Le blogue de Mélanie

Le blogue de Mélanie - Auteur
  • Mélanie Côté

    Mélanie Côté est journaliste au Quotidien et au Progrès-Dimanche depuis 2006. Elle a obtenu un DEC en Art et technologie des médias en 2005 et elle vient de terminer un baccalauréat par cumul à l'Université du Québec à Chicoutimi. Dans son blogue, elle nous livre ses impressions sur tous les sujets qui touchent le quotidien.
  • Lire la suite »

    Archive du 20 juin 2012

    Mercredi 20 juin 2012 | Mise en ligne à 10h31 | Commenter Aucun commentaire

    Chapeau Stéphane !

    Mon collègue Stéphane Bégin a réalisé tout un exploit en fin de semaine. Il a participé au Grand défi Pierre Lavoie avec l’équipe Les Implantés. Il a travaillé fort pour y arriver. Il s’est entraîné, a changé ses habitudes de vie. Pour moi, il est devenu une source d’inspiration. Un modèle. La preuve qu’avec de la volonté, on peut faire de grandes choses.

    S’il était fier de lui, dimanche, en arrivant au Stade olympique à Montréal, nous l’étions tout autant. Nous, ses collègues, qui avons suivi son aventure pendant trois jours. Nous qui, au moindre temps libre, avons pris le temps de parler de lui et de dire à quel point il méritait toute notre admiration. Si nous avions pu le faire, nous aurions pédalé à place quand il a dû abandonner à la deuxième journée. Mais en même temps, nous avons su être fiers de lui, encore une fois, parce qu’il a su respecter ses limites. Et pour ça, nous devons une fois de plus lui lever notre chapeau.

    Dans une lettre d’opinion publiée ce matin (mercredi) dans Le Quotidien, signée par Louise Malaison et Ghislain Tremblay, nous voyons à quel point c’est toute la population qui a suivi l’histoire de Stéphane. Je copie d’ailleurs cette lettre parce qu’elle décrit bien la personne qu’il est.

    Encore une fois, chapeau Stéphane!

    ___________________________

    On connaît tous un peu Stéphane Bégin. D’abord, parce que c’est un journaliste et qu’il est sympathique. Et que, pour certains, cela ne va pas nécessairement de pair! Aussi, parce qu’il nous a adoptés, nous, le Saguenay, en restant lui, en roulant ses “R”, en formant un couple avec une belle fille des Îles-de-la-Madeleine avec qui il a élu domicile ici. On le connaît tous un peu, Stéphane, et on l’aime, de près ou de loin!On le connaît, Stéphane, pour lui avoir parlé toutes les semaines du temps de Jean-Pierre Blackburn, député et ministre de Jonquière-Alma, ou pour l’avoir côtoyé dans les premières années de fondation de Producson, notre boîte de diffusion de spectacles.

    On le connaît Stéphane, égal à lui-même, derrière la nouvelle qu’il écrit, habile recherchiste. Il a ses sources, comme il dit, il maintient avec gentillesse ses contacts et accepte de ne pas gagner, parfois.

    Un scoop, une nouvelle, une confirmation d’information, un sujet à traiter, une opportunité, une visibilité; il ne travaille pas pour lui, mais pour son journal, et plus encore pour son lectorat.

    Aventure

    On le connaît Stéphane et on pensait à lui en fin de semaine. Et comme il est tourné vers les autres, il a fait le Grand défi Pierre Lavoie.

    Pas pour lui, mais pour l’équipe, pour la cause, pour l’aventure, pour l’expérience, en remerciant celui qu’il a remplacé. On aime sa dégaine de bon gars, on aime ses mots simples, et on aime ses imperfections.

    Tous ont dit que le Défi a été un défi: des retards, de la chaleur, un parcours difficile. Et… On aimerait que Stéphane continue son entraînement, continue de nous parler de ses progrès, de ses rencontres à vélo, de ses découvertes. On est pas mal de monde à rouler 20 à 25 kilomètres à l’heure, en moyenne.

    On est là, ensemble, Stéphane.

    Alors, on aimerait te lire encore à propos du vélo, te croiser sur la route, te parler de tes bonnes habitudes sur lesquelles on calque les nôtres et partager nos côtés “pas parfaits” avec toi.

    Et se joindre à une génération de nouveaux cyclistes qui roulent pour le plaisir, plus libres, mieux dans leur peau et qui repoussent à chaque sortie, leurs limites physiques personnelles.

    On le connaît Stéphane et là, on le reconnaît, dans le sens de reconnaissance. C’est une médaille bien méritée, Stéphane.

    Aucun commentaire  |  Commenter cet article






    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juin 2012
    D L Ma Me J V S
    « mai   juil »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité