La mère blogue

La mère blogue - Auteur
  • Louise Leduc


    La Mère blogue s’adresse à tous ceux qui s'intéressent aux enfants et aux adolescents, et qui cherchent toujours le mode d'emploi. C'est le cas de La Mère blogue, qui se pose tous les jours plus de questions que la veille sur l'éducation de sa fille et qui s'emploiera donc à chercher quelques réponses avec vous.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 29 octobre 2008 | Mise en ligne à 9h59 | Commenter Commentaires (8)

    Affaire Jeanson: mode d’emploi à ne pas suivre

    genevieve.JPG

    Photo André Tremblay, La Presse.

    Silvia Galipeau

    Quelle horreur. Imaginez un père ambitieux au point de faire signer des contrats de réussite scolaire à son enfant. Pas à 15 ans. Mais à 7! Dans le genre de pression précoce, on peut difficilement faire mieux.

    Pour que sa fille soit la meilleure en vélo cette fois, le père acceptera tacitement qu’elle s’injecte de l’EPO.  Qu’elle s’injecte de l’EPO!  Ça n’est pas banale, tout de même: c’est dire, ni plus ni moins, qu’il l’encouragera, non seulement à tricher, mais aussi à mentir. Beau modèle parental. Vraiment.

    Sans parler de l’enfer que vivra ensuite la pauvre fille avec son entraîneur, la violence psychologique et physique qu’elle subira, et les relations sexuelles auxquelles elle pliera.

    C’est là bien sûr la «triste» (faute de meilleur qualificatif) histoire de Geneviève Jeanson, révélée par le journaliste Alain Gravel (Enquête, Radio-Canada), dans un livre à paraître sous peu, aux éditions Voix Parallèles. Le collègue Simon Drouin en relate ici et ici les grandes lignes.

    Vous voulez  bousiller la vie d’un enfant? Vous savez maintenant exactement quoi faire. Les (mauvais) exemples ne manquent pas.

    Bien sûr, la cycliste a sa part de responsabilités, sans parler, horreur, de l’entraîneur. Mais l’ambition mal placée du paternel, à mon humble avis, aussi.

    PS: Sur la photo, Geneviève Jeanson, en compagnie de son père, après sa «victoire» à la Coupe du monde de vélo de Montréal, en 2005.


    • Ce n’est pas pire que les enfants-vedettes d’Hollywood qu’on fait travailler 12 heures par jour sur les plateaux de tournage dans un milieu malsain. C’est comme ça le monde du sport, tout comme le milieu artistique, la performance à tout prix…à n’importe quel prix.

      Maintenant Mlle Jeanson qui a menti effrontément à la face du monde pendant des années veut maintenant publier son livre où elle relate les détails de sa relation avec son entraîneur….ça sent mauvais. On ne saura jamais qui dit vrai, mais bon, elle veut tourner la paaage.

    • La parole d’une petite menteuse vaut ce qu’elle vaut mais elle pourrait faire pendre mère et père par ceux qui lisent ses déclarations hors contexte et se permettent de juger à l’emporte-pièce.

      Oui, je vous vise, Silvia Galipeau. Votre premier paragraphe est dégoûtant et non journalistique.

      Alain Gravel de son côté s’est, j’en ai bien peur, laissé entraîné dans un tissu de demi-vérités.

    • Ce dossier nous sert mensonges sur mensonges que ce soit de Geneviève elle-même(qui soulignons le n’a pas cessé de dire qu’elle ne s’était jamais dopé jusqu’à ce que l’évidence soit trop grande)ou de son entourage. Qui donc a encore intérêt à ce qu’on remettre cette salade de mauvais goût au menu ? Ah oui bien sûr, il y a un livre à vendre !

    • Quelle est la difference entre Gen Jeanson, Nathalie Simard et Celine Dion…? Ben oui, Celine est la seule qui est restée au top donc pas besoin de … ais-je besoin d’en dire plus ??
      Chaque fois que ces megalomanes du vedetariat tombent, c’est pas leur faute..pauvres petits, on les a forcés a se doper, on les viol et on les frappe pire encore on leur donne pas a manger, bla bla bla… toujors la meme histoire !!
      POURQUOI EST-CE QUE CA NE SORT JAMAIS LORSQU’ILS SONT EN HAUT ?

    • Pauvre ohnon : Ça ne sort jamais lorsqu,ils sont en haut parce qu’ils sont en haut.

      Quand quelqu’un est en haut on se met à plat ventre devant. On attend de ses faveurs : une conférence de presse, une entrevue exclusive, une révélation. On veut montrer qu’on est un fan de celui ou celle qui est au somment de la popularité.
      Une fois qu’il ou elle est tombé: on a toujours su que c’était une pourrie, on le connaît pas celui-là.
      “La victoire a mille pères, la défaite est orpheline.”

    • Quel mépris dans ces commentaires. Bien sûr que G. Jeanson a menti. Il faut connaître la psychologie des victimes d’abus (psychologique, physique et/ou sexuel) pour vite comprendre que son comportement s’explique très bien dans un tel contexte. Pas surprenant que l’empathie à l’égard des victimes soit encore un phénomène trop rare et que notre société ferme encore trop souvent les yeux sur le comportement des abuseurs. L’abus quel qu’il soit est inacceptable et a des répercussions à très long terme sur les victimes. Bien plus que la conséquence subie par les quelques abuseurs que notre société punie. Un peu d’empathie et vous vivrons dans un monde meilleur.

      @ohnon
      Peut être que Céline est encore en haut parce qu’elle n’a pas subie ce que les deux autres ont endurées… L’équation va peut être à l’inverse de ce que vous avancer….

    • Oui, izzy-nat, j’ai du mépris envers ceux qui, dans leur descente aux enfers veulent entraîner leurs “mauvais parents”. C’est trop facile. Jeanson est une manipulatrice. Gravel s’est laissé embobiner par son sujet, tout comme Foglia durant longtemps.

      En plus d’être menteuse, elle est traître à sa famille. Signer des “contrats” à respecter, c’est une formule très répandue en éducation auprès des jeunes. Quand on aura entendu son père à ce sujet, on pourra se permettre de porter un jugement.

      Il m’est arrivé d’assister à une de ses victoires. Bien avant que toutes ces histoires sortent. Je la regardais sur le podium et… rien ne passait. Elle-même n’avait aucune communication avec le public qui l’appaludissait. Aucun regard complice. À peine une esquisse de sourire. On n’y voyait qu’une solitaire maigrichonne récolter ce qui lui semblait ÊTRE DÛ. Antipathique au boutte. Je comprends que les autres coureuses la détestaient à mort. Elles savaient tout mais ne pouvaient rien révéler car, la princesse, la chouchou, avait fourré tout le monde.

      Mépris, vous dites?

    • Quelle est la différence entre Gen Jeanson, Nathalie Simard et Celine Dion?

      OÙ ÉTAIT LA MÈRE?

      Ben beau tapper sur le père.. mais la mère… la mère.. elle était où la mère? Ahhh trop occuppée à regarder ailleurs et a écouter son ipod a tu-tête pour rien entendre?

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2008
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité