La mère blogue

La mère blogue - Auteur
  • Louise Leduc


    La Mère blogue s’adresse à tous ceux qui s'intéressent aux enfants et aux adolescents, et qui cherchent toujours le mode d'emploi. C'est le cas de La Mère blogue, qui se pose tous les jours plus de questions que la veille sur l'éducation de sa fille et qui s'emploiera donc à chercher quelques réponses avec vous.
  • Lire la suite »

    Mercredi 21 février 2018 | Mise en ligne à 13h06 | Commenter Commentaires (6)

    À la piscine

    L’adolescent de 14 ans qui a été retrouvé la semaine dernière, gisant au fond de la piscine du centre Père-Marquette pendant un cours d’éducation physique, a rendu son dernier souffle.

    Pour sa famille, mais aussi pour les adultes présents et pour tous ses camarades auxquels nous offrons nos condoléances, c’est une tragédie sans nom.

    Une enquête tentera de venir expliquer les circonstances de la noyade.

    La situation est certes exceptionnelle. Elle m’a quand même rappelé qu’aux cours de natation de ma fille, les parents sont plus ou moins poliment sommés d’aller voir ailleurs.

    Interdit pour le père ou la mère de rester autour du bassin, même s’il y a de grands gradins vides tout à côté.

    C’est donc à partir des fenêtres de la lointaine cafétéria que les parents tendent le cou, tentant tant bien que mal de voir si leur enfant de 5 ou 6 ans a bien la tête hors de l’eau.

    Ces tout-petits sont loin d’être déjà de bons nageurs. On présume que les professeurs de natation qui ont été embauchés sont des jeunes compétents et aussi attentifs qu’on pourrait l’être soi-même, mais peut-on vraiment penser qu’il puisse y avoir trop de paires d’yeux autour d’un bassin dans lequel pataugent des petits qui ne touchent pas le fond ?

    Je ne sais pas pour les autres parents, mais si, en raison de distractions, Petite doit refaire son niveau baleine ou crocodile, je n’en ferai pas d’urticaire.

    Oui, je sais, la vie est un sport dangereux. Oui, mère poule je suis et oui, je devrais mettre de l’argent de côté pour quand Petite sera adolescente et qu’elle aura grand besoin d’un psy à cause de moi.

    En attendant, oui, elle continuera de suivre des cours de natation, si essentiels à la sécurité aquatique malgré le malheur terrible de la semaine dernière.

    Lire les commentaires (6)  |  Commenter cet article

     

    Lundi 19 février 2018 | Mise en ligne à 14h10 | Commenter Commentaires (9)

    Bénéfice surprise de l’allaitement

    L’allaitement, ce n’est pas le choix de toutes les femmes et ce n’est certes pas dans ce billet qu’elles seront jugées.

    Celles qui optent pour l’allaitement n’y viendront pas toutes à bout. Pour toutes sortes de raisons, dont certaines sont d’ordre physique (liées à la mère ou au bébé), ça ne fonctionnera pas toujours.

    Mais quand ça va quand cela se vit bien pour la mère et pour l’enfant, il y a des bénéfices.  Plusieurs femmes se sentent alors particulièrement proches de leur nourrisson et, tout en savourant leur bonheur, elles fondent comme neige au soleil. Jamais les femmes ne montent aussi volontiers sur un pèse-personne que lors de l’allaitement qui les débarrasse comme par magie de plusieurs kilos.

    Plusieurs études évoquent aussi toutes sortes de bénéfices pour la santé.

    On y croit, ou on n’y croit pas, mais pour celles qui ont envie de continuer d’allaiter et qui ont besoin d’une petite motivation supplémentaire, voici : le fait d’allaiter son bébé pendant au moins six mois réduirait jusqu’à 47 % le risque des mères d’avoir un diabète de type 2 au cours de leur vie, selon une étude réalisée auprès de 1238 femmes de toutes origines par des chercheurs des universités du Minnesota et de l’Alabama.

    ***

    Je m’en voudrais par ailleurs de vous laisser sans quelques nouvelles fraîches de la succession de Johnny, au cas où vous ne les auriez pas vues passer.

    La semaine dernière, on apprenait que Johnny Hallyday estimait avoir été suffisamment généreux à l’égard de ses deux grands enfants au cours de sa vie, leur distribuant ici et là de bons petits magots, ce qui expliquerait qu’ils ne figurent pas au testament.

    Et voilà que la grand-mère de Laeticia, «Mamie Rock», comme l’ont baptisée les médias français, est venue en rajouter une couche et se mêler au débat.

    Idem pour une amie de Laeticia Hallyday, Éliette Abécassis, qui a déclaré:   «Johnny était la liberté. La liberté de penser et de dire ce que l’on n’ose pas penser : on peut aimer sa femme plus que ses enfants, on peut aimer certains enfants plus que d’autres (…) Son désir était de dire que son héritage était à l’amour de sa vie.»

    On ne pourra jamais lui reprocher de tomber dans la rectitude politique, celle-là !

    Lire les commentaires (9)  |  Commenter cet article

     

    Vendredi 16 février 2018 | Mise en ligne à 15h49 | Commenter Commentaires (31)

    La non-nouvelle

    Une tuerie. Une autre. Comment renouveler le genre ? Une nouvelle qui se répète tout le temps, par définition, c’est de moins en moins une nouvelle.

    Pour les médias, comment renouveler le genre ? Le Boston Globe a trouvé. Il a bien sûr parlé dans ses pages de la dernière tuerie, dans une école secondaire de la Floride, mais dans ses pages éditoriales, le quotidien a eu la bonne idée d’écrire un texte sur celle qui suivra.

    L’éditorial, intitulé «What will happen next ?» s’est écrit tout seul. Le scénario est déjà trop connu.

    «Ce sera un homme. Ou peut-être encore un petit garçon.

    Il aura une arme semi-automatique – un AR-15 ou quelque chose comme cela.

    L’arme aura été achetée en toute légalité.

    Il se pointera dans une école, ou à un concert ou dans un édifice de bureaux.

    Il va ouvrir le feu sur une foule d’innocents.

    Les télés vont diffuser des vidéos enregistrées pendant le carnage, et le son sera parfois plus troublant que les images…»

    Et le Boston Globe de continuer en disant qu’on lira ensuite les témoignages des survivants, le portrait du tueur, les appels à la prière des politiciens et que ça se reproduira ensuite peu de temps après. D’autres coups de feu, d’autres tueurs, d’autres appels à la prière.

    Non, ce n’est plus une nouvelle.

    C’est de l’indécence.

    Lire les commentaires (31)  |  Commenter cet article

     

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    février 2018
    L Ma Me J V S D
    « jan    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728  
  • Archives