Le blogue de Mélanie

Le blogue de Mélanie - Auteur
  • Mélanie Côté

    Mélanie Côté est journaliste au Quotidien et au Progrès-Dimanche depuis 2006. Elle a obtenu un DEC en Art et technologie des médias en 2005 et elle vient de terminer un baccalauréat par cumul à l'Université du Québec à Chicoutimi. Dans son blogue, elle nous livre ses impressions sur tous les sujets qui touchent le quotidien.
  • Lire la suite »

    Archive, mai 2012

    Mardi 29 mai 2012 | Mise en ligne à 9h53 | Commenter Commentaires (18)

    Le courage de l’anonymat

    J’ai commencé ce blogue il y a quelques semaines. Auparavant, j’en avais un sur les sports avec mon collègue Dave Ainsley.

    Je me rends compte, depuis les dernières semaines, que les gens peuvent être cinglants dans leurs commentaires, seuls devant leur ordinateur. Ce courage vient-t-il de l’anonymat que procure le pseudonyme ? J’ai été bonne joueuse, j’ai approuvé tous les commentaires. Même s’ils manquaient de respect, même s’ils n’apportaient rien au débat. Vous  n’avez qu’à lire Allez à Montréal? Pas certaine! Je suis ouverte aux discussions, mais à quel point?

    Est-ce que les blogues sont rendus à ce point un lieu pour se défouler, pour laisser passer ses émotions, peu importe la façon? Avec la montée en flèche des réseaux sociaux et la place prédominante de l’internet dans notre vie quotidienne, la communication avec des inconnus est plus facile que jamais. Alors que les échanges devraient être enrichissants et instructifs, ils prennent bien souvent des allures d’attaques personnelles. Et ça ne devrait pas être le cas. Je dis «inconnus», oui. Mais le pire, dans tout ça, c’est que nous pouvons discuter virtuellement avec des gens de notre entourage sans le savoir.

    Ce que je me demande, c’est si les gens auraient le même courage d’attaquer à visage découvert. Si, devant leur écran, les adeptes de blogues ne trouvent pas un courage bien enfoui au fond d’eux-mêmes. S’ils étaient obligés d’utiliser leur vrai nom, et non un pseudonyme, est-ce que les gens qui commentent seraient aussi courageux?

    Lire les commentaires (18)  |  Commenter cet article






    Jeudi 24 mai 2012 | Mise en ligne à 11h46 | Commenter Commentaires (33)

    Aller à Montréal? Pas certaine !

    Au cours des prochaines semaines, je prévoyais aller faire un petit tour à Montréal, deux ou trois jours, question de visiter la famille et flâner dans la grande ville. Mais j’hésite, beaucoup. Et je suppose que je ne suis pas la seule à le faire.

    Avec tout ce qui s’y passe présentement, je ne crois pas que ce soit une bonne idée d’y aller avec un enfant. C’est certain qu’à l’heure des débordements, passé minuit, nous serons à l’hôtel à l’abri de tout. Mais sait-on jamais ce qui pourrait arriver. La grogne des étudiants et de plusieurs citoyens envers le gouvernement Charest ne cesse de grandir et ça me faire croire que les manifestations non-pacifiques pourraient bientôt se dérouler de jour.

    Personnellement, je trouve cette situation triste pour la métropole. Elle est victime d’une situation qui ne la touche pas. La casse, les effets économiques, la diminution du tourisme, etc. C’est Montréal qui doit composer avec tout ça. Certes, il y a eu quelques manifestations à Québec, Sherbrooke, et de très petites à Chicoutimi. Mais rien pour empêcher les touristes de venir vers ces villes.

    J’espère sincèrement que la situation va s’arranger. Pas pour mon plaisir d’aller à Montréal, mais pour que cette ville puisse recevoir dignement tous les touristes qui viendront pour le Grand Prix, le Festival de jazz, le Festival Juste pour rire, les Francofolies, la Ronde, la Coupe Rogers, etc.

    Lire les commentaires (33)  |  Commenter cet article






    Jeudi 10 mai 2012 | Mise en ligne à 17h24 | Commenter Commentaires (97)

    Avoir la foi en 2012

    Ce matin, j’ai fait une drôle de rencontre. Je magasinais avec ma fille et mon conjoint et nous avons rencontré un monsieur d’environ 60 ans. Il est venu me parler, en regardant ma fille assise dans sa poussette, et il m’a dit : «Est-ce que vous voulez un conseil pour que votre fille soit intelligente et réussisse bien dans la vie?» J’accepte, un peu sceptique.

    Il m’explique que ses enfants ont tous bien réussi. Sa fille parle trois langues et étudie en médecine. Son garçon fait de grandes études aussi, il ira bientôt en Russie et parle HUIT langues. Le monsieur en question a réussi à piquer ma curiosité. Et c’est là qu’il me lance : «Je les ai amenés à l’église tous les dimanches quand ils étaient jeunes.»

    Je ne m’attendais pas, mais pas du tout à ça. Il me raconte qu’il a prié pour eux toute sa vie, qu’il a demandé au bon Dieu de prendre soin de ses enfants. Et selon lui, c’est pour cette raison qu’ils ont bien réussi.

    Avant de partir, il nous a regardés et nous a dit : «Puisque vous m’avez écouté, je vais prier pour elle. Il faut avoir la foi…»

    Je ne savais pas quoi dire. En fait, j’ai été surprise et sans mots à la suite de cette rencontre. En 2012, avons-nous encore la foi?  J’ai trouvé ça beau que le monsieur croit fortement à Dieu et à ses prières, mais peuvent-elles réellement influencer le cours d’une vie à ce point ?

    Lire les commentaires (97)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juin 2012
    D L Ma Me J V S
    « mai   juil »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité