Jean-Sébastien Massicotte

Archive de la catégorie ‘Trucs et conseils’

Voici un outil qui risque de vous plaire.

Question de faciliter les sorties en plein air, le blogueur Hartley Brody a confectionné un outil informatisé qui dresse la liste du matériel à emporter dans vos sorties en plein air.

La solution parfaite — en anglais seulement, mais gratuite — pour ceux qui ne veulent rien oublier.

Photo Jean-Sébastien Massicotte

Photo Jean-Sébastien Massicotte

Dédié à la randonnée, l’outil sert de base pour les autres activités. Sa simplicité la rend néanmoins fort pratique dans toutes les circonstances.

Il suffit d’y entrer la date de départ, celle d’arrivée, le nombre de participants, le lieux — qui donne une indication de la météo à prévoir — et la distance quotidienne anticipée, et le générateur de liste d’équipements se met en action.

Résultat, une liste à cocher pour presque tout le nécessaire, avec au besoin des suggestions.

On peut même ensuite la partager sur Facebook.

La liste ne tient pas compte cependant de la nourriture à emporter ou encore des vêtements personnels.

Idem pour les sorties autres que la randonnée pédestre, comme pour les aventures en ski, où il faudra dresser une liste parallèle avec les équipements spécialisés.

Reste que l’outil est un bon point de départ et vaut la peine qu’on y jette un coup d’oeil avant de partir.


Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Mercredi 23 mars 2016 | Mise en ligne à 18h04 | Commenter Aucun commentaire

Hexlox: l’aimant qui déroute les voleurs

Véritable plaie pour les cyclistes urbains, le vol de pièces et d’accessoires tire peut-être à sa fin grâce à Hexlox.

Car même sur le vélo le mieux cadenassé, les composantes vissées restent vulnérables aux assauts des brigands qui possèdent les outils compatibles.

C’est donc pour mettre fin à cela en sécurisant selles, guidons, potences, roues et autres accessoires que Hexlox a été développé.

L'antivol Hexlox bloque l'accès pour les clé hexagonales des vis des composantes de vélos. — Photo Hexlox.com

L'antivol Hexlox bloque l'accès pour les clé hexagonales des vis des composantes de vélos. — Photo Hexlox.com

Compatible pour les vis hexagonales (de type Allen), l’anti-vol Hexlox est un simple «bouchon» aimanté qui bloque l’emplacement où l’on insère la clé. Du coup, impossible de dévisser les composantes.

Hexlox assure que seule la clé unique associée à l’antivol permet de le retirer.

Aimant puissant, pince et autres outils… rien ne viendrait apparemment à bout du Hexlox sans la clé numérotée.

La beauté du système Hexlox est qu’il s’installe sur des vis déjà existentes en quelques secondes.

Seule restriction, il faut évidemment que la matière de la vis fonctionne avec un aimant, ce qui n’est pas le cas notamment de la quincaillerie en titane.

Hexlox est disponible dans les tailles les plus courantes de vis hexagonales, de #4 à #6.

Au terme d’une campagne de sociofinancement largement réussie sur Kickstarter avant même son expiration — plus du double de la somme espérée de 20000 euros amassée jusqu’ici —, le Hexlox sera produit.

Pour environ 30 $CAN, il est donc possible de mettre la main sur un système pour deux vis.

Les premières livraisons devraient commencer en juin prochain.


Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Mercredi 21 octobre 2015 | Mise en ligne à 18h47 | Commenter Un commentaire

Un premier Salon du backcountry à Québec

Le Salon du backcountry de Québec se tiendra les samedi 24 et dimanche 25 octobre à la Baie de Beauport, de 10h à 17h.

Le Salon du backcountry de Québec se tiendra les samedi 24 et dimanche 25 octobre à la Baie de Beauport, de 10h à 17h.

Preuve que l’intérêt ces derniers hivers pour le ski d’aventure et la planche à neige en hors-piste ne s’essouffle pas, la ville de Québec aura son premier Salon du backcountry cette fin de semaine.

En attendant la neige, le rendez-vous des amoureux de la montagne et des sports de glisse est à la Baie de Beauport, ce samedi 24 et dimanche 25 octobre.

Initiative de trois passionnés de Québec, le Salon s’adresse aux fanatiques, bien sûr, mais se donne également la mission de faire connaître les différentes disciplines du backcountry au grand public.

Durant les deux journées, de 10h à 17h, plusieurs conférences seront donc présentées. Destinations, équipements, techniques et sécurité seront notamment au programme de cette première présentation de l’événement, qui regroupera un grand nombre d’experts et de spécialistes québécois des sports de glisse dans l’arrière-pays.

Plusieurs gros joueurs du ski d’aventure et de la planche à neige hors-piste seront de la fête, dont les équipementiers Salomon, Armada, Burton et Black Diamond, pour ne nommer que ceux-là.

Des partenaires comme la Sépaq, la Fédération québécois de la montagne et de l’escalade, de même qu’Avalanche Québec sont aussi impliqués.

Plus de 10000$ en prix de présence doivent être attribués.

Le coût d’entrée est de 10$.

Pour tout savoir, visitez la page Facebook du Salon du backcountry.


Un commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2016
    D L Ma Me J V S
    « avr    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives