Le blogue de Mélanie

Le blogue de Mélanie - Auteur
  • Mélanie Côté

    Mélanie Côté est journaliste au Quotidien et au Progrès-Dimanche depuis 2006. Elle a obtenu un DEC en Art et technologie des médias en 2005 et elle vient de terminer un baccalauréat par cumul à l'Université du Québec à Chicoutimi. Dans son blogue, elle nous livre ses impressions sur tous les sujets qui touchent le quotidien.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 11 juillet 2012 | Mise en ligne à 20h18 | Commenter Commentaires (18)

    Le camping

    C’est l’été, j’ai décroché pendant mes vacances, mais je reviens aujourd’hui. Avec un sujet tout aussi estival que mon état d’esprit.

    Les derniers jours m’ont permis d’aller à la plage et de passer du temps au camping. Depuis quelques années, je me rends compte que le camping connaît une popularité grandissante. Du moins ici, au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Pour les «saisonniers», la liste d’attente est longue pour espérer avoir un terrain pour l’été. Pour les «occasionnels», il faut se prendre à l’avance pour espérer avoir un espace le temps des vacances.

    Il n’est pas rare que j’entende des gens se plaindre de la disponibilité des terrains. J’en connais même qui réservent un an à l’avance leur «spot» pour l’année suivante.

    Personnellement, je trouve que c’est l’endroit idéal pour les vacances. Tout est près : les amis pour les enfants, le sable pour relaxer, l’eau pour se rafraîchir, le BBQ, etc. Et entre les voisins de roulottes se crée une espèce de grande famille, un sentiment de camaraderie.

    J’imagine que le prix de l’essence et la conjoncture économique ne sont pas étrangers à ce regain de popularité. Bien sûr, le camping n’est pas une activité sans frais, mais avez-vous déjà calculé le coût d’une semaine de vacances pour une famille, à l’extérieur de sa région? Sept jours d’hôtel, l’essence, les repas, les activités, etc. On parle facilement de 1500-2000$. Alors payer 800 à 1000$ pour un terrain de camping pour toute la saison estivale, c’est très raisonnable. Et ça n’empêche pas de faire une ou deux sorties pendant l’été.

    Encore quelques années (si je suis raisonnable) et je magasine une roulotte. Et si j’étais prévoyante, je magasinerais le terrain tout de suite!


    • @MC.«Encore quelques années (si je suis raisonnable) et je magasine une roulotte. Et si j’étais prévoyante, je magasinerais le terrain tout de suite.»
      +++

      Là, je suis perplexe. Vous faites de l’humour ou bien vous voulez vous faire des ennemis chez les «carrés rouges», particulièrement chez les agités de la CLASSÉ? :-) :-)

    • Je suis très sérieuse!

    • pour la roulotte attendez quelques années , la mode va passer et vous pourrez vous en trouver une pas chère

    • Pourquoi pas un Westfalia? En 2008: famille de 4, voyage en côte est américaine. 3500 kms sur un mois, coût total: $1500, nourriture, essence, camping inclus. Avec notre escargot (sobriquet affectif), nous étions complètement autonomes et libres. Un pur bonheur.

      Nous avions songé acheter une roulotte, mais étant à Montréal nous n’avions pas de place pour la stationner…sans compter l’auto pour la tirer. L’achat d’une voiture pour tirer une roulotte nous coûtait plus cher que l’achat du West; l’équation facile.

      Bonne saison
      Jean-Marc

    • @ jeanfrancoiscouture

      C’est de l’humour ou une fixation?

      Miss Scarlett, carré rouge, au bord de la piscine ;)

    • ..@miss.scarlett,12 juillet 2012,11h14:«0C’est de l’humour ou une fixation?
      ++++
      Devinez!

      Au fait, puisque vous êtes au bord de la piscine, que dois-je conclure?

      1- Vous habitez chez vos parents et ils ont une piscine?
      2- Vous êtes une étudiante-propriétaire et vous avez une piscine?
      3-Vous habitez dans une localité où il y a un parc aquatique?
      4-Les parents de votre copain-copine ont une piscine?
      5-Vous avez un «chum» qui a une piscine?
      6-Vous êtes une athlète olympique (plongeon? natation?) et vous êtes en pause, sur le bord de la piscine?

      Toutes ces réponses? Aucune de ces réponses?

      Et la question TLMeP, celle «qui tue»: Votre carré rouge est donc tatoué?

      Bon, franchement, bien sûr que c’était de l’humour. Il y a suffisamment de «guerlots» qui ont esquinté cette pauvre Mélanie avec son «post» sur Montréal. Je n’étais pas pour en rajouter. L’ancien Montréalais que je suis était d’ailleurs venu à sa défense à cette occasion. Quand je ne suis pas d’humeur à plaisanter, je ne mets pas de :-) Encore moins deux.

      Pour vous, je ferai un spécial, juste pour être certain. En voici trois. :-) :-) :-)

      Allez, bon été.

    • @ jeanfrancoiscouture
      «Au fait, puisque vous êtes au bord de la piscine, que dois-je conclure?»

      Choix de réponses:

      1. Miss Scarlett est menteuse
      2. Son bikini est composé de trois carrés rouges
      3. Miss Scarlett vient de laver son plancher, à la manière de la Sagouine.
      4. Toutes ces réponses sont bonnes.

      Miss Scarlett, seau rempli d’eau, à 4 pattes sur la céramique de la cuisine ;)

    • ..@miss.scarlett: Questions, dans l’ordre:

      1-La question «bien pensante».Mentir ça fait de la peine au petit Jésus. Z’avez pas honte?
      2-La question «macho» ou «vieux mononcle» : De quelle grandeur sont les carrés rouges?
      3-La question financière: La Sagouine? Les étudiant(e)s seraient donc vraiment sans le sou? Pas les moyens de vous acheter un «Swiffer».
      4-La question Juste pour rire. Que pensez-vous de Gilbert Rozon?

      L’ancien de 1968-70 qui va sans doute aller faire un tour de moto. Il fait si beau.

      À la prochaine, si Mélanie ne perd pas patience avec les squatteurs de blogue. :-)

    • Bonne randonnée, JFC :)

      Bon camping, Mélanie.

    • Je garde un excellent souvenir de ma semaine de vacances au camping de St-Gédéon (St-Djed pour les locaux) avec ma petite famille. C’était en 1983 juste après les vacances de la construction. On était presque tous seuls, à deux pas de la la plage et l’eau était chaude. Ouais, le camping, ça peut être vraiment agréable. Me reste plus qu’à attendre que mon petit-fils soit assez vieux pour que je l’emmène là-bas. Et je réserverai longtemps d’avance. Bon retour de vacances, Ma’me Chose!

    • Petit bémol au sujet des roulottes.

      J’y ai déjà pensé, mais finalement je réalise que c’est quand même un investissement qui peut dépasser les 10 000$ pour 2-3 semaines de vacances par année. C’est sans compter l’achat d’un véhicule assez fort pour la tirer, l’essence supplémentaire car tirer une roulotte fait grimper la consommation de facon dramatique, le prix du terrain et la logistique (entreposage le reste de l’année, branchement des utilités rendu au terrain etc…)

      Je me suis aussi toujours demandé comment des gens qui vivent entassés en ville, peuvent passer leurs vacances entassés à quelques km de la ville. Je pense entre autres au mythique camping de Ste-Madeleine. Sans dénigrer qui que ce soit, chaque fois que je passe devant j’essaie d’imaginer comment les gens peuvent arriver à décrocher, entassés le long de la 20 à une demi-heure du tunnel…..

      Alors camping pour camping, je préfère la bonne vieille tente que je trimbale dans nos parcs nationaux. Une fraction du prix, avec en prime la sainte-paix.

      Juste une question de préférence j’imagine.

    • Vous avez absolument raison, le camping est vraiment une belle façon de décrocher, de relaxer et de passer de bons moments en famille et à la plage. Les prix sont très abordables et en général les endroits sont propres.

      Mon bémol maintenant : les hurleurs.

      - L es gens qui sont incapable de parler sans crier;
      - Les enfants incapables de jouer sans hurler sans arrêt (le soir et le lendemain matin à 4h aussi);
      - Les gens qui se soulent le soir, qui gueulent et qui s’imaginent que TOUT LE MONDE TRIPPE avec eux en criant à tue-tête.
      - Les méméres qui passent leur soirée à sniffer chez les autres au lieu de s’intéresser à leur propres affaires.
      - Les colons qui mettent leur radio-auto au »boutte»;
      - et finalement ceux qui pensent qu’on a garder les cochons avec eux et qui nous connaissent parce qu’on a eu le malheur des saluer !

      Misère.

    • @ hike_king

      J’ai longtemps pensé la même chose au sujet du camping Ste-Madeleine le long de la 20 jusqu’au jour où j’ai vu un documentaire sur ce site et les campeurs.

      Comme c’est à une trentaine de kilomètres de Montréal (20 minutes), autrefois, beaucoup des campeurs étaient des travailleurs et résidents de Montréal et des environs. La famille passait l’été au camping et le père les rejoignait chaque soir. Vu comme ça, c’était génial.

      Je ne sais pas si aujourd’hui le portrait des utilisateurs a changé mais ça doit s’en rapprocher encore sauf que les mères aussi sont au travail.

      Miss Scarlett, à coups de brochettes, dans la kitchen

    • Il y a 3roulottes à vendre au camping l Évasion de St.-Gédéon ma belle Mélanie. De plus, elles viennent avec le “spot”. Au plaisir de t avoir comme voisine!

      Une campeuse heureuse

    • J’habite en ville … ma soeur habite la banlieue …

      Elle se plaint toujours du traffic a Montreal, du prix de l’essence, du stationnement, de l’immatriculation, etc. Je vais travailler a pied.

      Je loue une voiture a l’occasion pour sortir de la ville, je vais dans des B&B coquet. Ma soeur dit que je gaspille mon argent dans des B&B, mais elle s’est achete une roulotte. Ensuite elle a due acheter un plus gros camion pour trainer la roulotte. Ensuite le budget “essence” a grimpe, et elle n’est pas sorti du bois (!) puisque le camping n’est pas gratuit non plus, avec l’eau, l’electricite, etc. Au bout du compte, je paye bien moins cher que ma soeur, et je fais un ou deux voyages en Europe ou en Asie par annee …

      Il ets vrai que je n’ai pas d’enfants. Mes les enfants, je crois, s’amusent autant a dormir dans une tente dans la cour arriere, pour bien moins cher … en ville, il y a des parcs, peut etre pas de plage (sauf la plage a Dore), mais des musees, des festivals, et autres. J’avoue que la piscine manque a Montreal (il y en a des publics par contre), mais on a toujours un ami en banlieue qui est fier de nous faire utiliser sa piscine pour deux semaines pour rembourser ses nuits passes en ville chez vous apres qques verres qui ont suivi un bon spectacle …

      Selon moi le camping, pour y avoir passe peut etre 2 week ends entre “boys”, est un bien mauvais compromis … rien de pire qu’aller tenter de s’isoler a la campagne pour avoir une voisine comme “Sophie” qui vient vous jaser ca toute la journee quand vous voulez avoir la paix …

    • Le vrai camping, ça se fait dans une tente, point. ;)

    • Coudonc, les blogueuses et les blogueurs du Quotidien, comment ça se fait que vous êtes pas capable de pondre un petit texte sur la dernière connerie de Jean Tramblay? Avez-vous peur?

      Suzie

    • Excusez ma faute de frappe: Jean Tremblay

      Suzie

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juillet 2012
    D L Ma Me J V S
    « juin   sept »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité