Jean-Sébastien Massicotte

Archive de la catégorie ‘Trucs et conseils’

Samedi 13 décembre 2014 | Mise en ligne à 8h12 | Commenter Commentaires (2)

L’amour à l’ère des tracés GPS

La grande demande de Ben Chudley, écrite à l'aide de l'application d'entraînement Nike+. Photo tirée de Facebook.com/UrbanPictionaryUK

La grande demande de Ben Chudley, écrite à l'aide de l'application d'entraînement Nike+. Photo tirée de Facebook.com/UrbanPictionaryUK

C’est un phénomène qui semble prendre de l’élan. Des sportifs en tous genres rivalisent d’originalité pour créer des messages uniques sur des cartes numériques, à l’aide des tracés GPS de leur moniteur d’entraînement ou de leur téléphone intelligent.

Le tout est ensuite affiché en ligne grâce aux applications mobiles comme Nike+, Runkeeper ou Garmin Connect.

Parmi les plus cutes, il y a cette récente demande en mariage de l’Anglais Ben Chudley.

Le sportif a parcouru près de 9,2 km pour écrire grâce à ses trajets «Will you marry me» (veux-tu m’épouser) dans les rues de Portsmouth.

Finalement, la petite amie de Chudley a dit «oui» après avoir découvert le message du sportif sur Facebook.

Et l’Anglais n’est pas seul à s’amuser de la sorte avec un appareil GPS. Il y a notamment cet artiste qui aurait parcouru le Japon en entier, pendant 6 mois, pour rédiger la grande demande à sa douce.

Lion dessiné avec l'application mobile FigureRunning. Image Figurerunning.com

Lion dessiné avec l'application mobile FigureRunning. Image Figurerunning.com

Conscient de l’intérêt pour cet forme d’«art», Ben Chudley est d’ailleurs derrière le groupe Facebook Urban Pictionary UK.

Les sportifs y partagent leurs dessins et messages créés grâce aux satellites.

Sur le Web, d’autres créateurs en espadrilles sévissent. Il existe même une application mobile spécialisée pour faire ses dessins plus aisément, baptisée FigureRunning.

Les résultats sont variés et souvent étonnants. De Bob l’Éponge à un dinosaure, en passant par une vulgaire chaussette ou encore un lion géant. Il y a un peu de tout.

Et vous, que pourriez-vous dessiner?


Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






Lundi 10 novembre 2014 | Mise en ligne à 16h23 | Commenter Commentaires (10)

Partage de la route: une solution simple comme bonjour

L’idée est simple comme bonjour. Question de rendre plus agréable et sécuritaire le partage de la route, une firme de développement de marques d’Austin, au Texas, propose qu’automobilistes et cyclistes se saluent aux intersections.

C’est tout.

Derrière cette suggestion, la firme The Butler Bros, qui a lancé en octobre la campagne WAVE (Saluez).

Photo wewave.org

Photo wewave.org

L’entreprise croit qu’avec ce petit geste de la main, tous les utilisateurs de la route en sortent gagnant sur «l’autoroute de la vie».

L’objectif visé est que les cyclistes et les automobilistes prennent conscience de la présence de l’autre au moment où ils se croisent.

Du coup, les tragiques rencontres devraient être diminuées d’autant.

«Si WAVE semble ultrasimpliste, c’est le but visé», raconte sur le site Web de la campagne Adam Butler, l’un des deux frères aux commandes de la firme, et cocréateur du projet.

«Quatre-vingt-dix pourcent des cyclistes sont aussi des automobilistes. Nous sommes tous des gens qui veulent se rendre en quelque-part. Les infrastructures qui doivent servir à diminuer les tensions entre les autos et les vélos ne peuvent être mises en place du jour au lendemain. Mais vous pouvez saluer quelqu’un dès aujourd’hui.»

La campagne WAVE est également lancée sur les médias sociaux (Facebook, Twitter et Instagram), question d’alimenter le buzz qui rendra populaire la courtoisie sur la route.

C’est du moins ce qui est à souhaiter.

Alors au volant comme au guidon, entrez dans le mouvement dès aujourd’hui et saluez!

Lire les commentaires (10)  |  Commenter cet article






Vendredi 31 octobre 2014 | Mise en ligne à 13h36 | Commenter Un commentaire

Le «sérieux» guide Petzl pour combattre les zombies

Extrait du guide pour combattre les zombies de Petzl. Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Extrait du guide pour combattre les zombies de Petzl. Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Décidément, le fabricant Petzl a de l’humour.

Reconnu pour ses très sérieux catalogues de produits, très détaillés et instructifs, le géant français de l’équipement d’escalade et de travaux en hauteur s’amuse ferme pour l’Halloween.

Après son guide comique pour le rappel qui était dédié au Père Noël, voici celui pour l’Halloween.

Cette fois, ce sont les zombies qui causent problèmes. Heureusement, grâce aux bonnes techniques décrites et aux équipements Petzl — qui existent réellement —, la survie de l’espèce humaine devrait être assurée.

On y apprend notamment comment s’enfuir d’une pièce remplie de morts-vivants par une fenêtre, en rappel, grâce au système EXO.

Puis, avec la bonne méthode, il est possible de remonter rapidement sur une corde pour éviter d’être piégé par des zombies affamés.

Bref, un tas de compétences essentielles!

D’autres exemples?

Et bien si vous n’avez pas eu le loisir de vous faire pousser une barbe «pour vous protéger la gorge», votre survie est apparemment en péril.

Plus simple — notamment pour les dames! —, le port d’un casque avec visière est un must semble-t-il.

Évidemment, un piolet d’escalade est une arme de choix.

Et dans l’obscurité, une bonne lampe frontale devient incontournable. Une option bien plus efficace qu’une vulgaire lanterne.

Des trucs et des conseils qu’il faut cependant suivre… qu’après consultation d’un chasseur de zombies!

En résumé, une lecture qui vaut le détour et qui sera parfaitement de circonstance en mangeant des bonbons!

Bonne survie!

Bon Halloween!

Un commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « nov    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité