Jean-Sébastien Massicotte

Archive de la catégorie ‘Vélo’

Jeudi 12 mai 2016 | Mise en ligne à 13h15 | Commenter Aucun commentaire

Un grand rendez-vous plein air à Gaspé

Pour une troisième année, Gaspé sera l’hôte du Symposium plein air, organisé du 21 au 27 mai par le Groupe Collegia, le service de formation continue du Cégep de la Gaspésie et des Îles.

Encore trop peu connu à mon humble avis, le Symposium se veut un grand rendez-vous pour les amoureux d’activités de plein air et d’aventure.

Une semaine intense au service de la découverte et de l’apprentissage, où l’on espère recevoir plus de 200 aventuriers de tous les horizons.

Pour échanger et instruire les participants dans une multitude d’ateliers et de conférences, une brochette relevée de formateurs et de spécialistes est encore une fois attendue cette année.

Kayak de mer et de rivière, canot de lac et de rivière, surf à pagaie, plongée, canyoning, randonnée, premiers soins… Que ce soit pour de l’initiation ou du perfectionnement, les ateliers au programme en offriront pour tous les goûts assurément.

Sur place, de gros noms de la planète plein air seront à votre disposition: Jeff Thuot (canot), Paul et Becky Mason (canot), Sylvain Bédard (kayak de mer), Mark Scriver (surf à pagaie) et Emmanuel Daigle (haute montagne), pour ne nommer que ceux-là.

Une journée d’activités grand public est également prévue pour le lundi de la Fête des Patriotes.

Faites vite, l’inscription au Symposium se termine le 15 mai!

Pour tout savoir: symposiumpleinair.com


Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Vendredi 6 mai 2016 | Mise en ligne à 12h13 | Commenter Commentaires (17)

En vélo la distance… ça fait la différence!

Au moment où le gouvernement du Québec s’attaque à la protection des cyclistes en haussant les amendes pour les cas d’emportiérages et en décrétant un corridor de sécurité d’au moins un mètre en ville, on réalise que la problématique du partage de la route auto-vélo est mondiale.

Un lecteur du blogue plein air m’a récemment mis au parfum d’une campagne réalisée par le gouvernement de Tasmanie sur le sujet.

La publicité Distance makes the difference (vidéo ci-dessus) se veut une façon humoristique de faire réaliser l’importance de respecter la «bulle» de tous ceux qui nous entourent, dans une série de situations du quotidien.

Un façon brillante de rappeler l’importance de laisser de l’espace entre les automobilistes et les cyclistes sur la route.

Un message essentiel pour tenter de mettre fin à cette problématique qui revient sans cesse année après année, avec le retour de la belle saison.

Souhaitons que la campagne inspire Québec à user d’originalité elle aussi.

Car grâce à l’humour, on peut penser que le message portera davantage et que les automobilistes comprendront bien qu’ils ont la vie des sportifs entre leurs mains.

Sinon, par empressement ou manque de courtoisie, des catastrophes se produiront assurément dans ce combat inégal entre des vélos et des véhicules.


Lire les commentaires (17)  |  Commenter cet article






Mercredi 30 mars 2016 | Mise en ligne à 15h54 | Commenter Aucun commentaire

Des yeux tout le tour de la tête grâce au radar Garmin

Voilà une invention qui risque de faire des adeptes.

Encore peu connu, le radar cycliste de Garmin lancé l’automne dernier cherche à donner des yeux tout le tour de la tête aux sportifs qui s’exécutent sur les routes.

Et ce n’est pas bête comme idée!

Grâce à un détecteur placé sur le poteau de selle, les cyclistes peuvent être avertis au guidon, sur un module Varia ou un cyclomètre GPS Garmin Edge compatible, de l’arrivée d’un véhicule.

Le module d'affichage et le radar Varia de Gamin. — Photo Garmin.ca

Le module d'affichage et le radar Varia de Gamin. — Photo Garmin.ca

Le radar Varia peut capter plusieurs automobiles en approche, jusqu’à 140 mètres derrière le vélo. Il les suit en indiquant les distances, de même que les vitesses et avertit du niveau de danger.

Aussi, dès que le radar arrière détecte un véhicule, il peut faire clignoter automatiquement le feu de positionnement pour avertir de la présence du cycliste. Brillant!

Tout ça parce que selon Garmin, les collisions par l’arrière représentent la première cause de mortalité chez les cyclistes.

Le radar Varia fait partie d’un ensemble plus vaste chez Garmin, intégrant notamment les cyclomètres Edge, des feux et même un système d’affichage à tête relevée (heads-up display ou HUD pour les intimes), le Varia Vision, qui s’ajoute aux lunettes sportives pour en faire un «tableau de bord».

Il y a évidemment un prix à payer pour se sentir davantage en sécurité. À partir de 290 $CAN pour le module radar Varia.

Mais c’est peu cher pour ce qui pourrait vous sauver la vie…


Aucun commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juin 2016
    D L Ma Me J V S
    « mai    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archives