Jean-Sébastien Massicotte

Archive de la catégorie ‘Vélo’

Mercredi 30 mars 2016 | Mise en ligne à 15h54 | Commenter Aucun commentaire

Des yeux tout le tour de la tête grâce au radar Garmin

Voilà une invention qui risque de faire des adeptes.

Encore peu connu, le radar cycliste de Garmin lancé l’automne dernier cherche à donner des yeux tout le tour de la tête aux sportifs qui s’exécutent sur les routes.

Et ce n’est pas bête comme idée!

Grâce à un détecteur placé sur le poteau de selle, les cyclistes peuvent être avertis au guidon, sur un module Varia ou un cyclomètre GPS Garmin Edge compatible, de l’arrivée d’un véhicule.

Le module d'affichage et le radar Varia de Gamin. — Photo Garmin.ca

Le module d'affichage et le radar Varia de Gamin. — Photo Garmin.ca

Le radar Varia peut capter plusieurs automobiles en approche, jusqu’à 140 mètres derrière le vélo. Il les suit en indiquant les distances, de même que les vitesses et avertit du niveau de danger.

Aussi, dès que le radar arrière détecte un véhicule, il peut faire clignoter automatiquement le feu de positionnement pour avertir de la présence du cycliste. Brillant!

Tout ça parce que selon Garmin, les collisions par l’arrière représentent la première cause de mortalité chez les cyclistes.

Le radar Varia fait partie d’un ensemble plus vaste chez Garmin, intégrant notamment les cyclomètres Edge, des feux et même un système d’affichage à tête relevée (heads-up display ou HUD pour les intimes), le Varia Vision, qui s’ajoute aux lunettes sportives pour en faire un «tableau de bord».

Il y a évidemment un prix à payer pour se sentir davantage en sécurité. À partir de 290 $CAN pour le module radar Varia.

Mais c’est peu cher pour ce qui pourrait vous sauver la vie…


Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Mercredi 23 mars 2016 | Mise en ligne à 18h04 | Commenter Aucun commentaire

Hexlox: l’aimant qui déroute les voleurs

Véritable plaie pour les cyclistes urbains, le vol de pièces et d’accessoires tire peut-être à sa fin grâce à Hexlox.

Car même sur le vélo le mieux cadenassé, les composantes vissées restent vulnérables aux assauts des brigands qui possèdent les outils compatibles.

C’est donc pour mettre fin à cela en sécurisant selles, guidons, potences, roues et autres accessoires que Hexlox a été développé.

L'antivol Hexlox bloque l'accès pour les clé hexagonales des vis des composantes de vélos. — Photo Hexlox.com

L'antivol Hexlox bloque l'accès pour les clé hexagonales des vis des composantes de vélos. — Photo Hexlox.com

Compatible pour les vis hexagonales (de type Allen), l’anti-vol Hexlox est un simple «bouchon» aimanté qui bloque l’emplacement où l’on insère la clé. Du coup, impossible de dévisser les composantes.

Hexlox assure que seule la clé unique associée à l’antivol permet de le retirer.

Aimant puissant, pince et autres outils… rien ne viendrait apparemment à bout du Hexlox sans la clé numérotée.

La beauté du système Hexlox est qu’il s’installe sur des vis déjà existentes en quelques secondes.

Seule restriction, il faut évidemment que la matière de la vis fonctionne avec un aimant, ce qui n’est pas le cas notamment de la quincaillerie en titane.

Hexlox est disponible dans les tailles les plus courantes de vis hexagonales, de #4 à #6.

Au terme d’une campagne de sociofinancement largement réussie sur Kickstarter avant même son expiration — plus du double de la somme espérée de 20000 euros amassée jusqu’ici —, le Hexlox sera produit.

Pour environ 30 $CAN, il est donc possible de mettre la main sur un système pour deux vis.

Les premières livraisons devraient commencer en juin prochain.


Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Mardi 8 mars 2016 | Mise en ligne à 16h25 | Commenter Aucun commentaire

Vélo de montagne: la bataille de l’Est fait rage

16_CM_0001_MTB_DirtSearch_App_East_FR-e1455913643758

Une petite guerre amicale fait rage actuellement sur le Web, tandis que sept destinations dédiées au vélo de montagne se disputent le grand prix de 10000$ pour l’Est du pays, offert par MEC dans le cadre de son Combat des sentiers.

Quatre sites de l’Ontario, un de la Nouvelle-Écosse et deux du Québec sont dans la course de ce côté-ci du pays.

Les deux concurrents québécois sont la Vallée Bras-du-Nord, dans Portneuf près de Québec, et les Sentiers du Moulin, à Lac-Beauport.

La destination qui recevra le plus de votes d’ici le 30 mars prochain mettra la main sur une subvention de 10000$ visant à améliorer ses aménagements.

Dans la Vallée, c’est le développement du sentier signature de la Neilson qui sera poursuivi.

À Lac-Beauport, c’est un nouveau parcours intermédiaire de 1,5 km de type «flow» qui est espéré.

D’ici la fin du mois, vous pouvez faire une différence en votant pour votre choix préféré, une fois par jour.

Bon vote… et bon vélo!


Aucun commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2016
    D L Ma Me J V S
    « avr    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives