forme de haine est mauvaise) ?…

      Bref, si on commence à dire aux parents comment élever les enfants, ont tend vers une société qui dicte aux gens quoi faire… Un état qui intervient dans la vie privé encore plus. Et ça, c’est pas très bon selon moi.

      Je préfère encore laisser ces gens avec leur enfants (si la relation est bonne) et éviter tout simplement ces gens personellement.

      Ceci étant dit, faire des croix gammé pour aller à l’école, pas fort. Pas fort pentoute… On-t-ils déjà penser ce que sa fille pourrait se faire faire si quelqu’un de plus “drastique” verrait une croix gammé dessiné sur elle ?…

    • WOW! Que d’ouverture d’esprit! En lisant le titre j’étais sûr de lire plein de commentaires bornés genre “Ils devraient pas avoir le droit de faire des enfants ces gens là”.

      Un alcoolique fait-il un bon parent? Un héroïnomane fait-il un bon parent? Un catholique fait-il un bon parent? Pour moi, la réponse à toutes ces questions est NON. Mais QUI SUIS-JE POUR EN JUGER?

    • allons, c’est bien connu que seuls les liberaux font des bons parents…

      Qui va s’occuper de ces enfants maintenant? faudra-t-il un permis pour avoir des enfants?

      D’un autre point de vue…le fait d’etre medecin, bien eduque, riche et bien vu par sa population n’a pas empeche un autre de massacrer ses deux enfants…

    • “Un enfance, une fois que c’est passé c’est finit… ”

      N’importe quoi comme affirmation!

      Celui qui se rend coupable de dire une telle énormité aurait intérêt à s’informer sur les recherches de Francoise Dolto et autres psychanalystes de l’enfance!

    • J’ai survécu à un enseignement judéo chrétien avec chapelet en famille et tout le tralala.

      Alors je crois sincèrement qu’il y a toujours espoir d’échapper à ces idéologies en prenant de l’âge.

      Foutez leur la paix à ces marginaux, ils ont autant de droit à leur libre pensée et expression que quiconque dans cette société .

      On a le droit de trouver ça ridicule mais ils ont le droit, eux aussi, de s’en foutre.

      Tant qu’il n’y a pas de violence, on a pas d’affaire dans les chambres à coucher et rien à dire sur la façon que chacun préfère d’élever ses enfants un point c’est tout.

      Autrement, on est vraiment dans un état totalitaire et là, ça va mal.

    • “Et faut pas oublier… Pour certains, Hitler n’est pas un monstre mais un héro. Et ça, je crois qu’il faut en quelque part respecter les opinions de tous, même si ces opinions sont contraire aux notres. Même si ces opinions sont haineuse (car, de toute façon, qui dit que toute forme de haine est mauvaise) ?…”

      Il faut être un ignorant fini pour penser que Hitler est un héros et c’est le genre d’opinions qu’on peut – à la limite! – tolérer mais qu’on ne doit absolument pas respecter!

      Oh! Et j’aimerais bien qu’on m’explique en quoi le sentiment de haine peut être bon ou positif!!

    • Je dois dire que c’est extrêmement provocateur, ce que ces gens font avec leurs enfants! Ils ont trouvé le tour de choquerla société et de faire parler d’eux!!

    • Dernière pensée concernant le respect qu’on devrait accorder à toutes les opinions …

      C’est de la bouillie pour les chats!!

      Toutes les opinions ne se valent pas! Certaines sont plus sophistiquées et crédibles que d’autres – basées sur l’ignorance et les préjugés – car elles sont supportées par la logique et une solide argumentation.

      Tout le monde a le droit de dire son opinion mais ça ne veut pas dire qu’elle est valable!

    • Laver le cerveau d’un enfant pour y mettre des idéaux violents et racistes est pour moi une forme d’abus et je crois qu’on a même pas a se poser la question, ils ne doivent pas avoir la garde de leur enfant.

      Un enfant qui parle de tuer quelqu’un ouvertement comme si c’était normal commence bien mal sa vie.

      Ne devons-nous pas, en tant que parents, laisser nos enfants se faire leurs propres opinions et leur apprendre que la violence ne règle rien.

      Laisser un enfant à des skins pronazis, c’est comme laisser un enfant a des membres d’Al QUAIDA qui en font des terroristes.

    • Pour une fois M. Grey a raison. Si les suprémacistes blancs ne sont pas de bons parents, alors que dire des Islamistes, qui enseignent la haine du “kouffar”?

    • Si leur enlever leur enfant est une pente glissante, est-ce que ne rien faire du tout n’est pas aussi une mauvaise idée?

      Quand est-ce que la petite va entendre un autre point de vue? Va-t-il être trop tard?

      Je n’ai pas de solution. Je pose la question.

    • Première question: Pourquoi un jeune garçon ou fille devient skin?

      Deuxième question: Comment je peux faire la différence d’un skin Trojan et d’un Un skin pronazi, si je le rencontre sur la rue?

      Troisième question: Pourquoi se déguiser de la sorte? Est-ce la peur d’affronter la réalité?

    • «Qui dit que toute forme de haine est mauvaise?»

      Attendez juste d’en être victime.

      Je déteste les nazis. Ce n’est pas de la haine. C’est du mépris, de l’indignation, etc. Je ne crois pas à la violence comme «solution».

    • C’est pas le fait que les parents soient “skin” qui cause un probleme dans votre article. Comme le dit mcp42

      “Laver le cerveau d’un enfant pour y mettre des idéaux violents et racistes est pour moi une forme d’abus et je crois qu’on a même pas a se poser la question, ils ne doivent pas avoir la garde de leur enfant”

      Je suis tout à fait d’accord avec vous.

    • rogiroux

      Ce qui me fait vraiment peur, ça n’est pas le terrorisme ou les punks ou n’importe quel “crackpot qui a de droles de façons d’être ou de vivre.

      C’est plutôt des gens comme vous qui pensent qu’ils détiennent la vérité et qui voudraient imposer leur interprétation de la vie et des choses au reste de la population.

      Quand ce type de personne prend le pouvoir, ça donne des Bush, des Hitler etc.
      Des bons vieux dictateurs qui croient qu’ils savent mieux que la population, ce qui est bon bour elle.

    • Je pense que c’est bien malheureux que des enfants viennent au monde dans de telles familles (cela ne leur montre vraiment une bonne image de la réalité). Quel choc pour eux de se rendre compte que ce n’est pas comme cela, s’ils sont assez intelligents pour s’ouvrir les yeux, une fois adultes. Juste en arrivant à l’école! Enfin.

      Mais je ne crois pas que cela devrait être une raison pour enlever les enfants de leurs parents. Il y a par exemple plein d’enfants qui viennent au monde dans certaines régions du monde où foisonnent de fausses idées racistes et autres, sans être nécessairement des skins, c’est comme cela, et c’est bien dommage. Il faut espérer qu’ils vont grandir et surmonter ces fausses idées préconçues. Moi, tant qu’ils ne sont pas négligés ou maltraités, je crois qu’il faut les laisser grandir où ils sont nés et ce, malgré les inconvénients.

    • Personnellement, je n’ai pas de problème à ce que des fascistes élèvent des enfants (mon propre père, créditiste à ses heures, n’était pas au dessus des préjugés racistes et de l’éloge occasionnel du camp de travail et de la chaise électrique). Mais dans ce cas précis, il y a une chose qui me fait croire qu’on traverse peut-être une frontière. “Les parents leur enseignent que “les Noirs devraient tous être exterminés”. Là j’ai un problème. On est dans l’incitation à la violence. Si ces enfants se mettent à tirer des roches aux petits Noirs qui iront à l’école avec eux, on ne dira pas que c’était imprévisible.

      Alors je ne connais pas tous les détails de l’affaire mais il n’est pas impossible que, effectivement, il soit justifié de faire en sorte que ces enfants soient élevés par quelqu’un d’autre.
      D’ailleurs je ne considère pas comme allant de soi que des gens si haineux, qui détestent tellement de gens qui ne leur ont rien fait, soient capable d’un réel amour pour leurs enfants.
      Un sentiment de possession ? Ça sûrement. Une volonté de contrôle ? C’est évident.
      Amour ? Affection ? J’en doute.

    • c’est pas une question de lonhueur de cheveux, à mon humble avis. un bon parent c’est un bon parent, qu’il soit skin, rasta, emo, freak… dans le cas cité, il se trouve que les parents cons qui brainwashent (sic) leur enfant à haïr les noirs se trouvent à être des skins.

      j’ai déjà été skin, je considère être un bon père pour mes fils, comme leur mère, qui était skinhead girl, dans le temps (qu’intais fine ;) ). y’a rien là les skins, c’est une passe de jeunesse avec la philosophie des 3 B, boire, baiser, se batailler, ça passe vite, ça devient lassant, j’ai été skin max 1 an (pas de tatous). quant au côté politique, au début des années 80, bof, pas vraiment une grosse préoccupation, à part pour un show des béru, au spectrum, un mardi soir, là il y avait de la casse avec des skins d’extrême droite, je vous dit pas… souvenirs d’un vieux. ;)

    • Je vois pas la différence entre les skins et l’église catholique. Les 2 adhèrent à un mouvement, suivent des règles et sont soumis à un supposé leader. Je viens d’assister à un baptême d’enfant et de voir les gens se soumettrent à un dieu qui n’existe pas, chanter des petits cantiques pour acceuillir l’enfant dans la maison de dieu blablabla, ce n’est pas très différent des autres groupes marginaux et pourtant personne ne s’offusque de ca. Un parent avec des idées de droite n’est pas pire qu’un parent catholique qui est soumis à un pape qui ose affirmer que le condom ne règlera pas la cause du sida.

      Finalement, peut importe la vue des parents, c’est l’encadrement donné aux jeunes qui compte avec la mention de laisser le libre choix des valeurs aux enfants en ce qui concerne la religion, l’orientation sexuelle etc.

    • Un bon parent est quelqu’un qui aime et protège ses enfants pendant toutes les années où il est vulnérable. Tant mieux si le parent est ouvert à une société progressiste et ouverte. Sinon, l’enfant grandira et se fera une idée par lui-même.

    • Un obese peut-il faire un bon parent?
      Un depressif peut-il faire un bon parent?
      Un gai peut-il faire un bon parent?
      Un alcoolique peut-il faire un bon parent?
      Un violent peut-il faire un bon parent?
      Un paresseux peut-il faire un bon parent?
      Un absent peut-il faire un bon parent?
      Un carrieriste peut-il faire un bon parent?
      Un egocentique peut-il faire un bon parent?
      Un peureux peut-il faire un bon parent?
      Un nerveux peut-il faire un bon parent?
      Un stupide peut-il faire un bon parent?
      Un handicape peut-il faire un bon parent?
      Un pauvre peut-il faire un bon parent?
      Un riche peut-il faire un bon parent?
      ….

      C’est quoi au juste etre un bon parent?
      Esque c’est produire un parfait petit citoyen?

      Personnellemet je crois que c’est fournir a un futur adulte les outils pour exeller dans la societe.
      C’est quoi exeller?

      Tout ca est arbitraire, ca depend de notre point de vue. Je crois que personne ne peut juger, car nous avons tous des defauts. Mes parent en avaient des tonnes: Je ne suis pas mort.

      Et si tout le monde est parfait, avec des maitrises en mathematique, on aura plus de concierge pour laver nos planchers ;)

    • Heille, y’a déjà assez d’épais qui font des enfants… On ne peux pas commencer à légiférer maintenant! Yé un peu tard, mettons.

    • pour continuer dans la veine de fleurdelys skin ne veut pas dire nazi, il s’agit d’un mouvement.

      Dans le cas de cette famille c’est de bonehead ou skin nazi, il faut faire la diférence

    • encore une fois, faudrait peut-etre que les journalistes fassent mieux leur devoir, en titrant les skins de cette façon, c’est la grande majorité des skins qui passent pour une gang de racistes, et la réalité est toute autre. La très grande majorité des skinheads en 2009 militent contre le racisme et le fascisme. En amalgamant toute la mouvance skinhead à un courant très minoritaires, c’est la grande majorité de ceux qui dénoncent ce racisme qui est jugé de façon erroné sur la rue. Mais c’est clair que ça fait un titre qui éclabousse ! peut importe si c’est au détriment des good guys ;)

    • Vous rappelez-vous de l’histoire du petit Adolf Hitler aux États-Unis qui n’avait pas pu avoir son gâteau de chez Wal-Mart?

      http://www.nbcphiladelphia.com/news/local/Walmart-Taking-Heat-for-Adolf-Hitler-Cake.html

    • Pauvre enfant…sa vie commence bien mal et ça ne sera pas beaucoup plus reluisant demain. Mais comme disent les droitistes, il faut faire confiance à la responsabilité et à l’intelligence des parents…la société ramassera les pots cassés. C’est assez tyique de l’idéologie de droite. Rien-faire, laisser aller et ramasser la m.rde après plutôt que de prévenir. Ça leur donne une bonne raison de militer pour un état policier et pour la construction de prison. Misère…

    • syl20_65 :

      lol on voit que vous connaissez bien l’idéologie de droite.

      En passant, l’état policier peu-être autant gauchiste que droitiste. Je dirais même le plus souvent gauchiste.

      Le communisme…

      Le national socialiste est un mouvement gauchiste a la base…

      Les exemples ne manquent pas.
      La centralisation des pouvoirs et l’ingérence de l’état sont des intérets plutôt….gauchiste.

      ”l faut faire confiance à la responsabilité et à l’intelligence des parents”

      J’imagine que selon vous tous devraient être materné par l’état? En fait pourquoi on donnerai pas les enfants a l’état a la naissance question d’éviter les divergences d’opinions?

      Et vous parlez d’état policier.. lol

      misère…

    • @rigoroux

      Vous dites n’importe quoi. Complete nonsense.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2010
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité