Le blogue de Mélanie

Le blogue de Mélanie - Auteur
  • Mélanie Côté

    Mélanie Côté est journaliste au Quotidien et au Progrès-Dimanche depuis 2006. Elle a obtenu un DEC en Art et technologie des médias en 2005 et elle vient de terminer un baccalauréat par cumul à l'Université du Québec à Chicoutimi. Dans son blogue, elle nous livre ses impressions sur tous les sujets qui touchent le quotidien.
  • Lire la suite »

    Archive du 4 juin 2012

    Lundi 4 juin 2012 | Mise en ligne à 14h26 | Commenter Commentaires (18)

    La réplique du fond de rang

    Oui, je parle encore de Montréal. Je suis peut-être un peu maso, parler encore de cette ville après m’être fait traiter de «miss fond de rang», de boulet de la société, et de m’être fait dire que j’ai un balai là où vous pensez.

    Mais c’est d’ailleurs ce blogue sur les manifestations et Montréal qui m’inspire pour celui-ci. En fait, pas le blogue en tant que tel, mais les commentaires que j’ai eus.

    Bon, certaines personnes vont dire : «Encore un sujet insignifiant!» Si c’est le cas, allez lire les 52 autres qui parlent de Magnotta ou du futur coach du Canadien…

    Oui, je reviens encore avec le fond de rang. Si j’ai bien interprété cette belle et nouvelle caractéristique de ma personne, on attribue le fond de rang aux régions. Et ça, je ne le prends pas.

    Pour avoir déjà habité à Montréal, je me suis rendue compte que pour bien des gens, de l’autre côté du pont Jacques-Cartier, il n’existe rien. Pourtant! Une petite anecdote en passant. Un ami de Montréal (un Québécois), qui était venu avec mon copain et moi au Saguenay, était surpris de voir qu’il y avait des porcs-épics et des marmottes au Québec! Sans blague!

    Je ne comprends pas encore, en 2012, que des gens puissent dénigrer les régions et, surtout, les gens qui y habitent. Habiter au Saguenay-Lac-Saint-Jean, en Abitibi, en Mauricie, etc. n’est pas un échec, au contraire. C’est un choix! Le choix de la qualité et du coût de la vie, des espaces verts, de la proximité. C’est se rendre au travail en cinq, voire dix minutes. C’est payer une maison qui en vaudrait plus que le double à Montréal. C’est pouvoir faire du kayak, de l’escalade, de la pêche ou du ski une heure après le travail, et ce, après avoir eu le temps de passer à la maison pour se changer.

    Malgré tout ça, on a quand même des restaurants respectables, des festivals, des spectacles et des événements sportifs internationaux. On a même un Cubain qui a fait défection, en fin de semaine. Oui, oui. Comme Sergei Koulikov dans Lance et compte.

    Et oui, c’est vrai, en plus de vivre au Saguenay, j’habite réellement dans un rang. Mauvaise fille!

    Lire les commentaires (18)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2012
    D L Ma Me J V S
    « mai   juil »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité