Le blogue de Mélanie

Le blogue de Mélanie - Auteur
  • Mélanie Côté

    Mélanie Côté est journaliste au Quotidien et au Progrès-Dimanche depuis 2006. Elle a obtenu un DEC en Art et technologie des médias en 2005 et elle vient de terminer un baccalauréat par cumul à l'Université du Québec à Chicoutimi. Dans son blogue, elle nous livre ses impressions sur tous les sujets qui touchent le quotidien.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 10 mai 2012 | Mise en ligne à 17h24 | Commenter Commentaires (97)

    Avoir la foi en 2012

    Ce matin, j’ai fait une drôle de rencontre. Je magasinais avec ma fille et mon conjoint et nous avons rencontré un monsieur d’environ 60 ans. Il est venu me parler, en regardant ma fille assise dans sa poussette, et il m’a dit : «Est-ce que vous voulez un conseil pour que votre fille soit intelligente et réussisse bien dans la vie?» J’accepte, un peu sceptique.

    Il m’explique que ses enfants ont tous bien réussi. Sa fille parle trois langues et étudie en médecine. Son garçon fait de grandes études aussi, il ira bientôt en Russie et parle HUIT langues. Le monsieur en question a réussi à piquer ma curiosité. Et c’est là qu’il me lance : «Je les ai amenés à l’église tous les dimanches quand ils étaient jeunes.»

    Je ne m’attendais pas, mais pas du tout à ça. Il me raconte qu’il a prié pour eux toute sa vie, qu’il a demandé au bon Dieu de prendre soin de ses enfants. Et selon lui, c’est pour cette raison qu’ils ont bien réussi.

    Avant de partir, il nous a regardés et nous a dit : «Puisque vous m’avez écouté, je vais prier pour elle. Il faut avoir la foi…»

    Je ne savais pas quoi dire. En fait, j’ai été surprise et sans mots à la suite de cette rencontre. En 2012, avons-nous encore la foi?  J’ai trouvé ça beau que le monsieur croit fortement à Dieu et à ses prières, mais peuvent-elles réellement influencer le cours d’une vie à ce point ?


    • Vous trouvez ça beau? Je trouve ça d’une indécence infinie. Il y a 25 000 enfants qui meurent de faim tous les jours, le supposé dieu ne fout rien pour eux, mais il aurait aidé les enfants de cet homme à réussir, juste parce qu’il a prié? Donc, si dieu n’intervient pas pour les enfants qui crèvent la dalle, c’est parce qu’on ne l’en prie pas? Mais quel dieu absurde et cruel cet homme prie-t-il? Si ça avait été moi, il aurait eu droit à un sermon et à un coup de pied au c**.

    • @ anti-ch_primaire Beau, oui. Parce qu’il avait vraiment l’air d’y croire. Mais je suis aussi d’accord avec vous que si une prière suffisait, ça irait beaucoup mieux dans le monde !

    • À titre purement personnel, je réponds oui à votre question. Mais avoir la foi en 2012 ce n’est plus du tout comme naguère. La foi est moins contrôlée par les curés, c’est devenu une affaire personnelle, sauf peut-être chez les Musulmans (mais ça viendra).

    • Madame Côté, Qu’y a-t-il de beau à croire en un dieu qui peut intervenir mais qui laisse crever de faim 25 000 enfants chaque jour sans bouger le petit doigt? Qu’y a-t-il de beau à croire que ce dieu cruel aide par ailleurs des enfants en pleine santé et avantagés juste parce qu’on lui demande? Je ne comprends pas votre raisonnement.

      Si cet homme a raison, dieu est un tyran égocentrique qui n’agit que lorsqu’on le vénère, et qui laisse crever les autres. Je ne vois rien de “beau” là-dedans, bien au contraire. Le bonhomme s’accapare dieu, il dit “Moi, dieu m’a aidé”, sans tenir compte des milliards de laissés pour compte que dieu n’aide pas. On ne doit pas avoir la même vision de ce qui est “beau”.

      Les Haitiens, par exemple, sont très pieux, et ils représentent un des peuples les plus éprouvés par le soi-disant dieu. Poiurquoi dieu exauce-t-il cet homme et pas les Haitient? Parce qu’il le prie mieux? Cette mentalité n’a aucun sens et aucune moralité.

    • .
      J’imagine sa prière …. Je fais mon possible dans ma vie, je fais de mon mieux pour montrer la bonne voie à mes enfants et je remets leur avenir entre tes mains Seigneur.
      Il s’est comporté sereinement et en confiance auprès de ses enfants et ceux-ci se sont sentis libres et exempts de préjugé ou de pressions pour devenir X ou Y.

      C’est sûr que ça marche ! … Ce qui marche, ce n’est pas la foi en dieu ou …. C’est d’avoir la foi qu’en agissant “bien”, que nos efforts et notre constance valent plus que des paroles (95% de la communication est non-verbale) … que le meilleur qui existe en eux va finir par prendre la bonne place dans leur personnalité.

    • @ kakousse,

      Ce n’est pas ce qu’il a dit, vous extrapolez. Il a dit qu’il avait demandé au “bon” dieu (celui-là même qui en laisse crever 25 000 de faim par jour) de prendre soin de ses enfants et que dieu l’avait exaucé.

    • @Anti-Ch_primaire
      J’aimerais vous faire remarquer que nous vivons sur une planète qui est juste au bon endroit avec l’atmosphère idéale pour vivre. Le fait est que Dieu n’est pas une marionnette que nous pouvons manipuler à force de prières et de supplications. Il est le souverain de l’univers et fait ce qui lui semble bon. Et ce même si nous pouvons être en désaccord avec ses jugements, ses actions et ses méthodes. À vrai dire, tout ce que nous méritons, autant les Haïtiens que nous, c’est la mort et la souffrance. Qu’il décide d’être plus indulgents avec certains d’entre nous ne nous épargne pas notre propre responsabilité. Je suis croyant et j’ai eu mon lot d’épreuves et de dégueulasseries dans ma vie qui bizarrement, me fait arriver à un constat inverse que vous: d’un coté historique, il est impossible de nier la solidité des évangiles, et des témoignages extra-bibliques. De plus, l’exactitude de l’Ancien Testament est devenu bien dure à remettre en questions suite en autres au découvertes portant sur les Hittites, Nabonide et Belchatsar et bien d’autre points sans compter les nombreuses prophéties accomplies.. surtout avec la découverte des manuscrits de Qumran (qui un ancien testament quasiment complet identique à celui que nous avons aujourd’hui) qui date de AVANT Jésus et qui font référence à sa naissance, sa vie, sa mort et même… sa résurrection.
      La vrai question qui demeure, c’est que feras-tu avec Jésus? Soit il devient ton Seigneur, soit tu l’envoi se promener ailleurs.. mais dans tout les cas, tu vivras et tu mourras avec les les conséquences de tes actes!

      @ Mélanie,
      Oui, Christ peut réellement changer des vies; je n’ai pas encore la trentaines, je me réuni avec des gens d’horizons différents à tous les dimanches (donc le 2/3 -3/4 sont des jeunes en bas de 40 ans!); mais le vrai changement, il a commencé voilà plusieurs années: j’ai décidé de suivre Christ comme Seigneur de ma vie. Ça implique que je lis ma bible, que je change, que je m’implique dans ma communauté non dans le but de gagner mon ciel mais parce que justement, Christ l’a déjà fait pour moi. Vivre libre en était esclave de Christ… c’est la vrai vie. Parce que être esclave de soi et des autres, c’est du passé!

    • “J’aimerais vous faire remarquer que nous vivons sur une planète qui est juste au bon endroit avec l’atmosphère idéale pour vivre.” (le grandblond)

      Et j’aimerais vous faire remarquer qu’il y a des centaines de milliards de galaxies dans l’Univers et que chaque galaxie est composée, en moyenne, d’une centaine de milliards d’étoiles et que dans chaque galaxie, il existe probablement autant de planètes qu’il y a d’étoiles.

      Dix milliards de milliard de planètes!! Minimum…

      Ce qui veut dire que dans le grand schème des choses,
      notre petite Terre n’est qu’une très petite goutte
      dans l’immensité de l’océan cosmique.

      L’Univers est une pluie de galaxies! Et à l’intérieur d’une de ces gouttes dans cette pluie cosmique se trouve notre soleil, microscopique, ordinaire, anonyme, entrainant autour de lui dans sa course ce misérable morceau de roche et d’eau qu’est notre planète…

      Cette immensité de l’univers et la minuscule banalité de la terre est un terrible coup pour la vaine prétention de l’Homme, à son illusion qu’il était l’unique et précieux joyau de l’univers.

      Pourquoi en effet est-ce que la terre n’est pas au centre de l’univers?. Après tout, c’est le berceau du joyau de la création elle-même – la créature – NOUS.

      Pourquoi alors le créateur l’a-t-il laissé dans un coin sombre plutôt que de le mettre en plein milieu de la scène. Pourquoi la terre n’est-elle qu’une petite poussière qui n’est pas située au centre de notre système solaire qui, lui, n’est pas au centre de notre galaxie qui, elle, n’est pas au centre de l’univers?

      Vous pouvez m’expliquer pourquoi votre dieu, dans son infini sagesse,
      a cru bon d’attendre neuf à dix milliard d’années après avoir créé l’univers
      pour créer la première cellule vivante?

      Pourquoi il a laissé les dinosaures régner sur la terre pendant 200 million d’années
      avant de les faire disparaitre (ainsi que 90% de toute sa création) sous une pluie de météorites…

      Pourquoi a-t-il du produire des prototypes tout poilus
      qui vivaient dans les arbres avant de marcher à quatre pattes
      et puis sur les jointures…

      Des Australopithèques et des Homo Erectus… Homo Habilis… Homo Sapiens…
      Cro-Magnon et autres Néanderthals avant de finir par créer ses Adam & Ève…

      Tout ce temps passé pour se rendre compte finalement
      qu’Il avait créé le genre humain
      avec une tare fondamentale: la CURIOSITÉ!
      Et qu’il lui fallait, (une fois de plus!)
      détruire ses malcommodes créatures…
      en les noyant tous (enfants compris!) jusqu’au dernier
      à l’exception d’une famille et d’au moins une petite chinoise!

      Une fois parti, vous m’expliquerez pourquoi votre dieu pensait
      qu’il obtiendrait des résultats différents cette fois-ci!!

      Dans le bon vieux temps de l’Âge de bronze,
      le bon Dieu était toujours mêlé dans les affaires humaines,
      en train d’essayer de garder le troupeau dans le droit chemin,
      exterminant les uns et/ou les autres pour avoir trop forniqué ou pas assez prié…

      De déluge en dix commandements,
      Il était toujours au premier plan…
      Il est même allé jusqu’à venir lui-même sur terre pour soi-disant
      délivrer la race humaine du péché qu’il avait lui-même créé.

      Et après ça… Pffiitt! Plus rien… Que dalle!!
      Comme s’Il avait finalement compris qu’Il avait commis une grosse bourde
      et que Sa créature n’en ferait toujours qu’à sa tête et qu’Il ferait mieux
      d’aller créer d’autres paradis terrestres extra-terrestres en tentant cette fois
      d’améliorer le modèle pour obtenir des enfants bien obéissants!

    • Bonjour Mélanie,

      Ce monsieur que vous avez rencontré, je le comprends parce que je suis de cette génération. Par contre, l’église ne joue aucun rôle dans la foi que je ressens. Je me souviens dans la vingtaine avoir cherché plus loin que ma religion pour comprendre d’où je viens et où je m’en vais, trouver un sens à cette vie. Cette recherche a comme épuré toutes les informations recueillies pour en arriver à la foi que je ressens aujourd’hui. Cette foi qui assure que tout est comme il se doit et qu’à toute question, des réponses sont nécessairement disponibles, les jeunes ne la connaissent pas. Pour avoir la foi, il faut la chercher, tout le temps qu’il faut. C’était une question existentielle incontournable pour moi.

      Vous pourrez la trouver en étudiant par exemple les différentes façons de penser des religions. Vous pouvez aussi faire de petites expériences comme poser une question à l’univers pour voir quelle réponse il y aura. C’est drôle comment les réponses viennent : vous pouvez ouvrir la télé et tomber justement sur le sujet ; vous pouvez aussi ouvrir un livre ou une revue pour constater que la réponse est sous vos yeux. La foi prend toutes sortes de visages. Mais quand on l’a , on est certain que tout est comme il se doit, sans exception.

    • Mes enfants ne sont pas baptisés et n’ont été à l’église
      que lorsqu’ils faisaient partie de la chorale de leur école primaire.

      Ils ont été élevés avec des valeurs (éthique) humanistes et laïques
      et, malgré tout ça, ils réussissent très bien dans leurs études
      et leur vie personnelle et ils sont de bons citoyens…

      Jamais, au grand jamais, il me viendrait à l’esprit
      d’accoster des inconnus au centre d’achats ou d’aller cogner
      à leur porte un beau samedi matin pour leur raconter mon histoire
      et les inciter à faire comme moi!

    • @ Rogiroux,

      Cher ami vous êtes lumineux !

      Génial.

      Bon : Dzieux (avec un X parcequ’ils sont une sacré ribambelle), le petit Jésus (toujours petit on ne sait trop pourquoi), le père Noël, le bonhomme sept heure et tous les autres… (N’oublions quand même pas les autres religions, elles se valent toutes) !

      À chacun son truc. À chacun ses croyances, ses superstitions et ses mythes (d’où le mot mythologies).

      Mais posons-nous seulement cette question : Laquelle des deux proposition suivante est la plus simple,

      1- L’univers s’organise de lui même à l’aide d’un hasard infini ?

      2- Un barbu super puissant à tout vu et tout créé avec sa baguette magique ?

      Moi j’ai fait mon choix (tout môme) et depuis je suis en paix. Mais encore une fois, chacun son tuc !

    • @Rogiroux

      Jusqu’à présent, malgré nos avancés en sciences et notre connaissance de l’espace qui grandit constamment, il n’y aucune autre planète comme la Terre de trouvé… Donc, pour votre dix milles milliards, on repassera.. Restons empirique et non dogmatique, voulez-vous?

      Aussi, c’est votre interprétation que Adam et Ève furent le résultats des expériences de Dieu…
      Genèse affirme que seulement 7 jours furent nécessaire. (Et d’ailleurs, le sabbat fait référence au 7ième jour de la création comme justificatif, donc c’était logiquement des journées normales)
      Aussi, toutes les datations au radio-carbone sont sujet à de grand écarts pour cause de contamination in situ. C’est démontré par des expériences, entre autres américaines. Et carbone 14 est très limité dans le temps (50000 ans max)

      Il faut aussi bien se méprendre pour dire que le centre de l’univers c’est l’homme et la terre… Ne serais-ce pas beaucoup logique de dire que c’est Dieu? Si on lui reconnait sa souveraineté, le fait qu’il nous ait mis sur la terre, avec l’univers (qui d’ailleurs, est prédit comme étant infini dans la Bible.. la réfutation de l’infini de l’univers ne s’est pas encore fait entendre!) comme image de son pouvoir et sa puissance.. D’ailleurs, je le trouve fort ensoleillé votre coin sombre! ;)

      D’ailleurs, si vous étiez si bien ferré en théologie, vous sauriez que le péché ne vient pas de Dieu mais est le résultat d’un décision consciente de se détourner de ses demandes (ce que Adam a fait)(et depuis ce temps, ça nous colle à la peau!).

      Et j’aime beaucoup votre que dalle.. ce n’est pas parce que Dieu ne fait pas de grands coups d’éclat qu’il est absent ou non-existant… D’ailleurs, il existe de longues périodes ou Dieu n’est pas intervenu directement et même un 400 ans de silence entre le prophète Malachie et Christ.
      Il ne veut pas des créatures obéissantes sans coeur mais bien soumise par amour; il n’en a pas encore fini avec la Terre.. et j’espère que avec vous non plus!!

      D’ailleurs, j’espère pouvoir vous croiser au paradis mon cher! Ce sera une preuve éclatante que pour Dieu, même vous n’êtes pas une cause perdu! ;)

    • Je n’ai rien contre la foi de cet importun, j’en ai contre son manque de gêne.
      Et pour un type très religieux, sa façon d’évaluer la réussite de ses enfants (études, nombre de langues qu’ils parlent) me laisse perplexe.

    • “D’ailleurs, j’espère pouvoir vous croiser au paradis mon cher!
      Ce sera une preuve éclatante que pour Dieu, même vous n’êtes pas une cause perdu! ;)

      “Je ne voudrais pas d’un paradis où l’on n’eût pas le droit de préférer l’enfer.”
      (Jean Rostand)

      “Le paradis de la terre se trouve entre les seins d’une femme,
      sur le dos d’un cheval, dans les pages d’un livre.”
      (Proverbe arabe)

      J’ajouterai: Pas tout à la fois quand même!

      @ omni-tag ~

      Merci!

      Choix multiple :

      1) Il n’y a pas d’être suprême et on ne saura jamais pourquoi on a abouti ici.

      2) Il existe une gang de divinités qui ont allumé la mèche du Big Bang
      et puis ces petits sacripants se sont sauvés en courant et en riant.

      3) Y’a une entité immatérielle/intemporelle qui a créé l’Univers
      et qui n’a donc certainement pas pu créer l’Homme
      à son image et à sa ressemblance puisque Elle n’en a aucune
      et qui s’en fout comme de l’An 13 000 000 000 040 de toute manière!

      4) Il y a un dieu qui a créé tout le bazar: Adam et Ève…
      les dinosaures, le Néandertalien, and all that jazz
      parce qu’il s’emmerdait tout seul dans son coin
      et il voulait s’amuser un peu comme un enfant qui arrache
      les ailes d’une mouche ou qui fourre un coup de pied dans une fourmilière.

    • @ Anti-ch_primaire: Je suis en accord avec absolument tout ce que vous avez dit (sauf votre pseudo, je suis un grand fan du Canadien vous voyez…j’ai la foi en le CH on peut dire).

      Cette idée d’un dieu qui répond aux prieres est non seulement ridicule et dépassée, elle est completement perverse, puisqu’elle implique l’idée d’un dieu égoiste et partial.

      @ legrandblond

      Le genre de foi que vous démontrez me laisse perplexe. D’abord, il est vrai que les astronomes estiment qu’il y a quelques milliards de planetes dans l’univers. On n’a découvert qu’une petite portion de celui-ci. Les chances que quelque part se trouve une autre planete permettant la vie sont somme toute élevées.

      Vous faites référence a Adam et Eve. S’il-vous-plait, vous etes sérieux? Toute personne qui croit en la version littérale de l’histoire d’Adam et Eve pert toute crédibilité aupres des gens sérieux. Si c’était, il y aurait plusieurs et plusieurs générations d’inceste pour en arriver ici. Dites-moi, pensez-vous aussi que la Terre date de 6000 ans?

      Vous parlez de l’exactitude de l’Ancien Testament, ce meme ancien testament qui justifie l’esclavage, le viol, les massacres? Et les quatres livres des Apotres, écrits une génération apres Jésus, avec leurs lots de contradiction (Oui, je l’ai lue), sont-ils exacts aussi?

      Et c’est tres facile pour des “prophéties” de se réaliser lorsque celles-ci sont aussi vagues et générales qu’un horoscope dans un journal…

      Les Musulmans sont tres forts la-dessus aussi. Ils vont dire “regardez, le Coran l’a dit avant meme qu’on le sache!”, alors que tout ce que le Coran disait (que j’ai lu aussi) c’était genre “Votre peau temoignera contre vous”, ce qui leur font dire “Le Coran avait predit les empreintes digitales!!!”….bin oui, c’est ca…

      @ Madame Côté

      Pour répondre a votre question, oui la priere peut influencer la vie de quelqu’un dans la mesure ou il s’agit d’une prophétie qui “s’auto-réalise”, si vous me permettez l’expression. Si quelqu’un prie pour rester en santé, par exemple, la personne prendra aussi les mesures qui s’imposent pour rester en santé, et croira ensuite que sa priere s’est excaucée.

      Si la foi peut changer la perception de quelqu’un, et donc sa vie, cela ne prouve rien du tout. Etre convaincu de quelque chose ne prouve pas ce quelque chose, mais ne prouve que la force de cette conviction.

      Croire en un dieu, lequel soit-il en 2012, est irrationnel.

    • @ rogiroux

      ( Et j’aimerais vous faire remarquer qu’il y a des centaines de milliards de galaxies dans l’Univers et que chaque galaxie est composée, en moyenne, d’une centaine de milliards d’étoiles et que dans chaque galaxie, il existe probablement autant de planètes qu’il y a d’étoiles.
      Dix milliards de milliard de planètes!! Minimum…)

      Ce n’est pas parce qu’il y aurait des centaines de milliard de milliards de planète évoluant autour de système d’étoiles que cela signifie que la vie se retrouve en abondance ailleurs.
      Prenez note Compter les seules planètes sans tenir compte du reste c’est voir l’univers sans l’imaginer

      En Vérité la majorité des étoiles se retrouvent au coeur des galaxie là ou la vie est impossible a cause des rayonnement intenses produit la très grand promiscuité des étoiles.
      Deuxièmement la très majorité des étoiles ( environ 90 % ) sont des étoile de type naines rouge c’est à dire plutôt froide ( entre un dixième et un centième du rayonnement ) ce qui fait que pour qu’une planète puisse retrouver de l’eau à l’état liquide cela implique qu’elle doivent se retrouver a proximité de leur étoile avec tous les problèmes qui viennent avec cette proximité ( rotation synchrone, étoile instable, orage magnétique démentiel, etc. ) ce qui fait que la vie est a toute fin pratique fort peu probable ( je suis poli) dans les système de ces étoiles
      Troisièmement viennent ensuite les géante rouge les naines brunes les naine blanches , les étoile double et multiple, étoiles a neutron ( 95 % des étoiles se retrouvent dans l’une ou l’autre de ces catégories ou dans plusieurs en même temps ) toutes ces étoiles ou ces systèmes d’étoiles sont hostile à la vie pour des raisons évidentes qui seraient trop longue à énumérer ici.
      Quatrièmement pour que la vie s’élabore adéquatement il lui faut tous les éléments nécessaires à la construction des briques de la vie ( métalloïdes, métaux ) ces élément ne se retrouvent en abondance que dans de très minces bandes dans les bras spirales des galaxie. Il faudrait donc ( si l’on veut espérer trouver de la vie) que notre planète ( juste de la bonne grosseur accompagne son étoile de la bonne grosseur elle aussi, située juste au bon endroit ( situés à au moins 100 année lumière de toute étoiles géantes ( susceptible d’exploser en super nova) cette planète devrait posséder un astre ( une lune ) qui l’accompagne juste de la bonne grosseur de telle sorte de maintenir notre planète sur un axe stable pendant des milliards d’années et que son étoile ait une rotation ( par rapport au centre de la galaxie ) presque circulaire( de telle sorte d’éviter les chevauchement et les mouvement qui risquerait de projeter notre étoile hors de sa galaxie ou pire encore vers le centre de celle-ci
      Nous avons tous cela ici dans notre système solaire et malgré cela, deux planètes ( en apparence propice a la vie) sont tous à fait stérile ( Vénus et Mars ) toutes les deux se retrouve a l’intérieur e la mince bande permettant sous certaines conditions ( effets de serres entre autre) à l’eau d’exister sous sa forme liquide et pourtant l’eau sous cette forme n’existe pas sur ces deux planètes. Ce qui démontre une chose pour qu’il ait vie il faut que très grande nombre de paramètres complexes pré-existent avant celle-ci et que ces paramètres restent stables ( sans perturbations) sur des milliards d’années Malgré tous ses avantages la vie sur terre a failli disparaitre complètement a cinq reprise s depuis 600 millions d’année c’est dire a quelle point la vie ne tient qu’a un cheveu ( a un fil plutôt) et qu’il ait faux de prétendre qu’elle retrouve en abondance dans l’univers ( malgré le très grand nombre planètes s’y retrouvant ) pour la raison qui suit et qui résume assez bien pourquoi il en est ainsi.

      L’univers est essentiellement hostile à la vie tant par les sommes colossales d’énergies qui l’animent que par le chaos perpétuelles qu’elles engendrent.

      A.G.

      Terminons la dessus! L’univers est en expansion ce qui veut dire que plus le temps passe et plus les objets s’éloignent les uns des autres ( ce phénomène est moins apparent au niveau local) il sera difficile de trouver et de communiquer avec quelqu’un d’autre dans cet univers froid ( si ce quelqu’un d’autre existe réellement bien évidemment)

    • “Jusqu’à présent, malgré nos avancés en sciences et notre connaissance de l’espace qui grandit constamment, il n’y aucune autre planète comme la Terre de trouvé… Donc, pour votre dix milles milliards, on repassera.. Restons empirique et non dogmatique, voulez-vous?”

      @ grandblond ~

      On a pas encore trouvé de planète semblables à la terre -habitables! –
      mais le nombre de planètes dans l’univers se chiffre bien dans les milliards.
      C’est un simple calcul mathématique…

      Ça fait à peine cinquante ans qu’on cherche la présence de vie dans le cosmos
      et depuis les années 90 qu’on cherche des exoplanètes capables d’abriter la vie
      dans notre propre système solaire de notre propre petite galaxie.

      Au début de février 2011, la NASA annoncait la découverte
      de plus de 1 200 exoplanètes candidates grâce à la sonde Kepler.

      Pour ce qui est des autres galaxies, notre plus proche voisine
      Andromède se situe à plus de 2 millions d’années-lumières de la terre;
      ce qui veut dire que l’image qu’elle nous renvoie présentement…
      date de l’époque préhistorique d’homo habilis!!

      Pour le plaisir de la chose, imaginons notre système solaire
      à l’échelle d’une fourmilière qui mesurerait un mètre de diamètre…

      L’étoile la plus près de nous (Proxima du Centaure)
      se trouverait à 2 kilomètres de nous.

      La Voie lactée aurait 47 000 kilomètres de diamètre…
      (pour comparaison, la Terre mesure 12 750 kilomètres de diamètre!)

      Andromède se situerait à 1 million de kilomètres de nous

      l’Univers aurait un diamètre de… 15 milliards de kilomètres!

      “Cosmos is all that is or ever was or ever will be.”
      (Carl Sagan)

    • “Ce n’est pas parce qu’il y aurait des centaines de milliard de milliards de planète évoluant autour de système d’étoiles que cela signifie que la vie se retrouve en abondance ailleurs.”

      Jamais dit le contraire!!

      “Terminons la dessus! L’univers est en expansion ce qui veut dire que plus le temps passe et plus les objets s’éloignent les uns des autres ( ce phénomène est moins apparent au niveau local)”

      L’univers est en expansion mais notre voisine Andromède
      se rapproche de notre Voie lactée et les deux pourraient
      se percuter dans… deux ou trois milliards d’années… top!!

    • @rogiroux

      Un pûr délice votre intervention !

      @bonjour12

      Ce que vous décrivez, c’est la loto 6/49 finalement. Il y a des millions de combinaisons mais une seule gagnante. Et si on gagne, c’est la chance ou le hasard, à votre choix, mais certainement pas la preuve de l’existence d’un dieu.

    • “Si je suggérais qu’entre la Terre et Mars se trouve une théière de porcelaine en orbite elliptique autour du Soleil, personne ne serait capable de prouver le contraire pour peu que j’aie pris la précaution de préciser que la théière est trop petite pour être détectée par nos plus puissants télescopes. Mais si j’affirmais que, comme ma proposition ne peut être réfutée, il n’est pas tolérable pour la raison humaine d’en douter, on me considérerait aussitôt comme un illuminé. Cependant, si l’existence de cette théière était décrite dans des livres anciens, enseignée comme une vérité sacrée tous les dimanches et inculquée aux enfants à l’école, alors toute hésitation à croire en son existence deviendrait un signe d’excentricité et vaudrait au sceptique les soins d’un psychiatre à une époque éclairée, ou de l’Inquisiteur en des temps plus anciens.”

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9i%C3%A8re_de_Russell

      Alors vive le pastafarisme.

    • @ fgarnotte
      ( Et si on gagne, c’est la chance ou le hasard, à votre choix, )

      La chance n’existe pas; par contre le hasard si ( jusqu’à un certain point.)
      Le hasard est ce qui organise l’univers sans révéler son sens
      A.G.
      Ceci dit même si le hasard (processus aléatoire )détermine moult mouvements déroulements résultats et processus dans l’univers il faut aussi comprendre que ce hasard n’est qu’une fonction ajoutée dans la grande équation universelle( permettant de rendre cohérent ce qui ne le serait pas autrement) et que l’horizon de cette fonction recule au fur et a mesure que de nouvelles connaissances s’ajoutent a celles que nous possédons déjà sur le dit univers.
      Qui sait peut être existe t’il un état ( je le nommerais instant de Dieu) ou tout est cohérent et découle d’une loi unique pouvant être formulée et permettant de déterminer tout ce qui existe.
      Je sais nous n’en sommes pas rendu là. Par contre ceux qui affirme qu’il n’y a rien d’autre que ce hasard et que celui -ci est l’origine et la finalité de toute chose et bien ( permettez moi l’expression) i et bi3en ces gens là sont de sacré étroits d’esprit vu que l’esprit humain a la capacité d’entrevoir autre chose de plus durable et certes de plus réjouissant.
      ( mais certainement pas la preuve de l’existence d’un dieu.)

      mais ce n’est certes pas une indication qu’il n’existe pas non plus
      Prenez note ( pour les chrétiens )Dieu c’est la vie.
      Cette vie préexiste avant toute chose et sans elle rien ne peut s’animer
      Continuons notre raisonnement
      Puisque l’univers se situe nécessairement quelque part dans quelque chose se situant lui-même quelque part et ensuite de suite ( à l’infini )

      Il nous faut accepter le fait que tout ce qui existe , existe nécessairement à l’intérieur d’un quelque chose d’infini située nécessairement en son centre puisque par définition rien ne peut se situer ailleurs dans l’infini

      Une fois ces notions comprises tout le reste vient tout seul

      Ainsi tout existe à l’intérieur de l’infini étant donné que par définition l’infini n’a pas d’extérieur. Si tout existe à l’intérieur de cet infini. et bien force est d’admettre que cet infini est intelligent, conscient et vivant. puisque nier ces propriétés à l’infini reviendrait à lui mettre une borne, ce qui de facto reviendrait à nier tout le raisonnement qui nous conduit a accepter son existence.

      Si cet infini est vivant intelligent et conscient en plus d’être éternel et se suffisant par lui même, ca ne prouve peut être l’existence de Dieu mais ca démontre absolument qu’il n’y a rien de farfelu a entrevoir la possibilité de son existence à partir de ces mêmes constats.

    • @ legrandblond,

      “Le fait est que Dieu n’est pas une marionnette que nous pouvons manipuler à force de prières et de supplications”

      Ce n’est pas moi qu’il faut convaincre de ça, c’est le type qui a abordé Madame Côté. Pour lui et tellement d’autres (regardez les millions de pélerins à Lourdes, par exemple, venus quémander qui la santé, qui le bonheur, qui l’amour), dieu est un guichet automatique.

      “Il est le souverain de l’univers et fait ce qui lui semble bon. Et ce même si nous pouvons être en désaccord avec ses jugements, ses actions et ses méthodes.”

      Vous êtes en train de nous dire qu’il laisse sciemment et volontairement crever 25 000 enfants de faim par jour? Super, ce dieu que vous adorez! Personnellement, je ne veux pas d’un tel tyran, et s’il existe bien, et est comme vous le dites, je le combattrai autant que possible.

      “À vrai dire, tout ce que nous méritons, autant les Haïtiens que nous, c’est la mort et la souffrance.”

      Bon, revoilà la culture du péché originel, cette auto-flagellation ahurissante qui consiste à se dire coupable d’un péché commis par quelqu,un d’autre…

      “La vrai question qui demeure, c’est que feras-tu avec Jésus? Soit il devient ton Seigneur, soit tu l’envoi se promener ailleurs.. mais dans tout les cas, tu vivras et tu mourras avec les les conséquences de tes actes!”

      Et quelles seront ces conséquences?

      “De plus, l’exactitude de l’Ancien Testament est devenu bien dure à remettre en questions suite en autres au découvertes portant sur les Hittites, Nabonide et Belchatsar et bien d’autre points sans compter les nombreuses prophéties accomplies.. ”

      Vous êtes en train de nous dire que des textes comme le Lévitique et le Deutéronome, parmi les plus violents et haineux de l’histoire de l’humanité, viennent de dieu ou ont été inspirés par lui? Que le dieu qui est décrit, vengeur, suffisant et égocentrique (”vénérez-moi ou vous allez crever dans d’atroces souffrances”), qui détruit des peuples entiers juste parce qu’ils ne l’ont pas suffisamment vénéré correspond au dieu auquel vous croyez? Vous me donnez froid dans le dos…

      “D’ailleurs, si vous étiez si bien ferré en théologie, vous sauriez que le péché ne vient pas de Dieu mais est le résultat d’un décision consciente de se détourner de ses demandes (ce que Adam a fait)(et depuis ce temps, ça nous colle à la peau!).”

      Encore cette mentalité d’auto-flagellation, doublée d’une erreur logique évidente : Si dieu est omniscient, comme l’affirment les dogmes de votre religion, il savait AVANT MÊME de créer Adam que celui-ci allait manger la pomme, et il l’a créé quand même. Responsabilité : Dieu, 100 %, Adam, 0 %.

      “Genèse affirme que seulement 7 jours furent nécessaire. (Et d’ailleurs, le sabbat fait référence au 7ième jour de la création comme justificatif, donc c’était logiquement des journées normales)
      Aussi, toutes les datations au radio-carbone sont sujet à de grand écarts pour cause de contamination in situ. C’est démontré par des expériences, entre autres américaines. Et carbone 14 est très limité dans le temps (50000 ans max)”

      Monsieur, le créationnisme littéral comme le vôtre correspond à une négation sévère de la réalité, un des symptômes de plusieurs troubles d’ordre mental. Mais bon, paraît que les croyances sont sacrées. J’ai déjà lu des croyants littéraux affirmer que les squelettes de dinosaures avaient été mis là par dieu exprès pour tester notre foi, d’autres ont déjà dit que les dinosaures étaient là il y a 5000 ans pour brouter le gazon en prévision de la venue de l’humanité! Enfin…

      “D’ailleurs, j’espère pouvoir vous croiser au paradis mon cher! Ce sera une preuve éclatante que pour Dieu, même vous n’êtes pas une cause perdu! ”

      Je ne veux pas du paradis. Je réclame le droit au néant. La paix! Aller caracoler en compagnie d’un dieu génocideur et cruel comme le décrivent les livres saints, très peu pour moi, j’ai une morale, moi.

    • @ rogiroux

      L’univers est en expansion mais notre voisine Andromède
      se rapproche de notre Voie lactée et les deux pourraient
      se percuter dans… deux ou trois milliards d’années… top!!

      oui mais des particularités singulières ne doivent pas nous faire oublier la règle

      come je l’ai signifié dans mon message précédent

      « L’univers est en expansion ce qui veut dire que plus le temps passe et plus les objets s’éloignent les uns des autres ( ce phénomène est moins apparent au niveau local)»

      j’aurais du utiliser «amas local » plutot que « niveau local » ca aurais évité le malentendu

    • Même si il y avait des millions d’autres planètes habitées dans l’Univers cela ne changerait en rien au destin de notre planète. L’histoire des hommes et des femmes et l’Histoire qu’ils ont vécues est unique ici.

      Inclure toute nos connaissances en astronomie ne peux pas nuire dans l’approfondissement d’une foi dans une puissance immatérielle que nous disons au-dessus de nous.

      Cependant nos cinq sens physiques, ainsi que nos caractères et émotions dans ce monde matériel ne veux pas dire que c’est pour autant possible de comprendre l’avant-vie et l’après-vie.

      Comme la fameuse question: qu’est-ce que l’on fait sur la Terre? Comment et pourquoi sommes nous ici.

      Comme nos gestes, pensées, actions sont souvent contraire ou en conflits avec nos bonnes actions et même le bon sens, il est possible de penser que notre temps à chacun sur cette terre peux avoir un but. Mais que ce but ne pourra être connu après notre mort. C’est à dire dans un autre contexte détaché de notre matérialité et de notre condition de mammifère avec un intellect. Qui parle et qui réfléchi. Mais qui apprend par expérience et par des tentatives de comprendre et d’apprendre.

      Déjà que beaucoup de nos actions sont régies par la peur. La peur de soi, des autres, de l’avenir, de notre environnement, de nos conditions monétaires, matériels et social.

      Oui j’ai été à la messe. Mais combien de fois j’ai failli aux promesses de respect et d’amour que je n’ai pas eu envers les autres. Et aussi les exemples pathétiques et les paroles de connaissances allant aussi à la messe mais qui reniaient rapidement le Message quand la situation les privaient de leur opinions et de leur conforts personnels.

      J’ai toujours pensé que je suis ici pour apprendre par les épreuves et amélioré mon caractère et ma compassion envers les autres. Mais pleins d’obstacles et d’embûches se jettent sur ma route. Et plus souvent qu’autrement à cause de ce instinct et l’orgueil qui nous fait souvent dire le contraire de ce que le coeur veut et sait être bien et bon pour nous et les autres.

      La foi c’est avant tout, surtout, se retenir de blesser physiquement et moralement les autres. Tâche non insurmontable mais difficile dans une sociète où on se sent de plus en plus bousculs et entouré de manque de respect qui brise souvent cet élan du coeur qui est la base véritable de ce que nous sommes vraiment.

    • Avoir la foi en 2012…

      …peut vouloir dire tout et son contraire. Comme en l’an 1012 aussi, j’imagine.

      Je me sens proche des catholiques partisans de la théologie de la Libération. Ces gens travaillent à promouvoir la dignité et l’espoir chez les plus pauvres des pauvres. Ils sont moins nombreux que durant les années 80 car un pape -se basant sur SA FOI- a déclaré ces travailleurs religio-socio-politique personna non grata.

      En France, l’abbé Pierre était l’antithèse de Monseigneur Lefebvre.

      Qui avait le plus la FOI ?

      Si le foi-O-mètre existait, il nous donnerait la réponse ;/

    • @bellemoustache,

      J’espère que vous n’êtes pas une femme… Euh, Adam et Ève ont existé, car il a bien fallu qu’il y ait eu des mutations génétiques pour finir par aboutir à l’Humain moderne.

    • @rogiroux,

      vous déversez des torrents de citations issues de la bouche de ceux que vous vénérez… facile, il ne vous suffit que d’ouvrir les «valves» d’un moteur de recherche…

    • @anti-christ_primaire,

      Agenouillez-vous, car il n’y a qu’un seul dieu sur Terre et c’est : $$$ Sans lui vous crèveriez de faim.

    • À walt68, “Agenouillez-vous, car il n’y a qu’un seul dieu sur Terre et c’est : $$$ Sans lui vous crèveriez de faim.”

      Hein?

      Sinon, avez-vous un commentaire sur le sujet de Madame Côté?

    • “Euh, Adam et Ève ont existé, car il a bien fallu qu’il y ait eu des mutations génétiques pour finir par aboutir à l’Humain moderne.”

      Effectivement…

      Le seul problème est qu’ils ne se sont surement jamais rencontrés
      puisque que cette Ève mitochondriale a vécu il y a 140/150 mille ans
      et que notre Adam Y-chrosomique vivait il y a à peu près 60 000 ans.

      90 000 ans les séparent donc!

      De quoi refroidir n’importe quelle ardeur amoureuse!!

    • @ walt ~

      “Il était allé à Lourdes chercher la foi naïve de l’enfant qui s’agenouille et qui prie, la primitive foi des peuples jeunes, courbés sous la terreur de leur ignorance ; et il s’était révolté davantage devant la glorification de l’absurde, la déchéance du sens commun, convaincu que le salut, la paix des hommes et des peuples d’aujourd’hui ne saurait être dans cet abandon puéril de la raison.”
      (Emile Zola)

      “La foi : une croyance absurde dans l’éventualité de l’improbable.”
      (Henry Louis Mencken)

    • Je ne crois pas à un être supérieur. Mais je crois certainement à une puissance supérieure.

      Appellez-la la vie, ou même l’énergie, ce truc était là bien avant les humains et continuera longtemps après. La prière bien effectuée aidera une personne de n’importe quelle religion, ne serait-ce que pour ses bienfaits semblables à ceux de la méditation. Si l’ons s’attarde réellement à la science, nous constatons que même les végétaux communiquent entre eux. Je suis convaincu que les vibrations ou secrétions chimiques (y’a pas que les phéromones!) se transmettent d’une personne à l’autre. Les vibrations sont à l’origine de toute la vie…

      Tout communique, et tous sont capables d’influencer les autres inconsciemments. Évidemment, c’est pas si simple que de demander pour recevoir… Il faut d’abord se montrer généreux pour recevoir. S’ouvrir… Ensuite, oui, des miracles peuvent se produire.

    • @anti-ch_primaire
      Décidément, anti-ch, je me suis complètement réconcilié avec vous! Je détestais vos interventions sur le blog de F Gagnon et M Brunet car toute nouvelle vous donnait un prétexte pour planter le CH de Montréal, mais vraiment, tout ce que vous avez dit ici est complètement pertinent!

      La religion est de toute évidence en déclin, et le genre de vision de dieu véhiculée par Legrandblond et le monsieur rencontré par Mme. Côté est heureusement, au Québec du moins, de plus en plus tard…j’en ai l’impression en tout cas

    • @ bellemoustache,

      Vous m’avez fait rigoler. Y a longtemps que vous ne m’avez pas lu sur le blogue à Gagnon, il m’a banni depuis des mois, mais je m’amuse encore sur celui de Mathias. Mais cest seulement un jeu (même si je déteste souverainement le CH!), je fais seulement ressortir l’autre côté de la médaille. Et vous verrez quand Price et Subban s’effondreront après avoir signé leurs contrats respectifs si j’avais pas raison! ;-)

      Sinon, ici c’est sérieux. Le type de croyances littéralistes exposées ici est non seulement d’une indécence absolue (comme ces sportifs à la Tim Tebow qui affirment que dieu les aide à gagner des matchs de football parce qu’ils le prient, imaginez le millionnaire, en bonne santé, qui s’installe dans sa chambre et requiert l’aide de dieu pour gagner un match, alors que plus d’un milliard de personnes n’ont même pas accès à de l’eau potable…), mais encore ces croyances constituent-elles un des fondements de la discrimination et de la haine envers les femmes, les homosexuels, les non croyants, etc. Ces croyances littérales et sans nuances sont dangereuses et il faut les dénoncer.

    • “Je ne crois pas à un être supérieur.
      Mais je crois certainement à une puissance supérieure…

      …Les vibrations sont à l’origine de toute la vie…”

      Vous avez lu ça dans un livre de science??

      Le Big Bang… c’était plus qu’une vibration!!

      Le processus de création de l’univers obéit aux forces primaires/fondamentales naturelles
      (loi de la gravité – électromagnétisme, fusion nucléaire, lois de la thermodynamique…)
      et les galaxies/systèmes solaires se sont formés à partir de gaz et de poussières interstellaires suite à de gigantesques explosions.

      Après la formation de la terre, il a tout de même fallu attendre des milliards d’années pour obtenir des composés biologiques qui ont permis la création des premières cellules vivantes et autres micro-organismes et la vie sur notre planète n’est pas apparu grâce à des vibrations mais après d’immenses bombardements de météorites.

    • @bonjour12

      L’autre jour, un télémarketeux vendeur de viande m’appelle pour m’offrir ses produits et emplir mon congélateur. Vous savez ces télémarketeux vous appelle et vous pose des questions auxquelles vous répondez et peu importe ce que vous répondez, ils ont quelquechose à ajouter, à justifier. En fait, c’est leur job, ils ont toutes les réponses écrites dans un cahier.

      Je lis votre commentaire @ 13h25 et c’est ce que je vois, un télémarketeux déblatérant des certitudes. Vous ne doutez jamais ? Vous ne vous trompez jamais ?

      J’ai appris justement à me méfier des gens qui justement établissent la feuille de routes de leur réflexion pour arriver à leur fin, leur conclusion.

      J’ai appris à éviter ces pièges car le monsieur, en l’occurance moi, y’en a marre des prêcheurs qui tentent de noyer le poisson à travers un beau discours.

      Si, si, il est beau votre discours mais je vous répondrai ce que j’ai répondu au vendeur de viande : je suis végétarien !

    • L’Homme, avec un grand H, est un être foncièrement prétentieux.

      Si on “fitte” l’évolution de la planète à l’intérieur de 24 heures, l’être humain est apparut vers 23h55, pour pas dire plus tard, et en l’espace de 1 seconde, de 23h59m59s jusqu’à 00h00, il aura réussit à gaspiller la plupart des ressources lui rendant la vie meilleure. Constatant ça, je ne peux m’empêcher que si Dieu existe, ben il a manqué son coup pas à peu près. Il aurait dû parier sur les cafards.

      L’Homme a peut-être un grand H mais il mériterait sûrement un coup de pied à son petit q tellement il est imbu de lui-même !

    • @rogiroux Question pertinente, merci de la poser.

      Premièrement, au niveau de la science, voici une citation de Albert Einstein:

      “Everything in Life is Vibration”

      Pour être plus précis, E=mc2 démontre entre-autres que l’énergie et la matière ne font qu’un. Si tu connais un peu la physique ou la chimie, tu sais que même à l’intérieur de chacun des éléments de ce monde, lorsque nous décomposons l’élément jusqu’à l’atome, chacun de ces atomes renferme une énergie en perpétuel mouvement.

      J’espère t’avoir éclairé et si je me trompe, prière de me le démontrer :)

    • Pour ajouter à mon commentaire précédent.

      Dans la théorie du big bang, n’oubliez pas que plusieurs questions demeurent sans réponses. Cette théorie évolue et s’éclairci graduellement mais il nous reste beaucoup à apprendre. Par exemple, qu’y avait-il avant le big bang? L’univers continuera-t-il son expansion indéfiniment, ou viendra-t-il un temps où il se refermera sur lui-même?

      Pour ce qui est des forces fondamentales, effectivement elles existent. Elles sont en général complémentaires. La gravité est intéressante au niveau physique, mais pas au niveau de la création de la vie. L’électromagnétisme par contre l’est davantage! Vous semblez plus cultivé que moi alors dites-moi n’y a-t-il par un fort lien entre l’électromagnétisme et les vibrations (et la vie et l’énergie)?

      Pour ce qui est de la formation de l’univers, elle n’est qu’énergie s’étant divisé et transformé en tout ce que l’on voit aujourd’hui. Au coeur de chaque différente chose que l’on voit, se retrouve les mêmes éléments…

      La vie sur notre planète est apparue lorsque les conditions favirables à la vie se sont finalisées. Bien sûr que sans bombardements, collisions de toute sorte (et même fertilisation), notre planète ne serait pas un lieu aussi riche à l’expansion de la vie. Bien sûr que le développement de l’atmosphère y est pour quelque chose. Mais cela part également du soleil, source d’énergie ultime, champs électromagnétique puissant, lequel se rend jusqu’à nous grâce à ces vibrations…

      Malgré tout ça, je ne prétends pas détenir la vérité. Mais votre vérité, si elle fut recherchée et remise en question, est aussi bonne que la mienne. Personnellement je la cherche toujours et ma pensée évolue constamment. Une chose est certaine, he rejète l’athéisme. La science ne prouve ni l’existence de Dieu, ni sa non-existence. Ainsi, il est aussi fermé d’esprit de se ranger d’un coté ou de l’autre sans parfois douter. Personnellement je vois davantage la puissance supérieure comme une énergie commune que comme un être suprême. C’est ma vision, je ne sais pas si c’est la meilleure, mais j’espère qu’elle est intéressante :)

    • @bonjour12

      (Si, si, il est beau votre discours mais je vous répondrai ce que j’ai répondu au vendeur de viande : je suis végétarien !)

      J’ai été végétarien 12 ans et je ne fais pas dans le discours je présente seulement des réflexions reposant sur des constats solides

      Maintenant si mes arguments vous semblent des boulettes de viandes cela tient sans doute a ce que vous prenez de la même facon les petits pois pour des caillous

      Vous devriez reviser certaines notions de botaniques, de biologie, de rhétorique et de syntaxe; ca vous ne imposerait rien, etca aurais le mérite d’éclaircir votre pensée après avoir déméler certaines notions . Cela vous aidera du mêne coup à percevoir au premier coup d’oeil les petites nuances existant entre une discussion et un discour.

    • @fgarnotte

      (Si, si, il est beau votre discours mais je vous répondrai ce que j’ai répondu au vendeur de viande : je suis végétarien !)

      J’ai été végétarien 12 ans et je ne fais pas dans le discours je présente seulement des réflexions reposant sur des constats solides

      Maintenant si mes arguments vous semblent des boulettes de viandes cela tient sans doute a ce que vous prenez de la même facon les petits pois pour des caillous

      Vous devriez reviser certaines notions de botaniques, de biologie, de rhétorique et de syntaxe; ca vous ne imposerait rien, etca aurais le mérite d’éclaircir votre pensée après avoir déméler certaines notions . Cela vous aidera du mêne coup à percevoir au premier coup d’oeil les petites nuances existant entre une discussion et un discour.

    • Que *toute chose dans la vie soit vibration* ne veut pas dire
      nécessairement que les vibrations sont à l’origine de toute la vie.

      Et pour être précis, E=mc2 ne se rapporte pas à la matière
      mais bien à la masse, ce qui n’est pas tout à fait la même chose.

      Pour faire simple, on peur résumer ainsi:

      la masse est une forme d’énergie (E = mc2), ce qui est différent
      de dire que l’énergie et la matière ne font qu’un!

      Mais il est vrai d’affirmer qu’on ne peut séparer la notion d’énergie
      de la forme par laquelle elle est stockée.

      Il reste quand même que la vie sur terre et partout dans le cosmos
      s’est formée selon des forces fondamentales naturelles qu’il est inutile
      de qualifier de *puissance supérieure* à moins d’avoir un motif ultérieur
      qui n’a rien de bien scientifique.

    • @rogiroux

      ( Il reste quand même que la vie sur terre et partout dans le cosmos
      s’est formée selon des forces fondamentales naturelles qu’il est inutile
      de qualifier de *puissance supérieure* à moins d’avoir un motif ultérieur
      qui n’a rien de bien scientifique.)

      A moins de lui faire dire autre chose la science ne prétend pas que la matière est à l’origine de la vie ( même si son champ d’investigation envisage cette possibilité ) Par contre elle constate belle et bien que la vie anime bien la matière et que sans elle nul entité ( quelqu’elle soit) n’existerait pour nous en parler

    • “Par exemple, qu’y avait-il avant le big bang?”

      ((Au risque de déplaire à *Walt*, je vais utiliser une citation…))

      Quand on lui a demandé: *Qu’est-ce qu’il y avait avant*? (le Big Bang)
      Hubert Reeves, un astro-physicien de renom et vulgarisateur hors-pair
      a donné cette réponse dans son livre *Patience dans l’azur*:

      “Une question simple à laquelle nous ne savons pas répondre.
      Cette question n’a, d’ailleurs, probablement pas de *sens*
      car il n’y aura peut-être jamais aucun moyen d’y aller voir.”

      *La connaissance rencontre ici son ultime horizon
      et le physicien lève les bras en l’air en disant:
      “J’aurais dû devenir plombier!”*

      Carl Sagan, lui, disait tout simplement:
      “The Cosmos is all that is or ever was or ever will be.”

      En passant… la science ne propose pas de *vérités*!

      Pas de preuves non plus…

      La science étudie des phénomènes, expérimente des idées
      et propose des théories qui sont basées sur des hypothèses
      qui se sont avérées exactes et qu’on peut reproduire.

      La science est une méthode et un processus. Ce n’est pas une fin en soi.
      Elle se développe continuellement et est continuellement retravaillée
      grâce à de nouvelles découvertes au sujet de vieilles idées comme des nouvelles.
      Aucune science n’est à l’abri du questionnement et des tests et des défis posés par des arguments basés sur l’évidence.

      Ça ne prend qu’une seule pièce d’évidence pour détruire une théorie scientifique!

      La science ne peut et ne pourra jamais démontrer l’existence(ou non)d’un ou des dieux.
      L’esprit scientifique lui fait que les humains vont toujours continuer à s’interroger et à examiner les fondements de leurs croyances.

    • ÔÔPS!

      ((Les deux dernières phrases à 10h00 auraient dû
      se retrouver dans ce commentaire-ci…))

      “Une chose est certaine, he rejète l’athéisme. La science ne prouve ni l’existence de Dieu, ni sa non-existence.” (ecouteben)

      Une autre chose qui est certaine est que
      vous ne savez pas exactement ce qu’est vraiment l’athéisme:

      ((Commençons donc par une petite citation pour Walt))

      “L’athée qui irait proclamant que l’inexistence de Dieu est démontrée serait en contradiction avec lui-même : il ferait acte de foi, cette foi fût-elle négative. En effet, ayant admis que la question même de l’existence d’un Dieu se situe hors du domaine des questions “permises” et n’a donc pas à être posée puisqu’on ne pourrait y répondre, dans un sens ou dans l’autre, que par des affirmations indémontrables, il la pose quand même et y répond péremptoirement.
      “Non” est tout aussi téméraire que “Oui”. L’athée cohérent se garde bien d’accepter la discussion sur ce terrain. Une fois pour toutes, il ignore Dieu et le problème de son existence, il se conduit en tout sans tenir compte de ces chimères.”
      (François Cavanna)

      Suivie d’une bonne définition de l’athéisme:

      L’athéisme est simplement le manque de croyance, le refus de croire en une ou des déités et l’athée dit simplement qu’en l’absence d’évidence tangible de l’existence d’un dieu, n’importe quel dieu, il doit vivre sa vie et choisir sa morale comme si aucun d’eux existe… jusqu’au moment et seulement si cette situation change!

      Une fois que j’ai affirmé que l’existence des dieux est bien improbable
      ma réflexion sur l’existence des dieux s’arrête là et je n’y pense plus!

      Tout comme Isaac Asimov, je préfère le rationalisme à l’athéisme.
      Tant qu’on me laisse tranquille, je suis un *apathéiste* convaincu
      et un gentil cynique qui aime bien tirer la pipe aux fanatiques de tous crins!!

      J’ai hâte au jour où les croyants comme certains athées
      vont finir par comprendre que l’athéisme est une question
      de REFUS DE CROYANCE dans les dieux peu importe lesquels
      plutôt que de la NÉGATION DE L’EXISTENCE des dieux
      que ceux-ci existent ou non !

      Les religieux partent de la prémisse que leur dieu existe et font trop souvent l’erreur de penser que les athées partent de la prémisse que les dieux n’existent pas. L’athée ne base pas sa pensée sur la négation de l’existence de dieu… il n’en sait absolument rien! … mais sur le refus de la croyance dans les dieux, que ceux-ci existent ou non!!

      Les personnes religieuses ont la Foi et les athées ont… l’absence de Foi!
      (et l’agnostique regarde les deux autres bien assis sur la clôture!!)

      L’athée ne devrait pas demander des preuves qu’un ou des dieux existent.
      La question toute simple qu’un athée devrait poser est la suivante :

      « Pourquoi devrais-je croire*? »

      *Tout en n’oubliant pas le fait que la croyance
      est elle-même une création, une invention de l’esprit.
      Et que rien oblige à croire… ou à ne pas croire!

      “Le monde est mon pays, l’humanité entière est ma fratrie,
      mon esprit est ma propre église et faire le bien est ma religion.”
      (Thomas Paine)

      Bon dimanche!

    • @bonjour12

      Hummm… Vous posez les jalons de votre réflexion comme des certitudes et c’est pourquoi je perçois vos commentaires comme un discours et non une discussion :

      “Prenez note ( pour les chrétiens )Dieu c’est la vie.
      Cette vie préexiste avant toute chose et sans elle rien ne peut s’animer…”

      “Il nous faut accepter le fait que tout ce qui existe ….”

      “Une fois ces notions comprises tout le reste vient tout seul…”

      “et bien force est d’admettre que cet infini est intelligent…”

      ———————-

      Pour ce qui est que l’univers soit fini ou infini et bien, “force est d’admettre” que celà ne fait pas un consensus au sain de la communauté scientique…

      … mais voilà, j’ai une belle corde de bois à aller refendre et si je ne veux pas étirer ce travail à l’infini, je me dois d’y consacrer le temps nécessaire et ce n’est pas Dieu qui va venir m’aider.

      Sur ce, je vous souhaite le beau bonjour….

    • En 2012, avons-nous encore la foi?
      Que Mme Coté, une jeune professionnelle trouve “beau” qu’un homme d’un certain âge ait la “foi”, … voilà un fait important !
      On peut se perdre dans les religions, la mythologie, le cosmos, les théories et découvertes scientifiques, cependant la “foi” reste une des plus belles caractéristiques de l’humain.
      On est au centre de l’univers, …. l’univers ne tourne pas autour de nous, mais l’humain comme beaucoup d’autres espèces est au centre entre ce que l’on a découvert de plus petit (quarks et autres hadrons) et ce que l’on a identifié de plus grand (notre univers).
      On possède aussi ce qu’il y a de plus complexe dans l’univers ….. notre cerveau !
      Ce même cerveau qui a développé le concept de la “foi” …. en un Dieu … ou en autre chose !
      On peut ne croire en aucun Dieu mais quand même avoir la foi, d’ailleurs si on est si certain qu’il n’y a rien de plus grand que nous, pourquoi suivre des règles et se structurer en société, pourquoi ne pas abuser de tout, voisins, femmes, enfants et n’importe quoi ! …. On ne le fait pas et on tient à la vie par conscience, ou inconscience, que ça vaut l’effort de poursuivre l’évolution, que ça vaut la peine de s’occuper de notre environnement.
      Peut-être qu’il y a plusieurs univers avec des caractéristiques physiques et chimiques différentes, peut-être que les différents univers sont en compétition les uns avec les autres comme la nature sait si bien le faire tout autour de nous, … peut-être que l’évolution de l’être humain se fait dans le but inconscient de passer à une autre étape nécessaire dans la compétition entre univers !
      Cette discussion sur la foi me fait penser à un épisode de Star Trek (next generation) dans lequel Worf et les Klingons sont au prise avec un problème relié à leur croyance à l’égard d’un prophète-dieu (un Christ) qui a été clôné à partir de son ADN retrouvé …. C’est “Data” le robot qui voudrait être humain qui règle le problème … et c’est par la FOI, … une chose que les hommes peuvent avoir (mais pas Data) et qui est la plus grande distinction entre l’homme, les animaux et les machines les plus sophistiquées.

    • je parle couramment français , anglais , espanol et mandarin , tout comme ma fille de six ans , et je crois que la plus grande malédiction que l’humanité aie connu c’est justement les religions , ces énergumènes qui emmerdent le monde dans les endroits publiques sont une nuisance qui devrais être contrôlé, qu’ils soient juif , chretien musulman ou de quelconque dénomination , bien qu’ils aient le droit de pratiquer en privé, l’étalement publique de leur foi est une pure pollution visuelle et intellectuelle pour les autres dont ils ne se soucient aucunement , vos croix , etoiles de david , croissants etc …. sont pour moi comme une svastika , le symbole de votre croyance de suprématie raciale (pcq ils sont chacun le peuple élu , non ?) et de dénigrement de l’autre , pcq les religions veulent des croyants puis ensuite des convertis , ou encore des incroyants mort.

      dans nos sociétés Multi-culturelles , les préoccupations des fou de dieux ne devraient pas être imposé aux autres qui ne partagent pas leur croyance, savoir que mes impôts financent les rénovations de lieu de cultes me met hors de moi

      tom bombal mtl

    • @legrandblond

      3 croisades , le massacre des jacobins , l’inquisition , ça fait asser de meurtres et de génocides a votre gout ?
      ensuite la dîme et autre “dépôts d’entrée au paradis” , c’est pas la plus belle et grosse escroqueries , arnaque , vol de l’histoire ?
      êtes vous asser croyant pour assumer la responsabilité des actes de vos co-religionnaires et de votre foi ?

      tom bombal mtl

    • quand quelqu.un dit qu il va prier pour vous , vous le remerciez c est tout , que vous y croyez ou pas ça demeure un geste , de charité, de bienveillance et de générosité , des fois faut pas rendre ça plus compliqué que ce l’est

    • Le plus grand problème de la plupart des religions est qu’ils font une interprétation(alors qu’il en existe plusieurs) de la parole d’un prophète(alors qu’il en existe plusieurs) pour en faire une vérité absolue. Alors que la vérité est une quête, qui bien que sans fin, est fort intéressante en soi. Par contre, il se retrouve des éléments intéressants dans chacune des religions, philosophies, etc. Lorsque nous nous intéressons à leur nature profonde, et à la nature profonde des prophètes et de leurs paroles, nous nous apercevons que ceux-ci sont beaucoup plus proches et compatibles qu’il n’y paraît. C’est leur déformation qui les rend incompatibles.

    • “L’homme est une merveilleuse curiosité … il pense qu’il est le chouchou du créateur… et qui plus est, il croit que le créateur l’aime; qu’il est passionné par lui : qu’il se lève la nuit pour l’admirer; qu’il le protège et qu’il le sauvegarde des mésaventures. Il lui adresse des prières et il pense qu’Il l’entend. N’est-ce pas là une idée pittoresque ?”
      (Mark Twain)

    • @rogiroux

      Plusieurs éléments intéressants dans ce que vous apportez.

      Merci pour l’éclaircissement concernant l’athéisme, qui est rarement représentée sous cet angle. En ce sens, elle se rapproche un peu plus de l’agnoticisme, que je préfère. Par contre, même le refus de croyance implique qu’on se ferme à une idée. Je préfère avancer dans la vie en laissant toutes les portes ouvertes. J’admets que la présence d’une quelconque puissante supérieure ne puisse être scientifiquement démontrée mais j’aime utiliser mon instinct, ma créativité, mon imagination, mes expériences de vie au même titre que la science pour tenter de faire un sens du tout, en attendant que la science puisse couvrir une plus grande partie de mon territoire de réflexion. Par contre, soyez assuré que je ne prends rien pour acquis et que ma pensée est en perpétuelle évolution. Je suis encore jeune, elle a beaucoup de temps pour changer :)

      Si Hubert Reeves dit qu’il n’y a rien d’autre que le cosmos, Einstein lui parlait du sentiment de religion cosmique, de l’émerveillement devant sa toute puissance, de l’appartenance à ce tout qu’est l’univers. Je crois que nos vues, bien que différentes, sont plus près qu’on ne puisse le penser. Nous regardons les mêmes choses, simplement en les rattachant davantage à nos champs d’intérêt respectifs. Je respecte tout à fait votre manque d’intérêt envers certaines questions si vous éprouvez le même respect envers ceux qui s’y intéressent :)

      Concernant la science, je suis en accord avec vous. Toute sa beauté relève de sa démarche. Par contre, n’oublions pas que bien qu’elle n’accepte aucune vérité, puisque cela serait en contradiction avec la démarche elle-même, elle demeure un outil dans la quête de celle-ci, bien que la quête soit sans fin.

      Cette discussion fut aussi éducative que constructive. Merci d’avoir pris le temps de me faire partager votre point de vue, qui se tient très bien. Peut-être celui-ci m’influencera-t-il au fil du temps. J’espère que ma perspective fait également un peu plus de sens pour vous suite à cette discussion.

      Paix à vous.

    • @re3e

      Anglais, français, espagnol et mandarin…bof… c3p0 en parlent plus de six millions!

    • @fgarnotte

      * ( Hummm… Vous posez les jalons de votre réflexion comme des certitudes et c’est pourquoi je perçois vos commentaires comme un discours et non une discussion :
      “Prenez note ( pour les chrétiens )Dieu c’est la vie.)

      Ici je ne proclame rien je ne fais que rappeler ce que savent les chrétiens de par ce qu’on leur enseigne)
      Ce n’est pas une affirmation d’une certitude mais un rappel de la réalité chrétienne
      Prenez note!
      Car Dieu n’a pas fait la mort,
      Et Il n’éprouve pas de joie de la perte des vivants,
      Il a créé toute chose pour la vie ;

      Livre de la sagesse 1 : 11 et suivant

      IL était au commencement avec Dieu. Tout fut par lui et sans lui rien ne fut
      Ce qui fut en lui était la vie
      Et la vie était la lumière des hommes
      Et la lumière luit dans les ténèbres
      Et les ténèbres ne l’ont pas saisie

      Jean 1 : 1,5

      Le Père aime le Fils
      Et a tout remis entre ses mains
      Qui croit au fils, a la vie éternelle;
      Qui refuse de croire au fils ne verra pas la vie

      Jean 3 : 31,36
      Comme le Père ressuscite les morts,
      Et leur redonne vie
      Ainsi le Fils donne vie à qui il veut

      Jean 5 : 19,21

      « Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi
      Et qu’il boive, celui qui croit en moi
      Selon le mot de l’écriture
      De son sein, couleront des fleuves de vie.

      Jean 7 :37,38

      Jésus lui dit :
      « Je suis le résurrection.
      Qui croit en moi, même s’il meurt vivra
      Et quiconque vit et croit en moi
      Ne mourra jamais

      Jean :11 : 24,26

      Jésus lui dit;

      « Je Suis le Chemin, la Vérité et la Vie

      Jean 14 : 5 et suivant

      * ( Cette vie préexiste avant toute chose et sans elle rien ne peut s’animer…”)

      Il est l’Image du Dieu invisible, Premier de toute créature, car c’est en lui qu’ont été créées toute chose, dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, Seigneuries, Principautés, Puissance; Tout a été créé par lui et pour lui. Il est avant toute chose et tout subsiste en lui

      Col 1 :15,17

      Comme vous le constaterez quand je dis que les chrétiens voient en Dieu la source de la vie et que par elle rien n’existe je n’invente rien; je cite

    • @rogiroux

      ( En passant… la science ne propose pas de *vérités*!)
      Pardon mais la science débusque les lois ( réalisé palpable) et résume les règles ( qui sont des vérités) et les transmet
      ( Pas de preuves non plus…)
      Justement l’un des fondement de toute science est la démonstration par la preuve
      ( La science étudie des phénomènes, expérimente des idées
      et propose des théories qui sont basées sur des hypothèses
      qui se sont avérées exactes et qu’on peut reproduire.)
      La science n’a pas besoin que les hypothèses soient exactes pour les étudier
      Il suffit qu’une hypothèse soit raisonnablement cohérente pour que des chercheur partent l’investiguer.
      La science est avant tout une longue quête de réponses a des interrogations bien avant d’être la formulation des applications qui en découlent

    • La foi est (devrait être) un état d’ouverture et de confiance.
      Avoir la foi est comme se jeter dans un lac.
      On ne tente pas de saisir et tenir l’eau quand on nage
      parce que si c’est ce qu’on essaie de faire,
      on devient rigide et crispé… et on coule!

      Autrement dit, une personne qui est fanatique en matières de religion
      et qui s’agrippe à certaines idées au sujet de la nature de Dieu et de l’univers
      risque de devenir une personne qui n’a pas de foi du tout.
      Elle porte sa foi comme une armure et tient un bouclier devant elle.

      L’attitude de la foi est à l’opposé de serrer et de retenir.
      Il faut relaxer et s’ouvrir à la découverte quelle qu’elle soit..

      Petite citation du lundi matin… pour notre ami Walt:

      “Est fanatique celui qui est sûr de posséder la vérité. Il est définitivement enfermé dans cette certitude; il ne peut donc plus participer aux échanges; il perd l’essentiel de sa personne. Il n’est plus qu’un objet prêt à être manipulé. C’est là le péché fondamental des religions : faire des adeptes qui ne posent plus de questions. L’attitude scientifique est exactement à l’opposé.”
      (Albert Jacquard)

      En ce qui concerne l’agnosticisme:

      L’athéisme est une question de croyance
      L’agnosticisme est une question de connaissance (savoir).
      Les deux positions utilisent le *a* qui veut dire « sans »
      comme dans « sans dieu » et « sans connaissance ».

      L’athéiste refuse/manque de croyance dans l’existence des dieux.
      L’agnostique soit manque de connaissance sur l’existence des dieux
      ou considère qu’il est impossible de savoir si les dieux existent.

      Être agnostique implique que l’on croit que la connaissance
      de l’existence de Dieu n’est pas possible
      et que l’on ne peut donc pas se prononcer sur la question.

      Vu de cette façon, on peut dire que même un théiste peut être agnostique…
      c’est-à-dire admettre qu’il est impossible d’avoir la preuve que Dieu existe
      mais qu’il est possible de croire en son existence quand même!

      Il reste tout de même à répondre à la question fondamentale :

      Croyez-vous que les dieux (ou Dieu si on préfére) existent?

      Si la réponse est non, alors vous êtes un athée.
      Que vous soyez aussi agnostique ne diminue en rien ce fait.
      L’athéisme est une énonciation au sujet de la croyance
      et l’agnosticisme est une énonciation
      au sujet de (la possibilité de) la connaissance.
      Ce qui n’est pas tout à fait la même chose.

      L’athée prend position alors que l’agnostique fait preuve d’indécision, hésite à prendre position – suis-je un agnostique-théiste ou un athée-agnostique? – et préfère rester assis sur la clôture. C’est son choix et ça évite d’avoir à discuter du sujet!

      En résumé, on joue un peu sur les mots…

      Les athées reconnaissent qu’on ne peut être certain à 100%
      Les agnostiques disent que c’est une question de connaissance.

      En réalité, c’est encore et surtout une question de… foi!

      Croyez-vous? Avez-vous la Foi?

      Une simple question qui demande une simple réponse…

      Si la réponse est non… vous êtes un athée!

      Si vous refusez de répondre, que faites-vous ici??

    • @ kakousse, “cependant la “foi” reste une des plus belles caractéristiques de l’humain”.

      En quoi la capacité de croire en un ami imaginaire est-il une “belle” caractéristique??? La caractéristique qui distingue l’humain des autres formes de vie est justement la raison (et plus particulièrement l’autoréflexivité), dont l’irrationnel (croyance) n’est qu’une simple conséquence.

      “d’ailleurs si on est si certain qu’il n’y a rien de plus grand que nous, pourquoi suivre des règles et se structurer en société, pourquoi ne pas abuser de tout, voisins, femmes, enfants et n’importe quoi ! ”

      Voilà un de mes arguments préférés! S’il n’y a pas de dieu pour nous punir, s’il n’y a pas un popa en haut qui nous donne des règles et voit à ce qu’on les suive, et à nous punir si on ne le fait pas, pourquoi ne pas s’abandonner à l’anarchie, à la luxure, ne pas céder à nos pulsions premières et enchaîner dépravations, crimes et actions immorales?

      Cher (chère) kakousse, c’est parce que la notion de bien et de mal est innée chez l’être humain. C’est un fait prouvé. Les religions, en bons parasites qu’elles ont toujours été, n’ont fait que codifier ces notions et les reprendre à leur compte. La preuve, ce sont les millions d’athées qui vous entourent qui ont des valeurs morales semblables aux vôtres, et aussi solides.

      Personnellement, je ne crois qu’au néant après la mort, la crainte d’un châtiment après la mort me fait rigoler, mais ça ne m’empêche pas d’être un travailleur qui paie ses impôts, un voisin agréable qui ne saute pas sur les femmes des autres, un père de famille qui élève ses enfants du mieux qu’il peut (et ils s’en sortent admirablement), même si je n’ai pas accablé de mes prières un dieu qui a beaucoup à faire, étant donné l’état du monde qu’il a supposément créé.

    • @ rogirous,

      Peut-on s’entendre pour “agnostique ascendant athée”?

    • J’aime bien cette conversation. C’est un sujet qui est débatu de très très longtemps.

      En tant qu’agnostique (et athé) je crois que la religion est une simple création de l’homme.
      Dieu (ou les Dieux) veulent-ils que l’homme fasse du mal ?
      Pourtant, l’homme fait du mal et au nom de dieux !

      De ce fait, dans mon esprit, la religion est une création de l’homme. Une création pour pouvoir perpétuer la guerre et la domination. Il y a eu, il y en a et il y en aura encore. La guerre et le mensonge sont les meilleurs façons de contrôler des peuples. La réligion ne fait que renforcer cette affirmation.

      Qui a écrit la bible (ou le coran) ? Ce sont des hommes. Pour qu’elles raisons ont-ils écrits ces livres ? certainement pas pour montrer le droit chemin à tous … Alors pourquoi ?
      Sur qu’elles bases reposent les diverse civilisations d’aujourd’hui ? (ex: les USA reposent sur la colonisation et l’esclavage n’est-ce pas ?)

    • @ un-fou-est-il-fou,

      Dans l’islam, le coran est la parole directe de dieu révélée. Mahomet n’est que la courroie de transmission de dieu (d’ailleurs il paraît, mais c’est débattu, que Mahomet était illettré).

    • Le problème avec la Bible en général, l’Ancien testament en particulier, est que c’est un livre qui mélange les textes religieux avec l’histoire (idéalisée/romancée) de ceux qui l’ont écrit et avec des règles sociales, hygiéniques et alimentaires.

      Le problème encore plus fondamental concernant les discussions sur la Bible/Nouveau Testament avec bon nombre de chrétiens est qu’avec eux, on ne sait jamais sur quel pied danser. Ils nous disent que certaines parties de la Bible doivent être lues/comprises comme des allégories/métaphores mais que d’autres, comme la naissance virginale, les miracles, la résurrection… elles, sont absolument authentiques/véritables et ne peuvent être contestées d’aucune manière!!

      Autrement dit, ils utilisent la Bible pour supporter leurs croyances quand ça fait leur affaire et de manière à convenir à leurs buts. C’est leur droit le plus strict de fonctionner de cette façon mais il ne faudrait pas qu’ils s’attendent à ce que tout le monde respecte cela!

      Une chose est certaine cependant:

      Les Évangiles ne sont pas une représentation neutre et impartiale – historique! – de la vie de Jésus. Elles ont été écrites pour une cause… pour convaincre les gens que cet homme était le Fils de Dieu.

      Les Évangiles, à tout le moins celles qu’on a retenues, sont une collection d’histoires dramatiques et émotives au sujet de Jésus qui parlent du besoin pour l’âme individuelle d’atteindre le royaume de Dieu (Paradis) et d’être sauvée de la damnation éternelle. Elles décrivent de grands miracles qui se sont produits à ce moment et qui pourraient se produire à nouveau si votre foi est assez forte.

      Les Évangiles parlent des croyances, idéologies et opinions de leurs auteurs respectifs. Elles contiennent des erreurs, des contradictions et du matériel fictif. Elles sont, à toutes fins utiles, des ouvrages de propagande religieuse.

      Encore là, rien à redire en autant qu’on n’utilise pas ces textes pour tenter d’imposer ses dogmes et doctrines à toute la société. Trop de croyants se fient sur les dogmes de leur religion pour déterminer ce qui est moral et ce qui ne l’est pas. La véritable morale est basée sur les intentions et les actes de chacun et non sur une croyance dans la récompense d’un paradis éternel ou du châtiment de l’enfer tout aussi interminable.

    • @ anti-ch ~

      La confusion vient souvent du fait qu’il existe deux définitions du mot *foi*

      La première est la confiance/assurance entière et complète en quelqu’un ou quelque chose alors que la deuxième est la forte croyance en dieu ou dans les doctrines d’une religion qui est basée sur une appréhension spirituelle plutôt que l’évidence.

      Je possède un peu de la première sur certains sujets
      et absolument *nada* de la deuxième…

      Tout dépend de la définition qu’on emploie!

      Tout le monde a des croyances et des espoirs… la foi quoi!

      Je suis humain avant tout ! les sentiments sont humains et mes valeurs sont humaines…

      On peut croire au dépassement de soi-même, à l’amour… à l’amitié… à la liberté de conscience et à la responsabilité qui en découle. Vouloir vivre sa vie avec passion dans le respect de soi-même et des autres.

      On peut croire au progrès et à l’amélioration/émancipation de la condition humaine – pas toujours évident, je l’admets! -. On peut croire dans la philosophie, la pensée critique et la morale basée sur des principes fondamentaux de vie en société… l’humanisme et la tolérance, la non-violence… la quête du savoir et de la sagesse.

      On peut croire, espérer et travailler pour laisser une petite marque personnelle sur la planète, qui est, jusqu’à preuve du contraire, tout ce que nous avons pour se surpasser. Faire des enfants, ça fait partie de l’instinct de survie de l’être humain mais aussi un moyen de survivre personnellement à travers notre descendance.

      Vivre, c’est non seulement faire des choix de vie et tenter de chercher des réponses à notre besoin de connaissances même si l’on sait que certaines réponses nous échapperont toujours mais c’est aussi l’importance vitale de se mettre dans des situations où on doit faire des choix. C’est la nature du monde dans lequel nous vivons. Vivre notre vie du mieux que l’on peut et tenter de développer son plein potentiel, c’est vraiment la seule manière de participer à l’aventure du genre humain.

      C’est aussi la raison principale pour laquelle j’ai cessé il y a bien longtemps de me poser des questions sur l’existence ou non d’un être suprême et que j’ai décidé de vivre ma vie sans le contrôle incessant de la religion… du péché originel jusqu’à la promesse d’une éternité qui n’en finirait plus de finir! Bah!!

    • La foi est une bouée de sauvetage pour plusieurs. Qu’on pense aux AA : ils s’en remettre à Dieu pour les aider/sauver (dans mes mots). Et quand ils rechutent, ils se sentent coupable. Mon impression mais je peux me tromper. Et de ma façon de voir, ce sentiment de culpabilité conduit à la soumission et ça très peu pour moi. Et je ne parle pas de tous ces peuples soumient dans la foi. Souvent peu instruits, ils ont la foi pour affronter leur misère mais quand je regarde ça d’un oeil, je trouve que c’est un maudit bon moyen de contrôler ces peuples. Bref…

      Pour ce qui est de Dieu, existe-t-il ? Peut-être, mais nous n’avons pas les moyens de le vérifier. Ne le croyant pas, et ce n’est pas un livre qui me fera douter, je suis agnostique à tendance athée. Et ça ne m’empêche pas de vivre une belle vie que je qualifierais même de privilégiée.

      Je respecte les croyants, c’est leur choix, mais j’en ai profondément à ceux qui utilisent Dieu à toutes les sauces. C’est presque viscéral. Qu’on regarde chez nous au fédéral avec le gouvernement Harper : d’un côté il prêche pour criminaliser l’avortement et de l’autre, il participe à des guerres qu’on a pas d’affaires, la Libye entre autres et bientôt, je souhaite me tromper, l’Iran. Quelle hypocrisie !

      ———

      @bonjour12

      J’ai un peu de misère à suivre votre position face au sujet.

    • J’ai longtemps été très croyante, et je dois vous avouez que ces dernières années, ma foi a été beaucoup ébranlée. Je me suis mise à me poser beaucoup de questions à propos de la formation de l’univers, et toutes ces questions scientifiques et de calculs. Et j’en suis arrivé à la conclusion que l’être humain est beaucoup trop petit pour tout comprendre. On a de la difficulté à comprendre comment fonctionne notre planète, alors comment pouvons nous comprendre ce qui est à l’extérieur de celle-ci, et ce qu’on ne voit pas. Ça peut parraître banale dit comme ça, mais je crois que la seule façon de savoir si Dieu existe est de lui demander, et c’est ce cette façon que j’ai eu ma réponse.

    • Heu… On sait très bien comment fonctionne notre planète
      et on sait aussi comment l’univers s’est formé… du Big Bang jusqu’à nos jours!!

      Suffit de lire les ouvrages d’Hubert Reeves… Carl Sagan…

      Pour ne nommer que ces deux-là!

    • @fgarnotte

      ( J’ai un peu de misère à suivre votre position face au sujet.)

      Quelle est cette position que vous auriez du mal a suivre au juste ?

    • “L’invention des dieux [...] résulte d’une démission de la raison, plus précisément d’une incapacité à accepter une évidence douloureuse, du moins pour certains : que la raison ne peut apporter des réponses à tout. Cette invention, comme toutes les inventions, a été utilisée parfois pour provoquer les pires fléaux, ainsi les effroyables guerres de religion.”
      (Albert Jacquard)

    • @ rogiroux

      ( pour provoquer les pires fléaux, ainsi les effroyables guerres de religion.”)

      Jacquartémet une opinion ici qui n,a rien de scientifique. Il ne semble pas au courant que les pires fléaux viennent de l’environnement ( tremblement de terre, tsunami, éruption volcanique, épidémi,e famine etc. )et que les pires guerres sont tous venu du nationalisme du nazisme du maoisme du marxisme du nazisme etc.
      Aucune des ces idéologies ne sont des religions

      Quand aux religions en elles même il n’y a que l’islam qui a un message appelant à la guerre a combattre a tuer et à soumettre etc…

      Il est vrai que cette religion est directement responsable de 100 millions de morts dans l’histoire; vous ne trouvez rien de cela découlant directement du message du christianisme

    • Ouf…j’ajouterai seulement que ce bon monsieur a sans doute été un excellent père, dommage qu’il ne s’accorde pas un peu de crédit pour l’éducation et la confiance qu’il a inspiré à ses enfants! Il prira pour votre fille? C’est comme dire, qu’il pensera à elle, c’est gentil.

    • @ bonjour ~

      Sérieusement!

      On parle de fléaux causés par l’homme ici… pas de *Mère nature*!!

      Et des guerres de religion, l’histoire en est pleine.

      Sans parler des autres guerres provoquées et menées
      par des bons chrétiens, des bons musulmans, des bons juifs…

      Dans ce registre, toutes les religions sont concernées!!

      Dans l’histoire de l’humanité, il n’y a pas une seule guerre
      ou une révolution qui a été faite au nom de l’athéisme.
      Personne ne s’est jamais levé un matin en se disant :
      Nous allons exterminer tous ces gens parce qu’elles croient en dieu.

      L’athéisme a toujours existé à l’extérieur du communisme ou du nazisme ou de n’importe quelle autre *philosophie/ideologie* mise de l’avant par des régimes totalitaires qui se sont imposés et comportés exactement comme une religion avec un dogme intangible et en érigeant en déité une classe sociale ou un parti ou un homme…

      Bizarre que l’on qualifie d’athées des révolutions qui s’apparentent plus
      à des missions sacrées qu’à des mouvements humanistes rationnels …

      Des révolutions ou guerres dites nationales ou les dieux sont remplacés par la patrie, les mythes par l’Histoire, les symboles par le drapeau, les saints par les héros militaires qui sont tombés au combat pour la nation, les boucs émissaires – les hérétiques! – que sont les étrangers, les immigrés, les *autres*.

      Le nazisme et la race aryenne, le mythe aryen… La croix gammée, le salut nazi… Les rassemblements de foules monstres à l’écoute du Furher!! La révolution bolchévique s’est faite au nom du communisme, de la lutte des classes et de la dictature du prolétariat… Pas au nom du refus de la croyance en un ou des dieux.

      Des révolutions dites communistes où les dieux sont remplacés par le prolétariat et les prophètes deviennent Marx, Lénine, Mao… Où les rites sont remplacés par les défilés militaires et les congrès du parti unique. Les infidèles deviennent les dissidents ou les réactionnaires… ou… les religieux!

      Mais ces derniers n’étaient pas exterminés pour leurs croyances religieuses en tant que telles mais parce que qu’ils représentaient une menace pour le nouveau pouvoir qui cherchait à s’établir et qui devait détruire tous les autres pouvoirs se dressant devant lui! Pour ce faire, ces athées n’ont pas hésité à tuer d’autres athées. Au Cambodge, Pol Pot s’en est pris d’abord aux professeurs et aux enseignants car il savait que le savoir et l’éducation étaient une menace aussi grande que la religion.

      Avec tout le temps que la Chrétienté a eu pendant qu’elle dominait l’Occident, on aurait été en droit de penser que la vie sur la terre serait devenu plus juste et civilisée… C’est pas exactement ce qui c’est produit. Le progrès et la civilisation se sont créés malgré – et souvent contre! – le pouvoir qu’a exercé la Religion sur les peuples.

      La religion institutionnalisée est essentiellement un instrument de contrôle!
      En cela, les doctrines totalitaires (Maoïsme/Stalinisme) n’ont rien à envier
      aux religions qu’elles ont voulu remplacer sinon détruire!
      Les unes comme les autres ont d’ailleurs misérablement failli à la tâche
      d’inculquer des valeurs morales et tenter d’empêcher les gens de s’entre-tuer.

      Ici, de nos jours, c’est le capitalisme qui est devenue la nouvelle *religion* d’état… Pas l’athéisme!! On est loin de la quête de l’homme idéal et de la confiance dans le progrès de l’humanité entière…

      Le dieu des chrétiens, d’un autre côté, si on se fie à la Bible, est le plus grand champion génocidaire de tous les temps, toutes catégories confondues!

      “La croyance n’est qu’un mot, une pensée,
      c’est une chose absolument destructrice.
      Celle-ci divise les gens, les endurcit,
      les pousse à se haïr réciproquement,
      à cultiver la guerre d’une façon détournée.”
      (Krishnamurti)

    • Un homme ayant la foi se leva un matin,se mit en ordre devant Dieu et sortit pour témoigner de tout ce que Dieu faisait pour lui.IL se rendit chez le barbier,voici leur conversation:
      Croyant:J’aimerais te parler de Dieu et de son offre de salut pour tous les hommes.
      Barbier:Je ne crois pas en Dieu.
      Croyant: Je peux t’en demander la raison!
      Barbier:Si Dieu existait,il ne laisserait pas mourir 25 000 enfants par jour.
      Croyant:Le croyant figea et n’eut aucune réplique,paya son dû et sortit,il méditait
      ainsi dans la rue:Seigneur,je me suis levé ce matin,j’ai prié et je suis sorti
      pour témoigné de ton nom et je n’ai sus quoi répondre à cet homme,qu’est il
      arrivé.Il leva les yeux,vit un passant qui s’amenait et s’écria merci Seigneur,
      puis il retourna chez le barbier et lui lança:les barbiers n’existent pas.
      Barbier:Voyons,ce que tu dis là,n’a aucun sens,tu peux m’expliquer!
      Croyant:Viens à la fenêtre et regarde cet homme.
      Barbier:Je vois cet homme mais je ne comprends toujours pas ton affirmation.
      Croyant:Regarde,il a la barbe et les cheveux longs.
      Barbier:Effectivement,mais ce n’est pas une raison pour affirmer que les barbiers n’existent
      pas.Il n’a qu’à entrer et je vais m’occuper de lui.
      Croyant:Alors comment peut-on affirmer que Dieu n’existent pas,si les hommes se tour-
      naient vers Dieu,il ne mourrait pas 25 000 enfants par jour.

    • - Dieu : Je refuse de prouver que j’existe, car prouver c’est renier la foi
      et sans foi, je ne suis plus rien.

      - Non-croyant : Pourtant, le poisson Babel est si extraordinairement utile
      que son évolution ne saurait être le seul fruit du hasard.
      Il a donc du être créé par vous; ce qui prouve votre existence
      et donc, selon votre propre théorie, vous n’existez pas.

      - Dieu : Sapristi! (disparaît sur-le-champ dans une bouffée de logique)

      - Non-croyant : C’était facile! (continue en prouvant que noir est blanc
      et se fait tuer à une traverse de piétons)

      (Le guide du voyageur galactique – Douglas Adams)

    • @ rogiroux
      Je suis tout à fait d’accord avec votre pensée.
      “La religion institutionnalisée est essentiellement un instrument de contrôle!”
      amen

      @bonjour12
      “il n’y a que l’islam qui a un message appelant à la guerre a combattre a tuer et à soumettre etc”
      … c’était pour rigoler j’imagine.

    • La vieille histoire du barbier… lol!

      Donc, en attendant que l’homme se tourne vers dieu, ledit dieu laisse crever ces enfants (de purs innocents) sans lever le petit doigt. Responsabilité de dieu : 100 %

      En outre, comme dieu est omniscient, il savait dès avant la création du monde que l’homme ne se tournerait pas vers dieu et que 25 000 enfants crèveraient de faim tous les jours. Il a choisi de le créer quand même. Responsabilité de dieu : 2 x 100 %.

      @ un-fou-est-il-fou,

      Lisez le coran, si vous pouvez vous rendre jusqu’au bout. Vous verrez si c’était pour rigoler…

    • @anti-ch_primaire et bonjour12

      D’accord ce n’était pas pour rire.
      Mais dire que le coran “a un message appelant à la guerre a combattre a tuer et à soumettre etc…” je ne suis pas en désaccord mais pas en accord n’on plus. La bible véhicule le même message.
      Ce sont bien les chrétiens qui ont colonisés les amérédiens. Ces même chrétiens qui se sont servis d’esclaves noir comme du bétail, qui ont fait les croisades et répandu le sang au nom de dieu …

      Je m’excuse mais le coran, la bible, le tanakh (juif), véhicule le même message mais d’une façon différente. L’interprétation qu’on en fait par contre …

    • À l’époque où le Coran a été écrit (révélé!), de nombreuses tribus peuplaient l’Arabie et chacune avait sa propre religion. Les guerres entre les différentes factions étaient assez fréquentes. C’est par une guerre de huit ans que Mahomet a soumis toutes ces tribus et que l’Islam s’est imposé. Le Coran doit d’abord être lu dans le contexte de cette époque.

      L’Église chrétienne, à partir du moment ou elle devient religion d’état et aspire même à jouer un rôle politique de premier plan en Occident, n’a pas trop de réticence morale à abandonner la non-violence de ses tout débuts et le message de Jésus: “Aimez-vous les uns les autres” pour y substituer le non moins célèbre: “Tuez les tous! Dieu saura reconnaître les siens.”

      D’ailleurs, il est intéressant de noter que les musulmans ont souvent été plus tolérants envers les juifs et les chrétiens que ces derniers ont pu l’être envers eux.

      “On tue un homme : on est un assassin.
      On en tue des millions : on est un conquérant.
      On les tue tous : on est un Dieu.”
      (Jean Rostand)

    • @rogiroux
      (Sérieusement! )
      très sérieusement
      (On parle de fléaux causés par l’homme ici… pas de *Mère nature*!!
      Par définition un fléau c’est quelque chose qui frappe hors du control de l’humain
      Mais vous pouvez nous rappeler ces fléaux causer par l’être humain ou par la religion juste comme ca en passant
      Pour le reste l’histoire est rempli de guerres découlant de n’importe quoi La religion n’est pas un pire ou meilleur facteur qu’un autre
      (Sans parler des autres guerres provoquées et menées
      par des bons chrétiens, des bons musulmans, des bons juifs…)

      Oui quand on parle de religion on parle des croyances et des messages et non des gens
      A ce chapitre une seule commande la guerre, la haine, la soumission, le violence la terreur etc. , et cette religion c’est l’islam. A partir de ce constat On ne parle plus de religions mais bien d’une religion. Il est bon de le spécifier
      ( Dans ce registre, toutes les religions sont concernées!!)

      Justement non ! Vous êtes de mauvaise foi
      Il y a une très grande différence entre le comportement des gens et les commandements les règles et les rites d’une religion
      Vous pourrez parler de guerre de religion à partir du moment ou une religion commande la guerre
      A ce chapitre j’aime cette phrase :

      Eric Rohan
      ( Dans l’histoire de l’humanité, il n’y a pas une seule guerre
      ou une révolution qui a été faite au nom de l’athéisme)

      Sérieusement vous blaguez ici

      .
      ( Personne ne s’est jamais levé un matin en se disant :
      Nous allons exterminer tous ces gens parce qu’elles croient en dieu..)

      Rappelez-nous la religion qui le commande ( citez-moi les versets )

      Pour le reste, par définition l’athée n’a pas besoin de se lever un beau matin pour tuer tout le monde Il peut le faire n’importe quand puisqu’il n’a aucune motivation morale susceptible de l’en empêcher

      En fait un athée moral est un oxymoron. L’individu athée n’a aucun repère spirituel autre que lui -même ( il ne croit en rien) s’il fait le bien et respecte les autres, son existence est incohérente et absurde puisqu’il s’efforce d’agir selon des notions qui n’existent pas dans la nature

      ( Bizarre que l’on qualifie d’athées des révolutions qui s’apparentent plus
      à des missions sacrées qu’à des mouvements humanistes rationnels …)
      Je le répète encore une fois si vous ne regardez pas le message sous jacent aux une ou aux autres vous ne pourrez pas les comp0rendre et encore moins les comparer.
      Je coupe ici puisque vous décrivez l’athéisme du nazisme du communisme du marxisme etc.; comme étant une nouvelle façon religieuse de voir le monde, ce qui est évidemment faux

      (La religion institutionnalisée est essentiellement un instrument de contrôle!)

      Vraiment il ne vous vient pas à l’esprit qu’elles puissent être une réponse au questionnement existentiel. ( on ne peut plus humain) Vous savez le fameux : Qui suis-je? ou vais-je? d’ou je viens.? Tout être humain normalement constitué et conscient de son existence se les posent. A moins d’être totalement inconscient nul humain se résout à la perte d’êtres chers et à la fin inexorable de son existence sans chercher à se donner des réponses ( via son imaginaire) susceptible de le réconforter et de donner un sens à celle-ci .
      Qu’est qu’une religion sinon qu’une réponse plus cohérent qu’une autre et qu’un grand nombre d’individus partagent et transmettent afin de donner de l’espoir à ceux et celles qui en ont plus.
      On n’est plus dans le registre du contrôle ici mais bien dans celui de la joie et de L’épanouissement personnel

      (Le dieu des chrétiens, d’un autre côté, si on se fie à la Bible, est le plus grand champion génocidaire de tous les temps, toutes catégories confondues!)

      Donnez-nous donc des exemples et en précisant de quelle façon il se serait prit pour tuer des gens. En ce qui a trait à Allah Le dieu des musulmans nous savons ( c’est ce qui est écrit dans le Coran) qu’il se sert du bras des musulmans pour arriver à ses fins.
      Nous ne trouvons rien de tel dans les écrits chrétiens ( vous avez sans doute des informations privilégiées à partager qui nous éclaireraient sur le sujet

      ( “La croyance n’est qu’un mot, une pensée,
      c’est une chose absolument destructrice.
      Celle-ci divise les gens, les endurcit,
      les pousse à se haïr réciproquement,
      à cultiver la guerre d’une façon détournée.”
      (Krishnamurti))

      Pourquoi clore avec un peu de Victor Hugo ( qui n’était pas un deux de pique )

      La foi c’est la paupière qui s’ouvre l’amour c’est l’œil il qui voit

    • *Par définition un fléau c’est quelque chose qui frappe hors du control de l’humain* (bonjour)

      définition tirée du Larousse:

      Grande calamité publique : La guerre est un fléau.
      Personne ou chose qui est une catastrophe par son caractère nuisible,
      importun : Ce bavard est un véritable fléau.

      “Oui quand on parle de religion on parle des croyances et des messages et non des gens.* (bonjour)

      “La religion, c’est l’échappatoire de ceux qui sont trop lâches pour se reconnaître responsables de leurs propres destinées.”
      (Jean-Paul Sartre)

      “La religion est une insulte à la dignité humaine. Que ce soit avec ou sans elle, il y aura toujours des gens bien qui font de bonnes choses, et des mauvais qui font de mauvaises choses. Mais pour que des gens bien agissent mal, il faut la religion.”
      (Steven Weinberg)

      *Qu’est qu’une religion sinon qu’une réponse plus cohérent qu’une autre et qu’un grand nombre d’individus partagent et transmettent afin de donner de l’espoir à ceux et celles qui en ont plus.* (bonjour)

      “Une religion, qu’est-ce d’autre qu’une doctrine qui explique quelque chose que l’on ne comprend pas (l’existence de l’univers, de la vie, de la pensée…) par quelque chose que l’on comprend encore moins (Dieu)?”
      (André Comte-Sponville)

      “La Religion est la fille de l’Espérance et de la Peur.
      Elle explique à l’Ignorance la nature de l’Inconnaissable.”
      (Ambrose Gwinett Bierce)

      *En fait un athée moral est un oxymoron. L’individu athée n’a aucun repère spirituel autre que lui -même ( il ne croit en rien) s’il fait le bien et respecte les autres, son existence est incohérente et absurde puisqu’il s’efforce d’agir selon des notions qui n’existent pas dans la nature.* (bonjour)

      Surement vous blaguez ici!!

      En matière de morale, être athée signifie simplement que l’on ne fait appel à aucune référence divine pour déterminer ses règles de conduite. L’athée est responsable du choix de l’éthique qui le guide et de ses actes. Sa morale n’est pas une contrainte qu’on lui impose, mais l’objectif librement accepté qu’il se fixe.

      La plupart des valeurs morales promues par la religion chrétienne ont été formulées bien longtemps avant les Évangiles par des personnes comme Socrate et Confucius… Et les valeurs plus modernes adoptées par nos sociétés contemporaines – égalité – dignité – liberté de pensée et de parole – droit à la dissidence – ont été développées non seulement à l’extérieur des religions mais bien souvent malgré elles.
      On pourrait aussi parler d’humanisme… de tolérance, la recherche du savoir et de la sagesse… l’ouverture d’esprit, la non-violence, le respect de soi et des autres… de leurs différences.

      La religion, de par sa nature même, se doit d’être intégriste et fondamentaliste si elle veut croître et se répandre. Elle véhicule d’abord et avant tout des valeurs religieuses basées sur la foi aveugle et la soumission totale à son dieu et à ses institutions.

      Trop de croyants se fient sur les dogmes de leur religion pour déterminer ce qui est moral et ce qui ne l’est pas. La véritable morale est basée sur les intentions et les actes de chacun et non sur une croyance dans la récompense d’un paradis éternel ou du châtiment de l’enfer tout aussi interminable.

      L’être humain ne naît pas avec une croyance religieuse. On la lui fait apprendre.
      Les humains ont créé les premiers mythes pour exorciser leurs peurs
      et tenter de donner à leur monde un sens qui leur échappait totalement.
      Une façon imagée d’expliquer l’inexplicable!
      La foi, d’autres diraient l’arrogance, n’est venue que bien après!

      l’être humain peut tout aussi bien assimiler
      des notions d’humanisme et de rationalisme!
      Pour s’assumer et vivre en société, on a besoin de bon sens, de réflexion
      et de compréhension, de tolérance , de respect de soi et des autres
      et d’amour… beaucoup d’amour!!

      L’humanisme est l’idée que l’on peut comprendre le monde dans lequel nous vivons en faisant usage de la raison, de l’expérience et des valeurs humaines et qu’on peut vivre une bonne vie sans croyances religieuses ou superstitions. Les humanistes cherchent à vivre du mieux qu’ils le peuvent en se créant une signification et un but dans leur vie. Ils estiment qu’ils ont des libertés et des droits qui vont de pair avec des responsabilités et des devoirs et ils cherchent à travailler avec les autres pour le bien commun. Ils pensent que les buts de la moralité doivent être le bien-être humain, le bonheur et l’accomplissement (émancipation).

      On est loin de cette volonté religieuse qui voudrait que:

      la Loi de Dieu transcende les lois humaines.
      il existe une morale religieuse et elle appartient à Dieu
      la foi religieuse se justifie par elle-même
      les croyances religieuses doivent bénéficier d’un respect inhérent.

      Toutes les religions et toutes éducations religieuses sont basées sur la soumission,
      plutôt que sur l’autonomie, l’émancipation et sur la responsabilité individuelle.
      Pour les chrétiens – et les autres religieux – la vie n’est qu’un mauvais – on insiste sur le terme! – moment à passer sur la terre en attendant le paradis – ou l’enfer! – à la fin de nos misérables – c’est un prérequis! – jours.

      (Le dieu des chrétiens, d’un autre côté, si on se fie à la Bible, est le plus grand champion génocidaire de tous les temps, toutes catégories confondues!)

      *Donnez-nous donc des exemples et en précisant de quelle façon il se serait prit pour tuer des gens* (bonjour)

      Heu… le déluge??

      Et tant qu’à clore avec Victor Hugo:

      “La religion n’est autre chose que l’ombre portée de l’univers sur l’intelligence humaine.”
      (Victor Hugo)

    • @un-fou-est-il-fou

      … c’était pour rigoler j’imagine.

      Je ne rigole jamais quand il est question de choses s.rieuses

      Il n’y a que l’islam qui appelle à tuer et à massacrer tout ce qui bouge) le chrétien le juifs, la femme ou l’infidèle

      http://cjoint.com/?BErleYABF0E

      Vous ne trouverez rien de tel dans le message et les commandements des autres religions

      Et surtout ne venez pas me parler de l’histoire juive et des guerres de Yahvé contre les moabite les ammonites ou les phillistins. cette histoire date de 3000 ans et n’ est pas d’actualité et ne me parlez pas de l’inquisition non plus qui a fait moins de morts en 100 ans qu’un certain 11 septembre 2001 l’a fait en moins d’une heure

      L’inquisition fut avant tout une affaire locale et politique et n’a jamais été inscrit dans le message du christianisme.

    • @ rogiroux

      Excusez moi! J’ai omis de placer la citation

      A ce chapitre j’aime cette phrase :

      Le christianisme est devenu sanguinaire et s’éloignant de ses textes l’islam le devient en se rapprochant des siens

      Eric Rohan

    • rogiroux

      (Le Coran doit d’abord être lu dans le contexte de cette époque.)

      Tout de même étrange ce deux poids deux mesures. Vous jugement est beaucoup moins pondéré quand il est question de la bible…

      Pour le reste vous et moi le lisons peut etre le Coran dans le contexte de l’époque mais les musulmans eux ne le peuvent pas

      quelques versets qui le rappelent

      2. C’est le Livre au sujet duquel il n’y a aucun doute, * c’est un guide pour les pieux §. **

      129. Notre Seigneur ! Envoie l’un des leurs comme messager parmi eux, pour leur réciter Tes versets §, leur enseigner le Livre et la Sagesse, et les purifier. Car c’est Toi certes le Puissant, le Sage !

      151. Ainsi, Nous avons envoyé parmi vous un messager de chez vous qui vous récite Nos versets, vous purifie, vous enseigne le Livre et la Sagesse et vous enseigne ce que vous ne saviez pas.

      231…….Ne prenez pas en moquerie les versets d’Allah.

      252. Voilà les versets d’Allah, que Nous te (Muhammad) récitons avec la vérité. Et tu es, certes parmi les Envoyés.

      58. Voilà ce que Nous te récitons des versets et de la révélation précise §.

      70. Ô gens du Livre, pourquoi ne croyez vous pas aux versets d’Allah (le Coran), cependant que vous êtes témoins ?

      98. Dis : «Ô gens du Livre, pourquoi ne croyez-vous pas aux versets d’Allah (al-Quran), alors qu’Allah est témoin de ce que vous faites ? »

      101. Et comment pouvez-vous ne pas croire, alors que les versets d’Allah vous sont récités

      164. Allah a très certainement fait une faveur aux croyants lorsqu’Il a envoyé chez eux un messager de parmi eux-mêmes, qui leur récite. Ses versets, les purifie

      56. Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d’autres peaux en échange afin qu’ils goûtent au châtiment. Allah est certes Puissant et Sage!

      bon j’arrete ici ( début de la sourate 4 ) il n,mest point nécessaire d’en rajouter les gens comprendront le point je l,espèere

    • ce que je comprend de vos propos @bonjour 12, c’est que vous détestez les musulmans … ou plutôt le coran. Croyez vous que c’est des musulmans qui on détruit le WTC le 11 septembre 2011 ou Savez-vous que c’est un coup de l’état ?

      Vous soutenez que seul le coran (et l’islam) appelle à tuer et à masacrer.
      Je vais vous citer qq passages de la bible pour vous démontrer que le corans est beaucoup moins lugubre que la bible

      «Quand tu t’approcheras d’une ville pour l’attaquer, tu lui offriras la paix. Si elle accepte la paix et t’ouvre ses portes, tout le peuple qui s’y trouvera te sera tributaire et asservi. Si elle n’accepte pas la paix avec toi et qu’elle veuille te faire la guerre, alors tu l’assiégeras. Et après que l’Éternel, ton Dieu, l’aura livrée entre tes mains, tu en feras passer tous les mâles au fil de l’épée. Mais tu prendras pour toi les femmes, les enfants, le bétail, tout ce qui sera dans la ville, tout son butin, et tu mangeras les dépouilles de tes ennemis que l’Éternel, ton Dieu, t’aura livrés. C’est ainsi que tu agiras à l’égard de toutes les villes qui sont très éloignées de toi, et qui ne font point partie des villes de ces nations-ci. Mais dans les villes de ces peuples dont l’Éternel, ton Dieu, te donne le pays pour héritage, tu ne laisseras la vie à rien de ce qui respire» (Deutéronome 20:10–17).

      Ce verset avait prédit la colonisation,une prophétie biblique parfaitement réalisée.

      «Maintenant, tuez tout mâle parmi les petits enfants, et tuez toute femme qui a connu un homme en couchant avec lui; mais laissez en vie pour vous toutes les filles qui n’ont point connu la couche d’un homme» (Nombres 31:17–18).

      Horrible !!! et c’est dans la bible et non le coran

      “Alors l’assemblée envoya contre eux douze mille soldats, en leur donnant cet ordre: Allez, et frappez du tranchant de l’épée les habitants de Jabès en Galaad, avec les femmes et les enfants. » [Juges 21:10]

      «Et ils tuèrent entièrement, par le tranchant de l’épée, tout ce qui était dans la ville, et homme et femme, et enfant et vieillard, les boeufs, les moutons et les ânes. Et Josué dit aux deux hommes qui avaient exploré le pays : Entrez dans la maison de la prostituée, et faites-en sortir la femme et tous ceux qui sont à elle, comme vous le lui avez juré. » [Josué 6:21]

      Je pourrais continuer longtemps (il n’y a pas juste un verset qui appelle concrètement à la viloence comme le 56. du coran).
      Et pourtant je ne suis point religieux. Je supporte @ rogiroux dans ses propos. Je veux simplement démontrer que ni le coran, ni la bible, ni aucun autre livre religieux ne véhicule un message universel de paix. Pour ce, il faudrait écouter du Bob Marley :)

    • @ bonjour ~

      En ce qui me concerne, toutes les religions institutionnalisées
      sont sur le même pied et doivent être traitées de la même manière.

      C’est quand le pouvoir politique et le pouvoir religieux s’amalgame
      et que la source de l’autorité devient incontestable que l’être humain
      devient un véritable… fléau!

      Il est malheureux que le monde musulman n’ait pas encore connu
      son *siècle des lumières* et que la séparation de l’église et de l’état
      n’existe pas encore sauf pour la Turquie et encore.
      Deux siècles de colonialisme des grandes puissances européennes
      n’ont pas aidé non plus, bien au contraire.

      Pour avoir voyagé à plusieurs reprises dans des pays musulmans,
      je peux affirmer que la grande majorité des gens sont comme nous:

      Tout ce qu’ils veulent, c’est qu’on les laisse vivre en paix!

      De toute manière, la foi personnelle, ça ne se discute pas!
      La liberté de culte et de rassemblement non plus.

      Les religions institutionnalisées d’un autre coté
      ne méritent a priori aucun respect ou passe-droit!
      Encore moins quand elles tentent de faire passer
      pour des lois divines, des idées racistes, sexistes ou homophobes.

      Et qu’il soit juif, musulman ou chrétien,
      celui qui adopte des comportements intolérables
      doit s’attendre à la critique, au ridicule et même au mépris!

      Ce ne sont pas nos croyances qui comptent,
      c’est de la manière dont on agit!

      À partir du moment où les théistes n’exigent pas que je me plie à leurs croyances et que les lois civiles et criminelles ne sont pas assujetties à leur moralité d’un autre âge et que l’éducation publique n’est pas confessionnelle, ils peuvent bien adorer tous les dieux de l’univers, et choisir la religion/Église qu’ils préfèrent…
      Ce n’est certainement pas le choix qui manque.

      Mais je ne peux pas garantir que je vais arrêter de leur tirer un peu la pipe…

    • Sont tous pareilles les corneilles de clocher. Ils ont tous la prétention que c’est leur dieu qui les a aidé mais seulement après la réussite. Et que disent ces grenouilles de bénitier à ceux qui prient tout aussi pieusement mais qui restent dans la misère? Ils n’ont pas assesz prié? Ils ne sont pas assez pieux?

      ”Le fait est que Dieu n’est pas une marionnette que nous pouvons manipuler à force de prières et de supplications.”

      Ce n’est pas nous qu’il faut convaincre de cela mais les corneille de clocher de tout accabit et de toute religion qui l’enseigne et y croit.

      ”Il est le souverain de l’univers et fait ce qui lui semble bon.”

      Oh boy, vous avez pris un café avec lui pour savoir cela. Misère…

      J’adore cette citation de Régis Debray:” La religion n’est plus l’opium du peuple mais la vitamine des faibles”
      Voilà ce que sont TOUTES les religions: des béquilles pour les faibles, le petit peuple et un incroyable instrument de pouvoir pour les forts.
      Il n’ya rien dans toute l’histoire sanglante de l’humanité qui ait causé autant de massacres, de destruction et de souffrances que LES religions, TOUTES les religions. Est-ce cela la fameuse volonté de dieu? Ça lui semble bon?
      C’est pas pour rien que c’est écrit:” In God we trust” sur les billets de banque aux USA……..Dieu et le pouvoir, main dans la main !!!!

    • @rogiroux

      Grande calamité publique : La guerre est un fléau.
      Personne ou chose qui est une catastrophe par son caractère nuisible,
      importun : Ce bavard est un véritable fléau.

      Au figuré vous pouvez faire dire n’importe quoi a un mot même un enfant turbulent devient un véritable fléau pour sa gardienne mais ici il est question de fléau au sens propre et non au sens qui vous amuse
      fléau, nom masculin

      Sens 1 Instrument servant à battre les céréales. Anglais flail

      Sens 2 Tige horizontale servant à soutenir les plateaux d’une balance.

      Sens 3 Calamité. Synonyme catastrophe Anglais scourge

      Ici je coupe vos citations…. pour rendre le texte plus lisible
      ….Ecoutez vous pouvez citer tous athées de la terre si ca vous chante ca ne change rien au fait que la religion est avant tout une réponse collective au questionnement existentiel individuel .
      La religion est ni un conditionnement ni un aveuglement et encore moins une absurdité.. Elle propose un horizon qu’on ne peut toucher ni approcher certes mais qui laisse entrevoir quelque chose a laquelle il est impossible de tourner le dos. C’est à dire un sens à notre existence.

      *En fait un athée moral est un oxymoron. ……
      ( Surement vous blaguez ici!!)

      Du tout!
      Dites moi quels sont les principes moraux qui rendraient l’ athée cohérent avec lui même ainsi qu’avec une existence absurde découlant d’une naissance non souhaitée qui le force a souffrir, pleurer, se battre ou trimer dur pour manger tout en subissant les affres de vieillir au point d’en être malade avant de mourir et de disparaitre sans laisser de traces ? Ou est la logique d’être bon, de partager et d’aimer si cela devient un handicap au niveau de la lutte pour la survie?
      C’est bien beau de me citer une bande de désœuvrés,( la plupart sont morts de toute façon) mais dites moi, ont ils été si heureux de se savoir voués au néant tout en constatant l’inutilité de leur existence? Car s’il n’y a rien après la mort ils n’y a rien a retenir de vivre. L’être humain n’est plus qu’une masse de chair vouée à la putréfaction et tout ce qu’il s’imagine avoir réalisé n’est plus qu’une illusion s’estompant dans le brouillard d’un destin absurde…

      (En matière de morale, être athée signifie simplement que l’on ne fait appel à aucune référence divine pour déterminer ses règles de conduite. )
      Donc l’athée n’a aucune balise spirituelle pouvant le contenir ou le guider. Même sa conscience devient suspecte puisqu’elle le confronte au questionnement existentiel qui même toute personne sensée vers le divin.

      (L’athée est responsable du choix de l’éthique qui le guide et de ses actes. )

      Toute personne est responsable de ses actes quand elle vit en société L’athée n’est donc pas libre ( comme vous voulez le faire croire ) mais il est contraint comme tout le monde a les suivre avec le risque d’être exclus de la collectivité s’il les enfreint.
      Il n’y donc pas de différences entre l’athée et le croyant sauf pour une chose. Le croyant peut toujours espérer…..

      ( La plupart des valeurs morales promues par la religion chrétienne ont été formulées bien longtemps avant les Évangiles par des personnes comme Socrate et Confucius… )
      Le christianisme n’est pas un registre de valeur mais un enseignement qui nous apprend que Dieu c’est la vie et que cette vie qui nous fait exister nous est promise en héritage si nous nous en rendons digne par l’amour ( le don de soi ) Rien de tel n’a jamais été enseigné par personne sauf par Jésus

      ( Et les valeurs plus modernes adoptées par nos sociétés contemporaines – égalité – dignité – liberté de pensée et de parole – droit à la dissidence – ont été développées non seulement à l’extérieur des religions mais bien souvent malgré elles.)

      Pour votre information
      http://cjoint.com/?BErufXNFllM

      (On pourrait aussi parler d’humanisme… de tolérance, la recherche du savoir et de la sagesse… l’ouverture d’esprit, la non-violence, le respect de soi et des autres… de leurs différences. )

      Tout cela est totalement absurde dans un monde qui n’aurait de sens que de naitre pour mourir.
      Dans un monde sans Dieu ni religion vous seriez la proie du premier venu plus fort, plus intelligent ou plus rapide que vous

      ( La religion, de par sa nature même, se doit d’être intégriste et fondamentaliste si elle veut croître et se répandre. Elle véhicule d’abord et avant tout des valeurs religieuses basées sur la foi aveugle et la soumission totale à son dieu et à ses institutions.)

      Il n’y a que l’islam qui réponde a votre description.
      Le christianisme c’est tout le contraire. Le chrétien ne peut que témoigner de la vie il ne peut imposer quoique ce soit.

      Tenez voici un court texte de marc qui le rappelle.
      10 Là où l’on vous accueillera dans une maison, restez–y jusqu’à votre départ.
      11 Et si, dans une ville, on ne veut ni vous recevoir ni vous écouter, partez de là en secouant la poussière de vos sandales : cela constituera un témoignage contre eux.

      (Trop de croyants se fient sur les dogmes de leur religion pour déterminer ce qui est moral et ce qui ne l’est pas. )
      D’autre se fient aux lois d’autre encore se fient a des gourous ( qu’il soit athées nazi communiste ou autre.) vous nous en avez citez plusieurs d’ailleurs démontrant que vous aussi vous suivez quelqu’un d’autre

      ( La véritable morale est basée sur les intentions et les actes de chacun et non sur une croyance dans la récompense d’un paradis éternel ou du châtiment de l’enfer tout aussi interminable.)
      La morale athée promet le néant et la pourriture à la fin de nos jours. Vous croyez qu’elle est plus rigolote ou plus sensée?

      ( Toutes les religions et toutes éducations religieuses sont basées sur la soumission,)

      Non seul l’islam l’est. D’ailleurs le mot islam veut justement dire Soumission

      (plutôt que sur l’autonomie, l’émancipation et sur la responsabilité individuelle.)

      De toute évidence vous ne connaissez rien du christianisme pour croire que le chrétien n’est pas responsable. Le fondement même du christianisme est justement la responsabilité. Le chrétien est libre de faire le bien ou de faire le mal s’il choisi de faire le bien il peut espérer recevoir la vie en héritage s’il fait le mal il se condamne à la destruction ) la mort)
      Or, le Seigneur c’est l’Esprit; et là où est l’Esprit du Seigneur, là est la LIBERTÉ.
      2 Co: 3.17
      Parlez et agissez comme devant être jugés par une loi de LIBERTÉ,
      Jacques 2.12

      ( Pour les chrétiens – et les autres religieux – la vie n’est qu’un mauvais – on insiste sur le terme! – moment à passer sur la terre en attendant le paradis – ou l’enfer! – à la fin de nos misérables – c’est un prérequis! – jours.)
      Pour les chrétiens l’existence est un don et la vie est un héritage

      (Donnez-nous donc des exemples et en précisant de quelle façon il se serait prit pour tuer des gens* )
      Heu… le déluge??
      Il semble bien que le déluge soit un fait historique ( pour ne pas dire scientifique ) acquiescé dans toutes les cultures. Évidemment son ampleur diverge selon qu’en disent les scientifiques, les historiens ou les religieux.
      De deux choses l’une
      Soit que vous donnez de la crédibilité à la Bible ou soit vous en donnez aux savants et aux historiens. Si vous optez pour le premier vous devenez croyant si vous optez pour le deuxième Dieu n’est plus un génocidaire.
      A vous de choisir
      “La religion n’est autre chose que l’ombre portée de l’univers sur l’intelligence humaine.”
      (Victor Hugo)
      Il a dit aussi

      « Que ce poème au vol de feu
      Effleure le siècle où nous sommes,
      Qu’il passe vite et brille peu,
      Et qu’à travers l’oubli des hommes,
      Sombre, il s’en retourne vers Dieu. »

      Dieu est un vaste poème écrit par Victor Hugo.

    • Faites-nous part de votre opinion.

    • La modération est-elle toujours là??

    • @rogiroux Désolée, un imprévu m’a empêchée d’approuver les derniers commentaires plus rapidement !

    • @ bonjour 12
      “La religion est ni un conditionnement ni un aveuglement et encore moins une absurdité”

      Vous semblez pourtant conditionner et aveugle face au christianisme (rabaisser l’islam sans cesse sur des absurdités et affirmer que le christianisme est tout rose …) À mes yeux c’est une absurdité. Vous vous tirez dans le pieds avec une affirmation pareil.

      TOUT ce qui vit sur terre meurt un jour: la mort est le cadeau de dieu … si dieu existe (car je ne peux répondre à cette question) . Dès qu’on accepte (et comprend) ce fait, nul besoin de prier dieu. Dieu ne veut pas qu’on le prie: il veut que nous vivions et que nous mourrons (c’est un fait). Si vous avez besoin de vous rassurez en pensant qu’il y a utre chose après la mort, libre à vous. Nous aurons tous la réponse un jour … en attendant, ce ne sont que des spéculations.

      Et à en “croire la bible”, tous les “bons” êtres humains vont au paradis. Attendez vous donc de côtoyer des juifs, des boudhistes, des musulmans, des athés (etc.) dans l’au-delà. Et s’il n’y a rien après la mort, au moins l’athé n’aura pas prier un faux dieu durant sa courte existance: il aura profiter de la vie.

      En d’autres mots, que l’on soit croyant ou pas, que l’on soit religieux ou pas, personne ne détient la vérité absolue. On peut se poser des questions existentielles à n’en plus finir, sans avoir de réponse. Tout ce qu’il faut c’est vivre et être heureux.

    • @un-fou-est-il-fou

      “La religion est ni un conditionnement ni un aveuglement et encore moins une absurdité”
      (Vous semblez pourtant conditionner et aveugle face au christianisme (rabaisser l’islam sans cesse sur des absurdités )
      Je n’ai jamais prétendu l’innocuité de toutes les religions
      Pour le reste ! Ou est le rabaissement de l’islam quand je ne fais que rappeler les versets ou les hadiths tels qu’ils sont écrits et tels qu’ils doivent être reçu et quand je résume le message de cette religion tel qu’il est enseigné ?
      ( et affirmer que le christianisme est tout rose …)
      Je n’affirme rien je démontre seulement ….
      Vous avez tout le loisir de nous rappeler le message du christianisme ( celui de Jésus ) et de démontrer par l’entremise de versets ou de citation s’y rapportant de quelle façon le christianisme poserait problème et serait un frein au développement humain, tout en étant une régression pour la société et un recul pour toute civilisation?
      C’est bien beau votre opinion… mais encore faut il que vous démontriez que vous savez de quoi vous parlez ……
      ( TOUT ce qui vit sur terre meurt un jour..)

      Ca personne ne le nie. Sauf que pour le chrétien il ya de l’espoir
      ( la mort est le cadeau de dieu …)
      Pas pour le chrétien….

      Et la bouche qui ment donne la mort à l’âme
      Ne courrez pas après la mort, par les égarements de la vie;
      Et n’attirez pas sur vous la perdition par les oeuvres de vos mains
      Car Dieu n’a pas fait la mort,
      Et Il n’éprouve pas de joie de la perte des vivants,
      Il a créé toute chose pour la vie ;
      Il n’y en a en elle aucun principe de destruction
      Et la mort n’a pas d’emprise sur la terre
      Car la justice est immortelle
      Mais les impies appellent la mort du geste et de la voix;
      La regardant comme une amie, ils se passionnent pour elle;
      Ils font alliance avec elle,
      Et ils sont dignes, en effet, de lui appartenir.

      Livre de la sagesse 1 : 11,16

      Dès qu’on accepte (et comprend) ce fait, nul besoin de prier dieu.

      Mais personne en vous y oblige.. en tout cas pas les chrétiens

      ( Dieu ne veut pas qu’on le prie: )
      Jésus nous a demandé qu’on le prie et il nous a montré comment
      07 Lorsque vous priez, ne rabâchez pas comme les païens : ils s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés.
      08 Ne les imitez donc pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin avant même que vous l’ayez demandé.
      09 Vous donc, priez ainsi :

      Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié.
      10 Que ton règne vienne ;que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
      11 Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
      12 Remets-nous nos dettes, comme nous les avons remises nous-mêmes à ceux qui nous devaient.
      13 Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du Mal.
      14 Car, si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi.
      15 Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, à vous non plus votre Père ne pardonnera pas vos fautes.
      Matthieu 6.9-13

      ( il veut que nous vivions et que nous mourrons (c’est un fait).
      Pour vous sans doute pour les musulmans peut être mais pas pour les chrétiens

      ( Si vous avez besoin de vous rassurez en pensant qu’il y a autre chose après la mort, libre à vous )
      Le christianisme n’est pas là rassurer il est un espoir pour le coeur humain

      (Nous aurons tous la réponse un jour … en attendant, ce ne sont que des spéculations. )

      Justement si vous ne croyez en rien vous n’attendez aucune réponse. Autrement vous seriez pris en flagrant délit de contradiction

      ( Et à en “croire la bible”, tous les “bons” êtres humains vont au paradis. Attendez vous donc de côtoyer des juifs, des boudhistes, des musulmans, des athés (etc.)

      Selon le christianisme seuls ceux et celles qui marchent sur les traces de Jésus et qui se reconnaissent comme enfant de Dieu ( qui le reconnaissent comme Père ) hériteront de la vie. Mais ne désespérez ceux et celles qui ne l’auront pas reconnu auront encore la possibilité de le suivre lors de son avènement ) la résurrection ) Pour ceux qui ne le feront pas ce sera le néant ( la deuxième mort ) telle qu’annoncé dans le livre de la révélation

      ( dans l’au-delà. Et s’il n’y a rien après la mort, au moins l’athé n’aura pas prier un faux dieu durant sa courte existence: il aura profiter de la vie.)

      Donc l’athée est un profiteur si je vous comprend bien. Il n’a donc pas de morale

      ( En d’autres mots, que l’on soit croyant ou pas, que l’on soit religieux ou pas, personne ne détient la vérité absolue.)

      Évidemment que non, mais le point n’est pas là. Ce qui est important c’est de reconnaitre dans cette discussion que Croire en Dieu et espérer en autre chose que dans la pourriture à la fin de ses jours ce n’est pas être un crétin et encore moins un imbécile

      ( On peut se poser des questions existentielles à n’en plus finir, sans avoir de réponse. Tout ce qu’il faut c’est vivre et être heureux.)

      Oui mais il est très difficile d’y parvenir quand on a devant soi un mur et que l’on voit disparaitre un à un des êtres chers……………..

    • Bon! C’est bien amusant tout ça mais c’est le temps
      de clore la discussion en ce qui me concerne:

      Je laisse encore la parole au bon vieux Victor!!

      “Enfer chrétien, du feu. Enfer païen, du feu. Enfer mahométan, du feu.
      Enfer hindou, des flammes. A en croire les religions, Dieu est né rôtisseur.”
      (Victor Hugo)

      “Que je prenne un moment de repos ? Impossible.
      Coran, Zend-Avesta, livres sibyllins, Bible,
      Talmud, Toldos Jeshut, Vedas, lois de Manou,
      Brahmes sanglants, santons fléchissant le genou,
      Les contes, les romans, les terreurs, les croyances,
      Les superstitions fouillant les consciences,
      Puis-je ne pas sentir ces creusements profonds ?
      J’en ai ma part : veau d’or, sphinx, chimères, griffons,
      Les princes des démons et les princes des prêtres,
      Synodes, sanhédrins, vils muphtis, scribes traîtres,
      Ceux qui des empereurs bénissaient les soldats,
      Ceux que payait Tibère et qui payaient Judas,
      Ceux qui tendraient encore à Socrate le verre,
      Ceux qui redonneraient à Jésus le calvaire,
      Tous ces sadducéens, tous ces pharisiens,
      Ces anges, que Satan reconnaît pour les siens,
      Tout cela, c’est partout. C’est la puissance obscure.
      Plaie énorme que fait une abjecte piqûre !
      Ce contresens : Dieu vrai, les dogmes faux ; cuisson
      Du mensonge qui s’est glissé dans la raison !
      Démangeaison saignante, incurable, éternelle,
      Que sent l’homme en son âme et l’oiseau sous son aile !
      Oh ! L’infâme travail ! Ici Mahomet ; là
      Cette tête, Wesley, sur ce corps, Loyola ;
      Cisneros et Calvin, dont on sent les brûlures.
      Ô faux révélateurs ! Ô jongleurs ! Vos allures
      Sont louches, et vos pas sont tortueux ; l’effroi,
      Et non l’amour, tel est le fond de votre loi…”

      Et que la Pasta soit avec vous!!

    • Concernant le fait que la non existence de Dieu serait prouvé par le fait que plein de gens meurs chaque jour, il faut savoir que Dieu est purement spirituelle et comme tel il est à peine conscient de notre existence matériel. Pourtant quand on commence à le chercher on réussit infaillblement à le trouver à travers de ce que l’on appel la foi. La foi nous aide à aimer ce que l’on ne peut comprendre. Comment croire qu’un être limité comme nous sommes pourrait avoir une pleine compréhension d’un être infini à l’origine de toute chose?
      Est t’il nécessaire de comprendre en profondeur le fonctionnement d’une auto pour en savourer les bienfait? La foi c’est pareil. On ne sais pas pourquoi mais une personne qui à la foi se porte généralement mieux et est beaucoup mieux équiper pour faire face au problèmes et déception de la vie. Je parle pas d’un oû d’une fanatique ici mais d’une personne qui a une foi tranquille.
      On ne peut prouver l’existence de Dieu par une expérience scientifique mais on ne peut prouver sa non existence non plus.
      Pour donner une explication aux différentes injustices autour de nous et pour avoir une tentative de rapprochement entre la science, la philosophie et la religion je vous propose une lecture`¨le livre d’urantia¨. Commencer par la partie qui traite de la vie de Jésus et si vous trouver que ça fait du sens et bien liser le reste. Vous ne resterezpas indifférent ,c’est garanti.

    • Il est vieux mais ne redoute jamais la mort :

      — Je vais mourir. Je verrai Dieu. Voir Dieu ! Lui parler ! Quelle grande chose ! Que lui dirai-je ? J’y pense souvent. Je m’y prépare.

      Le 31 août 1881, il rédige son testament : « Dieu. L’âme. La responsabilité. Cette triple notion suffit à l’homme. Elle m’a suffi. »

      « C’est la religion vraie. J’ai vécu en elle. Je meurs en elle. Vérité, lumière, justice, conscience, c’est Dieu. Deus, Dies. Je vais fermer l’œil terrestre ; mais l’œil spirituel restera ouvert, plus grand que jamais. »

      Le 2 août 1883, Hugo ajoute un codicille à ce testament : « Je donne 50 00 francs aux pauvres. Je désire être porté au cimetière dans leur corbillard. Je refuse l’oraison de toutes les églises. Je demande une prière à toutes les âmes. »

      « Je crois en Dieu. »

      Dans les derniers temps, quand il retournait dans sa maison de Guernesey, il aimait aller vers les rocs rouges que l’on voit au-delà de Plainmont et portait ses pas lourds vers cette Maison visionnée dont les paysans parlaient à voix basse parce que l’on y voyait, la nuit, des fantômes. Le vieil homme ne s’en alarmait pas. Des esprits, il se savait depuis longtemps familier.

      À l’extrémité d’une falaise, il s’arrêtait. On le voyait alors remuer les lèvres et sourire. J’ai cherché ce qu’étaient ces paroles. J’ai cherché ce que signifiait ce sourire.

      En me portant sur la même falaise, en écoutant le fracas des mêmes vagues, enfin j’ai compris.

      Là, devant l’Océan qui était son double, Victor Hugo parlait avec Dieu.

    • haa le beau temps … moins de temps devant l’ordi.

      Je crois avoir démontré par qq sitations que le christianisme est aussi pire que l’islam. Il n’y a pas une religion qui soit meilleur que l’autre !
      Les chrétiens vont prétendre que leur religion est la meilleure, même chose pour un boudhiste, etc. Qq’un de neutre (Anthropologue, philosophe,…) qui analyse les textes religieux en question pourrait confirmer qu’il n’y en a pas une de meilleure.

      Je ne dis pas que le christianisme est un problème “social”. D’autres peut-être l’affirment: (http://www.bismikaallahuma.org/archives/2005/islam-christianity-and-societal-problems/fr/)
      Personnellement je juge toutes les religions “dans le même bateau”.
      “Les athées ne trouvent pas sens à leur vie dans la négation de l’existence de Dieu, il le trouve ailleurs que dans la religion ou pas du tout. Ce qui doit rapprocher l’athée et l’agnostique c’est la critique des religions, que “Dieu” existe ou pas, les religions se trompent.”

      (Car Dieu n’a pas fait la mort [...] Il a crée toute chose pour la vie)
      Pourtant un fait (non religieu) universelle demeure: Tout ce qui vit sur terre meurt. Si ce n’est pas le cadeau de Dieu, alors l’homme est éternel ? je ne comprends le point de vue religieu (chrétien) sur ce point.

      (Donc l’athée est un profiteur [...], il n’a donc pas de morale)
      Trouvez-vous normal que les croyants se sentent “obligés” d’avoir une morale et qu’une injonction divine leur soit nécessaire ? La morale ne devrait être motivée que par le respect des autres et le souci de préserver les intérêts et l’harmonie de la société.
      Une morale fondée sur une “prescription divine” n’est pas une vraie morale, c’est plutôt la crainte d’une sanction ou l’espérance d’un gain. Ce n’est qu’une forme d’égoïsme et d’irresponsabilité.

      Comme le dit bien @rogiroux: Ce ne sont pas nos croyances qui comptent, c’est de la manière dont on agit !

      Pour MA part, les religions sont de la science fiction. Ce sont des doctrines qui ont été crées à partir de livres conçus par … des hommes. Par exemple, je pourrais prendre le livre du Silmarillon (de Tolkien) et créer une nouvelle religion … (ça parle du commencement de la terre)
      Quelqu’un qui est fort mentalement n’en a généralement pas besoin: il peut défoncer n’importe quel mur … il n’a pas cette barrière mentale que lui impose la religion.

      La foi est un choix personnel qu’il faut toujours respecter en 2012. N’ayant pas cette foi, je ne condamne pas les croyants: je les mets sur un pied d’égalité. Pourtant, chacune de ces religions prétend être la meilleure … Et elles sortent toutes de livres écrit par l’homme (Ex: Dieu n’a pas écrit la bible: c’est un homme qui écrit ce qu’un autre homme lui a dit). Donc selon moi, ce sont des inventions humaines … ET Dieu sait que l’humain a une imagination débordante.

    • @ un-fou-est-til-un-fou
      je comprends ton raisonnement. J’ai commencer à m’interroger sur la signification de la religion à partir de certains éléments qui rendent l’homme distinctes de l’animal. Par example on distingue le pas franchi entre l’homme et l’animal je dirais par quatre éléments, la maîtrise de la station debout, la maîtrise du feu, la confection d’outils et la croyance en l’au-delà. Tous ces éléments son basés sur des recherche archéologiques. Le premier confirmé par l’étude du squelettes, le second par les traces de suies et de reste d’aliments qui ont été chauffés, le troisième par le aillage de pierre dans un but précis et le dernier par des restes humains (squelette)emterrés entourés d’objets qui ont apartenus au défunts. Généralement le dernier élément est apparu plus tardivement mais même l’homme de néandertals il y a 300 000 ans enterrait ses morts avec respect et avec des objets que le défunt avait utilisé lors de son vivant. Les assyriens, summériens, égyptiens en faite tout les peuples à une pratique religieuse et partages certains dogmes. Il est intéressant de noter que plus on remonte dans le passé plus les différents cultes ont tendances à se ressembler. Avec le temps la pratique de toutes les religions à été modifiés au contacts des différents cultures par example le christianisme au contact du culte mytriatique et juif à adopter pas mal du cérémoniel de ceux ci. Robes des prêtres, eau bénite, importance du 25 décembre ect. Paul de Tarse à accepté ces compromis pour facilité la diffusion du message de Jésus à l’intérieur de l’empire romain. C’est sûre certains de ses compromis on causés des problèmes inattendus mais l’essentiel du message évangélique demeure là; la fraternité des hommes et la paternité de Dieu.

      J’aurais tendance à croire que la tendane à rendre hommage et à adorés quelqu’un ou quelque chose de plus grand que lui même est innés chez l’être humain. Implanter dans son
      être dès origine. Le fait de rendre hommage à des chefs, vedettes est une manifestations de cette tendance. De plus, on devrais normalement tous aspirer vers une certaine perfection de l’être et du système dans lequel on évolu. La vrai religion est là pour nous indiqué quel direction ont doit donné à cette quête d’absolu.

    • “La foi joue un rôle important dans votre vie. Même le fait de ne pas croire exige de la foi : une foi totale et aveugle en votre propre raisonnement, lui-même fondé sur des sentiments qui changent à chaque instant.” -Dzongsar Jamyang Khyentse.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2012
    D L Ma Me J V S
    « avr   juin »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité